Catch

Pussies and Riots

Laissez nous chanter !

Gold (ou Emile et Images pour les jeunes)

 

Après un PPV dans la continuité de son momentum, la TNA a décidé de donner un nouveau coup d’élan dans la route vers Bound for Glory. Et ce soir, ce sont les filles et les BFG Series qui furent au cœur des échanges. Mais en ces temps de menaces pour la liberté d’expression ailleurs et comme la TNA a mis ses K-O sur le devant de la scène, on va Nalyser tout ça…avec de la bonne musique en fond sonore !

 

Welcome to the jungle !

 

 

Nalyse de l’impact du 16 août 2012

Si vous voulez de la x-division, des Tag-teams, du TV championship (vous, vous êtes bizarre), passez votre chemin camarade ! Les BFG Series ont monopolisé l’attention, et les miettes furent données à ces demoiselles, d’autant qu’elles furent en partie liées à la storyline d’Aces and Eights. Ainsi, peu après le premier match de la soirée, Madison Rayne, championne depuis Hardcore Justice suite à sa victoire face à Brooke Tessmacher, vint célébrer son « couronnement » sur le ring, invoquant le fait que Brooke Hogan voulait lui parler en public durant la soirée. Earl Hebner vint vite la rejoindre sous les huées de la foule, puis Brooke (Hogan donc) vint se rejoindre à la fête, et déclara qu’Hebner n’arbitrerait plus les K-O à partir de maintenant, et que Tess allait avoir son rematch ce soir, avec une guest referee sélectionnée pour l’occasion et dont l’identité restait alors un mystère. Bon tout cela est bel et bien bon, mais une question me taraude : POURQUOI SEULEMENT MAINTENANT ?

 

Ce qui m’embête n’est pas tant la décision, logique de fait, que le retard avec laquelle celle-ci fut prise. Brooke rappelant d’ailleurs qu’Hebner a un certain passif quant à ses décisions, ce changement aurait pu prévenir une éventuelle tricherie. Hogan fille apparait donc quelque peu idiote sur le coup, mais bon, mieux vaut tard que jamais comme dit l’adage. Pour enfoncer le clou sur la filiation Hogan du style « je ne recule jamais devant un défi », Brooke H se ramena dans le ring sur l’invite de la championne qui prit la fuite avec son arbitre. Si vous avez regardé la première vignette, vous aurez deviné la suite : 2 types d’Aces and Eights débarquent mais s’enfuient presque aussitôt, car la cavalerie composée d’Aries, Hardy, Ray (oui le bully), Angle et enfin Storm (mais TRES lentement) vinrent sauver la situation. C’est ballot, Hogan fille commençait enfin à m’intéresser !

 

Wish i had an angel…

 

 

Parce qu’il y aurait à dire sur son cas, à Brooke 2è du nom. Niveau charisme, elle est la preuve vivante que ce n’est pas une qualité génétiquement transmissible, et elle mime la peur aussi bien qu’une certaine actrice la mort dans un film récent (je n’en dis pas plus je ne veux pas spoiler). Ses promos sont correctes lorsqu’elles sont enregistrées, mais ce soir ce n’était pas le cas, et cela s’est senti. Le rematch pour le titre K-O eut donc lieu, mais avant qu’il ne démarre, Brooke blonde (elles sont énervantes d’être deux, grrrr..) vint présenter le guest referee pour ce match, rien de moins que…Teryn Tarell. Quoi ? vous ne savez pas qui c’est ? Tiffany, de la WWE ? Une fille qui lutte en costume de majorette, pose nue et fut GM de l’ECW ? Non ? La nana qui a tabassé Drew McIntyre alors ? A y’est vous vous souvenez ? Ben c’est elle ! Bon par contre au vu des réactions de la foule, et je l’imagine, des téléspectateurs, seule Brooke Hogan fut réellement chavirée par la nouvelle…

 

Let the bodies hit the floor….

 

 

Nous eûmes donc droit à un rematch impartial (Teryn ayant vu plusieurs tricheries de Rayne), mais bon il apparait probable que la championne conserve son bien de façon plus ou moins clean… ah ben non, en quelques minutes et un faceplant plus tard, Tessmacher retrouve sa ceinture blanche et redevient votre K-O champion. Bon euh, à quoi tout cela a t’il servi ? Très bien, Madison ET Brooke ont désormais chacune un titre de championne de plus à leur compteur, mais personne ne semble sortir gagnant de cette histoire : Brooke Hogan apparait comme ayant eu un temps de retard, Madison est présentée comme ne pouvant gagner qu’en trichant (et même si c’est une heel, elle peut gagner clean de temps en temps), Brooke Tessmacher comme une victime à laquelle on n’a pas eu le temps de s’identifier car elle a tout de suite récupérée son bien. Bon wait and see pour la suite, mais l’avantage est que la division semble avoir gagné une nouvelle K-O, qui bien qu’elle ne m’ait jamais marqué ne m’as jamais non plus semblé une incapable sur le ring ; et mine de rien, la belle a eu autant de temps d’antenne télévisé en une nuit que son ex en une année…

 

I’ve got to break free…

 

Bon maintenant au coeur de la soirée, j’ai nommé les BFG Series avec 3 matchs, dont le tout premier, Samoa Joe vs Magnus, soit 2 anciens partenaires de tag-team l’un contre l’autre. Ce que rappela Magnus avant le match, confiant dans ses chances de battre Joe la machine car il sait comment exploiter les faiblesses de l’homme, qu’il connait par cœur. Mais savoir qu’un train va vous arriver sur le coin de la figure ne donne pas toutes les armes pour l’éviter, et c’est à peu près ce que fut l’histoire racontée par ce match. Cette complicité fut bien illustrée tout au long de ce match court, car les contres affluèrent, mais un coquina clutch contré aboutit à un cradle de Joe qui sut bien saisir son adversaire et obtenir le pin. Une rencontre qui sentait bon l’affrontement sportif véritable, mais qui aura aussi donné des indications plus claires sur l’alignement de ces deux gentlemen qui jusque là était fluctuant : Magnus, par son comportement durant le match mais aussi post-match puisqu’il agressa Joe de frustration avec une chaise, montra qu’il était heel alors que Joe, proposant de serrer la main de son adversaire après le match et saluant certains fans semble désormais bel et bien face. Je suis content de voir Joe à la fois face ET over, mais soyons réaliste, pour la foule, Joe ne peut être que le type à encourager. En tout cas il semble désormais presque certain qu’on le retrouvera dans les play-offs à No Surrender, et c’est tout naturel après tout.

 

Seek…

 

 

.and destroy !

 

Ensuite, parlons du 2è match de ces Series, le 3è de cette soirée et certainement le meilleur: AJ Styles vs Christopher Daniels. Vous pourriez me dire : Quoi, encore un ? Oui, mais un tel match on en reprend dix à la douzaine ! La TNA aurait pu lors de cette rivalité faire un meilleur des 5 matchs comme Beer Money vs MCMG il y a deux ans, ça aurait été le pied. Ici, l’enjeu était de taille car pré match AJ avait proposé un arrangement à Daniels et Kaz : s’il perd, il reconnaitra qu’il est le père de l’enfant de Claire : mais s’il gagne, ce sera test de paternité à la clé, soif un moyen très convénient de s’en sortir avec cette storyline de naze. Mais bon connaissant la TNA, Daniels a probablement dû gagner grâce à une tricherie éhontée et détruire les espoirs d’AJ… ah ben non décidément !

 

Everyone pound your feet to this phenomenon…

 

 

Au terme d’un match très long (17-18 minutes), AJ Styles vint donc au bout de sa Némésis, une fois de plus. Si les 2 précédents belligérants se connaissaient bien, que dire de ceux-ci ? Avec ces deux-là, on a des contres au contre du contre. Le fait que l’arbitre bannisse Kaz du ringside et le rappel par les commentateurs de l’importance de ce match est un des trucs que j’aime dans ces Series : les victoires et les défaites comptent vraiment, et chaque épisode devient important. Bref ici, Aj domine totalement le début de rencontre et larde Daniels de coups de poing et d’atemis, allant jusqu’à tenter plusieurs soumissions (et Daniels devant lui mordre les doigts pour s’en sortir. Cette période très longue de domination laissa la place ensuite à celle de Daniels, plus méthodique et se concentrant sur la nuque, tentant plusieurs le tombé en s’appuyant sur les cordes, chaque fois repéré par l’arbitre. Alors que la foule était à fond dans le match, c’est alors que le festival de contres s’enclencha, et c’est quelque chose à voir, je ne pourrai que lui faire injure en le décrivant avec des mots. Bon je vais quand même le faire : Sunset flip transformé en styles clash contré, ciseaux transformés en Koji clutch, … Malgré plusieurs tentatives de Daniels de gagner par décompte à l’extérieur, et une intervention de Kaz la aussi repérée par l’arbitre, Aj gagne donc grâce un pelé Kick, et déclencha le Styles clash post-match pour se venger. Il semble donc que la TNA ait entendu les récriminations du peuple, et que la storyline d’AJ soit en train de se terminer, dieu merci. Il lui reste encore 4 matchs (selon Tenay) dans ces Series à l’heure de Jeudi (mais en fait plus tard dans la semaine AJ a battu RVD en house show) : ça sent bon, les amis !

 

OVERKILL !

 

 

Avant d’évoquer le 3è match de ces Series, parlons de Bobby Roode qui eut le droit à une promo dans le ring lors de cet épisode. Désormais condamné à attendre la fin du règne d’Aries pour avoir de nouveau une chance pour le titre, il est apparu, et c’est un euphémisme, pour le moins déconfit. La promo fut bien exécutée, le public bien chauffé contre lui. Le contenu était classique : Roode aurait dû gagner, et il blâme… tout le monde sauf lui. Personne ne comprend ce que représentait ce titre pour lui, quand on pensait WHC on pensait à lui (et inversement). Il a donné tout ce qu’il avait, et le public le trait de loser. Mais maintenant, il va… ben on ne saura pas. Le suspense reste entier, mais on peut penser que du coup il va se rediriger vers Storm, soit en 1 contre 1 soit dans le cadre de la storyline d’Aces and Eights.

 

The man who sold the world…

 

 

Petit aparté après la promo de Roode: la semaine prochaine c’est Open Fight Night(OFN) et donc Gutcheck, avec une promo du prochain compétiteur dont le nom ne semble pas avoir été prononcé. Ce que j’espère surtout c’est revoir Joey Ryan, et je pense que je ne serais pas déçu.

 

Maintenant venons en au fil rouge de la soirée qui nous conduisit tout tranquillement à son main-event, Bully Ray contre Jeff Hardy. Tout d’abord, pour ouvrir Impact, le champion du monde, Austin Aries, pour bien préciser que dimanche, il avait prouvé que sa victoire ne méritait pas le mot de « fluke ». Il est le visage de la TNA désormais, et personne ne lui dira quoi faire. Pas de doute, il est chaud, et quelque soit le vainqueur des BFG Series ou le leader d’Aces and Eights, il restera champion. Comme de juste, il se fit interrompre par…Jeff Hardy.

Comme de juste entre 2 faces, avalanche de respect, et Hardy appelle Aces and Eights qui lui ont fait perdre 20 points dimanche ! Mais ce fut son adversaire du soir qui se pointa !

 

B.Y.O.B (Buy your own Bully!)

 

 

Ray, donc, appuya sur le fait qu’il pensait Storm le chef des Aces and Eights, tout en insultant Jeff (« j’ai toujours su que ton frère était le plus malin », tôt). Aces and Eights est intervenu 2 fois contre eux deux, Ray fut chanceux (un heel avoue qu’il fut chanceux ? wow) mais peu importe, c’est lui qui ira défier le champion à BFG. Aries lui renvoya ses soupçons à la figure, peut-être était-ce lui derrière Aces and Eights ? Bref, la TNA veut brouiller les cartes. Nouvelle vidéo d’A’s & 8’s qui promit du lourd plus tard dans la soirée. Plus tard donc, après le sauvetage de Brooke Hogan, Sting, Angle, Aries and Hardy vinrent sur le ring pour provoquer la stable la semaine prochaine lors d’OFN, ce qu’acceptèrent les hommes masqués. Et devinez quoi ? la semaine prochaine verra le retour d’Hogan, qui a appelé Sting et sera là pour avoir son lot d’Aces and Eights.

 

Pour revenir au M-E, Storm arriva très vite pour assurer la sécurité. Ray prit le dessus assez tôt, mais ses provocations envers Ray permirent à Hardy de revenir. Ray enchaine ensuite soumissions et clotheslines, suplex, il se surpassa (c’est le cas de le dire), et domina tout de même beaucoup la première moitié du match , mais Hardy revint forcément, contra la bubba bomb, swanton bomb… et Ray résiste. Il est vraiment booké très fort, ce Ray ces temps-ci !

 

On en arriva alors à l’inévitable whispers in the wind qui mit les 2 au tapis, ce qui provoqua l’arrivée des hommes masqués vite chassés par plusieurs lutteurs, Twist of fate, Hardy gagne. Il n’eut pas le temps de fêter sa victoire que Ray l’assomma, et se prit la tête avec James Storm, puis s’en alla. Mais la toute fin de show fut la plus importante : 4 membres d’ Aces and Eights déboulèrent derrière Storm, et… l’agressèrent tout simplement après l’avoir applaudi derrière son dos. Clap de fin, Rideau.

 

Les BFG Series: Worth dying for!

 

 

Voila un résumé des standings des Series après le house show de Vendredi, tire de PW Torch:

(1) James Storm – 66 points [7-3-2] … 12 matches
(2) Samoa Joe – 61 points [7-4-0] … 11 matches
(3) Rob Van Dam – 55 points [6-4-0] … 10 matches
(4) A.J. Styles – 50 points [5-4-1] … 10 matches
(5t) Kurt Angle – 48 points [6-6-0] … 12 matches
(5t) Bully Ray – 48 points [5-5-0] … 10 matches
(7) Jeff Hardy – 42 points [6-5-0] … 11 matches
(8) Mr. Anderson – 40 points [5-5-1] … 11 matches
(9) Daniels – 33 points [5-8-0] … 13 matches (DONE)
(10) Magnus – 28 points [4-9-0] … 13 matches (DONE)
(11) The Pope – 7 points [1-8-0] … 9 matches
(12) Robbie E. – 5 points [1-11-0] … 12 matches

 

Bon, et bien au moins on a avancé, même si ce fut un épisode de transition. Storm ne semble vraiment pas dans le coup d’Aces and Eights, AJ et Joe cimentent leur stop pour No Surrender, et la semaine prochaine à la fois AJ pourrait être libéré de sa storyline, et Aces and Eights pourrait se dévoiler. Ce sera OFN donc nous devrions avoir beaucoup de temps de catch, et le début des build pour les ceintures secondaires, des révélations, et Christy Hemme ! Que demander de plus ? Ben tiens, ceci : le premier qui cite en commentaires tous les groupes dont les chansons sont citées dans cet article aura le droit d’être cité dans la prochaine Nalyse ! Merveilleux honneur, non ? Comment ça, non ? Bon, tant pis, si ça vous dit, le jeu est lancé. Alors d’ici la semaine prochaine, évitez les églises orthodoxes russes si vous avez des messages politiques à lancer, et …

 

Feuer Frei!

Annexe : j’ai trouvé aussi su PwTorch le déroulement des Series depuis le début. Si un match fut télévisé et que vous vouliez le voir, voila ou vous pouvez ! ENJOY !

8/17 TNA house show – (1) A.J. Styles pinned Rob Van Dam for 7 points.

8/16 Impact on Spike – (1) Samoa Joe pinned Magnus for 7 points. … (2) A.J. Styles pinned Daniels for 7 points. … (3) Jeff Hardy pinned Bully Ray for 7 points.

8/15 Xplosion – (1) Magnus pinned Robbie E. for 7 points.

8/12 Hardcore Justice PPV – (1) Rob Van Dam beat Mr. Anderson and Magnus in a Falls Count Anywhere match for 20 points. … (2) Bully Ray beat Jeff Hardy, James Storm, and Robbie E. in a Tables match for 20 points. … (3) A.J. Styles beat Kurt Angle, Daniels, and Samoa Joe in a Ladder match for 20 points.

8/9 Impact on Spike – (1) Rob Van Dam pinned Magnus for 7 points. … (2) Kurt Angle pinned A.J. Styles for 7 points. … (3) Bully Ray pinned James Storm for 7 points.

8/8 Xplosion – (1) Samoa Joe pinned Daniels for 7 points.

8/5 TNA house show – (1) Daniels pinned The Pope for 7 points.

8/4 TNA house show – (1) James Storm pinned The Pope for 7 points.

8/3 TNA house show – (1) James Storm pinned Daniels for 7 points. … (2) Jeff Hardy pinned The Pope for 7 points.

8/2 Impact on Spike – (1) Bully Ray pinned Robbie E. for 7 points. … (2) James Storm pinned Kurt Angle for 7 points.

8/1 Xplosion – (1) Bully Ray pinned Daniels for 7 points.

7/29 TNA house show – (1) Mr. Anderson beat Magnus via submission for 10 points.

7/28 TNA house show – (1) Kurt Angle pinned Magnus for 7 points.

7/27 TNA house show – (1) Rob Van Dam pinned Kurt Angle for 7 points. … (2) Magnus pinned Jeff Hardy for 7 points.

7/26 Impact on Spike – (1) James Storm vs. A.J. Styles went to a No Contest; each received 2 points. … (2) Kurt Angle pinned Bully Ray for 7 points.

7/25 Xplosion – (1) Christopher Daniels pinned Robbie E. for 7 points.

7/21 Basebrawl house show – (1) Mr. Anderson pinned Robbie E. for 7 points. … (2) A.J. Styles pinned Jeff Hardy for 7 points.

7/20 Basebrawl house show – (1) Rob Van Dam pinned Robbie E. for 7 points. … (2) Jeff Hardy pinned Mr. Anderson for 7 points.

7/19 Impact on Spike – (1) Samoa Joe beat "The Pope" D'Angelo Dinero via submission for 10 points. … (2) Robbie E. beat Jeff Hardy via count-out for 5 points. … (3) Mr. Anderson pinned A.J. Styles for 7 points. … (4) Daniels pinned Rob Van Dam for 7 points. … (5) Bully Ray pinned Magnus for 7 points.

7/18 Xplosion – (1) Christopher Daniels pinned Magnus for 7 points.

7/14 Basebrawl house show – (1) Mr. Anderson pinned "The Pope" D'Angelo Dinero for 7 points. … (2) James Storm pinned Magnus for 7 points.

7/12 Impact on Spike – (1) Rob Van Dam pinned Samoa Joe for 7 points. … (2) Kurt Angle pinned Mr. Anderson for 7 points.

7/11 Xplosion – (1) A.J. Styles pinned Robbie E. for 7 points.

7/8 Destination X PPV – (1) Samoa Joe beat Kurt Angle via submission for 10 points.

7/6 TNA house show – (1) Jeff Hardy pinned Christopher Daniels for 7 points. … (2) Kurt Angle beat "The Pope" D'Angelo Dinero via submission for 10 points.

7/5 Impact on Spike – (1) Jeff Hardy pinned James Storm for 7 points.

7/4 Xplosion – (1) Magnus pinned "The Pope" D'Angelo Dinero for 7 points.

6/28 Impact on Spike – (1) Rob Van Dam pinned Mr. Anderson for 7 points. … (2) Samoa Joe beat Bully Ray via submission for 10 points.

6/24 TNA house show – (1) James Storm vs. Mr. Anderson went to a 10-minute time limit draw; each earned 2 points.

6/23 TNA house show – (1) Samoa Joe submitted Robbie E. for 10 points. … (2) Daniels beat Kurt Angle via count-out for 5 points.

6/22 Basebrawl house show – (1) Samoa Joe pinned Mr. Anderson for 7 points. … (2) James Storm pinned Robbie E. for 7 points.

6/21 Impact on Spike – (1) Mr. Anderson pinned Daniels for 7 points. … (2) Kurt Angle submitted Robbie E. for 10 points. … (3) Magnus pinned A.J. Styles for 7 points. … (4) James Storm pinned Samoa Joe for 7 points. … (5) The Pope pinned Bully Ray for 7 points. … (6) Jeff Hardy pinned Rob Van Dam for 7 points.

6/14 Impact on Spike – (1) James Storm won a 20-point battle royal over Jeff Hardy, A.J. Styles, Kurt Angle, Rob Van Dam, Magnus, Bully Ray, The Pope, Robbie E., Daniels, and Samoa Joe. Mr. Anderson was not in the match.

9 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut