Catch

La relève est-elle arrivée ?

Finally ! Sin Cara has come back from BOTCH-LAND !

Dwayne « The Rock » Johnson, si il en avait eu quelque chose à foutre évidemment

Comme un air de passage de témoin. Cette association qui nous est proposée depuis le début de la rentrée est tout aussi appréciable qu’intrigante. Le dernier SmackDown a vu le duo remporter une nouvelle victoire et probablement s’installer de façon durable dans le paysage par équipe. Quels sont les enjeux derrière cette tag team qui semble se former entre Rey Mysterio et Sin Cara ? Ces dernières semaines marquent-elles le retour en grâce de l’homme sans visage ? Enquête exclusive !

 

– Hmpffpfpf hmmfppf ? Mppff ffppfmmm Fmmfp. Mppff ? Ole !

– O… ole ? Ma qué tou es un compatrioto ! Faisons équipo !

– Hmpf.

Analyse du récent booking de Sin Cara et perspectives d’avenir

 

Sin Cara est un sujet hautement polémique depuis ses débuts à la WWE. Ses débuts ? Après une grosse pub concernant sa signature et son statut de star au Mexique, il débute officiellement live lors du RAW du 4 avril en s’attaquant au champion US de l’époque, Sheamus, alors heel. Il enchainera avec une progression assez lente et sans réels coups d’éclat jusqu’au MITB 2011, mi-juillet 2011. Ce PPV servira d’excuse kayfabe pour la WWE afin de l’écarter des écrans suite à la powerbomb de Sheamus sur une échelle, afin qu’il purge sa première suspension de 30 jours pour utilisation de stéroïdes…

 

À son retour, il aura une feud sans réel panache en s’attaquant à Hunico, qui avait jusque-là porté son masque et endossera donc le rôle d’imposteur. Le tout « culminera » à un masque versus masque qui ne sera même pas diffusé live, mais seulement relaté lors d’un SmackDown avec des extraits vidéo. Toujours est-il que le personnage prend plutôt bien auprès du public et Sin Cara est sélectionné pour la Team Orton qui doit affronter la Team Barrett aux Survivor Series de novembre. C’est lors de ce match que son tendon rotulien décide de se rompre. #pasdebol

 

 

En même temps, quelle idée d’avoir accepté son idée de se propulser dans le ring avec le canon à feux d'artifice.

 

 

Avance rapide 7 mois plus tard ! Retour à SmackDown en fanfare contre le punching ball Heath Slater. La pop est intacte, son costume est à présent rouge, mais les prestations toujours aussi peu convaincantes. Il ne cumule alors qu’environ cinq mois de catch dans le roster principal et une seule et unique feud jamais réellement exposée contre Hunico. Son style peine à convaincre. Trop chorégraphié ? Sans réel impact ? Imprécis ? Des mouvements de gymnastes parasitant le rythme des combats ? Ces critiques reviennent depuis ses débuts et on se demande s’il pourra un jour apporter quoi que ce soit à la WWE. Est-il tout simplement fait pour la fédération de Stamford ?

 

 

Écoutez je n’ai rien pu faire ! Il… il a fait une galipette arrière et une roue avant son atémi. Une puissance terrible m'a alors traversée. D'une force que je n'avais plus ressentie depuis le combo Pedigree – Sweet Chin Music d’il y a trois ans contre DX. Impossible alors de me relever. Ce mec est un monstre.

 

 

J’ai toujours été très sceptique à son égard, n’hésitant pas à le condamner assez sèchement sur le forum. Son style ne prend pas à mes yeux et ce n’est pas son MITB 2012 qui redorera son blason avec une fois de plus une prestation tout sauf impeccable.

 

Puis en août, tout s’accélère avec un début de feud contre Cody Rhodes. Non pas que les matchs Cara-Rhodes aient été divertissants, mais c’est aussi le début selon moi d’un épurement sensible du style du luchador. Toujours autant de ciseaux de têtes et de mouvements aériens certes, mais beaucoup moins d’arm drags et de conneries au sol qui n’apportent rien. Et même ces fameux ciseaux de têtes sont nettement mieux exécutés. Alors qu’ils pâtissaient assez sévèrement de la comparaison avec ceux de Mysterio, Bryan, Punk et compagnie, voilà qu’ils semblent beaucoup mieux s’intégrer dans le flow du match.

 

Alors les adversaires commenceraient-ils à savoir bosser avec Sin Cara ? Ce dernier prendrait-il en parallèle nettement plus confiance en lui ? Probablement un peu des deux. Mais sur la question du style, on peut dire, sans non plus donner l’impression de retourner sa veste, que des progrès ont été réalisés.

 

 

Je ne bougerai pas d’ici tant qu’on ne m’aura pas rendu mon trampoline.

 

 

Mais comment jugez cette récente association avec la légende vivante Rey Mysterio ? Les mauvaises langues pourront dire que c’est pour faire office de cache-misère, sur le plan technique, mais aussi d’assurance en cas de blessure/suspension de l’International Sensation qui n’a pas été exemplaire depuis son arrivée. Les encore plus mauvaises langues diront que cette remarque marche d’ailleurs dans les deux sens. Et elles n’auraient pas forcément tort. Rey Rey n’est plus tout jeune, a des genoux en mousse et ne présente plus autant de garanties que par le passé.

 

Ces deux-là, dans des feuds individuelles contre le Miz et Rhodes, présentent un risque majeur en terme de booking s'ils venaient à devoir disparaitre de nos écrans du jour au lendemain. En les associant, une catastrophe pourra être rattrapée plus facilement et par des scénarios plus variés.

 

Mais je dois vous avouer que je suis bien plus optimiste quant à cette nouvelle association qui semble s’installer. Je vois bien cette équipe avoir été créée pour un seul et unique but : assurer la relève et propulser durablement Sin Cara au niveau au-dessus en le consacrant nulle part ailleurs qu’à WrestleMania 29.

 

 

Pour tout commentaire à cet article, j'offre une boîte des pilules que la Rédac me fournit avant chaque analyse.

 

 

WrestleMania 29 : Rey Mysterio contre Sin Cara. Carrière contre masque. Masque contre masque. Ce que vous voulez.

 

Peu importe la propension à botcher du Power Ranger rouge, ce match a de quoi faire saliver toute la communauté. Imaginez seulement les prises que ces deux-là doivent être capables de sortir l’un contre l’autre. Et il ne faut certainement pas négliger l’attrait pour les fans de Lucha Libre avec ce qui aurait des allures de dream match absolu à leurs yeux.

 

Si on considère l’état de forme actuel de Rey et les rumeurs à son sujet, le départ à la retraite ne devrait plus tarder. Quoi de mieux pour lui, quoi de plus symbolique que de partir face à un compatriote, dans un match dans la plus pure tradition d’un style qu’il a su révolutionner et mettre sur le devant de la scène du catch mondial ? Et pour Sin Cara, comment imaginer un passage de flambeau plus marquant qu’un affrontement au sommet sur le Granddest Stage of Them All contre l’icône absolue du catch mexicain aux Etats Unis ?

 

Si la WWE voulait tabler à fond sur Sin Cara à l’avenir et en faire son luchador numéro 1, elle n’aurait probablement pas fait autrement. À maintenant environ sept mois de WrestleMania 29, cette association a déjà des allures de split avant l’heure pour un futur match de fou furieux dans le New Jersey en avril prochain.

 

 

Si on pouvait juste lui apprendre à mettre son masque à l’endroit d’ici là, ça serait parfait.

 

 

Au vu des évènements du dernier SmackDown et le retour en tant que number one contenders des PTP, il semble encore un peu tôt pour propulser les Mexicains Volants dans le mix. Un match de prestige autour de la ceinture IC en Fatal 4 Way avec le Miz et Rhodes pourrait être une belle option pour patienter. Cela donnerait un match à forte exposition à Cara tout en offrant l’opportunité au Miz de briller en PPV en arrachant une victoire de valeur.

 

Ensuite, Sin Cara pourra bénéficier de l’immense expérience (dont il n’est d’ailleurs pas dénué) de Rey Mysterio pendant leur futur run au sein de la division tag team. Cela serait selon moi très habile. Être en équipe réduit énormément le temps entre les cordes et expose beaucoup moins les faiblesses d’exécution, tout en permettant de faire hurler les foules avec des combinaisons à deux spectaculaires. Le côté spectaculaire, c’est d’ailleurs le second avantage de cette équipe qui devrait finir d’asseoir la pop de Sin Cara et sa popularité auprès des plus jeunes. Cela devrait durer quelques mois, éventuellement jusqu’au Rumble, avec très probablement au moins un règne de champion par équipe à la clé.

 

 

À moins que la WWE change ses plans en cours de route…

 

 

Et une fois plus aguerri au style WWE, qu’il semble toujours avoir du mal à pratiquer (malgré les progrès notables), la séparation pourra avoir lieu. Sin Cara crèvera alors le cœur de ses jeunes fans en trahissant celui qui l’aura pris sous son aile. Un build long de plusieurs mois pourra alors égayer la midcard de Smackdown durant la Road to WrestleMania sur le thème de l’honneur, de la tradition et de l’héritage de la Lucha Libre.

 

Et le 7 avril 2013 à East Rutherford, dans un MetLife Stadium baignant sous la lumière du soleil couchant et devant 80.000 fans en délire, ce match aura lieu. Brisant tous les codes de la fédération de Stamford, lors du plus grand évènement de l’année, les deux hommes rendront hommage au style qui les a rendus célèbres ainsi qu’à Rey Mysterio, l’un des lutteurs qui auront le plus marqué l’histoire de la WWE dans son style à lui.

 

Et après une poignée de main hésitante, les deux hommes se tomberont dans les bras l’un de l’autre. Alors Rey saura que la relève est à présent assurée. Le public saura qu’un nouveau vengeur masqué est né. Oscar Gutierrez pourra alors s’en aller sereinement, lors d’un véritable WrestleMania Moment, en pleine possession de ses moyens. Au sommet de sa carrière.

 

Sin Cara, lui, sera consacré et pourra reprendre la place de face inamovible. Celle du favori des enfants avec son personnage tout droit sorti d’une bande dessinée, et surtout le rôle d’ambassadeur d’un style de catch qui se doit d’être représenté à la WWE bien après le départ de Rey Mysterio.

 

Voilà messieurs dames, ce qui se passe avec Sin Cara en ce moment ! Vendredi soir en était la confirmation. Le temps des botchs est révolu ! Il va falloir compter avec celui qui vole « with the greatest of ease » pour les années à venir !

 

 

Au pire si ça marche pas, Rey en tue un et en embauche un autre, ni vu ni connu.

11 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut