Catch

On en a grognon sur le coeur

Inside my heart is breaking
My make-up may be flaking
But my smile still stays on

Queen, Raw must go on

 

En cette veille de Night of Champions, on avait l’intention d’axer les questions de notre débat récurrent sur le ppv, mais ce vieux cabotin de Jerry Lawler a encore réussi à piquer le spotlight.

 

 

– Participer à un combat contre Dolph Ziggler et CM Punk, qui à eux deux ont exactement votre âge, c’est une bonne idée.

Grognon.

 

 

Gros oui ou grognon, épisode 12

 

 

Pour une fois, Major Tom, habituel MC de cette rubrique, passe de l’autre côté du miroir, puisqu’il est l’un de nos deux sondés du jour. Cool, pas vrai ? Chacun veut savoir ce que peut penser un nain. Son alter ego est pour l’occasion la pétulante McOcee, qui vient partager avec nous son regard doux et aimant de femme et de mère.

 

 

– Allez Major, on va répondre aux questions.

OK mais j’aimerais bien sortir de la valise pour ça.

– Grognon. Y a des courants d’air ici, tu risquerais de prendre froid.

 

 

 

1. Michael Cole et la production de Raw en général ont réagi de la meilleure façon possible à la crise cardiaque de Jerry Lawler à Raw.

 

Major Tom : Gros oui

C'est dans ces moments là qu'on reconnaît les vrais professionnels, et Michael Cole a parfaitement meublé la fin du show tout en partageant de temps en temps avec le public de l'arena et les téléspectateurs les dernières infos sur l'état de santé de Lawler. A priori et vu que la crise cardiaque de Jerry ne devrait pas entraîner de séquelles pour lui, on peut dire qu'on pourra revoir le show dans dix ans sans se sentir pris de vertige devant le malaise qui nous envahit. Bien content aussi que l'angle kayfabe ait été aussitôt écarté, c'est dans ces moments là qu'il s'agit d'être clair.

 

McOcee : Gros oui

 Je pense que la WWE dans son ensemble pouvait difficilement mieux réagir à une crise cardiaque en direct de son commentateur vedette. Les réalisateurs ont tout d’abord réalisé un travail exceptionnel en évitant soigneusement tout plan de caméra sur l’évènement. Songez que Lawler s’est évanoui, est tombé de sa chaise, a été immédiatement assisté par un médecin, avant d’être évacué par le personnel médical. Sans que le téléspectateur ne le réalise. Michael Cole a également été assez remarquable. D’abord en continuant d’assurer seul les commentaires, alors qu’un drame se nouait à ses pieds, littéralement. Puis en expliquant un peu plus tard à l’antenne ce qui venait de se passer, ému, mais digne. Un bémol : peut-être aurait-il pu tenir seul l’antenne jusqu’au bout, ce qu’il n’a pas fait. Un vrai pro aurait certainement fini le boulot, sobrement. Show must go on ! Après tout, Raw a poursuivi son chemin, mais a dû le faire sans lui. En même temps, qui peut vraiment lui en vouloir ? Mais globalement, on ne peut que s’incliner face au savoir-faire de la WWE.

 

 

Jerry, nos pensées sont avec toi. Et bien le bonjour à ta mère.

 

 

 

2. Les derniers matchs et segments de Raw ont été diffusés sans le moindre commentaire. En faisant abstraction de la raison de ce silence (la crise cardiaque de Jerry Lawler), vous avez apprécié ces séquences, et aimeriez avoir à l’avenir la possibilité de suivre des shows dénués de commentaires.

 

Major Tom : Gros oui

C'est une sorte de fantasme récurrent de tous les fans de sport : entendre leurs matchs préférés sans les commentaires qui parasitent souvent les bruits du terrain ou du public. Là c'est à peu près pareil : dans un divertissement sportif où le public est aussi important, je trouve que les commentateurs prennent souvent trop d'importance et recouvrent régulièrement les chants de la foule. Il ne s'agit pas nécessairement de vouloir entendre tout un show sans un seul commentaire, simplement d'avoir ces derniers moins présents de temps en temps, pour laisser un peu entendre au spectateur devant son écran l'ambiance de la salle, celle qui fait tout le sel d'un show de catch.

 

Mc Ocee : Grognon

J’ai été agréablement surprise de l’absence de commentaires. Surprise, car je n’aurais jamais parié un kopeck sur le fait que je pourrais aimer le principe. Et pourtant, j’avoue avoir passé une curieuse, mais agréable fin de Raw muet. On ce concentre un peu plus sur l’action, et on « entend » le match de façon différente. C’était une expérience très intéressante. Pas d’âneries de circonstance après un bon segment, pas de cris répétés lors des matchs, pas de transition qu’on n’écoute de toute façon que d’une oreille distraite. Finalement, ce n’est pas désagréable le temps d’un show. Mais le catch, c’est un ensemble. Les deux commentateurs font partie du business et du kayfabe, et choisir de ne plus les écouter reviendrait à zapper tout un pan des shows de la WWE. « Bon moi, demain, je ne regarde plus rien concernant la ceinture intercontinentale ». C’est l’analogie qui me vient à l’esprit. Alors non, puisque c’est une partie du spectacle, on n’a pas le choix. On supporte les commentaires et puis c’est tout.

 

 

Ah si tu pouvais fermer ta gueule, ça nous ferait des vacances.

 

 

 

3. Si Jerry Lawler récupère toutes ses facultés, il doit reprendre son poste à la table des commentateurs.

 

Major Tom : Gros oui

Je n'apprécie pas particulièrement ses commentaires, pourtant, mais Lawler commente Raw et les PPV depuis plus de dix ans. Je pense que la WWE ne peut pas se passer d'une figure aussi historique et appréciée des fans. J'ai du mal à voir infliger à Lawler le même traitement (honteux) qu'a subi JR ces dernières années, à savoir des retours épisodiques pour faire plaisir au public, mais aucun vrai job dans les principaux shows de la WWE alors que tant de souvenirs restent pourtant associés à sa voix. Si Lawler est en pleine possession de ses moyens et qu'il veut retourner à la table des commentateurs, la WWE le reprendra sans aucun doute. 

 

Mc Ocee : Grognon

Je n’ai aucune sympathie pour le personnage, donc non, ce n’est pas l’option qui a ma préférence. Ses frasques judiciaires et sa réputation d’amateur de chair fraîche en font à mes yeux quelqu’un de plutôt répugnant, comme le sont fréquemment ses commentaires sur la division féminine… C’est marqué sur sa tête que c’est un porc. Je ne le pleurerai pas s’il disparaît des écrans, bien au contraire.

 

 

– Hé mais on a embauché une nouvelle diva pendant mon absence ! Je veux l’essayer !

Vintage King !

 

 

 

4. Si Lawler ne revient pas, le meilleur choix pour le remplacer aux commentaires serait William Regal.

 

Major Tom : Grognon

Au risque d'en faire hurler certains, j'aime bien Regal, mais il n'a pas encore pour moi ce qu'il faut pour devenir un commentateur à plein temps, en tous cas pas à Raw et en PPV. Pour remplacer Lawler, on a besoin d'un color commentator plus prestigieux, qui a déja fait ses preuves dans la discipline : l'homme de la situation se nomme Mick Foley, dont la bonhomie compensera parfaitement le ton acerbe de Cole, avec qui il a déjà fait équipe en 2008.

 

Mc Ocee : Grognon

 Je n’ai pas vraiment de préférence. À vrai dire, je ferais d’abord confiance à un concept de guest commentateurs, qui verrait Michael Cole accueillir un invité chaque semaine, guest de préférence issu de la WWE. Les expériences le prouvent à chaque fois, un catcheur bon au micro fait facilement un bon commentateur. CM Punk l’a démontré, le Miz plus récemment. Il y a suffisamment de talents à Raw pour alimenter le concept. Et pourquoi ne pas inviter de temps à autres une star non issue du catch ? Ce serait une formule hyper souple qui permettrait au public de faire son deuil de Jerry Lawler, avant que Stamford ne porte son choix sur un successeur permanent. William Regal ? Ça serait pas mal, ouais.

 

 

Je suis très heureux de vous présenter mon nouveau comparse à la table des commentateurs : Barack Obama !

 

 

 

5. Vous souhaitez que Paul Heyman crée une véritable stable, composée de plusieurs catcheurs autour de CM Punk et de Brock Lesnar.

 

 Major Tom : Grognon!

 Je sais que c'est un fantasme des smarks, d'avoir une stable heel vraiment dominante, mais ça ne peut pas marcher, tout simplement parce que dans le catch comme dans Star Wars, il faut un équilibre des forces. Créer une grosse stable heel reviendrait de toute façon à un moment donné à voir ses membres détruits par les faces, ce qui fera hurler instantanément tous ceux qui espéraient voir le clan dominer de la tête et des épaules la fédération jusqu'à la fin des temps. De plus, je ne suis pas certain que Punk et Lesnar aient quoi que ce soit à gagner à s'associer ensemble : ils existent parfaitement comme deux entités indépendantes l'une de l'autre, et n'ont de fait pas grand chose en commun en dehors d'Heyman. Enfin, un tel clan obligerait de repasser dans les fameuses méta storylines qui bouffent Raw en intégralité, et je pense que les bookers devraient déja (ré)apprendre à scénariser une histoire simple avant de s'attaquer à quelque chose d'aussi complexe et ambitieux.

 

Mc Ocee : Gros ouais bien sonore

J’aime bien les stables de gros méchants. Les Nexus, Straightedge Society, Legacy… je kiffe. J’admets que les bookers ont toujours beaucoup de mal avec ces storylines au long cours. Principalement lorsqu’il s’agit d’y mettre un point final. Toujours est-il qu’une bonne vieille stable de heels, c’est la garantie de vivre d’excellents moments. Punk, Brock et Wade ensemble, ce serait tout de même un des plus beaux clans de badass de l’histoire de la WWE. Et ce serait dommage de nous en priver.

 

 

– Voilà mon plan :tu seras le champion du monde, Brock viendra de temps en temps massacrer ton adversaire du moment, tandis que Wade, Swagger, Mason Ryan, Ezekiel Jackson et Drew McIntyre t’assisteront en permanence.

– Hmm… Et je pourrai leur raser le crâne ?

– Bien sûr, CM, c’est prévu.

 

 

 

6. Il est regrettable que la WWE ait décidé d’intégrer le match Orton-Ziggler à Night of Champions, car aucun titre n’est en jeu. La tenue de ce match fait perdre au ppv de la spécificité qui fait son charme.

 

Major Tom : Grognon

N'importe quoi, Axl. Big Show/Punk en 2010, Triple H/Punk en 2011 (main-event !), tout ça ça te dit quelque chose ? Tant que toutes les ceintures sont défendues, je ne vois absolument pas en quoi le PPV "perd de sa spécificité". J'ajoute que personnellement, je m'en tamponne plutôt le coquillard de voir tous les titres défendus, d'autant que régulièrement on se retrouve avec des matchs qui sortent de nulle part simplement pour occuper les champions. Si les bookers pouvaient se sortir un peu les doigts pour nous écrire une bonne histoire, ce serait déjà un moindre mal, on chipotera sur la forme plus tard.

 

Mc Ocee : Gros oui

C’est dommage, j’en conviens. D’autant que j’ai cru, lors de l’annonce du match par Captain Obvious, qu’il allait ajouter la mallette à l’enjeu du combat. Ainsi aurait-il donné à cet affrontement un air de joute entre champions. Et apporté toute la légitimité à un match programmé pour le PPV célébrant ses Champions. Bref, une décision regrettable de la WWE qui se prive parfois de ficelles scénaristiques pas si complexes que cela à mettre en œuvre et qui lui donneraient ce supplément de cohérence dont elle manque cruellement. Ce qu’on lui reproche assez souvent.

 

 

C’est en apprenant que Ziggler et Orton s’affronteraient à Night of Champions sans titre en jeu que Jerry Lawler a décidé qu’il en avait marre de ce monde de merde.

 

 

 

7. Indépendamment de l’issue de leur match à Night of Champions, Daniel Bryan et Kane doivent continuer de faire équipe pour au moins plusieurs mois.

 

Major Tom : Gros oui

Quel que soit le résultat de leur match de dimanche, Kane et Bryan seront sans doute amenés à continuer leur équipe encore un peu, avant que le meilleur catcheur au monde ne reparte vers sa quête d'un deuxième titre mondial (contre Cena, miam !) Et soyons un peu réalistes : on ne peut pas faire exister une équipe du standing de Yes We Kane sans leur donner les ceintures. Ils remporteront donc le titre dimanche malgré leurs dissensions, et la défendront régulièrement en PPV comme Jerishow à l'époque, vous avez ma parole !

 

Mc Ocee : Gros oui, bien sûr

C’est une équipe qui est vouée à un grand avenir, je pense que cela ne fait guère de doute. Je suis fana absolue de tous les segments d’Anger Management, l’association entre les deux dingues est parfaite, elle détient toutes les armes pour nous offrir de très bons moments d’entertainment et de catch, en backstage ou sur le ring. Je regrette en revanche le sort réservé aux Prime Time Players. Pendant quelques semaines, la WWE s’évertue à trouver des prétendants au titre par équipe, consacre les PMP, avant de finalement les niquer en coulisse, avec une AJ se contentant de déclarer « c’est comme ça ». Mouais, c’est un peu court, jeune femme ; laisser Young et O’Neil défendre leurs chances à Night of Champions, ça ne changeait pas grand-chose. Et c’est une solution qui aurait grandement bénéficié à la crédibilité de la ceinture tag team. Comment demander à des couples de catcheurs de batailler pour un title-shot dont ils peuvent être brutalement écartés par une équipe fraîchement formée ? Ça, ça m’énerve un peu.   

 

 

– Je ne ressens plus de haine pour toi, ami Daniel.

– Ah c’est cool ça, ami Kane, ça veut dire que tu pas me chokeslammer ?

– Ah si si, ami Daniel, je vais te chokeslammer, mais c’est juste parce que c’est notre finisher, moi qui te chokeslamme sur un adversaire au sol.

– En ce cas, envoie, ami Kane !

 

 

 

8. Au vu de son fiasco à Victory Road 2011 (il était arrivé défoncé et son match de championnat du monde contre Sting avait dû être sabré en catastrophe), la TNA n’aurait pas dû faire de Jeff Hardy le vainqueur des Bound for Glory Series, et donc l’adversaire du champion du monde Austin Aries lors de Bound for Glory (le ppv le plus important de l’année à Orlando)

 

Major Tom : Grognon

J'avais posé une question dans un grognon précédent pour savoir si la TNA avait intérêt ou pas à capitaliser sur le starpower de Jeff Hardy pour essayer d'attirer un maximum de monde, et là je pense qu'on y est. Le mec a fait n'importe quoi à un moment donné, il a eu sa punition, s'est soigné, et a enchaîné les bonnes performances depuis son retour. Dès lors, et étant donné son statut incontestable de plus grosse star de la fédération, ça me paraît logique de le voir en main-event du plus gros PPV annuel. Là où les fans sont déçus, je pense, c'est que le génie des Bound for Glory a été de nous avoir fait croire que tout le monde avait sa chance, ce qui nous a finalement offert la "surprise" Hardy comme vainqueur. Pourtant, James Storm sera occupé contre son ex-tag team partner Bobby Roode, et Bully Ray et Samoa Joe ont tous deux déja affronté Austin Aries (et perdu !) au cours de l'année 2012. L'affiche Hardy/Aries est très intéressante que ce soit en termes de starpower ou dans le ring, et la victoire du peinturluré me semble un choix plus qu'acceptable de la part de la TNA.

 

Mc Ocee : Gros oui

Enfin une question sur mon thème favori ! Il était temps ! La TNA aurait dû virer ce mec il y a bien longtemps. Depuis la débâcle de Victory Road, précisément. Il met sa santé en danger et surtout celle de ses partenaires, il ne devrait plus être autorisé à mettre un pied sur un ring. Le nom de Jeff Hardy ne représente plus grand-chose et la TNA serait bien inspirée de ne pas continuer à parier sur un has been. Hardy doit disparaître et vite. Si j’en crois les commentaires, Austin Aries mérite plus noble opposition. En tout cas, l’épisode en dit long sur la TNA, contrainte de filer les clés du main event à un tocard camé comme Jeff. La WWE a de beaux jours devant elle.  

 

 

– C’est à Phoenix, je vais renaître de mes cendres !

Contente-toi d’être en état de marcher, ça sera déjà un sacré progrès.

 

 

 

Cinq désaccords sur huit questions, voilà qui montre tout le merveilleux contraste d’opinions que l’on peut retrouver aux CDC ! Vous aussi venez nous dire si vous êtes plutôt grognon ou gros oui sur toutes ces questions !

 

Ou à d’autres, par exemple « Tu veux mon zizi ? »

 

 

 

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut