Catch

Place aux nègres!

Un DJ n’existe qu’à travers les autres : il pique les musiques des autres pour faire danser d’autres autres.

Frédéric Beigbeder

 

Fin du monde + Noël + préparation des CDC Awards + découverte de la bédé du cube = personne pour faire la nalyse du Smackdown SPECIAL LIVE SANS PUB de mardi dernier. Personne? Haha. Vous pensiez qu’on avait ouvert un forum juste pour pécho vos adresses IP et vous escroquer grâce à nos compétences suprêmes en infor faire joli? Non. On l'a fait pour avoir toujours à notre disposition un vivier de nègres corvéables à merci et implcabablement exploitables à leur corps défendant.

 

 

Réchauffement climatique : cette année, le Père Noël sera habillé d'un simple slibard.

 

 

Nalyse de Smackdown du 18 décembre, vue du forum

 

 

Le forum des CDC est un lieu merveilleux, espace d’échange convivial blablabla venez tous c’est cool on peut même mettre des photos et organiser des visionnages de Raw chez Jyskal en vidant son douze ans d’âge (non, pas son frangin). Les discussions y vont bon train (au point parfois de carrément vider la section « commentaires aux articles » du site, ce qui nous remplit de tristesse), et quand les 25 000 rédacteurs encartés sont tous en train de courir les boutiques pour acheter au dernier moment un vibro pour mam une machine Nespresso pour contenter la famille, il suffit d’aspirer les réflexions les plus profondes postées en ces lieux orange et blanc vers le site, et hop, on a une nalyse, suffit d’enrober avec trois vignettes et une citation bien troussées, et roulmapoul joyeux Noël, haha (non laissez c’est une private qu’on fait pour se moquer de TDS parce que dans la vraie vie il s’appelle Joyeux comme l’un des nains dans Blanche-Neige).

 

Sauf qu’évidemment les scribes du forum ne prennent pas la peine de mettre leurs réflexions dans l’ordre, puisqu’ils s’adressent à leurs pairs, au sein de cet aréopage trop classe qui a forcément vu tous les shows et comprend donc à la moindre allusion de quoi que c’est qu’il est question. C’est pourquoi histoire de vous rendre la compréhension plus digeste je vais d’abord vous rappeler brièvement cekisépassé ce mardi, jour inhabituel pour un Smackdown (d’où aussi cette nalyse tardive, histoire de pas trop vous perturber), et chaque fois boum, je vous colle les comms les plus lumineux de nos forumistes.

 

 

Et si le principe ne vous plaît pas, parlez en à McOcee. Elle est là, juste derrière Julius "big bad muddafucka" Ostermark.

 

 

Donc ilsépassé ça.

 

  1. 1. Miz a reçu Zizi et AJ (accompagnée d’un gros tas de muscles approximativement agglomérés nommé Ben E. Langston) pour un épisode de Miz TV. AJ a enfin expliqué pourquoi l’avant-veille, à TLC, elle avait projeté Cena loin de la mallette bleue, de la gloire et de sa petite bouche toute mimi, pour offrir le tout à Zizi : parce que Cena, cet enfoiré, n’avait pas accordé à sa passion pure et juvénile tout l’intérêt et le respect qu’elle méritait. Elle croyait avoir trouvé en lui, après plusieurs déconvenues, un chevalier servant digne et noble, mais il ne pense qu’à lui-même, il a toujours tenté de cacher leur proximité, tout à ses projets carriéristes, bref c’est un gros tarba, AJ a fini par devenir une smart, bravo, et donc par lui coûter ce qu’il chérit par-dessus tout, bien plus qu’il ne la chérit elle, à savoir une victoire dans un main event de ppv. Quant à Langston, explique-t-elle, c’est un pote à elle, qui démolit ceux qui lui manquent de respect. Moi aussi j’ai un pote comme ça, il s’appelle Silvernights! Ziggler enchaîne, explique qu’il a tout pris à Cena — il a volé la mallette qui lui était promise, il a volé le show, et il a volé sa gonzesse comme Sarko avec Jacques Martin —, Miz lui demande s’il saura satisfaire toutes les multiples personnalités d’AJ, ça fait trop de mots compliqués pour Langston, qui allonge Miz d’une MAGISTRALE CAPATA au maître des lieux, Zizi dit « Show… off » et AJ danse comme dans Tournent les violons de François Feldman.

 

 

– Haha Dolph, t’as vu comment il assure trop, Ben?

Ouais, ouais, c’est sûr… mais tu peux lui expliquer qu’il n’était pas obligé de mettre KO le chauffeur du taxi qui nous a amenés ici, le vigile qui nous a laissés entrer dans le stade et le mec qui nous a servi un café au réfectoire?

– Je vais essayer, mais je te promets rien.

 

 

Corwin estime que les promos d’AJ et Dolph ont été « géniales en termes de jeu d'acteur (tous les petits détails autour du bon chien-chien Big E par exemple). » SharpshooterCA est tout heureux : « The Ultimate IWC Dream Couple est né la nuit dernière. [ici Sharp place un smilee représentant une banane qui danse]. » Toghril Majdar développe le concept : « AJ+ Dolph= Lita+Edge soit le facteur X qu'il manquait à Dolph? » Totoboy comprend « facteur X » au sens premier du terme et demande « On signe où pour la live sex celebration? ». Thogril admet qu’il souille sa couche à cette seule idée.

 

 

 

2. Sandow contre Sin Cara, qui attend en vain l’arrivée de Mysterio malgré la subtile chanson d’entrée de ce dernier qui résonne. Pendant le match, le Shield arrive, balance à Cara le masque de Rey, Sandow en profite pour battre Cara, il se carapate et le Shield défonce Cara, Rollins ciblant tout spécialement son genou.

 

 

Le Shield continuera de tabasser des Mexicains jusqu’à ce qu’ils lui disent où se planque Armadillo.

 

 

Kennard : « Le Shield continue à massacrer tout ce qui ressemble à un face. Sin Cara/Rey, l'injustice ce doit être d'avoir des rematchs alors qu'ils ont perdu au PPV. »

 

Toghril Majdar : « On laisse la WWE dans le même état que l'UMP et on revient avec un Berberto face, Miz face, Orton blessé qui va devenir heel, Ziggler qui l'emporte sur Cena et une tripatouillée de nouveaux venant de NxT sur le mode invasion WCW avec un mélange de lutteurs venant de l'indy et des ex du foot US (Langston/Reigns). Si je connaissais Ambrose et Rollins, je suis agréablement surpris par le cousin du Rock (Roman Reigns et pourquoi pas Luther Reigns?) et plus que sceptique sur Langston (le nouveau Tensai ou le black Ryback?) et Maddox. Bien évidemment, je considère qu'il manque un leader au mic à cette génération poussée sur le devant de la scène par Triple H, c'est là que j'attends Bray Wyatt au tournant. »

 

 

 

3. Suite à leur prise de gueule à Raw pour les Slammies, Santino Marella et Tensai s’affrontent. Malgré une résistance acharnée, Tensai finit logiquement par céder devant un homme qui est bien plus haut que lui dans la carte.

 

Corwin cite une théorique « Ecole de Catch, programme de première année », dont la « Leçon n°17 » consisterait d’après lui à « raconter une histoire dans le ring. » Eh bien, explique-t-il, il y a eu un cas pratique en ce 18/12/2012, Super Smackdown Live, avec ce Santino Marella vs Tensai, dont il estime que ce fut un bon match, « exactement ce qu'un match de divertissement doit être ». Silvernights « plussoie sur le Tensai/Santino, absolument génial à sa façon! » Papy abonde dans le même sens : « Le match Santino/Tensai est le meilleur de Tensai depuis son arrivée à mes yeux. J'espère même une feud avec Santino pour se remettre enfin de son année terrible qui devrait l'amener tranquillement à la ceinture de plomb ». (NDLR : ouais ouais ouais, ça arrive genre bientôt, préparez déjà vos arguments). Loki tire des plans sur l’avenir (mais peut-on faire confiance au prince du mensonge, surtout quand on sait qu’il s’habille en jaune et vert?) : « Pour Tensai, entre le segment des Slammy et le match avec Santino, on peut voir que déjà Tensai redevient "Albert" de façon kayfabe, et qu'il parle anglais désormais. Pour moi c'est un Kozlov en puissance et ça va finir en tag team avec Santino. »

 

 

QUI C’EST?

Ma! Ié né pé pas le croire! Le cobra me dit que c’est Gillberg!

 

 

 

4. Hell No et Kofi Kingston contre Barrett et les Prime Time Players. Avant le combat, on nous apprend que le Shield a déniaisé Mysterio backstage au sens beatdown du terme, et qu’il est MORT. Non je rigole, il est blessé au cou. Pendant le combat, les commentateurs nous annoncent que Cara est lui aussi HS, et qu’il a été emmené à l’hosto comme son pote. On espère que quelqu’un aura eu l’idée d’enfiler un nouveau masque à Rey avant son arrivée aux urgences. En tout cas, les gentils gagnent le match grâce à un Chokeslam de Kane sur Young.

 

Evandro ; « Tout d'abord bonsoir à toutes et tous, ça fait des mois que je vous lis, sans poster, mais là, j'ai eu une révélation pendant mon visionnage de SD! dont il fallait que je vous fasse part, pendant le segment backstage entre la Team Hell No et Gentil Ghana, quand Bryan se plaignait de pas avoir gagné de slammy (récompense ô combien symbolique s'il en est…) en fait, Daniel Bryan, c'est Joe Dalton ! »

 

 

– Calme-toi, Joe.

NON!

 

 

 

5. Promo de CM Punk, avec toujours Heyman pour lui porter ses accessoires secondaires. Je me demande s’il l’accompagne aussi quand Punk va pisser, tenant la ceinture bien au-dessus de sa tête. Punk crache son venin sur ces cons de fans qui ont désigné Cena superstar de l’année, cette bonne blague. Il égratigne aussi cette vieille canaille de Ric Flair, ce qui en est trop pour ce fan transi du Nature Boy qu’est Ryback, qui pointe le bout de son groin, non pas pour taper sur Punk parce qu’il tape pas sur les handicapés sauf s’ils paient, mais pour lui dire qu’il aura enfin son Title Match contre lui lors du premier Raw de 2013.

 

 

RATATATATATATA! T’es mort!

Putain, vous me saoulez vous deux, c’est la troisième fois de la semaine que je dois vous ramener à l’asile.

 

 

Kennard : « Ryback annonce qu'il aura son title shot au premier Raw de 2013. Ok comme ça on en est débarrassé et on peut passer aux choses intéressantes (le build de Rock/Punk). On sait comment ce match va tourner de toute façon: intervention du Shiled indigné que Ryback ait encore un title shot contre un grand champion revenant de blessure, alors que c'est lui qui l'a blessé et aurait dû être sanctionné. »

 

Corwin : La promo de Punk a été « du niveau stratosphérique habituel ».

 

 

 

6. Cesaro contre Ryback, le titre US n’étant évidemment pas en jeu. Ryback gagne clean malgré quelques nearfalls du Suisse.

 

 

– Aïe. Aïe. Aïe. Aïe. Aïe.

Mazette, il sait dire aïe dans cinq langues! Moi je sais dire aïe en aucune.

 

 

Kennard : « Cesaro perd clean contre Ryback. Cesaro est booké fort et protégé contre des main eventers comme Sheamus mais apparaît comme une fiotte contre Ryback. Je hais Ryback de plus en plus. Il est insuffisant dans tous les domaines et je n'aime pas ce type de build de toute façon (non je n'aimais pas Goldberg non plus). Petite remarque, Ryback a eu des Goldberg chants trois soir de suite alors que cela avait largement disparu avant. »

 

 

 

7. Match pour le titre des nanas, Eve contre Kaitlyn. Je ne savais pas que Kaitlyn était redevenue First Contender, mais bon, admettons, après tout elle a battu la championne la veille à Raw. Avant le grand combat, Kaitlyn croise dans les vestiaires AJ, qui trouve que la grosse la regarde de travers et ça part en gros fight dans les distributeurs de boissons, jusqu’à ce que la mort les arbitres les séparent. La bodybuildeuse va quand même péter la gueule à Eve, qui ne s’en sort qu’en s’agrippant à la jambe de l’arbitre comme une grosse iench, ce qui lui vaut de conserver sa super ceinture par DQ.

 

SharpshooterCA : « Ils nous ont pondu un Eve vs Kaitlyn aux portes du potable! »

 

 

Monsieur, pitié, faites quelque chose! Elle veut absolument me traîner chez son coiffeur!

 

 

 

8. Plus tôt dans la soirée, backstage, Teddy Long a convaincu Booker de donner une chance à un noob trop trop cool : Bryan Maddox. OK, mr T. lui promet un contrat s’il gagne son match du soir contre un adversaire dont il révélera le nom plus tard, suspense de ouf! Plus tard, Maddox arrive dans le ring, über confiant, et son adversaire est… Brodus Clay, putain, une espèce en voie d’extinction, carrément. Qui le défonce. Suite à quoi le Shield déboule et défonce Clay, powerbomb collective et tout. 

 

 

Les gars, concentrez-vous. Si on calcule bien l’angle, on peut buter Booker T. avec le rebond.

 

 

Kennard : « Si le Shield massacre Brodus Clay, ce doit être pour punir le fait qu’un golgoth a été envoyé sur Brad Maddox. Ce qui est comique, c'est que personne n'intervient jamais [pour empêcher les beatdowns du Shield], sauf Hell No de temps en temps, alors qu'ils devraient tous vouloir se venger. »

 

 

 

9. Main event (sans tiret putain!) : Sheamus – Cena contre Show-Ziggler. Avant le match, Show a prévenu Ziggler que s’il tente de casher comme à Raw, il le castre. Sheamus et Cena, de leur côté, ont joué les bons potes. Ca se canarde joyeusement pendant dix grosses minutes, jusqu’à ce que les gentils semblent avoir match gagné après un AA de Cena sur Zizi, mais Langston fait à nouveau péter le run-in et défonce Cena, victoire des gentils par DQ, et ça se termine avec Langston debout au-dessus de Cena, Zizi roulant une galoche à AJ pour fêter ça.

 

 

John Cena, while you lay there, hopefully as uncomfortable as you possibly can be, I want you to listen to me…

 

 

Papy : « Sheamus est vraiment excellent dans tous les domaines. Ses expressions faciales dans le segment backstage avec Cena valaient vraiment le détour. C'est fou, c'est un top face quasi invicible mais il demeure sympa tandis que Cena est gerbant 90% du temps… Qu'on nous fasse un Sheamus VS The Rock à WM là!! ^^ »

 

Une réflexion qui entraine toute une discussion de haut vol :

 

« Oui enfin bon, c'est un top face sympa et tout en début de carrière. T’inquiète que cinq ans à ce rythme là, tous ses fans lui cracheront a la gueule de la même façon que ceux de Cena aujourd'hui. », rétorque Kakuma. Mais Papy ne lâche pas l’affaire, on les connaît les vieux, ils sont pugnaces : « Peut-être… Et j'ai volontairement caché un autre avantage de Sheamus sur Cena: il s'est couché deux fois clean contre le Big Show, LUI. » « C'est surtout que Sheamus ne nous casse pas les couilles comme Cena avec son Hustle Loyalty Respect, qu'il bafoue dès qu'il le peut. », intervient Big Botch Man, outré par tant d’injustice. Il pourrait être membre du Shield s’il n’était pas malingre et peureux ! 

 

Jyskal a bien vu qu’on parlait mal de Cena et juge nécessaire de corriger le propos de Papy sur la promptitude de Sheamus à se coucher devant le Big Show : il ne s’est pas couché tout seul, ce sont les bookers qui en ont décidé ainsi, rappelle-t-il. Mais l’ancêtre ne se laisse pas faire : « Et alors? C'est bien le personnage de Cena qui est imbuvable. Pas le descendant portoricain je sais pas quoi qui joue son rôle. Donc son personnage ne se couche pour personne, hormis le Rock, et crée ainsi une antipathie monstrueuse… » Où j’apprends personnellement que Cena est descendant de Portoricains — je sentais un truc du genre, vu qu’il s’appelle genre Antonio Felix Cena, ce qui sonne moyennement WASP, mais quand même ça fait un choc.

 

 

Au départ, je devais avoir un gimmick de Caribéen cool, mais j’avais pas assez de cheveux.

 

 

Pour Silvernights, qui ne manque jamais une occasion de dire du bien de Cena, « le segment Sheamus-Cena est énorme, l'acting est à mourir de rire et dans l'idée j'aime bien leur tag team de top face supers bourrins ». Zeb remet une pièce dans le bouzin : « La partie comédie de la gimmick de Sheamus [le] gave déjà pas mal, mais tant qu'il enchaine les bons matches comme il l'a fait cette année, ça me pose pas de problème… » Kakuma n’a rien à redire aux blagues irlandaises qui sentent le bon malt : « Oh, j'aime bien moi. Surtout qu'il commence à la maitriser bien mieux qu'en début d'année, ou il etait moyen à l'aise avec ça. Perso, si Sheamus avait eu une première moitié de 2012 à l'image de la seconde, c'est lui que j'aurai voulu en SS of the Year. » Pour lever toute ambiguité, SS signifie ici Superstar et non pas Schutzstaffel. Kovax ne manque pas l’occasion de punir Kakuma pour cette abréviation : Clair qu'avec son nouveau t-shirt, l'Irlandais gagne des points avec la Kommandantur ! »

 

 

Übermensch, pour vous servir.

 

 

Papy, décidément intenable à cause du cocktail Viagra-Viandox dont il est coutumier, revient au fond du propos de Kakuma : « Je suis d'accord avec toi. Je me souviens même qu'avant sa feud avec le Big Show, il commençait à se faire huer par une partie du public (contre Ziggler ou Bryan par ex). Mais justement l'avoir fait perdre contre le Big Show l'a rendu immédiatement plus sympatoche. Et je maintiens que si maintenant il lui reprenait le titre (quitte à le perdre contre Ziggler), il serait bien plus populaire qu'à son dernier run de champion. Et mine de rien la première moitié de 2012 de Sheamus c'est victoire au Rumble (à l'issue d'un très bon final contre Jericho) et feud remportée contre Bryan. "Kayfabiquement" c'est fort aussi. » Je sais pas vous, mai moi je vais militer en 2013 pour l’inclusion du terme « Kayfabiquement » dans le dictionnaire.

 

 

– CRAC!

Putain fella!

– Non mais kayfabiquement hein!

 

 

Kennard est de son côté sceptique quant à l’évolution du Showoff de ces dames : « Ziggler sort enfin de l'ombre de Vickie, comme nous l'espérions, mais c'est juste pour tomber dans l'ombre d'AJ et Big E. A Raw et à SD, AJ a plus de temps de parole et Ziggler se fait battre jusqu'à l'intervention de Big E. Franchement sur les scènes de fin, on a l'impression que Ziggler est le laquais, alors que ce devrait être l'inverse. » Une vision grinçante dans la lignée de son ton général, lui qui n’a « pas trop aimé ce super SD live. Vraiment trop dans la ligne de Raw. » Et de conclure « C'était difficile de suivre un PPV aussi bon mais deux émissions aussi peu enthousiasmantes derrière, ça fait saigner les yeux. » Un avis qui n’est pas celui de Corwin, qui juge que « SD a été bon d'une manière générale, et j'ai trouvé les segments backstage vraiment pertinents et sympathiques (à part tout le bouzin inintéressant autour de Maddox). » Lebowski est plutôt aux côtés de Kennard : « Regardez, ce Super Smackdown Live and Commercial Free: ça a quand même le nom d'un grand événement, on aurait été en droit d'attendre à ce qu'il y ait au moins un truc qui avance. Au lieu de ça, on nous sert une double redite de Raw avec Langston qui éclate Miz et Cena, sans qu'on en sache plus… »

 

 

– Heu AJ, j’ai l’impression que Ben nous regarde.

– Pourquoi tu crois ça?

– Il vient de me poker avec sa bite.

 

 

Voilà, c’est à peu près ce qu’il fallait retirer de ce show selon nos Muppets, que vous pouvez rejoindre quand vous voulez ici, venez les rejoindre un de ces quatre, ils ont plein de choses à dire et ne mordent pas (mais surveillez quand même Papy avec son dentier).

 

 

Et faut pas croire, on a plein de sujets de conversation élevés sur le fofo.

 

4 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut