Catch

Heel Yeah!

Gimme a Hell

Gimme a Yeah !

Stand up right now!

Rev Theory, Hell Yeah

Bon, certes, le plagiat c’est pas beau. OK, les fédérations de catch se regardent tellement les unes les autres que les idées de l’une apparaissent parfois déformées chez l’autre. Mais quand on copie des bonnes idées, au moins les suiveurs en profitent. Et donc la TNA semble avoir décidé de créer sa propre team Hell No à elle, mais en heel. Et même s’il est passé deux-trois autres trucs durant cet épisode, c’est bien l’alliance Roode-Aries qui nous laisse actuellement espérer le meilleur sur la route vers Lockdown.

 

Coucou ! Tu veux voir ma team ?

Nalyse de l’Impact Wrestling du 17 janvier

 

Certes, le mariage de Brooke Hogan et de Bully Ray se voulait l’événement principal de cet épisode mais en ce qui me concerne la véritable nouvelle c’est celle de l’union entre les deux Némésis que sont Bobby Roode et Austin Aries qui semblent s’être unis autour de leurs malheurs communs, comme le traitement qu’ils recevraient de la TNA depuis plus d’un an. De plus comme le fait de ne pas avoir reçu d’invitation au mariage semblant les avoir courroucés ils débarquèrent peu avant la cérémonie pour se plaindre.

 

Ils chouinèrent notamment du fait que malgré leurs différences ils étaient bel et bien le centre du show en 2012 (et ils n’avaient pas tort, les awards l’ont bien montré), tous les grands moments de 2012 leur étant dus (la encore, difficile de nier), et ils n’en ont pas été remercié, récompensés, alors que ce fut Jeff Hardy qui fut élu catcheur de l’année 2012 par la TNA (dommage, il auraient lu cela plus tôt, leur frustration s’en serait peut-être vu apaisée), et critiquèrent tous les champions (masculins) de la compagnie (la encore, difficile d’objecter vu la moyenne d’âge). Chavo et Hernandez courroucés par les propos des deux ex-champions du monde virent mettre leur grain de sel et se firent cordialement insulter par Roode et Aries, et cela de manière très très borderline (qui veut d’un mexicain à un mariage ? Really ? Les deux mecs au mic-skill supérieur de la compagnie trashtalkent et c’est tout ce qu’ils trouvent ?), et cela se termina en brawl.

 

Bon si tout n’était donc pas parfait dans cette séquence, il semble clair qu’Aries et Roode se dirigent vers la division tag-team ce qui est la meilleure nouvelle de la semaine. Tout porte à croire que le long build vers Lockdown aura pour but d’attiser les flammes entre ces deux équipes et de faire de celle entre Aries et Roode une tag team crédible (en espérant qu’ils aient un nom assez vite). Je ne pense pas que comme Hell No cette nouvelle association repose uniquement sur les chamailleries entre ses membres mais pour ce qui est du contenu in-ring ce devrait être bien meilleur. Et pis après tout puisque Roode comme Aries semble désormais bien loin de la title picture, autant leur donner quelque chose à faire et la division tag-team en sera bénéficiaire.

Y’en a là-dedans !

En parlant de title picture, elle nous a offert le meilleur match de la soirée puisque Jeff Hardy et James Storm ont affronté Bad Influence dans une rencontre de plus de 10 minutes. Hardy était tout d’abord venu fêter sa victoire à Genesis, assez vite interrompu par Kaz et Daniels venus se vanter eux-mêmes. D’ailleurs si Aries et Roode sortent de la title picture et s’intéressent aux TT, on peut espérer que Daniels et Kaz fassent le chemin inverse et s’incrustent dans la chasse au titre… Bref, la tension est montée d’un cran entre Bad Influence et Hardy (avec Daniels se qualifiant comme le Thusday Night Delight, coucou Jomo), Storm est venu faire le save et a booké le match  TT avec une autorité de Captain Obvious qu’on ne lui connaissait pas. Les heels peu enclins à ce match s’y sont vu forcés à coups de poings par les faces, mais ont pourtant dominé une bonne partie du match : tout avait pourtant commencé par un Hardy bondissant qui laissa la place à Storm qui se fit très vite acculer et fut dominé pendant plusieurs minutes, jusq’au Hot Tag pour la charismatic Enigma qui réalisa un Baseball Slide d’anthologie sur Kaz, suivi un peu après d’un Whisper in the Wind. Le STO de Daniels ne fut pas suffisant pour prévenir un Twist of Fate out of nowhere sur Kaz qui subit le tombé. Le fait que Bad Influence se venge post match ne change pas le fait que Hardy reste favori, mais que Kaz subisse le tombé n’a pas affaibli le Fallen Angel outre-mesure. Du bon booking donc, et une grosse impatience avant l’Impact de la semaine prochaine.

 

 

Allez, érection générale.

Pour ce qui est de la X Division, York et King ont de nouveau eu un match, assez rapide mais qui a permis à York de se venger de l’attaque post-match de l’ex de la ROH à Génésis. Il était d’ailleurs si vénère qu’il lui a expédié une suicide dive avant même que King n’entre dans le ring, puis l’a agressé à l’extérieur, et eut le dessus même une fois l’action revenue entre les cordes. En réalité King n’aura placé qu’un ou deux coups de pieds, très jolis cependant, avant de néanmoins gagner grâce à une fourchette dans les yeux suivis d’un roll-up tout en tirant sur le slip de York ; une victoire bien heel donc suite à un match court et peu inspiré mais qui donne de la heat à King et le place bien pour redevenir number one contender. Enfin moi tant que RVD reste hors de l’écran, ça me va.

 

 

Voila, comme ça, hors du cadre.

Petit correctif après ce qui m’a semblé une erreur de booking à Genesis chez les Knock-Out : Gail Kim a eu une nouvelle chance pour devenir number 1 contender, avec un match retour face à Velvet Sky. Un peu avant on a pu l’entendre se plaindre à Teryn Tarell (que l’on a enfin entendu parler) par rapport au gauntlet match de Genesis et de son pied sous les cordes qui aurait empêcher le tombé de Sky. Cette erreur justifiant le rematch, évoquons le donc, même s’il fut rapide et pour être honnête pas des plus emballants. Le fait que Velvet soit encore en dessous du niveau de compétitrices comme Kim mais aussi que les annonceurs n’aient pas arrêté de promouvoir le programme de Bellator juste après n’a pas aidé. On remarquera néanmoins que Kim a encore une fois été booké forte, et même dominante durant le match mis à part les quelques phases d’assaut de Sky qui s’est certes fendue de 2-3 moves sympa (genre german suplex) mais encore quelque peu… artificielle, je ne sais pas. Ironie du sort, Gail plaça un Eat Defeat, mais Velvet s’en sortit en mettant son pied sous une corde, ce que vit l’arbitre, et la réclamation de Kim permit à l’ex Beautiful People de se relever et d’enchainer Kim jusqu’au In Your Face final. Velvet est donc toujours bien number 1 contender mais elle est bien plus légitime désormais.

 

Enfin elle n’a jamais manqué de…légitimités.

Quant au résultat du Gutcheck, il fut assez logique mais un peu étrange. En effet seul un des prétendants peut être jugé, ce qui veut dire qu’il ne peut y avoir deux vainqueurs la même semaine ce qui n’est pas très logique. Brian Cage, le battu la semaine dernière, a donc été renvoyé à la maison avant même que Jay Bradley ne soit jugé. Taz commençant par un non, Bradley eut donc droit à 30 secondes de promo pour défendre son cas, et si ce ne fut pas extraordinaire il a montré de la personnalité et la foule semble vraiment ne pas l’aimer. Pritchard et Snow lui donnèrent leur assentiment ce qui fait de Bradley le nouveau membre du roster de la TNA, congrats. Quand à la nouvelle formule, je trouverais plus logique de permettre aux deux jugés d’être placés au même niveau, mais il n’en reste pas moins que le résultat était logique.

OUUAAAIISS! C'a y'est j'ai gagné Gutcheck, j'ai le droit de poireauter pendant cinq mois à l'OVW sans être sûr de revoir le bout d'une caméra TV un jour! YES!

Mais bon, ce qui avait été teasé depuis une semaine pour cet épisode, c’était un mariage et mariage il y eut. Tout le long de l’épisode des vignettes sont venues nous informer de l’avancement de la cérémonie : d’abord l’arrivée des amis de Bully (dont Tommy Dreamer, qui manifestement n’a pas été sanglé par la WWE), puis le préparatif dee Brooke et de ses demoiselles d’honneur (Christy, Brooke Tessmacher et Mickie James, ce qui tend à démontrer qu’elle n’a pas d’amis mais que des employées). Plus tard, Ray parla à Sting pour lui demander de convaincre Hogan de venir au mariage. Car ce fut bien ça le fil rouge : Hogan allait-il passer l’éponge ? Le Hulkster et le Stinger eurent même droit à une promo, à mon sens dispensable, et qui d’ailleurs laissait planer le suspense quand à la participation d’Hogan au mariage. Auparavant nous eûmes droit à une vignette comique avec Joseph Park venant donner des cigares à Ray (purée, qu’est-ce qu’il maitrise bien ce personnage quand même), et une autre vignette comique entre Dixie carter et Brooke… enfin comique à leurs dépends, au vu de leur jeu d’actrice s’entend… DAMN !

 

Donc, à la fin de la soirée, eut lieu la dite cérémonie, avec Spike Dudley, Tazz et Dreamer en témoins de Bully, Tess, Mickie et Christy en demoiselles d’honneur et finalement Hogan se pointa aux bras de Brooke. Bon, la mariée arrive sans problème, RAS. Les futurs époux se tiennent la main, RAS. « I do » de la part de Brooke, RAS. « I do » de la part de Bully, RAS. Damn, un mariage qui se passe tranquillement dans un  show de catch, really ? Ca j’avoue c’est bien une surprise à laquelle je ne m’att… ah tiens Tazz prend le micro importunément alors que le prêtre allait dire « je vous déclare officiellement mari et femme ». Et je vous laisse découvrir le résultat en images :

 

Collection automne-hiver TNA 2012-2013. Le cuir, ça trende worldwide !

Surprise : Tazz se découvre membres d’Aces and Eights out of nowhere, et la stable débarqua et cassa la gueule à tout le monde, forçant même Brooke à regarder son mari se faire défoncer la gueule par son ex-partenaire à grand coup de (faux) pylône en marbre (Ikea) de mariage. Spectacle sur lequel s’acheva l’émission mais pas avant qu’un Hogan blessé ne déclare à sa fille venue s’enquérir de son état « Check for Bully ».

 

Au moins, difficile de dire qu’on pouvait s’attendre à un coup pareil. Bully semble donc définitivement hors d’atteinte d’un quelconque turn à venir et on peut penser qu’Hogan se range enfin à ses côtés, car à mon avis ça sent le build pour un lockdown match lors du PPV. Tant qu’Hulk ne participe pas au match… Pour ce qui est de Tazz, il va pouvoir améliorer le potentiel micro de la stable, qui ressemble de plus en plus à un groupement de « rebus » ou d’insatisfaits de la fédération. Cet épisode aura au moins permis de redonner à Aces and Eights un semblant de dangerosité, espérons que les révélations continuent et que leurs membres engrangent enfin des victoires clés pour apparaitre enfin des menaces légitimes.

En résumé, un épisode bon mais sans plus, qui fait un peu avancer le schmilblick néanmoins. Plus qu’un épisode dans l’Impact zone et ensuite, direction l’Angleterre. D’ici là,

faites comme Kim, allez vous coucher fissa.

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut