Catch

Podcatch, le retour de la vengeance

Figure me to be hardcore, my input cuts your jaw
For real, for short, do you want more?!!!??!

The Roots, Do You Want More ?!!!??!.

Souvenez-vous, c'était il y a plus de deux ans. Les Cahiers du Catch se lançaient dans l'aventure radiophonique des podcatchs. Une belle aventure qui s'acheva malencontreusement au bout de sept épisodes. Heureusement, par la grâce des lutins magiques et du Grand Krakoukass, la radio des CDC est de retour. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.

 

 

Mick Foley approves this Podcatch.

Radio CDC n°8

Quatre vaillants guerriers répondirent à mon appel. Le vénérable Henri Death, le colonel Julius Ostermark, l'intrépide Loki et le sémillant Kovax. Tous acceptèrent de se prêter au jeu malgré l'organisation bancale.

 

 

Et comme avant, les débats furent passionnés.

 

 

Au menu trois sujets.

 

Le premier est en plein dans l'actualité puisqu'il concerne la Route vers Wrestlemania. Quelles conclusions pouvons-nous tirer des événements survenus lors du Royal Rumble, puis lors des shows suivants ? Que pouvons-nous attendre ou espérer de cette route ? Cette route s'annonce-t-elle palpitante ou non?

 

Après un intermède musical où Kovax chanta les choeurs de l'Armée rouge avec passion, les participants abordèrent le second thème avec entrain et sobriété.

 

Cette deuxième partie porte sur l'année 2012 des anciens catcheurs indys à la WWE et à la TNA. Le règne de CM Punk est bien entendu évoqué, ainsi que la montée en puissance de Daniel Bryan et d'Austin Aries, tout comme la percée d'Antonio Cesaro et du Shield. 

 

Une forme de bilan donc, mais aussi un aperçu des futures stars en devenir à l'image des catcheurs qu'on peut découvrir à NXT (Brodie Lee, Paige et Adrian Neville, ex-PAC sur la scène indépendante). Car il s'agit d'étudier avant tout les conséquences de cette Nouvelle Vague du catch.

 

 

Un thème qui laissa Julius et Loki perplexes.

 

 

Une Nouvelle Vague qui en est à sa troisième étape. On peut dater la première de 2005-2006 avec les arrivées de CM Punk et Samoa Joe dans les rosters principaux des fédérations mainstream US (WWE et TNA, sachant que cette dernière possédait déjà en son sein des catcheurs comme AJ Styles et Christopher Daniels), la seconde période, 2008-2009 vit l'entrée d'Evan Bourne, Desmond Wolfe et Daniel Bryan et la dernière étape, beaucoup plus importante que les précédentes, a vu arriver Antonio Cesaro, Dean Ambrose, Seth Rollins, Austin Aries (qui fit partie de la première génération de catcheurs indy mais qui s'est surtout révélé lors de son retour à la TNA, en 2011) ou encore Kenny King (en plus des nombreux renforts présents à NXT).

 

Et c'est justement l'importance du nombre d'arrivées en un an qui nous a fait nous pencher sur la question, la plupart de ces catcheurs ne répondant pas au standard habituel du catch. Un point que  Batista et Kevin Nash avaient abordé il y a quelques temps sur Twitter. Le premier marquant sa stupéfaction devant la prise du titre WHC par Bryan, et le second, beaucoup plus polémique, assurant qu'il était impossible qu'un catcheur ayant un gabarit de cruserweight fasse un grand champion (le tout en prenant en exemple Eddie Guerrero et Chris Benoit de manière assez sordide).

 

 

Les fans de catch s'en prirent logiquement à ce vieil aigri de Kevin Nash.

 

 

Enfin les podcatcheurs soulèvent un gros marronnier dans la dernière partie de ce podcatch puisque le sujet porte sur l'état des divisions tag team et féminine. On le sait depuis de nombreuses années, ces deux divisions sont laissées plus ou moins à l'abandon. Mais ce qu'il y a de curieux ici, c'est que la maladie commence à s'étendre à la TNA et touche même la ROH, puisque ces dernières fédérations ont quelques soucis avec ces divisions qui étaient leurs joyaux il y a peu encore (à l'exception de la division féminine à la Ring of Honor qui n'existe pas, même s'il y a un projet d'en faire une, mais c'est devenu une arlésienne).

 

Petite précision pour ce podcatch, il a été enregistré avant le visionnage de Smackdown. Donc ne soyez pas surpris s'il manque une ou deux petites infos (encore que j'ai veillé personnellement au grain).

 

Ah, et pis oui, je sais, j'oublie de me présenter au début du podcatch. Panda il bosse toute la semaine sur comment présenter les participants, si bien qu'il oublie de s'annoncer lui-même. Que voulez-vous c'est une marque d'altruisme.

 

Enfin nous avions pour projet, Kovax et moi-même, de faire en plus d'un lien audio, une vidéo avec des images qui défileraient pendant l'émission. Après quelques soucis techniques, nous avons abandonné l'idée. Mais n'hésitez pas à nous dire si ça vous aurait plu ou non.

 

Télécharger le podcatch ICI

 

 

Feed! Me! Podcatch !!

 

 

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut