Catch

Suite à un mouvement…

C’est toujours pareil avec les services publics, ils sont bien contents d’avoir quelque chose à faire, et ils ne le font pas. Toujours à rouspéter pour une tâche plus gratifiante, plus stimulante. Mais, moi, mon cher monsieur, je vous les enverrais en Alaska, tondre des ours blancs, ça leur fera la bite!!!

Nadine M., fin ivre, au congrès des jeunes entrepreneurs

 

La rédac hibernant, ce qui m’attriste au plus haut point, la loutre se charge de nalyser le Raw du lendemain de la St Patrick. C’est vrai, quelle bonne idée de confier cette mission à un buveur reconnu d’houblon et de whisky plutôt qu’à des bruncheurs endimanchés hésitant entre un thé “Mariage Frères” et un Lipton Yellow. Rien, sinon la colère.

 

 

Et mon courroux, coucou !

 

Nalyse de Raw du 18 mars

 

Je suis d’accord, regarder Raw ça prend du temps. Avant la décision prise au Raw 1000, on pouvait dire “oui, je regarde le catch, je vois ça comme une série, ça prend quoi, une heure et demi par semaine”. Soit quatre-vingt-dix minutes, l’équivalent d’un match de football. Par moments, on pouvait tomber sur des épisodes digne d’un récent Barca – Milan ; d’autres, la plupart du temps, rappelaient plutôt un 0-0 des familles entre Angers et Istres. Un Raw d’une durée inférieure à un épisode de la trilogie du Seigneur des Anneaux mais avec presque la totalité de la  bataille au gouffre de l’Elm.

 

 

– Je parie que je tue plus de jobbers que toi, Legolas.

Tenu, Gimli.

 

 

Mais maintenant, Raw dure 2h30 et des bananes!! Ce n’est plus un épisode de série, c’est l’équivalent d’une demi-saison de The Big Bang Theory! Imaginez-vous le truc! Depuis cette satanée décision, on aurait pu, à la place de Monday Night Raw, dépenser ces 34 Raw de 2h30 à regarder l’intégrale de the Sopranos et les deux premières de Treme.

 

 

Flying Panda, Madness et Jayson Ofabeach en train de regarder Le Gang des Lyonnais. C’était le bon temps !

 

 

 

Honnêtement, qui peut encore — et je comprends en cela le manque d’entrain de la rédaction des CDC — s’enthousiasmer à l’idée de s’user le chibre à poncer du bois pour pondre des nalyses, intéressantes ou non ? Et encore, les plus valeureux regardent les shows. Il doit y avoir quinze bonshommes à la rédac. Comment un show qui avait tant d’adhérents a-t-il pu perdre tant d’intérêt?

 

 

– Bon, voilà, Le Gang des Lyonnais, c’est fini. Ca vous dit qu’on se mate Raw ?

Non Panda. Remets Le Gang des Lyonnais.

Ok Jayson. Pitié, ne me tue pas.

 

 

Aujourd’hui, j’ai donc passé plus de temps que met un collègue de boulot pour aller de Lyon Perrache à Paris – Gare de Lyon à regarder le dernier Raw en date. Des amis ont été au ciné et entre le début et la fin de leur séance m’ont demandé ce que je faisais, je n’ai eu qu’une réponse : “Je regarde Raw”.

 

 

– Hé salut, on revient de nos trois semaines en Amérique du Sud, t’as fait quoi tout ce temps ?

J’ai regardé Raw.

 

 

D’entrée, il y a plusieurs choses intéressantes d’annoncées ou espérées:

– Le Triple Threat entre Barrett, Miz et Jericho pour le titre Intercontinental, bien que vendu comme une soupière par Pierre Bellemare en 1990 ;

– La signature du contrat et l’annonce de la stipu entre Brock et Hunter ; J’espère un quiz sur la culture du cornichon ou un Submission / I Quit match ou soyons fou, un First Blood !!!

– Fandango faisant le mariole avec Ryback et se retrouvant à l’hosto sans pouvoir épeler son patronyme ;

– Le monologue de Punk face à la statue de cire de l’Undertaker ;

Preum’s sur le Raw post-Wrestlemania. Dans ton cul, la rédac endormie.

 

 

– Loup y es-tu ? Que fais-tu ? Entends-tu ?

Je mets mes chaussettes.

 

 

Commençons donc par l’inutile, les résultats officiels des matchs:

 

John Cena bat Darren Young

Ryback bat David Otunga

R-Truth bat par count out Damien Sandow

Hell No bat The Sandwicho

Alberto Del Rio bat Cody Rhodes

RandyMus battent les 3MB – 1

Dolph Ziggler bat Kofi Kingston

 

Je laisse en suspens le match pour le championnat Intercontinental, si vous avez un peu de jugeote, vous en avez déduit que j’en fais l’un des points forts potentiels de ce Raw.

 

 

Prudent, Chris Jericho a obtenu la garantie contractuelle que le Miz ne serait jamais le seul à être chargé d’amortir ses chutes hors du ring.

 

 

A ce niveau, vous pensez forcément que je vais faire mienne la méthode Axl : regarder les résultats et broder autour en pompant allègrement un site américain dont l’intitulé ferait fureur dans les bars de province à un chiffre près. EH BIEN NON! Je ne prends que ça, car c’est la période d’avant-Mania et le plus important se passe par des mots et non des gnons. Mais il y a quelque choses de gênant dans ce compte rendu succinct. Déjà, encore une fois, le champion en titre ne daigne pas se salir les mimines sur un midcarder qui ne rêve que de ça. Sérieusement va-t-il se sortir les doigts du slip, merde, cette confiance aveugle me scie le bout. (Je remercie le grand Fred Heenan, forumiste de talent, qui nous donne l’info que le dernier match du Rock en weekly date d’il y a presque dix ans). Et autre chose, c‘est qu’est-ce que Darren Young fout en opener contre son jumeau blanc? Bon, un point de plus à regarder alors.

 

 

Je vous présente le symbiote ultime, Darren Young : le visage de John Cena, le corps du Rock, le peigne de Mick Foley.

 

 

 

L’explication

 

John Cena ouvre Raw avec un nouveau t-shirt laid digne d’un hommage à Lance Armstrong sous le coup des accusations de dopage (t’as quelques mois de retard, mon pote), quelques blabla sur le Rock… ronron… j’abandonne pas, je suis pas une fiotte… et v’la ti pas l’arrivée des Prime Time. Titus est déguisé en Rufus Pancake Patterson? Parce que c’est à Pittsburgh? je ne comprend pas la vanne.  John envoie une volée de cheap pop sur les Steelers et les pinguins,

 

Le meilleur segment de ce moment vient des commentateurs:

– Can you believe this?

– No.

 

Ben pareil les cons! Qu’est-ce que vous voulez? PUTAIN?

 

Au bout d’une minute, je commence à comprendre. Le Rocher ne se donne pas la peine de venir a Pittsburgh et envoie les deux Noirs de service, ceux qui feraient vomir Spike Lee, pour donner le change d’une confrontation verbale et physique.

 

C’est triste de voir l’affiche principale du grandest stage of them all aussi mal traitée.

 

 

Regardez bien, si je le projette avec assez de force, je l’embroche sur le panneau Wrestlemania !

 

 

 

La signature

 

HHH arrive le premier. son crâne rasé ne lui va pas du tout, du tout.

Heyman arrive à son tour, accompagné de plusieurs gardes, on va enfin savoir quelle est cette fameuse stipu!!! HHH fait le mariole en imitant Bully Ray. Paulo la non-science annonce que HHH catchera avec un bandeau sur les yeux ! Non, avec des menottes aux poignets ! Meuh nan, il plaisante ! AH ah ah!!! Paulo ira jusqu’a évoquer la possibilité que le vainqueur reparte avec Stephou McMahon, comme au temps des putains et des catins.
 

Finalement (après tabassage des gardes et de Heyman par le Game, pour faire bonne mesure), ce sera un No Holds Barred, et si Triple H perd, il devra prendre sa retraite… Qu’ils sont cons. putain, mais vous donnez la stipulation favorite du Cerebral Assassin et ça sert à rien de mettre la carrière de HHH en jeu vu qu’il a PRIS SA PUTAIN DE RETRAITE APRES SUMMERSLAM !!! BANDE DE CONS !!!

 

Lesnar fait saigner Cena en 20 secondes a Extreme Rules l’an dernier. Je sais qu’il est difficile de booker un match de cette importance et qu’il faut une stipulation clinquante pour que HHH ait sa chance, mais là, c’est cadeau. Très decu je suis.

 

Sur ce segment, je n’ai qu’une question : pourquoi Heyman porte des chaussettes bleues?

 

 

– Rhaaa mais c’est mou, je suis obligé d’appuyer comme une brute pour pouvoir signer… Bon alors Hunteeeer… Heaaarst…

Kheeeuuu… HHH suffirait… Kheuuu…

Et puis je vais ajouter « The Cerebral Assassin » aussi, tiens, ça fait classe. Et puis « The King of Kings » aussi.

– Kheuu…

 

 

 

La Streak

 

Le Taker est le premier à entrer sur le ring, micro à la main. l donne du “Punk, à Mania, tu vas chier des cacahuètes par le trou de balle, rends mon urne, et t’auras pas trop de misère”. POUM micro à terre, promo plus courte que son entrée, c’est Patrick Timsit quand il faut parler, le mec. Pas là pour tricoter.

 

Punk imite Paul Bearer “via urne et satellite”, de bonnes vannes, le tout en jonglant et méprisant la mémoire du gros et du mort. Très bon. On occultera volontairement le douloureux passage du fatal four way d’il y a deux semaines, les newsers ont du en parler.

 

 

Hé Taker, regarde ! J’ai gagné la Coupe de la Ligue !

 

 

 

Le match

 

Barrett vs The Miz vs Jericho. MIAM!!! J’avoue que le dernier nom fait bander le match mais je suis assez déçu que cette affiche ne soit pas à Mania, enfin pour l’instant…

 

On aurait pu penser à une cohésion d’entrée entre les deux faces, mais que nenni, du vrai donnant donnant sans pour autant permettre au départ des scènes Miz vs Barrett. Il faut attendre quelques minutes pour cela. Barrett passe vraiment pour quelqu’un de solide et profite d’un roll-up sur le Miz pendant que celui-ci tentait le tombé sur Jericho pour remporter le match et conserver son titre. Je veux le même au Metlife Stadium.

 

 

Ah non merde, à Mania ils seront dans une bataille royale en dark match pour laisser une demi-heure d’antenne à Honey Boo-oo.

 

 

 

 

Fandango

 

Est-ce que c’est la même gonzesse? Celle avec une gueule a picorer du grain. MAIS! Pour une fois, le danseur arrive avant son adversaire et va sur le ring, une première en weekly sous cette gimmick (qui passe mieux en accéléré) et avec un agréable effet visuel. Khali arrive mais vous avez vu le résumé du show plus tôt, il n’y aura pas de match. Alors quelle est la raison de la venue de l’ignoble? Il n’y en a pas, une énième tentative d’occuper le temps. A noter une ruse de Natalya sur le “say my name” du gigolo qui échoue rapidement. Superbe… Dingue le temps qu’il bouffe.

 

Petite promo entre Jericho et Fandango, rappelant vaguement le segment vieux de cinq ans entre Y2J et Santino Marella. Ca devrait en rester là… c’était nul, et dire que des gens sur le forum prévoient un affrontement à Mania entre les deux, quels cons.

 

 

Et tu danses avec lui… la main sur son épaule…

 

 

 

Quoi de neuf pour Wrestlemania alors?

 

– Build classique entre Swagger et Del Rio. Un peu de baston sympathique. Lol les chants USA USA USA pour soutenir Del Rio (à moins qu’ils soient idiots à Pittsburgh)… Swagg applique son Ankle Lock sur Ricardo qui couine comme dans Delivrance. Drôle aussi.

 

– Vickie décide d’exclure Ryback du match contre le Shield pour l’opposer à Mark Henry. Le robot n’est pas excité par l’idée au départ mais passe ses nerfs sur Otunga. On aura donc un Henry – Ryback.

 

– AJ allume les Hell no durant leur match, ces derniers arrivent a la fin du match de Ziggler. Match conclu pour la ceinture tag team à Mania. Ce sera l’opener!!! Totoboy, tu l’as profond. On a un Hell No vs ZigLanston.

 

– Le Shield intervient forcément à la fin du match des RandyMus. pas de contact, juste de l’observation. Le Big Show vient en aide. Le Shield se replie. Avons-nous le remplaçant du cyborg? S’il y a engagement du gros lard chez les faces, ça pue l’entourloupe.

 

 

– Hé, Reigns… Psssst… Vous avez les mêmes fringues à ma taille ?

Heu, là comme ça non, mais on peut les faire fabr…

Moins fort, les deux cons vont nous entendre !

 

 

 

Qu’est-ce qu’on a eu d’autre dont je ne voulais pas parler mais dont on va me casser les couilles si je n’en touche pas un mot?

 

– Deux promos  pour The Call, une autre pour Gi Joe, une dernière pour The Day. Merci AllocinWWE.

– La Une de Mr Muscle avec Lesnar.

– Booker T. au Hall of Fame. Je pense qu’un article sur le monsieur serait intéressant (comme sur Bob Backlund d’ailleurs).

 

Come at the king, you best not miss.

 

 

 

Voilà pour ce Raw long et con. Quelques moments de fantaisie dans un océan d’inutile. Mais c’est ça aussi le but d’une nalyse, raconter l’irregardable et ne pas attendre comme un premier de la classe se serrant le kiki que ça soit exceptionnel pour quémander de s’en occuper. Oui c’est toi que je vise, feignant de rédacteur. J’ai des idées, moi, pour changer tout ça!

 

 

S’il n’y a personne pour la prochaine nalyse, elle sera écrite par BRRRRRROCK LESNAR !

22 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut