Catch

Cash in dummies

A force de s'épandre sur les détails et de chercher l'introuvable, on finit par rater l'essentiel.

Jean Dion

 

Ça ne m'arrive pas très souvent, mais je suis en rogne et en complet désaccord avec la WWE sur la gestion du cash in de Dolph Ziggler cette semaine. Quand ça arrive, j'écris pour m'en plaindre. Je sors de ma retraite, je chausse mon t-shirt coloré, j'enfile un bandeau autour de mes biceps stéroïdés et j'arbore une casquette avant de dégainer une plume assassine ! Pour moi ils ont fait une des plus grosses erreurs possible de ces derniers mois, et j'en vient à me demander si il ne s'agit pas d'une sanction pour notre overseller peroxydé préféré. Revue d'argumentation et discussion sur ce cash in.

 

 

  • – Alors Dolph, ça fait quoi de cash in à RAW alors que vous auriez pu le faire à Mania devant 80 000 personnes qui n'attendaient que ça ?

– Big E. va te répondre…

 

 

Discussion sur le cash in de Dolph Ziggler

 

 

Ma thèse est simple : le cash in de Dolph Ziggler aurait du avoir lieu à Mania. Tout autre solution était une erreur, encore plus en la mettant en œuvre si près du grandest stage of them all. Du coup le parti pris de la WWE de réaliser la prise de titre lors du dernier RAW me laissera des regrets éternels, ceux d'être passé à côté d'un moment unique.

 

Entendons nous bien, je trouve que l'encaissement de mallette en lui-même fut géré à la perfection : la scénarisation se révéla excellente et la foule fut captivée par l'histoire et son interprétation au top (j’en profite pour tirer un coup de chapeau à la paire Alberto Del Rio – Ricardo Rodriguez qui a joué sa partition formidablement, même si c’est passé inaperçu). Cerise sur le gâteau, la foule fut ce soir idéale, et le moment restera à jamais gravé dans la mémoire des fans du bon Ziggler, et sans doute dans celle de Dolph lui-même, ainsi que tous les autres témoins privilégiés de la scène, qu’ils soient commentateurs, annonceurs, arbitres ou autres catcheurs. A ce propos, je reste persuadé que pour AJ qui semble réellement fan du business, et pour Big E., ce fut également un moment de grâce dont ils se remémoreront toute leur carrière (le sourire de gosse sur les lèvres du colosse lui ont donné un air de gros bébé plutôt amusant d’ailleurs).

 

Mon énorme souci dans cette histoire, c’est qu’on est passé, sans raison valable, à côté d’un moment absolument légendaire. Le premier cash in à Mania… vous imaginez ? Le mec qui se prétend le show off, qui vole le show, et qui ne cash in pas lors du grandest stage of them all ? Moi ça me choque. In kayfabe on avancera comme raison la défaite plus tôt lors de cette soirée du blond peroxydé où il encaissa un chokeslam en étant soulevé tellement haut que son front dut taper la statue de la liberté, et le fait que Del rio n’était pas assez diminué pour aller lui prendre le WHC.

 

Hors kayfabe les raisons sont plus troubles, et je vais m’atteler à les regarder individuellement. Une discussion issue du forum sur le sujet résume d’ailleurs une majorité des raisons justifiant de reporter le cash in au lundi, principalement défendu par deux des grands anciens du site et grands connaisseurs du business, Spanish et VinZ.

 

 

Spanish est pas d'accord ? Je vais exploser ses arguments d'un flying elbow !!!

 

 

Spanish : En vrac (là aussi j'en causais dans mon dernier article) : Ziggler a fait le cash in parfait (ou presque) notamment parce qu'il l'a fait en restant heel dans la forme (casher sur un type à terre, ne pas casher le jour où il avait dit qu'il le ferait) et après que Big E ait été mis en avant tout seul contre Bryan.

 

Evidemment, ce cash in de Ziggler était une offrande faite aux smarks qui étaient tous là hier soir, pour se faire pardonner d'un Mania qui a du beaucoup les décevoir.

 

Jyskal : Fouyayaa…

Cette POP pour le cashin, OH MON DIEU !

Non mais vous imaginez le "Mania Moment" de batard s'il avait fait ça la veille ??? Comment ça lui aurait posé sa carrière au ptit.

 

Réponse de Spanish : Oui, on pourrait toujours imaginer le Mania Moment de Dolph vu que ça s'est pas passé. Par contre, faut aller au bout du raisonnement, on peut très bien imaginer ce que les gens auraient retenu de WrestleMania :

– Un match of the Night : Punk vs Taker
– Un nouveau WWE Champion qui s'appelle John Cena et que même que ça fait un peu chier l'IWC que ce soit Cena mais bon ç'aurait été le Rock, c'était pas mieux
– Un nouveau WHC Champion qui s'appelle Dolph Ziggler

Tandis que là, tu retiens quoi de RAW ?

En gros, tu m'as compris … Je pense qu'il vaut mieux être le roi de la soirée d'après que sur un strapontin le jour d'avant

Pour moi, il n'y a strictement rien à redire sur le timing du cash-in de Dolph :
– Big E est "fait" parce qu'une heure avant, il a battu un ex champion du monde pour ses débuts en solo.
– Personne ne vole à Dolph ce qu'il a mérité, sa place de star de la soirée.
– Dolph reste heel parce que la foule était déchainée hier soir et donc suffisamment "inhabituelle" pour qu'on puisse oublier qu'il a fait ça sous les applaudissements. Un mania moment avec une pop, ça veut forcément dire un face turn et t'as déjà vu Dolph Ziggler en babyface ?

 

Puis VinZ : Tout à fait d'accord. Je rajouterais qu'hier, avec la configuration (stade ouvert), on aurait beaucoup moins entendu la foule. Et que, à cause du programme chargé, le moment de Dolph (match+célébration) aurait été beaucoup plus court.

 

 

J'ai une idée Shawn, si on lançait un petit suck it, on arriverait bien à gratter encore 3-4 minutes de spotlight en plus !

 

 

Je vais donc m'atteler à aborder point par point cet argumentaire (et à démonter méthodiquement chaque point, telle une vipère vénère qui stomperait chacune des articulations de sa victime pendant des heures, avant de placer un RKO final).

 

Commençons par l'annonce du cash in à Mania, faite par Dolph durant la road. Il faut noter que le même Ziggler avait aussi anoncé dans la même période un encaissement avant Mania, pour arriver champion au PPV. Bref, son argumentaire était qu'il pouvait le faire quand il voudrait et qu'il attendrait juste le bon moment, ce qui était tout à fait rationnel. En faisant son cash in à Mania face à un adversaire diminué, rien n'aurait été à redire.

 

Autre argument plus intéressant : les highlights de Mania. Dans une soirée qui a vu le titre WWE changer de main et l'apparition annuelle du Taker face à Punk dans un match qui s'annonçait showstealer de la soirée, le cash in n'aurait-il pas été relégué comme élément secondaire ? Pire, n'aurait-il pas été vécu comme l’événement principal ce qui aurait éclipsé les autres moments que l'on voulait mettre en avant ? Pour moi aucune de ces deux flèches argumentaires ne fait mouche, car chacun des highlights vise un public différent, et que dans une soirée qui se veut celle de l'année, on peut se permettre trois moments forts. Un moment pour les marks avec la victoire de Cena, un pour les anciens suiveurs et autres fans de lutte avec la victoire du Taker, et enfin un pour les smarts avec ce cash in. Car regardons les choses en face, pour les smarts (dont l'arène était majoritairement constituée, ne l'oublions pas), la soirée fut réellement calamiteuse, et les moments mémorables se limitèrent à un match au résultat écrit buildé à la va vite, une scène de communion à lever en rythme les index avec une de leurs idoles, et une entrée avec un groupe de rock qui a tout donné sur les deux minutes qui lui étaient accordées. C'est quand même bien famélique… D'ailleurs a contrario on peut aussi se dire que réaliser le cash in lundi a complètement écrasé le turn de Ryback ou la célébration de Cena (qui ne s'en est pas si mal sorti vu le contexte). Pour finir de détruire cet argument, on a toujours présenté les retours de stars à temps partiel (Taker, Rock, Lesnar, HBK…) comme une opportunité de faire venir un public qui découvrirait ensuite de nouvelles star, et ensuite on voudrait justement que ces nouvelles stars ne puissent pas briller ? Tsss…

 

 

Celui là n'était pas à destination de Cena, mais des bookers qui placent le cash in quelques dizaines de minutes avant son turn…

 

 

Enfin reste l'argument très intéressant de la nécessité de cash in en restant heel. Quand un stade de 80 000 personnes chavire de joie, c'est le face turn illico obligatoire. Pour moi cet argument est un des arguments d'autorité qu'on sert régulièrement et avec lequel je suis le plus en désaccord : Punk, Cena, et même chaque cash in prouvent qu'aucune foule ne dirige quoi que ce soit sur l’alignement d'un catcheur. Je l'ai déjà dit ailleurs, pour moi les catcheurs ont un double allignement sur deux plans distincts : heel/face et smart/mark, et toutes les options sont possibles même si les plus habituelles sont face/mark et heel/smart. Un Bryan face/smart en est une preuve vivante. Les heels/smarts sont la norme depuis longtemps avec un type comme Jericho, et avec des gars comme Punk, Cesaro, Ziggler ou Henry pour n'en citer que quelques uns. Bref, si Ziggler avait cash in dimanche au lieu de lundi, devant 160 000 bras levés et des millions de paires d'yeux fixant leurs écrans, il n'aurait pas eu besoin de modifier son comportement pour autant (de toute façon il sera soutenu par une partie de la foule quoi qu'il fasse et où qu'il aille, comme l'est Punk). Plus largement, le concept de money in the bank pose inévitablement un réel problème : il est un outil de traître par excellence, donc de heel, mais crée une attente dévorante d'autre part, et plus forte à mesure qu'elle est longue, donc devient un événement attendu de la foule comme un feel good moment face. Quelle que soit la manière dont il est résolu, c'est un éternel paradoxe à gérer pour les bookers. In fine un heel va toujours avoir un moment marquant lors de son cash in, avec une foule surexcitée, et d'ailleurs ce sera le plus souvent le seul moment réellement marquant de son règne, car on sait que ses défenses seront souvent gagnées sur de la gruge.

 

Quant au problème du timing de Mania, qui a déjà vu certains moments coupés (entrée de Swagger, match 4 vs 4, potentielles entrées du main event ? ), sachez que le cash in de lundi a duré moins de cinq minutes, ralentis et célébrations compris, et que Mania a duré à peine plus de 3h50, ça laissait largement le temps d'ajouter la descente de l'interminable rampe par Ziggy à une séquence identique à celle que l'on a eue. A part qu'elle se serait passé à Mania. Devant 80 000 personnes. Pour la première fois. Devant un public potentiellement nouveau venu voir la WWE une fois dans l'année grâce à l'attraction que sont les noms du Rock, de Lesnar, du Taker, de HHH ou de HBK. Dans un show sans réelle fausse note, mais manquant de moments forts et mémorables, pour l'histoire, la légende. Celle de Mania, celle de Ziggler, voire celle de Del Rio, de Big E., d'AJ. Et en raisonnant dans l'autre sens, en étant privé de cash in, la foule a sans doute été déçue car l'attente était réelle et légitime, et ça a peut être en plus joué sur la suite.

 

 

C'est ainsi sous des applaudissement nourris qu'on célébra le seul changement de titre de la carte principale de Wrestlemania XXIX !

 

 

Aurait-on moins entendu 80 000 personnes dans un stade ouvert que 16 000 dans une enceinte fermée ? Sans doute, surtout en terme de rendu télévisuel qui dissipe le son, mais en live, les choses sont différentes (les gens qui fréquentent les stades et les salles de spectacle savent que ça n'est pas comparable).

 

Maintenant revenons également à l'instant précis de la décision du cash in, en amont du PPV. A ce moment là on ne sait pas comment sera exactement la foule de Mania ni celle du RAW, quoiqu'on ait une idée assez précise d'un public smart dans les deux cas. Pourquoi a-t-on décidé à ce moment de faire cash in Dolph à RAW et pas durant le PPV numéro un de l'année ? Est-ce une sanction pour la prise de position quand même respectueuse du show off contre le retour des anciens ? Cette idée se tient quand on sait que Cody Rhodes a fait le même genre de remarques, et qu'il fait partie des autres grands perdants de la soirée. Quelqu'un a-t-il eu peur que le cash in fasse de l'ombre à autre chose ? Les participants du ME ? Taker et Punk ? HHH et Lesnar ? Tous ou leur soutiens backstage pouvaient légitimement penser que Dolph volerait le spotlight. Les légendes associées à Mania et au cash in (je pense à HBK et Edge) également pouvaient redouter une comparaison. Qu'on s'entende bien, je ne pense pas qu'aucun de ces gars ait pressé pour que le cash in n'ait pas lieu, on sait par exemple le soutien qu'Edge a pu avoir envers Dolph dont il était le mentor (au point de penser que le premier règne de Zig était principalement dû à la pression d'Edge). Mais backstage, du côté des bookers, de VKM, ou d'autres figures dirigeantes, je me demande franchement si on n'a pas eu peur de l'ampleur que pourrait prendre cet encaissement de mallette. Je sais que je semble là en pleine théorie conspirationniste, mais je ne cherche pas à trouver un coupable ni à pointer un doigt accusateur vers qui que ce soit, seulement à comprendre et à expliquer un choix que je trouve dérangeant de mon point de vue.

 

 

Ceci dit, la jalousie semble un mobile plausible de sanction…

 

 

De toute façon, on ne saura sans doute jamais ce qui a décidé ce choix. Certains paramètres nous échappent certainement (des raisons contractuelles ? Des enjeux d’ego ? Une vision de plus long terme ? Au contraire des décisions de dernière minute?). Toujours est-il que du point de vu du fan de catch que je suis, doublé d'un aficionado de Dolph Ziggler et ayant je pense une analyse mesurée et un minimum de compréhension du business, on est pour moi passé à côté d'un événement légendaire, qui aurait marqué l'histoire du catch comme celle de Nick Nemeth, et largement bénéficié à ce Wrestlemania. Les neufs mois écoulés depuis MITB ont vu un Ziggler tenter plusieurs cash in, avec ce dernier reporté sans arrêt, une attente monter, un « big plan » se mettre en place qui voyait un encaissement du contrat sortir de l'ordinaire. Et sur une décision discutable, tout a été balayé. Je finirai néanmoins sur une note positive, en tirant bien bas mon chapeau au public de l'Izod center. Même si toute foule aurait exulté devant ce cash in, celui de lundi a été démentiel. Leur enthousiasme, leur passion, l'énergie qu'ils ont mis sur ces cinq minutes ont sans doute compensé autant que c'était possible la perte du moment qui semblait promis. Ziggler a probablement vécu un des moments les plus fort qui émailleront une carrière que j'espère longue et brillante, qui le verra probablement à terme passer favori de la foule, et suivre un destin proche de celui du Heart Break Kid. J'espère que d'autres moments, spécialement à Mania (pourquoi pas une prise de titre WWE un jour?), viendront récompenser le talent et l'investissement dont il fait preuve.

 

 

Ou alors il sera crucifié, et fera un excellent martyr.

16 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut