Catch

The Attitude Chronicles: Val Venis vs Kaientai

I choppi choppi your pee pee.

Yamagushi San
 
Ici, on parle de pénis découpés.
 
 
 
 

The Attitude Chronicles: Val Venis vs Kaientai

 

 
Avant de commencer la review à proprement parler et de passer au bite du sujet, petite précision concernant les vidéos. Mon compte youtube ayant été suspendu pour raisons de copyright, j'ai décidé de passer par un lecteur un peu moins pratique mais beaucoup moins regardant concernant les contenus uploadés. Donc avant chaque vidéo, si vous les regardez, il faudra passer par une validation précisant que vous êtes un free user. C'est moins rapide, mais les vidéos ne seront pas supprimées dans deux semaines. Passons maintenant à la chronique.
 
Je lis souvent sur la toile que l'attitude era avait un contenu plus intéressant que celui proposé actuellement, car il était plus adulte. Eh bien pour l'avoir vue dans sa quasi intégralité du coté de la WWF, je peux vous assurer que ça n'avait rien d'adulte, c'était adolescent. Des femmes presque à poil, des matchs hardcore sanglants, des allusions au cul dans la moitié du programme ; ce n'était pas Walter 43 ans qui était visé par ce produit mais plutôt Kevin 17 ans ½, 12th grade et puceau (même si officiellement, il s'est déniaisé avec une parisienne durant ses vacances). Cette rivalité qui a amené à la WWF un zigouigoui découpé et un acteur porno (un vrai) en fournit une illustration éclatante.
 
Dans la précédente Attitude Chronicle, je vous disais que la WWF essayait de donner une attitude aux catcheurs plus qu'un gimmick; c'est vrai la plupart du temps, mais un cas échappe à la règle, le gimmick trash. Val Venis par exemple joue un acteur porno, c'est sensationnel, ça attire l'adolescent de base, et même l'adulte qui veut voir ce que donne un acteur porno catcheur. Le but étant de faire de l'audience, pas besoin d'un plus gros développement du personnage, d'ailleurs, Val Venis ne sera qu'un acteur porno durant toute sa première année à la WWF, avant de monter un peu dans la carte et d'effleurer le main event.
 
 
– Vous avez vu Charlotte, ils ont amené un acteur porno à la WWF?
– Un acteur porno? Et pourquoi pas un éboueur tant qu'on y est?
 
 
Son arrivée a été teasée pendant quasiment deux mois: on le voyait chaque semaine dans une saynète montrant à quel point il était « pornographique ». Comme vous pouvez l'imaginer, ils n'ont pas cherché à être subtils en tournant ces scènes, il était parfois en train de mater un porno, parfois en train de se faire sucer, parfois avec une vraie actrice porno (Jenna Jameson en l'occurrence). On pouvait aussi entendre qu'il allait pénétrer la WWF, qu'avec lui, les choses seraient dures, ainsi que de nombreuses autres allusions sexuelles. De plus, chaque vignette se terminait par un merveilleux « Val Venis is coming ». Tout a été fait pour que le public soit attiré par son arrivée ; j'irai même jusqu'à dire que c'est l'un des meilleurs teasings de catcheur des quinze dernières années, contexte pris en compte. De plus, son arrivée a été très bien gérée par la WWF, de ses promos d'avant match très sexuées où la réalisation se concentrait sur les femmes émoustillées par le discours de Val, à ses attitudes dans le ring en passant par le nom de son finishing move (le moneyshot). Ici, l'intégralité de ces vignettes.
 
Après plusieurs semaines à squasher du jobber, il affrontera Togo, membre de l'équipe Kaientai, avec qui il aura sa première et plus mémorable rivalité.
 
Intéressons nous un peu à Kaientai. C'est une équipe de Japonais heels très caricaturaux, menés par Yamaguchi san, un quadra bedonnant et marié a une bombasse qui assiste aux matchs depuis le premier rang.
 
Voilà, nous avons tout dit sur eux.
 
 
La chèvre au piquet provoque irrésistiblement l'appétit du tigre.
 
 
Revenons aux matchs. Comme souvent avec l'attitude era, ce n'est pas ce qui s'est passé dans le ring qui est intéressant, mais ce qui s'est passé en dehors. En effet, après le match, The Big Valbowski semblait très intéressé par la femme de Yamaguchi san, ce qui ne plut pas à ce dernier. Ceci donna un brawl hors-ring dont Val sortit vainqueur, mme Yamaguchi sembla d'ailleurs assez émoustillée (et en cadeau à la fin de la vidéo, Edge dans le public qui s'apprêtait à faire ses débuts).
 
L'affront subi par Yamaguchi san sera vengé durant un match entre Venis et l'artiste anciennement connu sous le nom de Goldust. Kaientai débarquera et déniaisera Venis (au sens beatdown du terme bien entendu), sous les yeux de Mme Yamaguchi. Voilà, c'est très classique, un beatdown en réponse à un autre beatdown, pas de quoi fouetter une chèvre et sortir de son divan. La semaine suivante sera moins classique et très what the fuckesqueen revanche. Venis va interrompre Kaientai durant un de leur matchs pour s'excuser d'avoir tourné autour de la femme de Yamaguchi dans un premier temps, puis pour diffuser un extrait de son nouveau film « Land of the rising Venis ». Ce court extrait nous montra Val dans un lit en charmante compagnie, celle de Mme Yamaguchi.  Son mari a donc fait sa Vickie Guerrero sur le ring, il est tombé par terre et a tapé sur le sol en hurlant, enfin fait sa Vickie Guererro quoi. 
 
 
Bon, par contre, il y a pas de doute, Yamaguchi san est moins bonne que Vickie Guerrero.
 
 
M. Yamaguchi devait se venger, mais avant de se venger de l’homme, il devait se venger de la femme, et comme tout bon Kaponais énervé, il avait enroulé sa cravate autour de sa tête (ah les clichés), et pour se faire, il allait la fesser dans le ring, devant tout le monde. 
 
Stop, on s’arrête là. Toi, oui toi là, le smark au fond de la salle qui trouve que le traitement de la femme à l’actuelle WWE est honteux, regarde ces images et lis cette chronique, tu comprendras ce qu’est un traitement honteux de la femme.
 
Reprenons le cours normal de cet article. Yamaguchi san veut botter les fesses de Mrs Yamaguchi san (comme l’appelle Jerry Lawler), et alors qu’il s’apprête à le faire, Val déboule et défonce tout le monde. L’image de fin du segment montre Venis portant sa princesse comme dans un bon vieux Disney, sauf que contrairement à un Disney, la princesse va probablement  se faire culbuter après le générique de fin. 
 
 
Finalement, c'est pas avec Chang que Mulan va perdre sa fleur.
 
 
La semaine suivante va donner lieu à un des segments cultes de cette feud d’où la citation d’intro est tirée. Pendant un match de Venis face à Too Much, précédemment Too Sexy, futurement Too Cool; face à une équipe avec plein de noms quoi, Kaientai est venu avec un plateau et des saucissons, mais pas pour prendre l’apéro, parce que Yamaguchi avait un Katana. Donc, un Katana, des saucissons, vous vous dites peut être en lisant la description (ou en regardant la vidéo) “Oh les cons, ils vont pas oser?”, eh bien si, la WWF l’a fait. Pendant le match, Kaientai s’est amusé à sabrer des gros saucissons représentant symboliquement le pénis de Val Venis, et a terminé cette cérémonie en hurlant “I choppi your pee pee”.
 
Ca manque un peu de niakoués dans cette rivalité vous ne trouvez pas? Moi non plus, mais les bookers ont l’air de penser que si, vu que le prochain match opposa deux des gars de Kaientai (Togo et Funaki) à Val Venis et Taka Michinoku, Light Heavyweight champion. 
 
Au même titre que les Road Warriors, Taka était un pur produit de la family era où les méchants étaient très méchants et les gentils très gentils Il faisait donc tache parmi la nouvelle génération de gimmick de la WWF, et cette dernière a du coup décidé de l’insérer dans un affrontement déjà plein de Japonais.
 
Au bout de quelques minutes de match, alors que Venis s’apprêtait à faire le changement avec son partenaire, celui ci lui mit un gros drop kick dans la face nous montrant qu’il avait turné et rejoint Kaientai. Ah au fait, vous savez pourquoi taka est dans Kaientai? Parce que Mrs Yamaguchi est sa soeur. Ouep, une belle excuse de merde. The Big Valbowski s’est donc fait démolir la face puis trainer dans les coulisses, le tout sous le regard de la super mauvaise actrice Mrs Yamaguchi, qui est à la limite de pourrir le segment par son jeu. Quelques instants plus tard, on verra dans un segment backstage qu’il s’est peut-être fait choppi choppi son pee pee. 
 
L’idée de faire turner un gars comme Taka se révèlera très mauvaise vu qu’il sera enterré dans la masse de lowcarders et jobbers. Après avoir eu un WWF title match face à HHH (façon Sheamus vs Zack Ryder en 2010) il retournera au Japon où il réunira les sept dragon ball et demandera à Shenron la jeunesse éternelle. 
 
 
A gauche, Michinoku en 1998, à droite, Michinoku en 2012.
 
 
A ce moment-là, la feud était déjà bien trash et éligible au hall of shame de la wwf (même si perso, j’ai kiffé), mais ça l’était pas assez. Donc la WWF a eu une idée de génie pour la rendre encore plus trash: amener un acteur porno à qui c’était vraiment arrivé. 
 
Le triste sort de John Wayne Bobitt a été un fait divers ayant fait couler beaucoup d’encre en 1993; après une énième dispute avec madame, celle-ci, prise d’un accès de rage, attrapa un couteau de boucher dans la cuisine, et d’un coup sec pendant qu’il dormait, lui trancha le pénis. Il appela les flics, et ceux-ci forcèrent la découpeuse à leur montrer l’endroit où était caché le pénis qu’elle avait balancé par la fenêtre de sa voiture. Heureusement, il n’était pas encore nécrosé et a pu être recousu; par la suite, Bobitt, au nom prédestiné, vécut heureux et devint acteur porno. 
 
 
Ouf, on a retrouvé mon précieux.
 
 
Bref, ils ont invité ce gars-là, et il est arrivé en poussant Val Venis qui en plus d’être sur une chaise roulante se tenait les couilles da,-ns une poche de glace. Val commence son speech en disant que le Big Valbowski ne s’élèvera plus jamais et que sa carrière est terminée, puis botche l’enlèvement de son froc en nous expliquant que Kaientai a effectivement essayé de lui découper le zizi mais qu’il s’en est sorti grâce à un rétrécissement, et surtout parce que son bon pote John Wayne Bobbitt a éteint la lumière. Quelle excuse de merde pour l’inviter quand même. Notons l’interview ras-des-paquerettes de Jerry Lawler à JWB et la terrible prestation de ce dernier au micro. 
 
Le segment ne s’arrête pas là, car Venis annonça qu’il était à deux doigts de perdre sa précieuse zigounette, et qu’aucune femme ne valait autant d’emmerdes, donc il a largué Mrs Yamaguchi comme une malpropre au milieu du ring, le tout sous les applaudissements du public. Ce segment m’a fait penser à deux choses: déjà, je me suis dit que c’était Mme Yamaguchi qui avait dû donner des cours d’acting à Matt Hardy; ensuite, j’ai eu une grosse pointe de regret en comparant cette époque à ce qu’on nous sert aujourd’hui. 
 
 
Et là Matt, c'est la joie.
 
 
Je ne suis pas un nostalgique de cette époque et je trouve que la nôtre est meilleure en de nombreux points (mais c’est un autre débat dans lequel j'entrerai un autre jour), seulement, on a au centre du ring un ultra face qui jarte sa meuf comme de la merde et qui continue à être applaudi à mort. Pareil pour Stone Cold qui stunnait tout ce qui bougeait ou The Rock qui était applaudi quoi qu’il fasse. Aujourd’hui pour la plupart, les faces sont lisses, même un Sheamus ou un Orton. Bref, je voudrais le retour de cette pointe de gris propre à l'attitude era. 
 
Après un segment comme celui-ci, la WWF ne pouvait que surenchérir par une contrattaque aussi trash de Kaientai. Eh bien non. La semaine suivante, Michinoku a battu Venis (dans un bon match d'ailleurs), puis celle d'après Venis a battu Michinoku, et la feud était terminée. Comme ça, sans plus d'explications. Le pire, c'est que sur le dernier match, HHH est intervenu et a claqué une coup de chaise sur les deux catcheurs; une intervention de Venis dans le dos de HHH aurait pu être logique et lancer une nouvelle rivalité, mais même pas, Venis et Kaientai sont passés à autre chose. Peut-être que la WWF a vu qu'elle était allée trop loin en invitant John Wayne Bobbitt ou peut être qu'elle voulait tout simplement en finir avec cette rivalité déjà trop longue. 
 
En tous cas, elle était bien terminée; comme cet article. Je vous retrouve donc pour un prochain numéro des Attitude Chronicle pour la rivalité qui a vraiment lancé l'attitude era à mon sens, et dans laquelle un catcheur est mort.


Je vous laisse, ça va couper.

13 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut