Catch

Agence Thesz Press, épisode 1

Le journalisme de catch: des gens qui ne savent pas écrire interviewent des gens qui ne savent pas parler pour des gens qui ne savent pas lire.

Quelqu'un de très méchant

 

L’Agence Thesz Press, inspirée par l’Agence Trans Press des Cahiers du Foot et surtout par l’incontournable Kayfabe News, vous propose un accès unique à des informations qui le sont tout autant. Elle publiera régulièrement des communiqués qui, à coup sûr, changeront profondément votre perception du catch moderne.

 

 

– T'as vu ça Nattie? L'Agence Thesz Press dit que mon admirateur secret serait Dominique Strauss-Kahn!

– Si l'ATP le dit, c'est sûrement vrai!

 

 

Agence Thesz Press, communiqué N°1

 

 

House show : Curtis Axel bat Hornswoggle par décompte à l’extérieur

 

Syracuse, New York, 5 juin

 

La montée en puissance de Curtis Axel, le dernier protégé en date du fameux manager Paul Heyman, s’est confirmée lors d’une réunion de catch non télévisée tenue hier soir à Syracuse (New York). Dans le dernier combat de la soirée (le main event, match le plus prestigieux du spectacle), Curtis Axel affrontait le catcheur nain Hornswoggle, qui l’avait précédemment défié : en début de soirée, Axel est apparu sur le ring pour dire sa fierté d’avoir été la cause du malaise du grand catcheur Triple H, qui s’est effondré pendant un match les opposant il y a dix jours. Hornswoggle est alors apparu et, fort de son ancienne appartenance à Degeneration-X, une équipe fondée par Triple H, a défié Axel. Ce dernier, après vingt minutes de discussion avec Paul Heyman, a accepté le défi.

 

Le combat a tenu toutes ses promesses. Axel s’est enfui du ring dès que la cloche a sonné. Hornswoggle l’a poursuivi, mais un croche-patte de Paul Heyman l’a fait lourdement chuter. Axel est alors remonté dans le ring, et l’arbitre a effectué le décompte de dix, Hornswoggle se montrant incapable de revenir à temps dans l’espace légal. Axel a donc remporté une nouvelle victoire par décompte à l’extérieur, la quatrième d’affilée après ses victoires à Raw sur John Cena (deux fois) et Triple H.

 

Il n’a cependant pas pu savourer longtemps son nouveau triomphe, car quelques instants après la décision arbitrale, Hornswoggle, qui était entretemps passé sous le ring, a surgi derrière Axel armé d’un « sledgehammer » (un marteau de forgeron) et lui en a porté un coup dans les parties génitales, avant de faire subir le même sort à Paul Heyman. La réunion s’est conclue sur l’image de Hornswoggle debout, se touchant l’entrejambe en hurlant « Suck It », au-dessus de Heyman et Axel se tordant de douleur.

 

En off, Vince McMahon s’est dit très satisfait de cette issue, « une nouvelle victoire qui a encore beaucoup fait pour la crédibilité de Curtis machin là ».

 

 

La prise de finition officielle de Curtis Axel aura pour nom le Countout.

 

 

 

 

Triple H interdit de sortir les poubelles

 

Stamford, 5 juin

 

Le catcheur Paul Levesque, mieux connu sous son nom de scène Triple H, qui occupe les fonctions de directeur exécutif de la World Wrestling Entertainment, s’est vu interdire de sortir à l’avenir les poubelles de la demeure qu’il occupe avec son épouse Stephanie McMahon et leurs trois enfants au 1200, Hurlington Drive, Bedford, Etat de New York. L’information a été annoncée ce matin, lors du petit-déjeuner familial, par Stephanie McMahon.

 

« Papa ne sortira plus les poubelles », a déclaré la célèbre businesswoman tout en essuyant la bouche de sa fille cadette Murphy Claire, qui venait de recracher son yaourt. « La semaine dernière, il s’est fait un tour de dos en soulevant en même temps le sac de produits ménagers et le sac de récipients en verre. La prochaine fois, ça sera quoi ? Un torticolis ? Ou carrément un lumbago ? C’est trop dangereux. Cela doit prendre fin. » Interrogée par l’aînée, Aurora Rose, sur l’identité de la personne qui sera chargée désormais de sortir les poubelles, Mme McMahon a répondu : « Curtis Axel. Il n’est bon qu’à ça, de toute façon. »

La décision de Stephanie McMahon a été saluée par son père, Vince McMahon, le président de la WWE. « Paul n’est pas seulement mon beau-fils, mais aussi mon employé », a expliqué le célèbre mogul du catch à l’ATP. « S’il a le dos bloqué, il peut manquer des jours de travail. Je sais bien qu’il a déjà livré un combat de catch d’une demi-heure avec le quadriceps en lambeaux, mais passer huit heures derrière un bureau avec le dos qui vous lance, c’est encore autre chose… »

 

Le principal intéressé a pour sa part vigoureusement contesté les instructions de son épouse. En une confrontation tendue avec Stephanie et Vince survenue dans les couloirs du premier étage de la demeure familiale, Triple H s’est efforcé de faire valoir sa position : « Voilà vingt-cinq ans que je sors les poubelles chaque lundi, qu’il vente ou qu’il pleuve. J’ai sorti les poubelles avant le tri sélectif, j’ai sorti les poubelles quand les éboueurs étaient en grève, j’ai sorti les poubelles après les visites de Scott Hall… et je continuerai de le faire, foi de moi ! Ce n’est pas un petit mal de dos qui y changera quoi que ce soit ! » Mais son épouse et son beau-père se sont montrés inflexibles : « La décision est irrévocable », a déclaré Stephanie, mettant fin à la conversation.

 

Un Triple H furieux a fait savoir à l’ATP qu’il entendait bien sortir lui-même les poubelles lundi prochain et que rien ni personne ne saurait l’en empêcher. De son côté, Curtis Axel a déclaré par la voix de son manager Paul Heyman qu’il se ferait un plaisir de sortir les poubelles, et qu’il le ferait « de façon parfaite ».

 

Les tensions sont vives, si bien que des sources proches de la famille McMahon parlent déjà « du plus grand conflit familial depuis le jour où malgré les demandes répétées de Paul, Stephanie a refusé que Brock Lesnar porte un F5 à Aurora Rose au Raw d’avant-WrestleMania 29. Voire depuis l’année d’avant, quand Vince n’a pas voulu que Paul batte l’Undertaker à Wrestlemania 28. » Après ces camouflets, Triple H va-t-il une nouvelle fois s’incliner devant les choix de sa femme et de son père ? Qui sortira les poubelles lundi prochain ? Le monde du catch est suspendu à la suite des événements.

 

 

Pour faire accepter à Triple H l'idée qu'il devra renoncer à la sortie des poubelles, Stephanie et Vince McMahon l'ont assuré qu'il conserverait la responsabilité exclusive du décorticage des cacahuètes pour l'apéritif.

 

 

 

 

Le coiffeur de Kaitlyn va passer en jugement

 

Houston, 8 juin (avec Reuters)

 

En fuite depuis plusieurs mois, Bob Jones a été arrêté par le FBI alors qu'il tentait de franchir la frontière mexicaine.

 

Bob Jones, 45 ans, exerçait avant sa cavale le métier de coiffeur pour dames dans un salon de Houston, Texas. C'est là qu'il s'est rendu coupable d'attentat capillaire sur plus de 360 de ses clientes, dont la catcheuse Celeste Bonin, connue à la WWE sous le nom de Kaitlyn.

 

D'après son avocat, B. Jones va plaider la démence et met en cause les multiples rediffusions de la série Madame est servie : "Je n'arrivais pas à me retirer la choucroute d'Angela Bower de la tête, c'est pas ma faute !".

 

B. Jones (qui prétend par ailleurs n’avoir jamais eu affaire au catcheur mâle du Shield Seth Rollins) risque jusqu'à trente ans de prison. En attendant son procès il lui est interdit d'approcher une paire de ciseaux à moins de cinquante cm.

 

 

Angela Bower était aimée en secret par son homme de maison, Tony. La révélation a pris douze ans. Un signe pour Kaitlyn et son admirateur secret?

 

 

 

 

Le RKO rebaptisé en RKOFOON

 

Stamford, 8 juin

 

Après une réunion avec l’équipe chargée du merchandising, l’équipe créative de la WWE a entériné la décision de modifier la dénomination de l’une des prises les plus célèbres du catch mondial, le RKO. Ce mouvement est pratiqué exclusivement par le catcheur superstar Randall Keith Orton, et tire d’ailleurs son nom de ses initiales. Depuis plusieurs années déjà, afin de souligner l’imprévisibilité de cette attaque aussi soudaine que dévastatrice, les commentateurs de la WWE ne la désignent pas autrement que sous la formule « RKO from out of nowhere », soit « RKO surgi de nulle part ». Tant et si bien que la majorité des fans croit qu’il s’agit du véritable nom de la fameuse prise. Or la longueur de cette dénomination de huit syllabes empêche le public de la scander correctement pour soutenir le populaire Orton. D’où la décision rendue publique en fin de matinée : le RKO devient officiellement RKOFOON (prononcez « air chaos foune »).

 

« On nous reprochait parfois de ne rien changer au personnage d’Orton depuis des années. En modifiant le nom de sa prise favorite, nous lui donnons une nouvelle impulsion. C’est maintenant un personnage radicalement nouveau ! Fini le RKO, voici le RKOFOON ! Les spectateurs pourront scander RKOFOON autant que ça leur chante, et surtout, les gars du service merch’ nous ont dit qu’on pourrait vendre 300 000 tshirts de plus en ajoutant simplement FOON à la fin de RKO. Tout le monde y gagne ! », a indiqué l’un des auteurs de la WWE à nos reporters.

 

D’après des rumeurs insistantes, la transformation du STF (Stepover Toehold Facelock), la prise emblématique de John Cena, en STFISO (car les commentateurs s’exclament systématiquement « STF ! It’s over » quand elle est appliquée) n'est plus qu'une question de semaines.

 

 

Problème: à présent, chaque fois que Randy Orton réussit sa prise de finition, Michael Cole s'écrie "RKOFOON from out of nowhere!"

 

 

 

 

Mae Young se remet mal de son accouchement

 

Salem, 8 juin

 

D’après des sources au sein du World War I Veterans Hospital de Salem, Massachusetts, l’ancienne catcheuse Mae Young mettrait plus de temps que prévu à se remettre de son accouchement, survenu fin décembre 2012.

 

« Nous nous attendions à ce qu’elle éprouve quelques difficultés post-partem », a déclaré à l’ATP le docteur J. Waters, qui a pris soin de la nonagénaire depuis son admission. « A cet âge, la rééducation périnéale prend plus de temps, du fait de la distension des tissus et de l’affaiblissement des structures musculaires. D’autant que l’enfant a été particulièrement volumineux. »

 

Il est vrai que Mae Young a accouché d’un bébé, dénommé Hornswoggle, qui accusait à la naissance le poids considérable de 50 kilos sur la balance. « Eu égard à la taille de l’enfant, nous avons envisagé une césarienne. Mais Mme Young a insisté pour accoucher par voie basse, expliquant qu’à 90 ans, elle n’était pas certaine d’avoir d’autres enfants, et qu’elle souhaitait donc absolument éprouver toutes les sensations de l’enfantement. Elle a d’ailleurs refusé la péridurale. Cependant, l’accouchement a été plutôt indolore, la patiente ayant déjà accouché, il y a quelques années, d’une main qui avait en quelque sorte préparé la voie au petit Hornswoggle », a souligné le Dr Waters.

 

Plus de six mois après la naissance de l’enfant, Mae Young se sent toujours faible et éprouve des difficultés pour se tenir longtemps debout. « Qu’elle prenne son temps », explique-t-on chez son employeur, la WWE, qui se veut une entreprise family friendly. « Il faut seulement qu’elle soit en forme pour les Slammy Awards, fin décembre. Parce que ce jour-là, elle accouchera de Tensai », ajoute la compagnie.

 

 

Premier progrès: après cinq mois passés à nourrir l'enfant exclusivement au sein, Mme Young a entamé le sevrage, en servant à Hornswoggle du lait de vieille bique.

 

 

 

 

Le ring à six côtés refuse d’être intronisé au Hall of Fame de la TNA

 

Orlando, Floride, 4 juin

 

Il aurait pu être la grande vedette de Slammiversary, mais il a refusé avec orgueil : le ring à six côtés de la TNA, sollicité par la présidente de la fédération Dixie Carter pour entrer en grande pompe au Hall of Fame de la fédération, a décliné la proposition.

 

« Pour qui me prennent-ils ? », s’est insurgé le ring au micro de l’ATP. « Ils me mettent au rebut après des années de bons et loyaux services, soi-disant pour passer un nouveau niveau en termes d’audiences, et regardez où ils en sont : les mêmes audiences, et un ring à quatre côtés dénué de tout charme », a pesté la structure hexagonale. « Mon turnbuckle arrière droit me dit qu’en m’invitant à entrer au Hall of Fame, la TNA rend enfin hommage à tout ce que je lui ai apporté. Mais je ne suis pas d’accord. Ils veulent me placardiser définitivement ! Faire de moi une pièce de musée ! » Le ring a confié à notre reporter qu’il entendait bien faire bientôt son retour. « La storyline s’écrit d’elle-même. Les grands anciens de la TNA — Styles, Joe, Sabin, Roode, Storm et ainsi de suite — en ont assez de devoir jouer les seconds rôles pour d’anciens médiocres de la WWE. Ils veulent ramener la vraie TNA. Et pour ça, ils font revenir la plus grande star de l’histoire de la TNA, celle qui en a fait une fédération à part dans le monde du catch : moi. »

 

Confiant dans son avenir, le ring à six côtés conclut : « Accepter aujourd’hui le Hall of Fame, ça serait un acte de collaboration de ma part. Or je suis dans la résistance. Je reviendrai, plus imprévisible et plus prestigieux que jamais, et je servirai la fédération pendant des années encore. Et quand le moment viendra de prendre ma retraite, j’accepterai d’entrer au Hall. On fera une belle cérémonie, et tous les autres Hall of Famers viendront me saigner dessus en se bladant bien profondément ! »

 

En attendant, le ring est toujours entreposé dans une arrière-salle de gymnase désaffectée dans la grande banlieue d’Orlando.

 

 

Selon certaines sources à Orlando, le ring à six côtés a été supprimé "parce que Dixie avait peur que Hulk Hogan s'y perde".

 

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut