Catch

En attendant les BFG Series

Waiting for an alibi 
Waiting just to catch your eye 

Thin Lizzy, Waiting for an alibi

Où l'on parlera des éliminatoires des Bound For Glory Series qui arrivent à leur terme, l'on chouinera avec Bully Ray et le D.O.C., artistes incompris sacrifiés sur l'autel du Serengeti, l'on s'occupera de Velvet Sky injustement attaquée par une chipie venant tout droit de la campagne et l'on se remémorera avec Sting les souvenirs des temps anciens où la Main Event Mafia faisait régner la terreur sur l'Impact zone.

 

Alors ? Qui voudra s'occuper de moi ?

Nalyse d'Impact Wrestling du jeudi 13 juin

La carte de l'Impact de cette semaine était entièrement consacrée à la suite et fin des éliminatoires des Bound For Glory Series. En préambule, le brave et débonnaire Hulk Hogan annonça que Bobby Roode et Jeff Hardy, en leur qualité d'anciens vainqueurs des BFG Series, étaient qualifiés d'office. Ce qui ravit les deux compères qui s'échangèrent des amabilités et promirent de s'expliquer la semaine suivante qui sera une Open Fight Night.

 

Roode et Hardy rejoignent ainsi Samoa Joe, Hernandez et Jay Bradley. Passons rapidement sur les résultats de la soirée :

 

Tag Team Match

Bad Influence (Daniels et Kaz) battent Storm/Gunner

 

Christopher Daniels et Kazarian l'emportent après que le Fallen Angel a frappé James Storm par derrière alors que ce dernier préparait un superkick sur Kaz qui en profita pour faire un roll up. Il est normal que les champions tag team ne participent pas aux Series, mais il est regrettable qu'ils aient perdu leur premier match en tant que détenteur des ceintures contre une équipe de jobbers.

 

 

– Chris, si j'ai bien compris on a dû battre les champions par équipes pour se qualifier pour les BFG Series.

– Yep Kaz.

– Les BFG Series qui nous permettront d'obtenir un title shot pour le titre mondial d'ici quatre mois.

– C'est ça.

– Du coup c'était pas mieux de prendre les ceintures des deux autres guignols à la place ?

– …

 

 

Single Match

Joseph Park bat Crimson

 

Après avoir passé un an à la Ohio Valley Wrestling, où il fut champion du monde solo et par équipe, Crimson est de retour. Et il est tout énervé le rouquin, mais visiblement pas assez puisqu'il s'est fait battre par l'Avvocato. Si Crimson revient en se faisant éliminer d'entrée des Series, c'est que la TNA lui a préparé un gros truc pour cet été. Ou pas.

 

 

La tête de Crimson après avoir appris qu'il devrait retourner affronter Alex Silva à la OVW après avoir fait le job contre Joseph Park.

 

 

Four Corners Match

Magnus bat Rob Terry, Matt Morgan et Kenny King

 

À l'image de Crimson, Matt Morgan était très énervé lui-aussi. Mais il faut croire qu'être grand, barbu, en colère et fringué comme un plouc ne suffit pas. Pourtant, ça avait plutôt bien commencé pour lui car il fit de Rob Terry sa chose et Kenny King fit tout son possible pour l'éviter. Mais Magnus parvint à l'écarter après l'avoir fait passer par dessus la troisième corde. L'Anglais achevait ensuite Kenny King et décrochait sa qualification.

 

C'est bien de vendre Morgan en tant que type super costaud, mais si c'est pour qu'il soit mis hors d'état de nuire juste parce qu'il a atterri sur la rampe d'accès du ring, il n'y a guère d'intérêt. Gageons que lui aussi bénéficiera d'un programme intéressant car à quoi bon lui faire faire des vidéos où il crache dans sa barbe tout le mal qu'il pense de Sting et de la TNA si c'est pour que ça débouche sur rien ?

 

 

Depuis qu'il n'y a plus de Ferrero Rocher à cause de la crise, ça devient n'importe quoi les soirées de l'ambassadeur.

 

 

Single Match

Austin Aries vs Eric Young

 

Très peu de choses intéressantes dans ce match, même si les deux catcheurs sont très forts. Un peu de comedy wrestling au début de la part d'Eric Young, puis Austin Aries maîtrise l'essentiel des débats avant de se qualifier tranquillement après avoir appliqué son brainbuster sur son adversaire.

 

 

Eric Young est un peu déçu de constater qu'ODB s'était également bien préparée pour le strip poker de ce soir.

 

 

Battle Royal special As et Huit

M. Anderson bat D.O.C., Knox, Devon, Bischoff et Brisco

 

Bully Ray était venu se plaindre, en début de show, parce qu'aucun membre de son gang chéri ne pouvait participer aux BFG Series. Hulk Hogan se montra alors très compréhensif, le prit par la main et lui sécha ses larmes avant de lui annoncer que tous ses copains s'affronteraient dans une Battle Royal afin de déterminer lequel d'entre-eux pourrait participer au tournoi.

 

Une fois réuni autour de leur table fétiche, les motards votèrent pour désigner le brave homme qui irait se coltiner les Hernandez, Joseph Park et autres Jay Bradley. Tous furent heureux du choix à l'exception du D.O.C. qui resta bougon.

 

 

– Mais D.O.C. qu'est-ce que tu fous bon sang ?

– Ben quoi ? Je fais comme Velvet.

– Arrête enfin ! Y a des gens dans le public qui se crèvent les yeux à cause de tes conneries.

– Bah c'est parfait. Ça me fera un peu de heel heat.

 

 

Il continua à bouder dans son coin lorsque la troupe s'avança sur le ring. Dans une parodie de match, Anderson éjecta tous ses amis, sauf D.O.C. qui rouspéta un moment avant d'être envoyé manu militari hors du ring par Anderson.

 

Forcément, tous ces gens étaient très énervés au moment de regagner leurs pénates mais ce brave Bully calma tout son monde en rappelant qu'il fallait s'en tenir au plan. Quelques menu soucis pour les As et Huit, mais le D.O.C. semble être rentré dans le rang. Ce qui est une bonne chose car après avoir perdu D'lo Brown il ne faudrait pas que le clan continue à perdre des membres. Du moins pas dans l'immédiat.

 

 

– Oh Bully, si tu savais. Tout le mal que l'on me fait.

– Oui je sais D.O.C. Mais rechante encore une fois du Johnny Hallyday et là tu auras de vraies raisons de te plaindre.

 

 

Single Match

AJ Styles bat Kurt Angle

 

Très bon match de la part des deux protagonistes. Il faut dire qu'ils doivent se connaître à force. Les As et Huit intervinrent à la toute fin de la rencontre dans le but d'occire l'impertinent AJ Styles qui avait osé refuser leur offre de venir les rejoindre, il y a déjà quelques temps de cela. Le Phenomenal One esquiva la charge du D.O.C. et Mike Knox mais pas Angle qui fit les frais de ce run in.

 

Après avoir bouté les deux géants en deux temps trois mouvements (souvenez-vous les motards sont des gros crétins lâches et faibles), il en termina avec le champion olympique à qui il ne resta plus que les yeux pour pleurer.

 

 

En fait, c'est pas tant la défaite qui fit pleurer Kurt, c'est surtout le fait de savoir avec qui il allait devoir feuder cet été.

 

 

Il ne pleura guère longtemps d'ailleurs, puisque le gang se jeta sur lui. Fort heureusement, son nouveau copain Rampage Jackson vint l'aider. Il est logique d'écarter Kurt Angle des Series, il pourra feuder tranquillement avec l'artiste venant du MMA pendant que Styles remportera le tournoi.

 

Nous aurons l'occasion de revenir en détail sur les Bound For Glory Series dans le courant de la semaine avec une double présentation du tournoi. Pour l'instant voici la liste complète des qualifiés :

 

M. Anderson

AJ Styles

Samoa Joe

Jay Bradley

Kazarian

Christopher Daniels

Joseph Park

Magnus

Austin Aries

Bobby Roode

Jeff Hardy

Hernandez

 

 

Chic chic chic !

 

 

La globalité du show concerna les BFG Series mais ce ne fut pas tout. Pendant le tournoi, il va quand même falloir occuper les As et Huit cet été. C'est pour cela que Sting se proposa de créer un clan afin de se venger des motards.

 

Cette annonce laisse un brin dubitatif, car ce n'est pas la première fois que Sting compte s'associer avec quelqu'un afin de rosser les méchants motards et à chaque fois ç'a viré à la déroute. Néanmoins, ce segment fut intéressant pour deux raisons :

 

 

Simplement deux brother.

 

 

Premièrement, Sting fit part de sa déception devant le manque de soutien de la part de ses amis alors qu'il était en train de sévèrement déguster face aux As et Huit à Lockdown. Il n'en tint rigueur à personne, mais il saura s'en souvenir.

 

Et deuxièmement, puisque personne ne vint se porter à son secours, il a donc décidé de former une famille avec des gens de confiance afin d'occire le Mal. Il n'a pas encore trouvé les gens mais il a déjà un nom : The New Main Event Mafia

 

 

Voila une annonce qui fit sourire la trépidante Mickie James. Car elle connait la véritable motivation de Sting. Il a juste besoin de quelqu'un qui lui change sa poche d'urine tous les soirs.

 

 

Un nom pas choisi au hasard et qui fait fantasmer tous les anciens fans de la TNA qui ont oublié que ce clan prestigieux avait dans ses rangs ni plus ni moins que Kevin Nash, Scott Steiner et Booker T. Ceci dit, Sting a sans doute prononcé ce nom juste pour éveiller l'intérêt des fans.

 

D'autant que la TNA avait déjà tenté de reformer le groupe, il y a deux ans, à l'époque où Kurt Angle luttait contre les Immortals. Mais vu que Nash et Booker T étaient apparus pendant le Royal Rumble, le plan était tombé à l'eau. Et à la place on eut juste droit au retour de Scott Steiner qui turna quelques mois plus tard pour rejoindre le clan adverse.

 

 

And I quote: le premier qui me file une vignette Panini de Daniel Wass pourra rejoindre mon gang. Il aura même le droit de boire de la limonade.

 

 

Une annonce qui fait donc rêver les plus audacieux mais trembler les plus sceptiques d'entre nous. Et si vous souhaitez vous renseigner sur la Main Event Mafia je vous invite à lire ce dossier ici. Okay l'auteur est une buse doublé d'un alcoolique, mais c'est toujours mieux que wikipedia.

 

Toujours est-il que la feud entre Sting et les As et Huit va bientôt repartir de plus belle et devrait probablement mener à l'extinction du clan. Nan parce que Sting va bien finir par avoir la peau de ces foutus bikers du dimanche quand même ! En plus le prochain PPV est Bound For Glory. Le même qui vit la chute des Immortals il y a deux ans.

 

 

Ah c'est vrai qu'on avait fait ça aussi.

 

 

L'autre segment principal concerne les Knockouts. Velvet Sky a enfin reçu l'autorisation de catcher de son médecin et a donc justement réclamé son rematch pour le titre féminin à Mickie James. Cette dernière a accueilli l'impertinente avec un beatdown qui entérine son heel turn. Voila une petite feud qui devrait nous occuper pour début juillet.

 

 

– Hé Mickie, Dixie m'a chargé de te remettre les paroles de ton nouveau thème d'entrée. Il va falloir que tu chantes ça maintenant.

– "Viens boire un p'tit coup à la maison" ?

– Oui c'est une suggestion qui vient d'un groupe de fans de Lyon visiblement.

 

 

Et puisqu'on parle du mois de juillet, sachez que l'Impact du 18 juillet prochain sera en fait ni plus ni moins que Destination X. Voila une bonne idée qui ravira les fans de ce qui reste comme étant le meilleur PPV de l'année. Ça sera sans doute l'occasion pour Chris Sabin de défier Bully Ray pour le WHC.

 

Et n'oubliez pas : cette semaine vous aurez droit à une présentation des Bound For Glory Series. Deux fins nalyseurs de talents se joindront à moi afin de vous mettre en condition pour le plus grand tournoi estival de l'année.

 

 

Et ils sont déjà prêts.

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut