Catch

Highway to Hail

I'm on the way to the promised land

ACDC – Highway to hell

Destination X, c'est l’évènement ciblé sur la X Division. Au programme ce soir, un peu de Bound For Glory Series, des matchs de qualifications pour découvrir le nouveau champion de la X Division la semaine prochaine et, surtout, un match de championnat pour le titre poids lourds de la TNA entre Chris Sabin et Bully Ray.

Qui du petit gentil ou du gros tout moche triomphera?

 

 

Nalyse de Destination X du 18 juillet 2013

Le show débute avec un aperçu rapide des neuf candidats au titre X Division qui se rencontreront dans trois Triple-threat différents. Chaque vainqueur sera qualifié pour la finale la semaine prochaine.

 

On commence avec un segment d’intro de Bully Ray sur le ring qui appelle sa femme à venir le voir. La TNA a décidé d’intégrer dans la storyline les véritables fiançailles de Brooke avec le joueur de NFL, Phil Costa. C’est ainsi qu’elle passe à autre chose et que Bully Ray lui annonce qu’elle passera à autre chose quand il lui dira qu’elle peut passer à autre chose.

 

 

Parle à ma main!

 

 

Entre alors en action son papounet chéri qui vient sortir Brooke de cette situation délicate, et accessoirement prendre un peu de pop. Ça chauffe un peu entre Hulk et Bully Ray. La Mafia intervient pour annoncer qu’ils seront ce soir autour du ring pour empêcher toute intervention des Aces & Eights durant le main event.

Ziggler est célibataire maintenant, je vais lui envoyer un SMS au cas où.

Bobby Roode contre Austin Aries

Le premier match du show, entre Austin Aries et Bobby Roode a un petit air de nostalgie. Lors de Destination X 2012, il s’agissait du match pour le titre suprême de la TNA. Ce coup-ci, ce match compte pour les BFG Series. Roode est bien mal en point avec 0 point, en dernière position.

 

Les deux anciens champions du monde se connaissent très bien et on voit de nombreux contres dans leurs premiers enchainements. Roode tente une souplesse sur Aries, bloquée par plusieurs coup de genou sur le crâne quand ce dernier est en l’air. Roode prend ensuite le match à son compte. Mais après un nouveau contre, Aries passe un 450° Splash mais n’arrive pas à capitaliser dessus. Echange de coups de coude, encore une séquence avec plusieurs contres qui se termine sur un superbe Suicide Dive d’Aries. Le « It Factor » est KO et Aries le remet dans le ring. Aries sort son arsenal habituel de fin de match et tente son finish, le Brainbuster. Encore une série de contres, tentative de roll-up d’Aries puis prise de soumission de Roode sur Aries. C’est rapide et parfaitement exécuté par les deux bonhommes. Aries contre ensuite un spear et tente un nouveau Brainbuster, bloqué encore une fois. Mais la troisième est la bonne, après avoir passé un coup de coude circulaire et plusieurs contres. Austin Aries empoche sept points qui le placent très bien dans ces Series. Pour Bobby Roode, trois matchs, trois défaites. C’en est trop pour lui, il décide donc sagement de tout casser autour du ring. Une histoire très bien racontée entre deux membres d’une équipe championne du monde par le passé.

C'est qui le papa?

Homicide contre Petey Williams contre Sonjay Dutt

Un premier match qui voit le retour d’Homicide, ancien partenaire d’Hernandez, mais surtout ancien champion X Division, tout comme Petey Williams. 

 

Le match commence sur un rythme très rapide avec une domination d’Homicide, puis de Sonjay qui va nettoyer le ring avec un Hurricanrana sur chacun de ses adversaires. Puis vient celle de Williams. Il porte une soumission sur Dutt tout en envoyant Homicide en dehors du ring, mais Dutt résiste. Homicide reprend une phase de domination et porte un premier finish sur Dutt qui se relève avant le décompte de trois. Homicide tente alors un autre finish sur Williams, mais c’est contré et il tente son Canadian Destroyer, contré également. Homicide arrive à porter son finish sur Williams, mais le tombé est cassé par Dutt qui revient en jeu à ce moment-là. Williams est alors hors du ring, et Dutt arrive à porter son Moonsault avec les deux pieds sur Homicide et empoche la victoire.

Attendez, je suis bloqué!

Il est donc le premier qualifié après ce très bon match. Homicide m’a semblé un peu trop brouillon face à la justesse de Williams et de Dutt, mais le rendu du match est très correct.

Kenny King contre Chavo Guerrero contre Manik

Manik, anciennement Suicide, est le seul à avoir son entrée diffusée. Il est tout de suite attaqué par Kenny King, ces deux-là portent le match pendant que Chavo est systématiquement repoussé en dehors du ring. Mais il revient en jeu pour stopper une tentative de soumission de Manik sur Kenny King. On voit ensuite une phase entre Kenny King et Chavo, c’est trop lent à mon goût et Chavo n’offre pas le même rythme que ses deux adversaires. C’est clairement Manik qui brille sur l’ensemble du match. Guerrero porte les « Two Amigos » sur Manik, puis les « Three Amigos » sur Kenny King. Il se fait ensuite bloquer sur sa tentative de Frog Splash puis prend un enzuigiri de Kenny King. Ce dernier fête sa victoire un peu trop en avance et se prend le finish de Manik qui s'offre une victoire rapide.

Ceci n'est pas une archive et représente bien une phase de domination de Chavo Guerrero

Entracte – Bataille entre Main Event Mafia et les Aces and Eights

Sting et Kurt prennent la parole et annoncent qu’il faut s’occuper du club de motard ce soir ! Mais c’est sans compter sur le côté malin de Mr Anderson, qui plutôt que de venir sur le ring, les invite à venir en coulisses pour un petit combat. Mais c’était…

…un piège, bien sur !

La Main Event Mafia a plongé dedans et les motards arrivent à isoler Angle du reste du groupe pour le kidnapper et lui faire quitter l’arène. Ils ne sont peut-être pas super forts, dans ce gang de motards, mais de toute évidence ils réfléchissent, eux !

Rubix contre Rockstar Spud contre Greg Marasciulo

Greg Marasciulo fait sa première apparition à la TNA, mais il est bien connu des suiveurs de la NXT puisqu’il s’agit de Trent Barreta, qui depuis son licenciement, traine sur la scène Indy. Rockstar Spud est le vainqueur du challenge Gutcheck britannique et c’est la première fois qu’on le voit sur un ring depuis. Enfin Rubix est un habiué des matchs de la X Division.

Gueule de bois, je me sens flou…

Spud joue la partition du heel sans courage pendant que Greg et Rubix font le travail sur le ring. Rubix est dans son registre high-flyer habituel  pendant que Greg propose un style beaucoup plus complet, mélange de puissance et d’agilité.

 

Spud prend la majorité des bump mais il manque clairement de crédibilité, il surjoue beaucoup. Heureusement que ses deux adversaires sont là pour remonter le niveau du match. On notera quand même qu’il prend très bien un Flip Dive de Greg et un suicide dive de Rubix. Sur le final, Rockstar Spud profite du travai de Rubix pour faire le tombé sur Greg qui se relève juste à temps. Rockstar Spud perd ensuite beaucoup de temps à faire son kakou et se prend le finish de Greg Marasciulo pour un match très rapide d’à peine  six minutes.

 

Absolument pas convaincu par Rockstar Spud, mais bien plus par Rubix et Greg !

 

 

L'affiche de la semaine prochaine. Allez, une petite pièce sur Greg!

 

 

En attendant le Main Event

On s’approche du main event de la soirée, mais avant cela on voit Bully au téléphone qui propose à son correspondant de faire une offre à Angle qu’il ne peut pas refuser. Le suspense reste donc entier sur ce qu’il s’est passé puisqu’on va revoir Angle revenir un peu plus tard, mais toujours du coté de la Mafia.

 

Un petit segment chez les KO plus tard, une petite confrontation Aries/Sabin laisse présager un turn d’Aries d’ici peu, puis, après une avant-première d’AJ Styles pour son match de la semaine prochaine face à Hardy, nous voilà au main event de la soirée !

C'est quoi ce sms de Gail Kim? Je m'appelle pas Zig moi…

 

 

Bully Ray © contre Chris Sabin

Bizarrement, à la TNA, on aime bien faire comme à la WWE, à savoir proposer une carte quasiment parfaite mais faire un main event ridicule. C’est ce qu’il s’est passé lors de Destination X. Chris Sabin à joué un John Cena en moins musclé, si on veut, mais avec des genoux fragiles, conséquences de ses deux blessures qui l’ont tenu écarté des rings pendant plus d’un an. Sabin se fait donc trainer la jambe tout le début du match avant de pouvoir se dégager et commence à jouer à l’épreuve de force avec Bully, et ça ne se passe pas très bien pour lui.

J'ai beau être matinal… j'ai mal

Tout le début du match n’a strictement aucun rythme. Les deux jouent juste au fameux jeu des cours de récré que l’on appelle communément « kikalaplusgrosse ? ».

 

On voit ensuite une phase de domination de Sabin qui durera en tout et pour tout une trentaine de secondes, jusqu’au contre de Bully sur la jambe de Sabin. Les Aces & Eights arrivent sur le ring, tout comme la Main Event Mafia qui vont servir de lumberjack pour la fin du match. Pendant ce temps, Sabin ne peut plus tenir debout et Bully s’acharne sur sa jambe. Cela va durer sept bonnes minutes comme cela, entrecoupées de quelques réactions d’orgueil de Sabin d’une dizaine de secondes.

 

Un petit Dropkick envoie l’arbitre voler et Sabin ne peut donc accéder à la victoire après un tombé de plus de dix secondes. Sérieusement ? Un Drop Kick alors que Bully n'a pas pris un coup depuis dix minutes et on a un tombé de dix secondes ? Anderson profite pour tenter de donner un marteau à Bully Ray, mais vu que l’arbitre est à terre, ça dégénère, évidemment.

Dégénération X

Tout le monde quitte le ring, laissant l’arbitre encore inconscient, Bully, Sabin et… le marteau, bien sûr. Bully tente de l’utiliser mais se fait contrer par Sabin qui le récupère dans sa main.  Bully s’apprête à la faire sa Powerbomb et se prend un coup de marteau sur la tête. 1, 2, 3, et Chris Sabin se retrouve TNA World Heavyweight Champion d’une manière assez grotesque. Trois coups portés à peine. Voilà qui décrédibilise énormément Bully et son club de motards.

J'ai gagné?

Mon avis est que, à l’instar de la mallette à la WWE, la TNA souhaitait faire de l’option d’échange de la ceinture X Division à Destination X pour devenir challenger une solution gagnante et ainsi, ne pas se trouver face à un échec dès la deuxième tentative. Je ne pense pas que nous verrons un long règne de Chris Sabin et que Bully, bien que totalement décrédibilisé, reprendra son titre entre temps.

Un show très solide dans l’ensemble, hormis un main event décevant. La finale pour le titre de la X Division promet d’être plutôt bonne avec trois grands talent explosifs. Pour le reste, Hail Sabin peut profiter de son premier titre poids lourds, ce qui reste une sacrée récompense pour ce petit gabarit. 

 

 

6 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut