Catch

The Otter’s Chronicles: The Marine 2

– My movie, the Marine II, is superior to the original Marine.

– Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine.

Ted di Biase & Cody Rhodes, un lundi soir de 2009

 

En tant que producteur, la WWE fait comme les autres. Si ça marche, on lance un deuxième. A une différence près. On change tous les acteurs et on raconte la même histoire. Donc, c’est fort logiquement qu’après un premier Marine avec John Cena, chroniqué en ces pages par mon ami Antoine Adam, le second aurait pour vedette un grand nom du ring! A savoir Ted DiBiase Junior. Quelques années plus tard, plus de nouvelles du fils du Million Dollar Man. Aucun segment backstage, aucun match a Raw ou SmackDown depuis octobre 2012. Ce film est la dernière trace de l’existence de Ted et seule une loutre peut réussir la mission de le sortir de l’oubli. Ted qui déjà?

 

 

And only an otter wants to watch that shit

 

 

 Nalyse de The Marine 2

 

Ted s’appelle Joe et il est militaire à tendance sniper. Sa mission actuelle est d’espionner des trafiquants d’armes dans les rues d’une petite ville d’Asie du Sud-Est (le pays ne nous est pas communiqué, sûrement pour se mettre à dos toute une région du monde d’un coup, d’un seul) et de taper la conversation avec son collègue sur la littérature. Sachez donc que le personnage de DiBiase est fan de Voyage au bout de la Terre de Jules Verne, on lui conseillera donc de s’user les yeux devant le film “Fusion – The Core”.

 

Dans les rues, des enfants jouent à se tirer dessus au pistolet à eau, c’est joli mais à deux mètres d’eux, on assiste au déchargement et à la vérification du contenu de plusieurs caisses en bois. Des armes lourdes. Oui, là-bas, on ne se donne pas la peine de se cacher.

 

 

– Bon alors, vous me le prenez?

– Attendez, faut que je demande à ma femme, elle est partie chercher des pêches… mais vous l'auriez en 42?

– Bien sûr. Tchin, occupe toi de monsieur

 

 

Un homme recherché pour grand banditisme international vient à la rencontre des trafiquants d’armes. Pile au moment où Ted et son pote sont là! Quel coup de bol! Et après confirmation militaire (et la présence d’un gosse juste derrière eux) tire sur lui. Forcément, quand on tue quelqu’un à coté d’une grosse cargaison d’armes, ça réplique. Bombardement, ralenti, musique dramatique, victimes collatérales (le gosse) et ça s’exfiltre… Encore une belle preuve de l’intelligence militaire américaine. Pour éviter de vous faire croire que cette scène aurait une autre utilité que de vous présenter Joe, je vous dis tout de suite que cette intrigue en restera là. On n’en parlera plus jamais.

 

Joe est forcément triste et, on ne sait pourquoi, a droit à une petite perm pour rejoindre sa famille restée en amérique. Il en informe Madame prénommée Robin (jouée par Lara Cox que vous avait vu dans les années 90 rouler des galoches à Drazic dans Hartley coeurs a vif) mais cette dernière doit gérer l’organisation de l’ouverture d’un centre de vacances 100% écolo au Vietnam (ça y ressemble en tout cas). Joe n'est pas content, mais vu que c’est pas loin, il dit banco. Car comme il le dit “sa femme est sa maison”. [note de la rédaction: il la bite à l'intérieur? MWAHAHAHAHA]

 

Après une rapide visite des lieux de vacances, Joe et Robin glandent sur la plage jusqu’à l’arrivée du patron de cette dernière, Darren Conner, qui l’engueule tout simplement en lui disant qu’elle n’est pas en vacances. Puis, en partant, hurle “Pouvez vous m’expliquer ce que fait ce gosse en train de pécher ici?” Son assistant de répondre ‘Peut être que vous pourriez installer une clôture électrique pour tous ces basanés”… Ah ok. 

 

 

Puis, vous me trouverez un autre tailleur pour vous, Billy. Je ne fais pas trop confiance en votre juif, là.

 

 

Au final, Robin expédie assez vite son taf vu qu’on la retrouve bras dessus bras dessous avec son gros Joe de mari sur les quais du port local… Alors n’oubliez pas qu’on est en Asie, donc on a des cabanons, des planches et de l’eau et pouf pouf on fait un port mêlant pêche et tourisme. Et, appelons ça un stand, ils décident de faire de la plongée. Le responsable du coin est un américain, ex-militaire, exilé sur ce coin du monde mais surtout, surtout, c’est Michael Rooker soit Merle Dixon de The Walking Dead et le mec qui joue dans Henry portrait of a serial killer

 

Autant dire que la seule raison pour laquelle Joe & Robin font confiance à ce mec, c’est qu’il est Américain, qu’il s’appelle Church et qu’il possède un bateau à moteur. Church les emmène donc vers une petite plage secrète après une longue traversée où Robin fait passer sa main dans les remous de l’eau, comme Russell Crowe et les épis de blés dans Gladiator. Il les laisse là, enfin, il balance Joe et invite Robin à sauter dans la crique qui ressemble fortement à celle de “The Beach” avec Leonardo Di Caprio et Guillaume Canet.

 

 

 

mais oui, vous pouvez avoir confiance en moi, ce n'est pas parce que je vous emmène dans un endroit secret connu de moi seul et que je suis un vrai psychopate que vous allez mourir, allons…

 

 

On rêve que le requin de ce dernier film, qui tue et abîme deux Suédois imprudents, refasse surface et boulotte les amoureux. Mais non… Ils se bécotent sur la plage en disant des banalités. Church leur a également dit qu’il y a un passage secret (tout est secret) qui mène au complexe hôtelier. Quel exotisme!

 

Beaucoup de monde pour l’ouverture du centre et, apparemment, la promotion d’un bouquin écrit par Conner. Tout le monde est content, excepté la vedette du coin qui re-engueule Robin parce qu’il est emmerdé par des journalistes et Greenpeace. Voyant sa femme se faire insulter, Joe sort son regard du “PAS CONTENT – GRR GRR” en plissant les yeux et en sortant les pectoraux. Conner s’en fout et va prononcer son discours. Ted, lui, part se saouler au bar, enfin je l’espère.

 

Conner parle du complexe comme étant écologique car il puise son énergie de l’eau, de la terre et du soleil. Ok. Tout le monde applaudit et quand Robin le félicite, il sort cette réplique magique “Ils ne savent pas la différence entre un convertisseur thermodynamique et un gros pêt. Tout ce qui les intéresse, ce que ce soir écrit “recyclable” dessus.” O…K… T’es sympa toi, pas du tout une caricature du gros patron.

 

 

Alors, c'est un niakoué, un chicano, un blackos et un rastaquouère qui entrent dans un bar…

 

 

Joe, lui, n’est pas parti picoler, non, il se ballade en soufflant comme un buffle. Il tombe comme par hasard sur Church qui prépare des feux d’artifices, cigare au bec. Logique. Il capte qu’il y a des soucis entre Robin et Joe et conseille donc d’aller rejoindre la belle et de lui pardonner d’être excessif… putain de psychologie.

 

 

Toi aussi t'espère qu'il se trompe entre son cigare et une fusée d'artifice?

 

 

Mais c’est à ce moment précis que des terroristes (le film commence enfin) prennent possession des lieux en balançant une roquette sur le poste de surveillance basé dans une tourelle. Oui, il n’y en a qu’un seul. Heureusement qu’on nous vantait le complexe comme étant hyperprotégé…. c’est toujours le cas, vous l'aurez remarqué.

 

Joe part secourir sa femme mais, seul contre tous, il ne peut éliminer que deux ou trois hommes armés avant de se retrouver pris sous les coups de feu et s’évanouit après une chute d’une balustrade. Il est “exfiltré” par Church et conduit en dehors du centre où le contrôle de la situation de crise est tenu par l’armée locale et un conseiller politique.

 

A la télévision locale, on apprend qu’ils ont 21 otages, qu’ils demandent tribut et que leur action est contre la propagation du mal occidental à travers leurs îles ; et pour montrer qu’ils déconnent pas, ils tuent un otage. Comme ça, il en reste 20. Un chiffre rond, moins chiant a prononcer. De manière très conne, Robin prend la parole et demande grace avec comme argument “on n’a pas vu vos visages derrière vos masques”. Le chef des terroristes, Damo, l’enlève et répond “comme ça, c’est fait”. Bien ouej.

 

 

Coucou les petits clous, si vous voulez que Conner soit décapité, tapez 1, si vous voulez que ce soit Robin, tapez 2 ou alors un mec random qu'on ne connait pas, tapez 3!

 

 

Joe rejoue les gros yeux et veut y aller, seul avec sa bite, son couteau et peut être Church s’il se décide. Le conseiller, Soal, lui explique qu’au niveau gouvernemental, américain ou asiatique, rien ne sera fait donc il a fait appel à des mercenaires dont le chef lit le bouquin de Conner. Joe veut y aller avec eux, sans parler de ses faits d’armes, cela va de soit, et se fait rembarrer et est menacé d’être considéré comme un ennemi s’il s’interpose.

 

Mais Joe s’en fout, il veut sauver sa femme! Alors il les suit et se fait vite remarquer ; pour gagner la confiance des mercenaires, il demande à s’occuper du premier garde ennemi. Eh ouais, n’oubliez pas qu’il est sniper et que cet aspect n’a pas encore été exploité. Bim, dans la tête. le chef fait donc deux équipes et veut que Joe soit dans la sienne. Blondie dirigera l’autre. Alors, je ne sais pas quel chemin chaque équipe a pris mais la team Joe se retrouve derrière la team Blondie et se rend compte qu’ils ont tous été tué “par derrière” donc par un traître! HAN! Chez des mercenaires! des gens qui fonctionnent à l’argent! HAN! Et Joe a cette réflexion “mais ça se trouve, y en a un chez nous aussi!” et bim, ce dernier se révèle, se fait tuer et les lumières de l’hôtel éclairent Joe et Chef! Oui, ils n’étaient que cinq au départ, plus Joe, dont deux traîtres. Superbe équipe!!!

 

 

Chef plein de confiance en soi

 

 

Chef se prend une balle dans la gambette, Joe se le traîne comme un boulet, mais tous deux arrivent quand même à éliminer quelques uns des terroristes. Ils trouvent une Jeep et fuient sous les balles… 

 

Etant donné que c’est le blessé à la jambe qui conduit, ils ne peuvent s'arrêter convenablement et foncent droit sur un des murs de l’enceinte. Joe et Chef ont échoué. Le patron des militaires n’est pas content du tout et reprend le contrôle de gestion de crise. Belle efficacité. Chef sait que Joe va y retourner et demande donc a éliminer Blondie en souvenir.

 

Chez les terroristes, le frère de Damo, que j’appelle donc Bro, demande réparation! Il veut refaire un exemple, il aime ça, tuer les gens! Damo lui dit de se calmer, qu’il vont attendre d’avoir leur thune avant de les buter. Bro rétorque que de toute manière, le mercenaire et l’Américain sont morts. Ce que ne manquent pas d’entendre les otages ; et Robin de s’effondrer en larmes… Bro tient quand même à son exemple et jette son dévolu sur… Robin pardi! Et une autre gonzesse aussi. mais vu qu’elle a pas de nom, on s’en fout.

 

 

Certes, cette capture est laide. Mais il faut savoir que c'est un plan pas du tout esthétique qui avance lentement sur le groupe d'otages.

 

 

Conner, dans un excès de lucidité ou de débilité, s’attaque à un terroriste sous le prétexte du “vous ne tuerez personne, sinon vous n’aurez pas votre argent et vous pouvez pas me toucher parce que c’est moi qui en ai le plus”… Bizarrement, ça marche et sans coup de poing sur le nez ou abblation d’un membre.

 

De l’autre coté du mur, Joe demande encore une fois de l’aide à Church, mais pas humaine cette fois-ci, vu qu’il a bien pigé qu’il avait oublié ses couilles au Texas, mais militaire. Car, bien sûr, Church est venu avec des munitions gérer un commerce de balade en bateau mouche. Puis, tant qu’à faire, il l’emmène jusqu’au passage par la grotte non surveillée…

 

Soal et le militaire en chef se rendent compte qu’ils n’ont plus de nouvelles de Joe et qu’il manque une carte. Soal se fait engueuler parce qu’il a laissé l’Américain y retourner… Ils sont vraiment cons.

 

 

Une pilosité assez étrange…

Qu'est-ce que c'est que ce bout de poil sur le menton?

 

 

Joe trouve assez vite une planque non loin de la laverie après être passé par le bassin ; puis il tue le garde sur le pont et un autre sur son chemin. Ce qui rend encore plus fou furieux, Bro. Damo lui signale que l'Américain n’est peut être pas mort… euh… comment vous savez à ce moment que c’est un Américain? parce que les Asiatiques sont feignants? 

 

Bref, la fille otage sans nom les entend et dit à Robin que c’est un Américain qui les emmerde! OH JOE N’EST PAS MORT !! Mais aussi qu’ils vont poursuivre ce qu'ils ont plannifié, c’est à dire faire exploser le bâtiment. Rien que ça. Et Blondie (qui n’a rien de blond entre nous) va en poser dans la laverie… Comme par hasard! Il est suivi par un no-name qui doit sûrement surveiller l’ex-mercenaire et par Ted qui, d’un coup de couteau dans le ventre, bien appuyé par un coup de pied, tue ce dernier. Il fait face à Blondie qui mange sévèrement.

 

Joe torture Blondie avec une grosse centrale vapeur industrielle, pour savoir où se trouvent les 20 otages (bêtement comme ça, je pense directement a une grande salle quand même) et lui fait cramer la main et le bras avant de s’attaquer a la tête…

 

 

On râle toujours quand c'est son jour de lessive.

 

 

Mais ce sera inutile, car il lui donne la salle en question (le bar). Voulant respecter la parole de Chef, il s’apprête à lui tirer une balle dans la tête mais il est interrompu par Damo et ses hommes, inquiets de ne pas voir revenir Blondie et no-name. Joe s’enfuit alors, par la chaufferie, poursuivi par au moins trois hommes. Damo en profite pour découvrir que Blondie a dévoilé le lieu de détention des otages et le tue. Toujours ça de fait.

 

Joe élimine un terroriste et se retrouve vite planqué derrière un pylône et se fait canarder par les deux autres. Le mur en prend pour son grade, les terroristes semblent être équipés à l’arme lourde car le pylône s’effrite indecision A cours de balles, on s’engage dans un combat à mains nues. Handicap match baby!!

 

 

– Heel Turn, Heel Turn!! Les Usos ont rejoint le Shield!

– Oh My God Michael!!

 

 

Et on a de tout! Du face en péril, du hot tag, du second souffle vainqueur qui finit avec un terroriste la tête dans une étagère et l’autre nuque brisée allongé sur une table. Yeah! Bad ass Jojo!

 

L’argent de Conner a été réuni, les terroristes demandent alors que ce soit Soal qui leur livre le tribut. Pourquoi lui? On ne sait pas, ça n’aurait pas été plus simple de vous le faire balancer d’un putain d’avion ou hélicoptère? En tout cas, Soal accepte de se dévouer, ce qui lui donne un respect éternel du gros militaire en chef

 

Joe, sachant désormais où se trouve sa femme, décide de faire diversion en utilisant les feux d’artifices de Church et d’attirer tous les terroristes a suivre les pétards et à remettre en question un Church contemplant ses godillots de militaire. Pas un pour rester surveiller Robin, Conner et les dix huit autres ploucs. C’est donc sans souci que Joe dirige tout ce petit monde vers la sortie… avant qu’un terroriste lui explose le nez d’un coup de pied. Pim.

 

 

Notez l'attitude de la figurante qui attend les consignes du réalisateur pour réagir au selling de Ted Di Biase

 

 

La fuite est de très courte durée, Soal se révèle comme l’initiateur de l’attaque sur le centre pour la simple raison qu’il a aidé Conner à le créer et qu’il n’a pas été remercié. Ben dis donc, ça en fait des morts pour une raison si futile. Vous imaginez, vous, au boulot, vous butez vos collègues parce que votre client ne vous a pas signifié la bonne réception du dossier capital fait dans l’urgence des vacances estivales? Et Soal précise que la mort des mercenaires a permis à l’armée de ne pas agir… Ah ouais… Et ils restent donc dehors pour quelle raison? Je ne comprends pas le jeu de Soal.

 

 

moi non plus Teddy, mais faut dire que tu as l'habitude des booking foireux non?

 

 

Damo non plus d’ailleurs, car devant un Joe menotté (avec une grande chaine) à une barre au dessus de lui, il met une bombe autour du cou de Soal et le fout dehors. Le minuteur était assez court mais l’explosion est violente. Il déconne pas Damo. D’ailleurs, il conduit tout le monde au sous-sol, sauf Robin, les menotte et leur fout la même bombe mais sans préciser la minuterie. Pourquoi? On ne sait pas. En tout cas, Damo se casse laissant Bro finir de dynamiter les otages.

 

Joe, lui, est surveillé, mais il arrive à tuer le garde en question et en se pétant le poignet, à s’évader. C’est vraiment très con de l’attacher de cette façon et de lui laisser une amplitude suffisamment grande pour pouvoir se mouvoir facilement. Bref, Joe va les secourir et affronter Bro.

 

 

L'oeil du tigre mec! l'oeil du tigre!

 

 

Bro étant armé, il a vite le dessus mais heureusement, Church, ayant trouvé par magie où était tout ce beau monde, tue Bro d’une balle dans le dos. A eux deux, ils font évader tout le monde, Joe se séparant juste d'eux pour poursuivre Damo qui passe par la grotte.

 

Damo ne voyant rien, met une bombe dans la grotte et lance le minuteur sur une minute. C’est assez court. D’ailleurs, ça explose pile poil au passage de Joe. Complexe compris. Mais Joe est le héros et même sous une tonne de gravats dans un petit conduit, il se relève et rejoint Damo sur le port….

 

Le port? Mais la grotte menait à la plage, d’ailleurs c’est le but de cette grotte secrète et de cette plage secrète, d’être loin de tout! Mais il a berné tout le monde alors, Church? D’où qu’il sort ce putain de port!!! On se fout vraiment de notre gueule!

 

Bref, Damo fout Robin dans une cage de la cale pleine de dynamite de son bateau, Joe arrive et s’enfuit, poursuivi par Damo dans une séquence filmée à l’épaule tellement que ça secoue tout le temps et qu’on voit rien… Pourquoi il arrive pour fuir, boohoohoo… Finalement, Damo trouve un bout de bois, une sorte de Kendo stick et tape Joe sur le ventre et le dos, mais il ne faiblit pas et arrive à faire basculer son adversaire par un balcon et à atterrir sur le bateau. Joe a le cul coincé dans les lattes du ponton. Donc on a couru partout pour arriver au point de départ. D’accord.

 

 

Le cul bordé de lattes

 

 

Damo, debout, se dirige vers Joe mais ce dernier prend un bout du kendo et le plante dans l’abdomen du terroriste qui vacillement tellement (et mal) qu’il tombe à la renverse sur des bidons, laissant un d'entre eux se vider de sin essence… Et dans son dernier souffle, que fait ce nigaud? Et bien il tire une fusée de secours. Droit sur la dynamite….

 

Joe et Robin ont le temps de se jeter à l’eau, Damo prend feu, le bateau explose et Joe a cette phrase d’humour inutile “et moi qui croyait avoir un boulot dangereux…” Ah ah ah, suicide-toi, mec. Vite.

 

Damn! Je ne m’attendais pas à ça. Rassurez moi, c’est pas sorti au cinéma ça?? Si? Ah non en DVD en France… Ouf… Et c’est donc mieux que le premier? ben ça doit être vraiment une catastrophe, heureusement qu’ils arrêtent d’utiliser des acteurs sans charisme pour jouer dans leur film… Ah non, y en a un troisième avec le Miz. Boohoohoo… parce que si Ted, ce cher Ted, est mauvais comme un cochon, j’ose pas imaginer l'Awesome en tant que militaire. Enfin, je laisserai le dernier mot au forumiste d’allociné John Dunbar: “abominable, horrible, insupportable, intolérable, maudit, odieux, rebutant… Affreux !!” 

 

 

Le mien sera troublant, ambitieux et valétudinaire

 

 

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut