Catch

Quand NXT rime avec Bo-nheur…

I feel good knowing that if something were to happen to the main roster, I could replace them and we wouldn't miss a beat.

Triple H (si on pouvait retirer Khali de nos écrans…)

 

Septembre 2013 à NXT, c'est un champion qui se bo-nifie dans son rôle, un challenger non officiel, mais bel et bien présent, un Anglais qui chante, un heel turn chez les femmes ouvrant de belles perspectives, des champions Tag Team en grand danger, le retour d'un catcheur barbu aux cheveux longs, un match qui restera dans le best of de l'année, et enfin la visite du directeur des opérations, un certain Mr. H, qui nous a apporté une belle surprise…

 

 

Oui, The Surprise !

 

 

Nalyse de NXT du 4, 11, 18 et 25 septembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

Épisode du 4 septembre

 

 

Les résultats en bref :

 

Bayley & Charlotte battent Aksana & Alicia Fox

Un Tag Team Match sympa, d'une durée suffisante pour un match de Divas. Alicia et Aksana étaient clairement présentes pour mettre en valeur les deux rookies, qui remportent une belle victoire sur des membres du main roster. Certes, ce ne sont que des E Players du vestiaire féminin, mais elles sont sur le papier plus expérimentées que leurs jeunes rivales en développement.

 

Alexander Rusev (avec Sylvester Lefort et Scott Dawson) bat Mason Ryan

Un duel entre deux Big Men plutôt intéressant avec Mason qui prend l'avantage. Et seulement grâce à une distraction de Dawson et surtout de Lefort, Rusev place un Camel Clutch sur Ryan qui n'a d'autre choix que d’abandonner.

 

 

– À ton avis Scott, la noire ou la dorée?

– La noire ?

– Ok, je mets les deux.

 

 

Corey Graves (avec Adrian Neville) bat Rick Victor (avec Conor O'Brian)

Un match assez long (dix minutes), mais pas transcendant ; Graves se venge de l'attaque de The Ascension la semaine précédente et récupère la ceinture que Victor lui avait volée. Ça fait 2-0 pour Flying Tattoos, en attendant le match pour le titre Tag Team.

 

Jack Swagger (avec Zeb Colter) bat Sami Zayn

Treize minutes pour un des meilleurs affrontements de l'histoire de NXT, ni plus, ni moins. Swagger a livré un de ses meilleurs matchs depuis son arrivée et Zayn enchaîne, après le 2 out 3 Falls face à Cesaro. La foule était totalement dedans avec des « Olé… Olé… Olé », « This is Awesome ! », «NXT! NXT ! NXT ! », « Let's go Zayn… Let's Go Swagger… » et il a fallu l'arrivée de Bo Dallas pour que Zayn se déconcentre et que Swagger en profite pour porter son Patriot Lock et faire abandonner le Québécois. Un must see !

 

Mais aussi :

 

Summer Rae, qui depuis quelques semaines essaie de rendre Sasha Banks plus agressive avant son match face à la championne, Paige. La grande blonde veut que la petite aux cheveux châtain se lâche et nous montre son côté obscur, car Paige, qui se déclare l'AntiDiva, se pense au-dessus de toutes les autres. Pas de réponse de Sasha… Va-t-elle devenir heel ou s'en prendre à Summer ?

 

La réponse de Paige n'a pas tardé : une pub et on retrouve la championne en compagnie de Renée Young (superbe duo). La jeune Anglaise déclare qu'elle ne sait pas où Summer veut en venir, mais qu'elle s'en fiche ; elle va offrir à Sasha le meilleur match de sa vie et la battre. Enfin, elle n'est pas là pour être la Cover Girl mais « to cover girls in the ring and beat them » (les couvrir et les battre).

 

Leo Kruger a attaqué Xavier Woods en coulisse, il ne doit pas aimer voir Woods danser…

 

 

8… 9… 10 ! J'arrive !

 

 

Épisode du 11 septembre

 

 

Les résultats en bref :

 

Enzo Amore & Colin Cassidy battent Scott Dawson & Alexander Rusev (avec Sly Lefort) par DQ

Un match oubliable avec un finish extrêmement mauvais : Dawson et Rusev sont disqualifiés pour être restés plus de cinq secondes dans le ring ensemble ; c'est la première fois que je vois ça et j'ai pas envie de le revoir de si tôt.

 

Paige bat Sasha Banks

Très bon match féminin entre ces toutes jeunes catcheuses (elles ont vingt-et-un ans toutes les deux) avec des phases de domination bien réparties, un final logique et un énorme public qui a nous a sorti des « TWOOOOO » à répétition, « Happy Birthday ! » pour Paige et le clou du spectacle : leur propre version de « We will rock you » ; non, vous ne rêvez pas, ils ont bien chanté « We Will Rock You » !

 

Paige gagne le match, mais Sasha a le dernier mot puisqu'elle attaque la championne alors que cette dernière voulait lui serrer la main. Heel turn confirmé dans un segment backstage, un peu plus tard, où elle confie à Summer Rae qu'attaquer Paige était génial.

 

 

C'est fou comme ta tête ne va pas du tout avec ton corps… Je t'ai cassée !

 

 

Xavier Woods bat Leo Kruger

Bon match que Kruger a longtemps dominé, notamment avec un gros travail sur le bras de Woods qui finit par s'imposer avec un Eat Defeat (le finish de Gail Kim) en ayant placé quelques moves intéressants, comme le On A Roll, une roulade Kip-Up enchaînée par une corde à linge. Move qui a amené la meilleure séquence du match quand Kruger l'a contré en Spinebuster.

 

 

À part ça :

 

Bo Dallas est venu sur le ring pour nous faire une promo dont il a le secret où il déclare qu'il est comme un mentor pour Sami Zayn et qu'il lui donnera un match quand il sera à nouveau opérationnel ; mais pas pour le titre, car Sami ne le mérite pas encore.

 

Le champion est hué au possible, avec un très joli « Fix Your Face » de la NXT Arena, et se comporte toujours comme un face hypocrite plutôt qu'en heel affirmé, ce qui, à mon avis, le rend encore plus détestable.

 

CJ Parker était avec Renée Young pour nous parler de sa rivalité avec The Gorgeous One, Tyler Breeze. Il déclare notamment que Breeze est en totale adéquation avec son aura extérieure, alors que lui l'est avec son aura intérieure, le tout en finissant par une référence au Phénix (oui, Parker est un hippie, c'est normal, si vous avez du mal à comprendre). Enfin, Tyler Breeze est passé dans le coin pour lui faire un coucou, où plutôt lui mettre une bonne droite par-derrière, tout en prenant soin de faire un snapshot de lui avec sa victime.

 

 

– Là, tu vois c'est quand je suis allé à Milan, ça, c'est mon chien… là aussi… là aussi… là aussi… Oh ! T'as vu comme il est mignon là, CJ ? CJ ?!

– Rzzzzz… Rzzzzzz….

 

 

Épisode du 18 septembre

 

 

Les résultats en bref :

 

Sami Zayn bat Curt Hawkins

Très bon match entre les deux hommes. Sami est une nouvelle fois présenté sous son meilleur jour et se rapproche un peu plus d’un match contre Bo Dallas, sans pour autant faire passer Curt Hawkins pour une nouille dans le ring (même si Bo Dallas se chargera de rappeler que Curt n'a pas gagné un match depuis… très longtemps).

 

Aiden English bat… quelqu'un

C'était les débuts d'Aiden English sous une nouvelle gimmick : celle d'un chanteur (oui, on ose tout à NXT) ; le match était un squash pur et dur, mais Aiden a une bonne présence, un look et un certain charisme lorsqu'il chante. Il est le modèle de la superstar moderne et il est là pour remettre le E dans WWE, entre autres.

 

Aiden's mustache ! Aiden's mustache ! Aiden's mustache !

 

 

CJ Parker, Corey Graves, Adrian Neville & Xavier Woods battent Tyler Breeze, The Ascension & Leo Kruger

Un 8-Men Tag Team Match très plaisant et surtout très booké, ce qui est rare dans ce type de combat. On a eu le droit à des moments très sympa: les tags successifs de l'équipe face pour affaiblir le bras de Leo Kruger, un double tacle glissé suivi d'un double Springboard Crossbody des faces, Tyler Breeze qui tag quand l'adversaire est vulnérable, mais qui retag quand il se fait toucher, les heels qui partent à la fin pour laisser Breeze seul et la série de finishers des faces ponctuée par le Corkscrew Star Press de Neville. Efficace. Breeze était de loin le plus over auprès de la foule qui scandait « We want Breeze » et « Tag in Breeze ».

 

Avant ça, Bo Dallas était en coulisse, au téléphone, avant que Renée Young ne vienne l'interviewer. Bo était en train de laisser un message sur sa nouvelle hotline actuellement testée en… Bolivie (C'est un marrant le Bo), mais il a surtout répété que Sami Zayn devait encore s'aguerrir et remporter d'autres victoires avant de pouvoir l'affronter.

 

 

– Un seul d'entre eux fait une belle tête, lequel ?

– Xavier Woods

– Mais non, c'est Tyler Breeze, je t'ai demandé une belle tête ! Xavier Woods…

 

 

Épisode du 25 septembre

 

 

Les résultats en bref :

 

The Ascension a battu Enzo Amore & Colin Cassidy, qui avaient défait les Légionnaires de Lefort et CJ Parker & Tyler Breeze (surtout Parker en fait) dans un Tag Team Turmoil pour devenir challengers aux Tag Team Championship. Breeze et Parker voulaient être dans ce match et se sont plaints à Brad Maddox avant le match ; il a décidé de les mettre ensemble. Amore & Cassidy prennent leur revanche.

 

Aiden English bat Bull Dempsey

Encore un squash pour établir Aiden qui est venu avec une nouvelle chanson saluée par les « bravo » de la Full Sail Arena et qui a placé son finish, le Take A Bow, sur le colosse Dempsey, sans difficulté. Un peu à l'image d'un Cesaro (en moins impressionnant, certes)

 

«The Boss» Sasha Banks (avec Summer Rae) terrasse Bailey

Match intéressant avec une Sasha très agressive (les Chops sur la poitrine de Bailey claquaient comme ceux du Big Show, le premier a même déclenché des Holy Shit du public) et une Bailey toujours aussi gentille (ou stupide, ça dépend du point de vue), mais aussi capable de sortir des prises quand on ne s'y attend pas. Victoire logique de Sasha.

 

Sami Zayn bat El Local (Ricardo Rodriguez)

Bon match une nouvelle fois de Zayn, un peu en dessous des derniers, qui avait surtout pour but de le tester, un peu comme Daniel Bryan qui a enchaîné les duels à Raw et SmackDown pour prouver qu'il méritait d'avoir sa chance.

 

 

Mais aussi (et surtout) :

 

Bo Dallas est venu interrompre la célébration de Sami Zayn pour annoncer deux nouvelles (et prendre une grosse bronca, comme d'habitude). Il est de nouveau apte à combattre et il tiendra le Bo Dallas Invitational la semaine prochaine, où n'importe qui pourra venir le défier ; en cas de victoire, le vainqueur aura un match de championnat.

 

Sami l'interrompt et lui répond qu'il sera son adversaire et qu'ils peuvent même s'affronter de suite.

 

Dallas l'informe alors qu'on n'interrompt pas le champion, mais qu'au moins, il apprenait de son mentor et qu'un jour, il aurait peut-être ses propres supporters (oui, Bo a perdu toute notion de la réalité) ; mais il lui apprend surtout que le Dallas Invitational n'était pas ouvert à Sami Zayn.

 

Summer Rae a annoncé que son « Baby Boo-Bie » FAN-DAN-GO serait présent à NXT la semaine prochaine pour affronter Emma et un partenaire de son choix.

 

Renée Young a fait ses débuts aux commentaires lors du match féminin, apportant avec brio sa fraîcheur, à tel point que William Regal a demandé à son collègue Tom Philipps s’il ne voulait pas partir et laisser sa place à Renée. Devine quelle option je préfère…

 

 

Bon, je vais y aller moi…

 

 

Et on a retrouvé les deux femmes en coulisse pour une interview de Summer par Renée, qui nous a offert la répartie du mois :

 

– À ton avis Renée, pourquoi les fans repartiront heureux après mon match avec Fandango ? 

– Grâce à ta tenue ? 

 

Brad Maddox est au téléphone et un revenant apparaît… Kassius Ohno !! Qui vient lui demander pourquoi il n'a pas été rappelé dans le ring alors qu'il est apte depuis des semaines. Brad lui répond qu'il est ce qu'ils appellent un D+ Player (entendez une sorte de Jinder Mahal), ce qui ne plaît pas à Kassius qui lui rétorque qu'il va peut-être aller interrompre tous les matchs du show ou lui mettre son poing dans la face. Brad lui donne un match contre Luke Harper la semaine prochaine !

 

Et enfin, l'annonce du COO Triple H tant attendue : NXT est le futur de la WWE… non, il vient nous parler de Dusty Rhodes, le GM de NXT pour ceux qui l'aurait oublié (c'est pas grave, on le voit si peu) qui, tout le monde le sait, a des problèmes avec Mr. H en ce moment. Dusty n'est pas à 100% concentré sur son travail à NXT, il est donc relevé de ses fonctions le temps que le tout se règle et son remplaçant intérimaire est… The Wrestling God ! John Bradshaw Layfield ! JBL ! Qui nous accueille dans la NXT Era of the Wrestling God !

 

 

Avec l'arrivée de JBL, on est passé d'un B GM à chapeau à un A GM à chapeau.

 

 

Les récompenses du mois :

 

Fail du mois :

Le changement de musique d'Adrian Neville qui est passé d'une musique avec une excellente intro, lui permettant d'avoir une bonne réaction dès les premières notes, à un thème générique au possible, sans punch, sans variation, l'idéal pour un jobber, ce que Adrian n'est pas. That's bad for business.

 

MVP du mois :

Sami Zayn qui a été excellent tout au long du mois en livrant trois matchs de très bonne facture et en se positionnant comme le prochain NXT Champion.

 

Top 3 des matchs du mois :

3e : Sasha Banks vs Paige

2e : 8-Men Tag Team Match

1er : Sami Zayn vs Jack Swagger

 

Crowd Moment du mois :

Le We Will Rock You interprété durant le Sasha Banks vs Paige

 

Move du mois :

Vu que c'est la première, je me dois de récompenser Adrian Neville et son Red Arrow, un sublime Corkscrew Shooting Star Press.

 

 

I Bo-lieve I Can Fly…

 

 

La suite :

 

Graves et Neville ont gagné en confiance face à The Ascension. Assez pour écarter la menace représentée par O'Brian et Victor, qu'ils affronteront au prochain épisode pour les titres ?

 

La venue de stars du main roster comme Swagger ou Cesaro apporte une réelle plus-value au show et avec Fandango et RVD en octobre, on va une nouvelle fois être servis.

 

Sasha Banks est passée de rookie inoffensive à adversaire dangereuse pour Paige, avec Summer Rae occupée avec Emma (et vice versa) ; sera-t-elle celle qui va détrôner la belle Anglaise ?

 

Tyler Breeze s'est fait un nom et des fans très rapidement ; après CJ Parker, quelle sera sa prochaine étape ? Xavier Woods par exemple ?

 

Kassius Ohno est de retour et il n'est pas content ; va-t-il reprendre son ascension vers le top ?

 

Sami Zayn est le catcheur le plus populaire de NXT et Bo Dallas le plus détesté ; leur feud se développe petit à petit et nul doute que leur futur affrontement pour le NXT Championship sera un moment marquant de l'année 2013 à NXT.

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut