Catch

Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?

If there's a God in the sky looking down
What can he think of what we've done
To the world that He created ?

Queen, Is this the world we created

Mais que diable allait-il faire dans cette galère disait Géronte à Scapin dans la pièce de Molière. Et nous, suiveurs réguliers ou non de la WWE, sommes parfaitement dans la situation de Géronte, qui, voyant l'histoire racontée par Scapin, ne pouvons faire autrement que nous répéter en notre for intérieur cette si célèbre tirade ! Ce Raw a été placé sous le signe du Grand Portnawak, entre les rematches, remixés ou non, du PPV (Pirate Pour Voir en français), les segments qui seront à coup sur nommés aux célébrissimes trophées des Cahiers du Catch, et une annonce qui devrait faire réagir plus d'un dans les chaumières francophones.

 

La IWC, toute déboussolée après cet épisode de Raw.

 

 

Nalyse de Raw du 25 novembre

 

 

– Commençons donc par un rapide résumé des matches de la soirée:

  • Le Shield se défait des Champions par équipe Cody Rhodes et Goldust et de Rey Mysterio.
  • – Une équipe composée de Mark Henry et Big E. Langston bat les anciens protégés de Paul Heyman (Curtis Axel et Ryback)
  • – Les Real Divas se font toutes éliminer par les Total Divas dans un rematch du survivor series match de la veille.
  • – Damien Sandow et Dolph Ziggler n'aiment pas les ordures et le sauveur intellectuel des masses prend l'avantage après avoir porté sa prise de finition sur une poubelle.
  • – La famille Wyatt se fera disqualifier de son match handicap contre CM Punk et Daniel Bryan puis enlèvera ce dernier sous les yeux impuissants de Punk à terre.
  • – Dans un match simple le Miz vient à bout de Kofi Kingston.
  • – Le rookie Xavier Woods arrache sa première victoire face à Heath Slater.
  • – John Cena et Big Show finissent par vaincre Randy Orton et Alberto Del Rio.
  •  

Épique : (Figuré) Extraordinaire, inimaginable.

 

 

Pour ce raw post Survivor Series, nous avons le droit pour la première fois depuis longtemps à un Invité d'Honneur en la personne de Michaël Strahan (défenseur de foot US qui a gagné le superbowl en 2007 avec les Giants de New-York). Il interviendra à plusieurs moment de la soirée, notemment lors d'un Miz TV mémorable par le côté poussif, brouillon et un peu pathétique qu'apporteront les trois hommes. En effet le Miz a commencé par présenter Titus O'Neill comme étant son invité (avec un scotch sur les dents pour recréer les dents du bonheur de Michaël, c'est vous dire le niveau!). Au bout de quelques minutes de vannes aussi subtiles que les meilleurs sketches de Jean Marie Bigard et aussi bien interprétées qu'un spectacle d'Anne Roumanoff, le joueur de football américain s'invite enfin dans le ring. La foule est dans un tel état de léthargie que les deux catcheurs doivent multiplier les vannes heel et les cheaps pop (tellement cheap que même R-Truth ne les a pas faites) pour réussir à tenir le temps qui leur avait été donné. Ce Miz TV se conclura par deux essais de prises qui eurent beaucoup de mal à ne pas passer pour les botchs qu'ils furent en réalité.

 

Eh oui, je suis le présentateur le plus en vue des Etats-Unis !

 

 

Michaël Strahan continuera à être impliqué dans des segments bizarres puisque plus tard, en coulisses, il discute avec Santino Marella lorsqu'Erik Rowan s'approche. Santino, peureux se cache, et barbe rousse présente au footballeur un masque de mouton qu'il décide de le mettre. Merci Michel!

 

Oh purée, elle doit être bonne leur beuh aux bookers des segments!

Mais revenons au déroulement de la soirée: elle débute avec Randy Orton qui demande des excuses à tous ceux qui n'ont pas cru en lui ces dernières semaines, il veut que Triple H et Stéphanie McMahon viennent tout de suite. Les deux dirigeants arrivent alors et Hunter commence par le féliciter et préciser qu'il savait en l'incorporant à l'Evolution il y a dix ans que Randy serait une star. Stephanie ajoute qu'il n'avait besoin que d'un petit coup de pouce. Cela a le don d'énerver la vipère qui n'a pas aimé la façon dont s'est terminé le match de la veille, car leur présence au bord du ring à la fin de son combat contre le Big Show a diminué la valeur de sa victoire. HHH répond alors que Big Show était en bien meilleure posture que l'apex prédateur. Randy crie qu'il n'avait pas besoin d'aide. Les chants Daniel Bryan sont bien audibles.

 

 

C'est moi le jeune coq, je veux toutes les poupoules !

 

 

Surgit alors (non pas du fond de la nuit, mais du haut de la rampe) John Cena qui demande aux dirigeants d'écouter ce que veulent les fans, ils en ont marre d'Orton, de Steph et d'Hunter. John défie donc Randy en un contre un, le gagnant obtient les deux titres ! Le CEO intervient alors pour dire qu'il y pense depuis quelque temps, il y aura donc match, mais au prochain PPV, dans un match TLC, les deux ceintures étant suspendues au-dessus du ring.

 

 

– Cool, les affaires reprennent, bientôt un cannabis match!

– Kofi, ils ont dit TLC pas THC !

 

 

L'équipe composée de Daniel Bryan et CM Punk livrera une très bonne promo en compagnie de la sublime Renée Young dans laquelle le chicagoan ne pose que des questions dont la réponse est oui, Daniel Bryan et la foule s'en donnant à cœur joie pour répondre. La dernière phrase de Punk souligne le rôle que joue la corporation depuis quelques semaines pour embêter The Best & The Beard; selon lui, les dirigeants ne veulent pas de Punk et Bryan en haut de l'affiche, mais ils viendront à bout de tous les adversaires que l'on mettra en travers de leur route. Lors du match qui suit contre la Wyatt Family, les débiles du bayou se feront disqualifier pour tabassage, puis emporteront le vegan après avoir assommé le straight-edge qui mettra du temps à se relever pour essayer d'empêcher l'enlèvement. Il sort enfin du ring quand un spear de Roman Reigns vient le découper, le Shield le porte ensuite sur le ring pour lui porter leur triple powerbomb.

 

– C'est con, avec Orton à terre, ça aurait fait vipère au poing!

– C'est pas le moment de faire de l'esprit Dean!

 

 

Il y eut aussi un autre affrontement entre les deux catcheurs dont la WWE ne sait plus quoi faire pour le moment, mais qu'elle doit exposer car ils sont trop bons à l'intérieur du ring, j'ai nommé Dolph Ziggler et Damien Sandow. Cette semaine encore, le public pouvait choisir la stipulation, et ce fut un match hardcore de poubelles. L'alchimie entre les deux fut grandiose, comme à son habitude, le combat très bien, mais n'a pas su me convaincre. Je n'aime pas les matches ou il faut tout détruire pour tout détruire (le pire étant celui de la semaine précédente avec les instruments de musique). C'est un combat venu de nulle part, qui ne mène nulle part, et je trouve ça dommage, vu le talent au micro et dans le ring des deux bonhommes.

 

Bastoune se réveillant à l'arrière de chez Michou après une soirée trop arrosée.

 

 

Notons aussi, avant de passer au main event, les débuts ce soir d'un rookie, Xavier Woods qui arrive, après une promo de R-Truth qui le met en valeur, accompagné des Funkettes Naomi et Cameron. Il battra Heath Slater dans un match court qui a dû lui permettre de se lancer dans le grand bain et de célébrer avec retenue cette victoire.

Circumcisor !

 

 

Le clou de la soirée fut le match par équipes opposant les champions du monde et leurs challengers de la veille (Big Show et Cena contre Orton et Del Rio). Le match fut lent et intense, les deux heels s'acharnant sur le gros spectacle affaibli par le punt kick reçu la veille du pied de la vipère, avec notamment deux énormes coups de pied d'Alberto, qui entrainèrent l'intervention du médecin pour vérifier l'état de conscience du colosse. Dans un dernier baroud d'honneur, il réussi enfin à passer la main à John Cena qui après avoir posé les bases de sa domination réussit à porter le STF sur le Mexicain. Pendant que le Marine s'enquiert de Show, Orton, par derrière, lui assène un violent coup de ceinture qui le laisse allongé les bras en croix au milieu du ring. La vipère peut clôturer la nuit en tant qu'apex prédateur (animal qui n'a pas de prédateur) !

Etat de Bastoune après sa Nalyse.

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut