Catch

L’espace d’un instant

De temps en temps, il faut se reposer de ne rien faire.

Jean Cocteau

Chicago a été comblé, la WWE lui a offert un show où elle a clairement tout donné. Le problème, c’est que le retour à la réalité peut être brutal. Je vous invite donc à nalyser un show totalement dispensable dans la qualité de ses matchs, dans ses résultats et ses segments. Tous ses segments ? Non ! Car un trio a résisté encore et toujours à la paresse des bookers, et il est temps de vous dire pourquoi.

 

Un trio? On parle de nous?

Nalyse de Smackdown du 7 Mars

 

Teddy Long’s time

Nous débutons ce show avec Bootista. Ce dernier redemande où sont les vrais mecs (ceux qui ne mettent pas de slim, ceux qui n’ont pas du botox plein le visage). Et rappelle que la semaine dernière, il a triomphé d’un blondinet, et lundi de Bryan. C’est le super héros de la WWE (promo cachée ?), mais Daniel vint nous sauver de ce discours. Il en profita pour se moquer du tatouage de Papista qui répliqua avec ses poings. Kane vint se joindre à la fête, il ne refuse jamais une occasion de piétiner son ex. Puis, Big Show débarque pour sauver le petit barbu.

Nous avons quatre bonhommes sur le ring, deux gentils et deux méchants. Nous allons donc avoir une Teddy Long.

 

Les gars, je propose un Fatal 4Way Hell in a Cell Match, en plein milieu du show. Le vainqueur affronte Orton à WrestleMa…

– COUPEZ!!

Les plus

– Batista est bien meilleur en heel, y’a pas photo.

– Bonne idée de lui faire faire ses promos AVANT qu’il ne produise un effort.

 

Les moins

– Bryan a remporté le match face à Batista par DQ. C’était même rappelé dans le résumé de RAW. Du coup, l’Animal a l’air un peu idiot.

– Faudra vraiment trouver un autre moyen de créer un match pour le main event de la soirée.

Bonjour, moi venir faire photobomb. Juste pour dire moi fort.

 

Booking inversé’s time

Christian a perdu face à Sheamus, et il a fracassé l’Irlandais backstage.

+

Ziggler a gagné face à Del Rio suite à la distraction d’Aaron Paul qui est monté sur la table des commentateurs.

=

Christian a gagné face à Ziggler suite à la distraction de Del Rio qui est monté sur la table des commentateurs.

Et Sheamus est venu se venger de Christian qui évite un Brogue Kick avant de fuir.

 

Les plus

– Le match Christian vs Ziggler fut sympa. Faut pas s’attendre au match de l’année, mais cela reste un bon opener.

– Une rivalité Del Rio/Ziggler semble poindre. Si cela donne un match du niveau de celui de Payback, je prends.

 

Les moins

– Christian vs Sheamus semble continuer. Où veulent-ils en venir ?

– Une rivalité qui débute suite à une promo d’un navet, voilà où on en est réduit pour deux bons workers.

 

 

Apparemment, Christian a le droit de mordre ses adversaires.

 

 

Usos' Time

Tout auréolés de leur premier titre, les deux frangins ont facilement disposé de Rybaxel.

 

Les plus

– J’aime beaucoup les Usos, je kiffe cette ceinture à leur taille.

 

Les moins

– Ce match n’est qu’une démonstration. Curtis Axel n’a servi à rien, les Usos ont juste déroulé leur arsenal de prises sur Ryback.

 

-Trop fort, on vient de battre Los Matadores et Rybaxel! A nous le Shield et les Real Americans!

– Non, ils sont en phase de rupture.

– Rhodes Brothers? 3MB?

– Disparus des écrans.

– Ils restent qui alors?

– Nous. Juste nous.

Total Divas’ time

Un match impliquant Tamina, AJ, Natalya et … Eva Marie. Total Divas revient, la plante et la Canadienne l’ont donc emporté sur un Sharpshooter.

 

Les plus

– Eva Marie a progressé, elle porte à peu près correctement un headlock. Et elle sait faire la roue.

– Summer Rae intègre le casting. Elle va donc turner et sera contrainte de quitter Fandango? Si ce show conduit à une émancipation de la danseuse, je signe.

 

Les moins (liste non exhaustive)

– Eva Marie est la lutteuse qui est resté le plus longtemps sur le ring.

– Des fous dangereux entonnent des chants de soutien en faveur de la potiche.

– Le règne d’AJ Lee est à bout de souffle.

– Ça me saoule qu’un show qui ferait passer « Les Chtis à (insérer nom de ville) » pour une grande émission littéraire vienne parasiter une division qui a besoin d’un renouveau.

– Emma, Paige, Summer Rae (encore que), Bailey… Autant de nanas qui devront ronger leurs freins pour laisser parler le talent de Cameron et Eva Marie.

 

Il est réussi mon Headlock, Nat?

Good entertainment moment’s time

Les deux tiers du Shield débarquent et invitent Seth Rollins à s’expliquer sur son « abandon de poste » de lundi. L’homme à la chevelure bicolore peut développer sa pensée : ce sacrifice a permis un rabibochage entre Reigns et Ambrose. Donc maintenant, soit chacun choisit d’aller vers une carrière solo, soit on retrouve le bon vieux trio invincible. Rollins vient ouvertement de proposer la séparation.

La réponse d’Ambrose fut une bousculade, Seth évacua en lui collant une baffe, Dean répliqua pour une mandale.

Assistons-nous à la  fin du Shield ? Rollins demanda si tout le monde avait vidé son sac et tendit le poing. Reigns le rejoint puis, Ambrose, après une longue hésitation.

Reigns n'a pas trop parlé, mais je crois qu'il est malade. La jaunisse sûrement.

 

Les moins

– Vu qu’il n’y a pas de points noirs dans ce segment, je vais en profiter pour vous poser une question : en cas de Triple Threat, qui voulez vous voir gagner à Wrestlemania ? Réponse dans les commentaires.

 

Les plus

– Rollins semblait en retrait dans le trio, il est (pour moi) celui qui a aujourd’hui le rôle le plus intéressant.

– Ambrose est toujours aussi bon au micro.

– J’aime cette histoire. On ne balance pas cette séparation tant attendue comme un vulgaire split (coucou les Prime Time Players)

– A plusieurs moments du segment, on pense assister à la fin officielle du Shield. Pourvu que cette qualité dure pour clore en beauté ce clan.

 

Les membres du Shield semble avoir le même objectif en vue.

 

Ginger’s time

Sheamus-au-bras-blessé a triomphé de Del Rio. Il a su résister au Juji-gatame à plusieurs reprises.

 

Les plus

– Le match fut aussi bon que leurs précédents affrontements.

 

Les moins

– Cela n’est qu’un match de plus dans la longue liste des Del Rio vs Sheamus. Rien d’original.

– Leurs personnages tournent en rond.

 

Après le match, ces gens vinrent débiter plein de mots. Je pense qu'ils avaient un pari où ils devaient caser les mots "Cena", "Mon père est le monde", "Facture impayé" et "dromadaire d'Arabie".

Main Event’s Time

Bryan et Big Show ont gagné, le petit faisant le tombé sur Kane.

 

Les plus

– la suplex du Big Show, portée simultanément sur Batista et Kane.

– Un tag team match, ça permet de cacher le manque d’endurance de certains.

– Match correct

– L’équipe Big Show / Daniel Bryan marche très bien.

 

Les Moins

– Big Show, Kane, Batista, ce match est très lent.

– Et pas très technique.

– Et super convenu.

Bonjour. Nous, le WWE Universe, on veut qu'un barbu, adepte du Yes Chant, persécuté par l'Autorité, qui a perdu son match au Royal Rumble, et qui était absent du Royal Rumble Match soit intégré au match pour le titre.

 

 

Requête acceptée.

 

 

Au final, le show n’est pas au niveau de ses prédécesseurs. Point de grands matchs, mais tout n’est pas à jeter. Car si la copie est plus terne et sans réelle surprise au niveau des combats, nous avons eu un segment finement écrit entre le plus grand trio de ces dernières années.

Alors oui, ça sent l’épisode de transition, alors oui, les fans de grands combats peuvent passer leur chemin, mais je vous prie de regarder la confrontation du Shield. Il y a au moins un booker qui a fait son boulot, et il mérite d’être félicité par le visionnage de son travail.

C'est bien gentil tout ça, mais il a oublié de parler de nous, non?

 

 

12 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut