Catch

Nous, le Peuple !

Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté du peuple, et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes.

 

Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau

 

Le temps, vous savez ce que c'est… La relativité, tout ça… Ce qui dure une semaine pour nous peut ne durer que quelques secondes pour un astronaute qui voyage à la vitesse de la lumière, voire encore moins pour Superman quand il tourne super vite autour de la Terre.

 

Bref, tout ça pour vous dire que si la nalyse de Raw arrive si tard, ce n'est pas du tout la faute des rédacteurs sur site. Non, il s'agit tout simplement d'un cas assez rare de faille temporelle dûe à la présence d'un trou noir près de l'anticyclone des Açores. Et du coup, pendant que la rédac essayait de regagner son époque (tout en luttant contre les forces du Mal, mais nous ne pouvons pas vous en dire plus), le temps a passé pour vous, et tout a déjà été dit sur ce Raw sur le forum. Du coup, hop, nalyse en images.

 

 

Preuve que le temps subit des fluctuations : la WWE est retournée en 1989.

 

 

Nalyse de Raw du 10 mars

 

 

♪ I am a real American, fight for the rights of every man !

I am a real American, fight for what's right, fight for your life !
I feel strong about right and wrong,
And I don't take trouble for very long !
 

 

♪ Quand vient l'lundi, la grande Zoa

Met ses bijoux, ses chinchillas,

Et puis à minuit, la Grande Zoa

Autour du coup s'met un boa. ♪

 

 

Ho-gan ! Ho-gan ! Ho-gan !

 

 

Comment ? Parlez plus fort, je suis un vieil homme !

 

 

Nondidiou ! Les p'tits gars, je vous le dis comme je le pense, brother : le WWE Network, c'est vachement bath !

 

 

On peut y voir tous les plus grands combats, brother ! Comme par exemple ceux que j'ai livrés contre André le Géant. Ah, ça, c'était un sacré gaillard, le Dédé !

 

 

 

Au fait, brother, ai-je mentionné au hasard de la conversation que j'étais l'host officiel de Wrestlemania XXX ?

 

 

Mais dites, monsieur Hogan, c'est quoi exactement le rôle d'un "host" ?

 

 

Parfaitement ! L'host ! Comme je vous le dis !

 

 

Tiens, d'ailleurs… André le Géant… Wrestlemania XXX… Il me vient comme une idée, là. Hop. Tout inopinément. Si.

 

 

Une sacrée idée ! Ouais !

 

À Wrestlemania XXX, on va faire une bataille royale en hommage au gars Dédé ! Si ! Comme une bataille, mais royale ! Avec trente mecs ! C'est du jamais vu, ça, brother !

 

 

Et le gagnant remportera cette immon… ce superbe objet d'art que ma petite nièce a fait la semaine dernière à l'école !

 

 

Alors, ça vous scie la nouille, tant de créativité, hein ?

 

 

Your time is up, my time is now !
You can't see me, my time is now !
It's the franchise, boy I'm shinin' now !
You can't see me, my time is now !

 

 

Merde, c'est qui déjà, ce gamin ? Ils me l'ont dit mais ma mémoire me joue encore des tours…

 

 

Bof. Je vais voir comment la foule réagit. S'il est face je lui serre la pogne, s'il est heel je lui fous mon poing sur la gueule, brother.

 

 

– Let's go Cena !

– Cena sucks !

– Ouaiiiis !

– Bouuuuh !

 

 

Euh.. ?

 

 

Bon, dans le doute, je vais faire comme lui. Putain c'est pas beau de vieillir, brother.

 

 

Bonsoir, monsieur Hogan !

 

 

Il a l'air niais, ça doit être un face, finalement.

 

 

Salut gamin, brother !

 

 

Monsieur Hogan, je vous le dis tout net : cette histoire de bataille royale, c'est une vacheté de chouette bonne idée, ça !

 

 

D'ailleurs, si ça ne vous dérange pas, j'aimerais m'inscrire. Je suis motivé à mort. Où c'est qu'on signe ?

 

 

– Mais ? Qui donc a éteint la lumière ?

– Tu me rassures, brother, je croyais que c'était encore ma cataracte.

 

 

Bonsoir…

 

 

Lou Albano ? Je le croyais mort depuis au moins cinq ans !

 

 

Ah ah ! Alors comme ça vous êtes gentils, vous ? Nous on est méchants, c'est carrément mieux. Au fait, vous avez remarqué que l'espoir est mort ? Non ? Eh ben je vous le dis. D'ailleurs, moi, chuis un dieu. Ouais.

 

 

Ah ouais ? Eh ben puisque c'est comme ça, la bataille royale en hommage à André le Géant, j'en ai pu rien à fout'. Je te défie dans un match à Wrestlemania, mec !

 

 

C'est d'accord ! Mais en attendant, tu vas affronter mon ami Erick Rowan, dit "Rickou le Rouquin". Et ne viens pas te plaindre s'il te fait mal.

 

 

Voilà encore une occasion de prouver que je n'abandonne jamais, hustle loyalty respect et toutes ces sortes de choses !

 

 

Un… deux… trois !

 

 

J'ai gagné sur un roll-up ? Moi ?

 

 

Noooooon ! Stupeur et déception !

 

 

Il ira loin, ce p'tit gars, brother ! M'étonnerait pas qu'un jour il soye champion.

 

 

Ah ah ah ! Je ris tout de même malgré la défaite de mon protégé car je suis quelque peu cinglé.

 

 

– Bon, les mecs, prenez un air menaçant. On va leur faire le coup du "on fait mine qu'on veut s'battre mais en fait on se barre au dernier moment." – T'es sûr ? On l'a pas déjà fait la semaine dernière ? Et les dix-huit semaines d'avant ?

 

 

Attention, monsieur Hogan ! Regardez comme ils ont l'air menaçant. Je crois qu'ils veulent en découdre.

 

 

Eh ben nan. On s'casse. Ah ah ! Vous êtes surpris, hein ?

 

 

Mais dites donc, vous n'auriez pas déjà fait ça la semaine dernière ? Et les dix-huit semaines d'avant ?

 

 

Ah merde, ça s'est vu ! Vite les gars, on s'en va !

 

 

Vous avez vu, monsieur Hogan ? Je fais comme vous ! Hi hi hi ! Je le fais bien ? Hein ? Hein ? Dites ? Hein ?

 

 

Comment ?

 

 

Et maintenant, un nouveau match ! Vous allez voir, il va être épique comme c'est pas permis !

 

 

Ah non, pardon. On me dit dans l'oreillette qu'il s'agit en fait d'un match de remplissage destiné à entretenir vaguement la rivalité avec les Uso et les New Age Outlaws, qui pour l'occasion nous accompagnent aux commentaires

 

 

Nous sommes les champions et nous ne ferons qu'une bouchée de ces deux pitres. De ces deux-là aussi, d'ailleurs.

 

Voyez-vous, les Uso, c'est rien que des tricheurs. Pourquoi ? Je vais vous le dire.

 

 

Il sont jumeaux ! Ce qui implique qu'il y a une très forte ressemblance physique entre eux. Surtout au niveau de l'apparence.

 

 

Du coup, il est très difficile de les différencier, donc de savoir qui est l'homme légal sur le ring. Surtout à notre âge. On n'a plus la vue de nos vingt ans. L'autre jour, Billy n'a pas été foutu de voir la différence entre un laxatif et un thé.

 

 

Ah ! Le Shield ! Alors ça y est, les gars, vous êtes de nouveau unis ? Parce que j'aime autant vous prévenir : nous autres, à la direction, la désunion et la discorde, on n'aime pas trop ça. Oh que non.

 

 

Ouais.

 

 

Ah ouais ?

 

 

Ouais !

 

 

Eh ben on va voir ça. Seth et Roman, ce soir, vous avez un match contre les frangins Rhodes. Vous vous rappelez ? C'est eux qui vous ont battus et qui vous ont pris le titre par équipe. Vous vous rappelez, hein ? C'était très humiliant pour vous. Parce qu'ils vous ont battus. Et ils vous ont pris les ceintures. Les ceintures de champion. Quelle humiliation, dites donc. Non mais vous vous rappelez ou pas ? Les Rhodes ?

 

 

Tu parles des ceintures que tu as détenues avec Daniel Bryan ? Le même Daniel Bryan qui te bat à chaque émission depuis trois semaines ? Tu te rappelles, hein ? Ah ah ah !

 

 

Ces mecs-là commencent à me courir sur le haricot. Je m'en vais te me les tenir à l'oeil que ça va pas traîner, tiens. Bon, en attendant, je vais me jeter une bière derrière la cravate en regardant le match entre Jack Swagger et Big E Langston. Je me demande si Swagger va encore s'engueuler avec Antonio Cesaro.

 

 

Antonio ! Cesaro ! L'arbitre a le dos tourné ! Interviens donc en loucedé en ma faveur !

 

 

Ah nan nan pas question ! Nous, les Suisses, on est neutres. Démerde-toi. Chuis pas un tricheur, moi.

 

 

Vazy fais pas ta pute, aide-moi, quoi !

 

 

Je t'ai dit nan !

 

 

Et concentre-toi un peu sur ton match au lieu de discutailler ! Tu vas te faire prendre par surprise, tu vas paumer ton match et tu vas encore dire que c'est de ma faute !

 

 

Je me suis fait prendre par surprise et j'ai paumé mon match ! Tout ça par la faute d'Antonio de Cesaro !

 

 

Et voilà ! Je te l'avais dit ! Tu as perdu, et je n'en suisse pas étonné. Ah ah ! Elle est bonne, celle-là. Faut que je m'en rappelle.

 

 

J'ai perdu par ta faute, bouffeur de chocolat !

 

 

– Messieurs, cessez vos jérémiades ! Montrez-vous dignes de la Konfrérie des Katcheurs Korrects, et serrez-vous la main !

– Nan.

– Nan.

 

 

Vous allez vous serrer la main, bordel de merde ! On est en Amérique ici ! Chez les Bougnouls, les Niakoués et les Mexicos on s'engueule comme des sous-hommes mais pas chez l'oncle Sam !

 

 

D'accord, Zeb, je vais lui serrer la main.

 

 

Mais je vais la serrer fort.

 

 

Très très fort.

 

 

Mais c'est qu'il m'a serré la main très très fort, le sagouin ! Cette histoire ne va pas en rester là ! Car le désir de vengeance sera toujours tapi dans un coin de mon coeur.

 

 

Le saviez-vous ? Le film d'animation Scooby-Doo ! Wrestlemania Mystery met en scène plusieurs catcheurs qui ont assuré le doublage de leur personnage. Et ça pourrait donc être la toute dernière trace que laissera CM Punk à la WWE…

 

 

DooooOoooOng !

 

 

Chers téléspectateurs, voilà que l'Undertaker s'avance vers le ring. Mais ! Jerry ? Qu'est-ce que c'est que ces fringues ?

 

 

Euh… Oui, Michael ! Il s'avance. Vers le ring.

 

 

– En effet, Jerry. C'est l'Undertaker qui s'avance vers le ring… Bon, quelqu'un veut un café ? John ?

– Un thé pour moi, merci Michael.

– Ah oui, un petit café, je ne dis pas non. Avec un sucre.

 

 

– Tenez, les mecs.

– Merci, Michael.

– Driiing !

– Excusez-moi. Allô ? Jean-Pierre ! Comment ça va, vieille fripouille ? Hein ? Ouais, mais c'est l'entrée du Taker, j'ai le temps… Ah ah ! Oui, tu l'as dit !

 

 

Oui, on commence la terrasse ce week-end… Oh ben j'ai tout pris à Bricorama… Oui, ils faisaient une promo.

 

 

Ah oui, tu sais, un peu d'aide serait la bienvenue… Ben vous resterez manger le soir ! On fera une omelette aux patates, à la bonne franquette, quoi…

 

 

Bon, va falloir que je te laisse. La bise à Jacqueline, hein. Alors à samedi. Neuf heures ? Ouais ! Allez, salut, Jean-Pierre.

 

 

– Ça y est, il a commencé ?

– Non, il vient juste de monter sur le ring, vous aviez encore le temps. C'était Jean-Pierre ? Comment il va, ce vieux brigand ?

 

 

Pas mal. Vous savez qu'il l'a finalement achetée, la maison à Los Angeles ?

 

 

– Tiens ? J'entends parler. Le Taker est allé plus vite que d'habitude, non ?

– Non, c'est Paul Heyman qui vient d'arriver.

 

 

Bonsoir…

 

 

… ?

 

 

Je voulais vous dire, monsieur Taker… La Streak, tout ça, je me disais comme ça que, finalement, quand on y pense, c'est impressionnant, en quelque sorte.

 

 

 

 

C'est vrai, quoi, quand on y pense… Shawn Michaels, Hulk Hogan, John Cena, Steve Austin, Edge, l'Ultimate Warrior, Bret Hart… Ils ont fait quoi, ces mecs-là ? Trois victoires à Wrestlemania ? Allez, quatre à tout casser, à une vache près.

 

 

 

 

Et vous, vingt-et-une victoires ! Rien que ça ! Bim ! C'est ce qu'on peut appeler une putain de légende, hein ?

 

 

 

 

Non, ne m'interrompez pas ! Laissez-moi terminer.

 

 

Tout ça pour vous dire que votre Streak, là, ben c'est la classe, faut avouer. Quand même. Et du coup…

 

 

… à Wrestlemania XXX, vous feriez mieux de rester chez vous tranquille dans votre canapé ! Pasque sinon mon client Brrrock Lesssnarrr il va vous battre, et votre Streak, vous pourrez vous torcher avec ! Et la légende, hop, fini, terminé, nada ! Dans le cul, la légende ! Dans le fion la Streak !

 

 

Reeeeeeeeeeeeeeesssssssst…

 

 

…iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin…

 

 

…peeeeeeaaaaaaaaaaaace…

 

 

Je crois que je l'ai bien mouché, là.

 

 

Oh la vache ! Il a démoli mes arguments et m'a humilié devant tout le monde grâce à sa pensée fulgurante ! Je n'ai plus qu'à me casser discrétos pour aller chialer dans un coin…

 

 

Tu vas voir frangin, les failles récemment entraperçues dans l'édifice du Shield constitueront pour nous un avantage non négligeable dans le match qui nous opposera à eux dans un très proche avenir. D'autant que nous, on est carrément plus unis qu'eux. Parce qu'on est frangins. Et surtout parce qu'on n'est que deux. C'est plus facile d'être unis à deux qu'à trois.

 

 

Bonsoir. Nous sommes le Shield et nous sommes unis.

 

 

Mouais… Ben moi je trouve que vous n'avez pas l'air si uni que ça, quand même. Enfin, je dis ça, je dis rien…

 

 

C'est même pas vrai ! On est unis comme les deux couilles d'Amanda Lear !

 

 

D'ailleurs, on a gagné. C'est pas la preuve qu'on est unis. Allez les gars, on va leur montrer comment qu'on est unis.

 

 

Unité dans ton cul !

 

 

AJ va bientôt perdre le titre parce que son mec s'est barré chez lui pour bouder et se faire un sandwich au comté. Sachons mettre à profit cette situation !

 

 

Tac !

 

 

Paf !

 

 

Nous avons su mettre à profit cette situation.

 

 

AJ va bientôt perdre le titre parce que son mec s'est barré chez lui pour bouder et se faire un sandwich au comté. Du coup je vais pas me faire chier à la défier du regard, je vais directement m'attaquer à Brie. Ou Nikki. Enfin, elle, là.

 

 

Et pendant que je la défie du regard, je vais défier Lawler avec mon cul.

 

 

Nous avons la chance d'avoir avec nous ce soir deux grandes stars d'Hollywood : LL Cool J et Chris O'Donnell !

 

 

En réalité, pour vous parler franchement, nous sommes plutôt deux vagues célébrités dont la carrière est sur le déclin et qui espèrent se faire un peu de pub en passant dans un show de catch. Vous n'auriez pas un ticket restaurant ?

 

 

Yes !

 

 

Yes aussi !

 

 

Triple H, tu ne m'ôteras pas de la tête l'envie de te foutre une branlée à Wrestlemania. Non.

 

 

Mais, puisque tu ne veux pas accepter le combat, je me vois dans l'obligation de mener une action de grande envergure afin de te contraindre à donner ton accord, fût-ce contre ton gré.

 

 

Il s'agit d'une action plutôt osée, je le confesse. Voire, n'ayons pas peur des mots, spectaculaire. Et elle adressera un discret clin d'oeil à l'IWC et aux excités qui voulaient pourrir Raw la semaine dernière.

 

 

Allez hop, c'est parti mon kiki !

 

 

Viendez, ma bande.

 

 

Eh oui, Triple H ! Ce sont des gens !

 

 

Ils sont nombreux !

 

 

Et ils ne bougeront tant que je n'aurai pas mon match ! Pas vrai, les amis ?

 

 

Absolument ! Absolument ! Absolument !

 

 

Et comme je n'ai honte de rien, je baptise cette action "Occupy Raw" ! C'est comme "Occupy Wall Street", mais avec "Raw" à la place de "Wall Street" ! Et je fais un cocasse clin d'oeil à l'actualité d'il y a trois ans ! Tu as vu comme j'ai le sens de la formule ?

 

 

Sacridiou ! Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?

 

 

Ah ah, je t'ai bien eu, Triple H ! Alors, je l'ai, mon match ?

 

 

Non. Maintenant cassez-vous. Tous.

 

 

Nan. On reste.

 

 

J'ai dit : cassez-vous.

 

 

J'm'en fous. J'bouge pas.

 

 

Merde. Il veut vraiment pas bouger. Quoi faire ?

 

 

J'ai une idée. Sécuritéééééééééé !!!

 

 

– Oui, chef ?

– Foutez-moi ça dehors.

– D'accord, chef.

 

 

– Bonsoir. Vous voulez bien partir ?

– Non.

 

 

Ils veulent pas partir, chef.

 

 

Alors, je l'ai, mon match ?

 

 

Il n'en est pas question. Je serai inflexible. Tu ne me feras pas sortir de mes gonds, Daniel. Ma réputation d'homme calme et posé est bien connue dans le métier. D'ailleurs tu n'es pas là. Tous gens ne sont pas là non plus. faites entrer le prochain catcheur. Il y a un combat de prévu, saperlipopette !

 

 

Euh… ?

 

 

Ouais… ?

 

 

Eh ben nan, hein. Je peux pas y aller.

 

 

Alors, je l'ai, mon match ?

 

 

Oh putain !

 

 

Ouais ! Tu l'as, ton putain de match ! Je vais te détruire ! Je vais réduire ta sale petite gueule de puceau en minuscules esquilles ! C'est bon, vous êtes contents ?

 

 

Tout à fait ! Tout à fait ! Tout à fait !

 

 

Très bien. Alors maintenant, barrez-vous de mon ring, connards.

 

 

Pas si vite, p'tite bite !

 

 

Nous avons une dernière exigence…

 

 

Si je te bats, je veux faire partie du match pour le titre. J'ai vraiment envie de faire chier tous les petits malins qui disaient sur le forum des Cahiers du Catch que ça n'arriverait jamais et qui affichaient ostensiblement une arrogante certitude.

 

 

Oh putain ! Retenez-moi ou je le bute ! Pour qui tu tu te prends, face d'intestin grêle ? Bâtard ! Enculé ! Résidu de sous-produit dérivé de la merde !

 

 

Ça veut dire que tu es d'accord ?

 

 

Oui.

 

 

Bien sûr ! Bien sûr ! Bien sûr !

 

 

Eh bien, que d'émotions, Jerry ! Mais passons au combat suivant qui est un… un Memphis Street Fight ? Mais qu'est-ce que c'est ? Jerry, vous qui êtes du coin, vous pouvez nous expliquer ?

 

 

Euh… Eh bien… C'est… Hum… C'est comme un match hardcore. Sauf que les armes, ce sont… ah ah… ce sont des instruments de musique qui sont dispersés autour du ring… Voilà…

 

 

– Mais ? Mais c'est complètement con, ça, Jerry !

– Euh… Oui. Enfin, vous me dites ça à moi… Vous avez vu mes fringues ?

 

 

Putain… Vingt ans de carrière et j'en suis réduit à faire le con en me prenant des guitares sur la couenne…

 

 

Boarf ! Faut prendre ça à la rigolade, Christian ! T'es toujours trop sérieux ! Souris à la vie, mec !

 

 

– Tiens ! Ça te va, comme sourire !

– Oh, mais qu'il est soupe au lait, çui-là !

 

 

Va falloir que je passe à la pharmacie acheter de l'arnica, moi.

 

 

Prends garde, Christian, j'ai appris toute une batterie de nouveaux mouvements.

 

 

Il m'a encore battu… Et pourtant je connais la musique.

 

 

– Regardez, les mecs, j'ai une vidéo sur mon Ipad où une fille se fait prendre par trois dober…

– Jerry, Jerry ! Nous sommes à l'antenne !

– Oui, donc la WWE App permet un accès illimité au WWE Network pour seulement…

 

 

Добър вечер. Аз съм много палав и аз възнамерявам да смаже всички мои бъдещи опоненти в жалък American Federation ! И тогава аз violerai тялото си с огромни пениса ми помпозни и подути с желание !

 

 

Bonsoir. Tout comme en septembre dernier, je me suis rappelé récemment et brusquement que Daniel Bryan est l'un de mes amis les plus proches. Nous ferons donc équipe ce soir contre Randy Orton et Batista.

 

 

Ralentis, Daniel, même quand tu es censé être assommé, tu bouges plus vite que nous trois !

 

 

– Ça va, Dave ?

– Je suis allé à pied du Titantron au ring, laisse-moi reprendre mon souffle.

 

 

Allez, tant pis pour eux, je me fais trop chier. Je repasse à vitesse normale.

 

 

Mais ? Que s'est-il passé ? J'ai vu un éclair du coin de l'oeil, et je me retrouve assommé !

 

 

Bon, et maintenant, qu'est-ce qu'ils vont encore trouver pour m'emmerder ?

 

 

14 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut