Catch

André, c’est ouvert

Plus on est de fous, plus on rit.

Sasha Grey

 

Deuxième partie de notre série consacrée aux matchs de Wrestlemania où on répondra à des questions simples par des réponses simples, mais – je l'espère – pertinentes, et on s'attaque à du lourd, du géant même, avec la bataille royale en hommage à notre géant national !

 

 

Ça reste une merde.

 

 

Spécial Wrestlemania XXX

10 questions vers Wrestlemania : Andre the Giant 30-men Battle Royal

 

 

 

 

Quelle(s) histoire(s) derrière ce match ?

 

Il serait difficile de parler d'histoire : Hulk Hogan avait une annonce à faire, il a annoncé une bataille royale, point. Si cette idée avait déjà été évoquée dans les rumeurs, on n'avait pas vu venir la raison : pas de ceinture en jeu ou même de title shot, simplement un trophée en hommage à Andre the Giant, premier Hall of Famer de l'histoire. Le clin d'oeil est plutôt sympa, le Français ayant marqué l'histoire de Wrestlemania tout comme la carrière de Hogan.

 

 

Et quand j'ai soulevé les 1200kg d'André – paix à son âme – devant 500 000 Hulkamianacs, brother et que la force de mon bodyslam l'a tué sur le coup, il m'a dit dans un dernier soupir "organise une bataille royale à 30 avec Brodus Clay et Zack Ryder", brother !

 

 

Quant à la liste des participants, elle couvre un peu toute la midcard, de son haut jusqu'au bas (non pas toi JTG, on n'est pas descendu jusque là), du Big Show aux 3MB en passant par Big E. Plusieurs rivalités, sans doute destinées à occuper les belligérants pour Wrestlemania, se sont ainsi retrouvées intégrées dans ce match (Del Rio/Ziggler, Christian/Sheamus). On donne un match à tout ce petit monde parce qu'il faut bien les caser.

 

 

L'Irlandais en est un cymbale.

 

 

Comment s'inscrit-il dans l'histoire de Wrestlemania ?

 

 

Dans une longue lignée de batailles royales. La première, à Wrestlemania 2, a été remportée justement par Andre the Giant. Les suivantes, sur la carte principale, ont vu gagner Bad News Brown et l'Iron Sheik dans une "gimmick battle royale" prestigieuse, avec notamment Repo Man, Tugboat ou Doink.

 

 

La reprise d'antenne après une interiew d'après-match du Iron Sheik, c'est encore du Iron Sheik.

 

 

Si je précise bien "dans la carte principale", c'est parce que depuis Wrestlemania 4, elles sont surtout apparues en dark match, qu'il y ait en jeu un title shot plus tard dans la soirée (WM 15, 24), dans un prochain PPV (17) ou pas du tout (21, 22, 26, 27). Ce qui explique qu'on soit passé d'une victoire d'Andre the Giant à celles de Yoshi Tatsu et du Great Khali, pour les deux plus récentes. Longtemps destinés au pre-show, les 30 participants peuvent pousser un ouf de soulagement : ils sont dans la carte principale cette fois, et avec un peu de hype.

 

Comment a-t-il été vendu ?

 

Comme tout Royal Rumble ou bataille royale en réalité : 30 participants mais seulement 6 ou 7 présentés à l'écran comme de potentiels gagnants. En l'occurrence, les participants réellement exposés ont été Sheamus, Christian (avant sa blessure), Alberto Del Rio, Dolph Ziggler, le Miz, Big E, Titus O'Neil et surtout le Big Show. Ce dernier est ressorti plus fort de tous les segments consacrés à la bataille royale, est montré et vendu par les commentateurs comme le favori absolu. Quelques mini-feuds à noter entre les participants, Cody Rhodes et Goldust contre Fandango, Sin Cara et Scooby-Doo contre Damien Sandow…

 

 

Alors Big Show, qu'est-ce que ça vous fait d'être l'anti-Cena ? Le mec qui est toujours booké comme le favori avant de se faire humilier, en particulier à Wrestlemania. Alors ? Ca fait quoi ? D'être construit pour perdre ?

 

 

Comment son build aurait-il pu être meilleur ?

Sans doute en évitant les clichés qui se répètent inlassablement à chaque Rumble ou Money in the Bank : le segment talk-show où un participant vient interrompre un autre avant de lui-même se faire interrompre et ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde soit là et qu'ils se mettent sur la gueule, les matchs les uns contre les autres, toujours gagné par le même camp, qui permettent déjà d'établir une hiérarchie parmi les catcheurs présentés comme crédibles…

 

 

Tu es faible Sin Cara. Sans la diversion conçue par ce molosse ignare, tu n'as aucune chance de vaincre le sauveur intellectuel des masses !

 

 

Ah non, rien dit. Au temps pour moi.

 

 

Je m'interroge aussi sur les participants en eux-même. La carte a de la gueule avec autant d'anciens champions du monde, cependant est-ce qu'on ne pouvait vraiment rien trouver de mieux à faire à Big E par exemple, qui va se pointer avec sa ceinture intercontinentale pour faire le nombre dans une bataille royale ? Aux frères Rhodes, champions et show-stealers il y a quelques mois seulement ?

 

 

Malgré une année difficile, Damien Sandow a trouvé un moyen de se recharger les batteries.

 

Le point positif ?

30 catcheurs en un match, c'est l'occasion pour des mecs méritants qui ont bossé toute l'année d'apparaître sur la carte principale de Wrestlemania et de prendre le chèque qui va avec. Appréciable, vu les noms qui ont été laissés dehors l'année passée.

Titus a eu un petit souci au moment de tirer son numéro d'entrée dans le chapeau.

Le point négatif ?

 

Une bataille royale, ça veut dire qu'on va devoir subir le Great Khali.

 

 

Mon avis ? Et bien je vous remercie de m'avoir posé cette question, je pense que perro perro gringo perro.

 

 

A quoi peut-on s'attendre ?

 

La WWE a quand même mis le paquet pour promouvoir ce match et si elle veut le renouveler comme les rumeurs le disent, elle doit faire que la première édition soit une réussite. Maintenant, contrairement à un Royal Rumble, on aura les 30 participants directement sur le ring, et ça veut dire un sacré beau bordel. Mais une fois que le ménage sera effectué et qu'on aura 5 vainqueurs potentiels dans le ring qui sont a priori de vrais bons catcheurs, ça pourrait rapidement donner quelque chose de sympa !

 

 

– BOOOO ! NO ! NO ! NO ! DANIEL BRYAN ! DANIEL BRYAN !

– Puta madre…

 

 

27 participants ont été annoncés, ça laisse la place à 3 catcheurs supplémentaires. Le format des entrées simultanées ne permet pas le choc de la surprise du Rumble mais on peut imaginer qu'on aura un nouveau venu de NXT, un retour et une légende. Pour ma part, je mets une grosse pièce sur Alexander Rusev dans le premier rôle, que je verrais bien aller remporter le trophée si la WWE croit assez en lui.

 

 

Si je suis inquiet par rapport à Kofi ? Absolument pas. S'il n'arrive pas à casser le plafond de verre, pourquoi arriverait-il à battre l'homme de verre ?

 

 

Le scénario idéal ?

 

Dolph Ziggler est le MVP du match et remporte une victoire méritée et un beau Wrestlemania moment après vingt minutes de folie entre les cordes contre Sheamus et Sami Zayn et Kurt Angle, surprises de la soirée.

 

 

Oui, après tout, ça aurait de la gueule en rose.

 

 

Le scénario catastrophe ?

 

Dolph Ziggler est le MVP du match mais ne termine pas dans le carré final, éliminé par le trophée Andre the Giant qui était en réalité Hornswoggle peint en or, futur vainqueur de la bataille royale.

 

 

Non Sin Cara, je me fous que McIntyre ait traité ta mère de suceuse de burritos après son élimination, on ne fait pas de tope suicida dans une bataille royale, merde.

 

 

Ce match est-il immanquable ?

 

Oui ! Les batailles royales sont toujours fun et celle-là aura un enjeu, puisque la WWE lui a donné de l'importance. Par son traitement à l'écran, par son trophée et surtout par ses participants. Certains d'entre eux, déjà auréolés de plusieurs titres mondiaux, ne sont jamais bien loin du main event et donnent une vraie légitimité à ce match qui n'est pas seulement "trente jobbers qui n'ont rien à faire se cassent la gueule".

 

 

Mais si, je vous jure, je suis intouchable et je vais gagner ce match !

 

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut