Catch

Contresens

Les principes sont faits pour être violés. Etre humain est aussi un devoir.

Graham Greene

 

Cinquième partie de notre série d'analyses d'avant-match consacrée à Wrestlemania 30 ! Nous nous attaquons à un gros morceau pourtant destiné au milieu de carte mais dont les enjeux seront déterm

 

 

DEH-

 

Spécial Wrestlemania XXX

10 questions vers Wrestlemania : John Cena vs Bray Wyatt

 

 

 

Quelle(s) histoire(s) derrière ce match ?

 

John Cena et Bray Wyatt ont été un peu les Ross et Rachel de 2014. Non, ne me remerciez pas pour cette image mentale.

 

Au Royal Rumble, lors du match déjà culte pour le titre poids lourds de la WWE l'opposant à Randy Orton, le patriarche du bayou distrait puis attaque John Cena après le tombé de la Vipère, confirmant ainsi les rumeurs qui couraient depuis plusieurs mois sur un match opposant les deux hommes à Wrestlemania. Et durant les semaines suivantes… Pas un mot. Absolument rien, dès le lendemain, Cena participait à des 6-men tag team match, mais contre le Shield. Puis, à l'Elimination Chamber, même procédé : la famille Wyatt le fait perdre, le tabasse ensuite et se barre. Sauf que cette fois, il y a une finalité, et le match est décidé dès le lendemain, à Raw, pendant que Cena et Hogan se lançaient mutuellement des fleurs sur le ring. Mais rien que du très logique finalement pour un personnage qui dès ses débuts rejetait la notion de héros mythique rassurant auquel les gens se rattachaient par lâcheté. Cela correspond assez aux attributions de Johnny Boy.

 

 

On n'est que trois contre Cena et un type de soixante balais dont le dos exploserait en mile morceaux s'il faisait le moindre geste brusque. Mieux vaut reculer.

 

 

Comment s'inscrit-il dans l'histoire de Wrestlemania ?

 

C'est un 1vs1 classique sans stipulation qui sera sans doute au milieu de la carte donc difficile de tirer quelque conclusion que ce soit sur le match. Je me vois mal dire "c'est arrivé 84 fois, la dernière en date étant la victoire de Mark Henry l'an passé". Plus intéressant serait de regarder plus en détail les participants. Pour John Cena, c'est un choix fort : après cinq main events dont trois sur les trois dernières années, avec le record de championnats du monde conquis à Wrestlemania, il se retrouve hors de la title picture en milieu de carte contre un rookie qui fait là sa première apparition dans le plus grand show de l'année. C'est une situation assez rare à Mania, en particulier pour une star, encore plus pour LA star. Il se retrouve dans un rôle non plus d'underdog ou de superstar, mais de vétéran contre un rookie tout en étant au firmament de sa carrière, sur une date importante de l'histoire de la WWE. Ca signifie forcément quelque chose pour le futur et le potentiel de Bray Wyatt vu par les hautes instances, pas vrai ? Mais ça ne veut pas obligatoirement dire qu'il gagnera, Wrestlemania est traditionnellement la soirée des faces et la WWE adore faire perdre le heel contre toute logique à Mania avant de lui donner une victoire sur un PPV de seconde zone, Sheamus et Brock Lesnar pourront en témoigner.

 

 

Ce n'est pas une question de face ou de heel. C'est une question d'ASSKICKER QUI EST DE RETOUR.

 

 

Comment a-t-il été vendu ?

 

Très très très bêtement. La WWE a bien insisté sur l'histoire de vétéran que je viens de vous résumer, et Bray Wyatt a continué dans sa pensée de détruire les fausses idoles en déclarant vouloir révéler les mensonges de John Cena en lui enlevant ce masque d'homme parfait qu'il fait passer pour son vrai visage. Plutôt bon, pas vrai, alors pourquoi je dis que le booking était idiot ? Parce qu'il y a eu des promos de Cena entretemps. Qui commence par se foutre de la gueule des Wyatt en les comparant à des bouseux de télé-réalité. Qui dit ensuite qu'il a peur, sans y croire et sans qu'aucune de ses actions ne le montre. Mais le pire reste à venir : pour battre Bray Wyatt et protéger son héritage, sa legacy (thème central du build), il se transformera en véritable monstre car la situation le nécessite.

 

Mais bordel John, c'est exactement ce qu'il veut que tu fasses. Tu es en train de dire que la fin justifie les moyens et que pour gagner un match et protéger ta propre légende, tu vas laisser de côté tes principes et te transformer en monstre. Tu as repris exactement ce qu'il disait. Ça enlève toute subtilité au match qui deviendra juste un match lambda là où il y aurait pu y avoir un vrai dilemme pour Cena. On peut imaginer une fin de combat où il doit choisir entre perdre en gardant ses valeurs et gagner de façon sale. Là, cette partie là est totalement éclipsée et toutes les promos de Wyatt depuis le début de la rivalité deviennent juste du blabla mystique qui n'a aucun rapport avec le match qui va suivre.

 

 

Non mais ça va pas ? Vous seriez pas en train d'essayer de lui faire embrasser la haine là, bande d'abrutis ?

 

 

Comment son build aurait-il pu être meilleur ?

 

J'y ai déjà plus ou moins répondu dans la question précédente. Quand tu as un personnage presque surnaturel comme Bray Wyatt, tu ne peux pas te contenter de la storyline rookie/vétéran qui aurait très bien convenu à un Roman Reigns ou n'importe quel heel avec une gimmick qui n'est pas "gourou de secte qui veut détruire le monde". Je veux dire, ce n'est pas comme si le mec allait faire une promo comme quoi il veut gagner des titres, accéder à la gloire, devenir le meilleur dresseur de Pokemon du monde ou un truc dans le genre. Donc essayons de faire en sorte que les deux parties soient cohérentes les unes avec les autres. Là, le seul moyen de sauver le coup c'est de faire passer Cena pour un gros benêt qui réalise seulement ce qu'il vient de dire et qui replonge dans le doute au moment où Wyatt lui dit que peu importe le résultat du combat, c'est déjà lui le vainqueur car il est rentré dans sa tête.

 

 

D'après les coutumes de la famille Wyatt, tu es à présent marié à Erick Rowan, John.

 

 

 

Le point positif ?

 

John Cena prouve une nouvelle fois que c'est le pilier sur qui la fédération peut compter et un énorme professionnel qui n'hésitera pas une seconde pour mettre over Bray s'il estime que c'est dans l'intérêt de son adversaire et de la WWE.

 

 

Voilà, un peu du vieux maquillage de Sister Abigail, un trou et le tour est joué. Bon, je suis le chef, je passe en premier.

 

 

Le point négatif ?

Il est sans doute beaucoup moins conservateur et angoissé à propos du personnage John Cena que l'équipe créative qui est sans doute en train de trembler comme une feuille à l'idée même de ne pas faire gagner clean le héros préféré des enfants sur la plus grande arène du monde.

 

 

Oui, le faire perdre clean serait tuer son momentum. Une défaite contre Bray Wyatt, ce serait impossible de s'en relever, ça tuerait sa crédibilité.

 

 

A quoi peut-on s'attendre ?

 

A un excellent match, potentiel show-stealer, entre deux mecs qui sont aussi bons que sous-estimés et que j'imagine, pour une raison ou une autre, avoir une alchimie de feu dans le ring. Un combat de midcard avec John Cena n'est pas un combat de midcard et quoi qu'il arrive, ils seront sous les projecteurs donc le match sera très soigné, c'est une évidence.

 

 

Louisiana… We're home.

 

 

Le scénario idéal ?

Bray Wyatt gagne en jouant sur la négation des valeurs prônées par Cena et qui montre sa singularité. Pas d'overbooking, de diversion ou je ne sais quoi, mais quelque chose qui place à la fois Wyatt comme un maître manipulateur et une énorme menace qui pèse sur la WWE et Cena comme une personne que sa loyauté a trahi. On sait tous qu'il ne turnera jamais, donc autant faire les choses bien et rendre le personnage plus intéressant (non, une rédemption d'un an après une défaite en enchaînant les main events et les victoires ne comptent pas).

 

 

Facile. On a le pouvoir de couper les lumières avec le pouvoir du DEH, on catche dans le noir et je pourrai repérer Cena grâce à ses bandeaux fluorescents. C'est pas de la putain de singularité ça ?

 

 

Le scénario catastrophe ?

Match standard dans son déroulement comme Cena aurait pu en avoir contre n'importe quel adversaire. STF, le gourou tape et Cena gagne clean. Le lendemain à Raw, sa promo consiste à dire qu'une partie du public l'aime, qu'une partie ne l'aime pas mais que c'est génial car c'est de l'énergie et qu'enfin Bray Wyatt l'avait regardé avec des yeux de chien battu après sa défaite et qu'il ressemblait à un husky *regard appuyé vers la caméra*.

 

 

Allez, répète après moi Damien ! Peu importe la victoire ou la défaite, un match compétitif face à John Cena est une énorme rampe vers un push !

 

 

Ce match est-il immanquable ?

Oui. On pourrait assister à la naissance d'un main eventer pour les quinze années à venir, pas si improbable que ça au vu de la confiance qu'a la WWE en Bray Wyatt. Au pire du pire, on aura quand même un très bon match et une confrontation inédite qui dev

 

 

DEH-

3 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut