Catch

Let’s burn it up

L'important n'est pas la quantité mais la qualité.

Pas Vickie Guerrero

 

A Payback, en juin 2013, le combat féminin, unanimement salué, laissait augurer d'excellentes choses pour la division. Dix mois et le départ de Kaitlyn plus tard, c'est à un match à 14 prévu en un tombé que nous allons assister sur le plus grand PPV de l'année. Sans aucun doute le point culminant de cette série consacrée à Wrestlemania 30.

 

 

– On mettrait toutes les Divas en même temps sur le ring et on ne leur donnerait pas de stipulation ! Et après…

– Mais oui Mme Guerrero, on va faire tout ça. George, tu m'amènes une seringue de morphine s'il te plaît ?

 

 

Spécial Wrestlemania XXX

10 questions vers Wrestlemania : Vickie Guerrero Divas Championship Invitational

 

 

Quelle(s) histoire(s) derrière ce match ?

 

Ca en fera bondir plus d'un dans son fauteuil mais au sein de Wrestlemania, c'est en réalité le match qui remonte le plus loin dans sa construction. A peu près toutes les feuds autour d'AJ ont été réunies en un seul combat, Triple H et Daniel Bryan peuvent remballer.

 

La plus vieille rivalité d'abord : celle opposant Vickie Guerrero à AJ. Dès 2012, les deux femmes s'affrontaient déjà au micro (et même parfois dans le ring) autour de la place de General Manager de Raw. Vickie remplaçait ensuite AJ Lee à ce poste après les terribles révélations sur sa relation avec John Cena. Terribles pour le spectateur qui a dû subir des segments plus idiots les uns que les autres, mais qui peut quand même se consoler en riant du plus mauvais baiser de l'histoire de la télévision et de Cena qui tente de cacher son bermuda-chapîteau en courant penché. Finalement, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et la geek goddess permet, à Dolph Ziggler de remporter un match (!) en main event de TLC (!!) contre Cena (!!!) et débute une relation avec lui. Evidemment, la cougar ne l'entend pas de cette oreille et les deux femmes s'affrontent dans un tag team match mixte en main event de Raw qui verra le début dans le roster principal de Big E qui était encore Langston à l'époque. En étant toutes les deux des heels, elles ont continué à rentrer en confrontation à la moindre occasion et ce n'est que pure logique que de voir Vickie mettre AJ dans une situation aussi compliquée pour son titre.

 

 

Avant, j'étais une gentille geek timide. Mais ça…

 

 

Le titre justement : depuis qu'AJ l'a remporté et à notre grand désarroi, une fois les excellents matchs contre Kaitlyn écoulés, le seul semblant de rivalité que la championne a eu, c'est contre les Total Divas. On se souvient tous de sa pipebomb à l'encontre de la télé-réalité et de ses participantes, il s'avère qu'il était prévu au départ que ça mène à une storyline plus importante mais que les personnes visées ont assez peu goûté la promo et que le projet a été tué dans l'oeuf. Du coup, et ce depuis août 2013, AJ se fait battre lors de chaque match simple mais gagne le match pour la ceinture en PPV (voir : Natalya, Bellas, Naomi, Cameron). Voilà, vous savez tout des huit derniers mois chez les Divas !

Mon fiancé est populaire donc je porte ses T-shirts maintenant, applaudissez moi !

 

 

Ou presque. Car il y a aussi Tamina, dans un rôle de garde du corps, qui a trouvé sa voie : elle paraît menaçante, est physiquement imposante mais ne sait pas catcher. Du coup, on en fait une Diesel au féminin et ça marche ! Restée fidèle à la championne, les choses pourraient changer maintenant qu'elle a appris qu'elle ferait partie des catcheuses amenées à combattre dans le match pour le titre… Storyline classique mais terriblement efficace.

 

 

Kaitlyn, si tu reviens, j'annule tout.

 

 

Comment s'inscrit-il dans l'histoire de Wrestlemania ?

 

Croyez-moi ou non, AJ ne s'en sort pas si mal d'un point de vie historique. Au moins, elle peut défendre son titre ce qui n'a pas souvent été le cas hormis durant la période dorée de la division : du 17 à 23, la ceinture a été défendue sans interruption à Wrestlemania. Plus rien depuis, hormis des rencontres sans enjeu mais d'un goût délicieux, citons le Playboy Bunnymania Lumberjill match, la Miss Wrestlemania Battle Royal remporté par Santino travesti ou encore des tag-team matchs impliquant Snooki ou Maria Menounos. En bref, ce match à 14 est presque l'équivalent d'un Iron man d'une heure pour la future Madame Punk.

 

 

A gauche de l'escalier, vous trouverez les toilettes. A droite, le stand de T-shirts et goodies. Enfin, si vous avancez quelques mètres plus à droite, vous trouverez la buvette. Voilà chers spectateurs, vous êtes prêts. A présent, notre combat !

 

 

Comment a-t-il été vendu ?

 

De façon hilarante. La seule chose qui a bougé c'est du côté de Tamina, qui alterne prise de distance voire altercation physique avec AJ qui tente de l'amadouer pour la garder dans son giron et protection classique de la championne. Rien n'est fixé pour l'instant, à suivre. Pour le reste, zéro nouveauté, le même traditionnel match par équipes à 4, 6 ou 8 basé vaguement sur les histoires en cours dans Total Divas (ce qui rend le truc hilarant vu qu'on avait par exemple un match Summer Rae – Natalya où les deux femmes combattaient à propos de l'épisode qui venait d'être diffusé mais enregistré il y a plusieurs mois déjà). Les commentateurs et figures d'autorité elles-même étaient incapables de dire de quel type de match il s'agissait avant que Vickie n'annonce fièrement que ça allait être un match en un tombé ! A 14. En même temps, dans le même ring.

 

 

Exclusif : la stipulation originellement prévue.

 

 

Comment son build aurait-il pu être meilleur ?

 

Dans les deux minutes consacrées par show, l'accent a été mis sur Tamina et ce n'est pas inintéressant. En revanche, Nikki Bella ou Naomi qui pouvaient légitimement prétendre à un title shot en 1vs1 ne se sont pas du tout manifestées de ce côté là. Le booking inversé constant a ses limites, aussi. Je ne peux pas répondre à cette question en un paragraphe. Ce n'est pas la construction de ce match qu'il faudrait améliorer mais celle de la division toute entière. Mais si on veut mettre un pansement sur une fracture ouverte, on pouvait imaginer une stipulation plus animée et peut-être plus ouverte à une arrivée surprise de Paige ou Kharma par exemple…

 

 

Bon sinon quand vous en aurez marre des lycéennes gothiques ou des grosses hein…

 

 

Le point positif ?

 

AJ, Naomi, Summer Rae et Emma ont un match à Wrestlemania !

 

 

Une petite victoire dans un non-title match s'il vous plaît, à votre bon coeur.

 

 

Le point négatif ?

 

Cameron, Eva Marie, Aksana et les Bella Twins ont un match à Wrestlemania.

 

 

– Tu te rends compte Cameron ? On a un title shot ! On va aller à Wrestlemania, et on pourra rencontrer toutes les légendes !

– Oui c'est incroyable de catcher avec Alicia Fox ! Tu crois que Melina sera là aussi ?

 

 

A quoi peut-on s'attendre ?

 

Un gigantesque merdier qui fera passer la bataille royale d'André pour une parade militaire nord-coréenne. Toutes les divas se ruent sur AJ, la masse finit par se disperser, enchaînement de moves qui deviennent tous des finishers (souvenez-vous des Survivor Series et de ses dropkicks mortels ou ses gutbusters aussi dévastateurs qu'un pedigree), 10 à 12 catcheuses se retrouvent KO aux abords du ring dès la deuxième minute de combat et on procède au finish prévu. Par contre, je ne sais pas… Depuis le début, on répète à chaque PPV "c'est évident qu'ils vont filer la ceinture à une Total Diva" et on a tort à chaque fois donc je ne serais pas si étonné que ça de voir AJ Lee conserver son titre. Ca paraît improbable vu les obstacles en face mais… Enfin, j'espère que je ne suis pas en train de lui porter la poisse.

 

Mesdames, ça fait trente secondes, on va au finish s'il vous plaît.

 

 

Le scénario idéal ?

 

La séquence finale est disputée entre AJ et Emma qui se lancent dans un duel de cinq minutes autour de leurs soumissions, finalement gagné par la championne. Renee Young arrive sur le ring pour interviewer AJ qui déclare que si elle est ravie d'avoir une nouvelle fois prouvé qu'elle était la meilleure, cette ceinture est une insulte à son talent. Le papillon va à la poubelle, le Women's championship fait son retour.

 

 

Je te l'avais dit que Total Divas allait permettre à la division féminine de passer un cap et de devenir crédible ! Bon je te laisse, j'ai peu de temps, il faut que je tourne la scène où je me pisse dessus en match et celle où j'appelle bourrée Stephanie McMahon.

 

 

Le scénario catastrophe ?

 

Les Total Divas se prennent par la main et refont le spot de carrousel-clotheslines, Eva Marie remporte le titre après un arm drag sur AJ Lee.

 

 

– Eva, je te présente…

– Ouah je suis trop contente de vous rencontrer Mae Young !

 

 

Ce match est-il immanquable ?

 

Oui et non. Oui parce que le résultat sera capital pour l'avenir de la division et que de nombreuses rivalités pourraient être exploitées (même si ce ne sera pas facile au vu du temps que l'on imagine alloué au match, sans doute coincé entre deux main events). Non parce que soyons honnêtes, ça risque d'être une insulte au catch. Mais une insulte courte, au moins.

 

 

Le retour de CM Punk sur les écrans de la WWE s'est révélé décevant.

 

 

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut