Catch

Les ficelles de la streak

I don't know about you… But I'm feeling 22.

Taylor Swift feat. CM Punk

 

Cette nuit, c'est Mania. Et ce matin, c'est la suite de notre série pour laquelle je suis un peu à la bourre (mais si peu). C'est d'un pilier de Wrestlemania que l'on va parler, puisque l'Undertaker va défendre son invincibilité contre la Bête, Brock Lesnar.

 

 

Non ! C'est BARRRRROCK LLLLESNAR !

 

 

Spécial Wrestlemania XXX

10 questions vers Wrestlemania : Undertaker vs Brock Lesnar

 

 

Quelle(s) histoire(s) derrière ce match ?

 

Brock Lesnar voulait le titre poids lourds de la WWE, au point d'interrompre un match et de détruire ses participants juste pour manifester sa colère. Finalement rien ne se passe : il ne rentre pas au Royal Rumble, ne fait pas partie de l'Elimination Chamber et Paul Heyman en déduit qu'il est boudé. L'Autorité a refusé d'intégrer Lesnar au match pour le titre mais lui a donné carte blanche pour choisir son adversaire à Wrestlemania. Heyman, scandalisé, déclare que c'est indigne de Brock Lesnar qui est trop dominant pour faire autre chose que marquer l'histoire, car il n'a plus rien à accomplir depuis son retour hormis le titre et il en est privé. Évidemment tout le monde l'avait compris depuis le début, après un quart d'heure sur l'histoire de Wrestlemania, les allusions à quelque chose de plus grand que la ceinture de la WWE : coups de gong, arrivée de l'Undertaker qui lui plante le stylo dans la main en guise de signature de contrat.

 

Ce n'est pas la première année que Brock Lesnar est dans les petits papiers des bookers pour affronter le Deadman. Daniel Bryan et John Cena eux aussi fortement visés par les rumeurs étant déjà impliqués dans leurs propres feuds, le segment était assez prévisible. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance de voir ces deux-là combattre pour la Streak, les officiels auraient longtemps été inquiets que le Taker, bien plus âgé que lors de leurs dernières confrontations, ne puisse pas supporter la brutalité et le style stiff de Lesnar. D'autant qu'à moins de partir sur l'hypothèse du complot organisé par la WWE avec une feud kayfabe 3.2 qui commence quatre ans en arrière, les deux ne sont pas vraiment de bons amis…

 

 

Si, tu as encore des trucs à accomplir depuis ton retour Brock, genre gagner un match de temps en temps. Mais je suis sûr que ton ratio de victoires va décoller à Mania, pas de souci.

 

 

Comment s'inscrit-il dans l'histoire de Wrestlemania ?

 

Alors je ne sais pas si vous êtes au courant mais il y a une statistique étonnante qui circule depuis quelque temps : c'est le 22e match à Wrestlemania de l'Undertaker qui y est invaincu !

 

 

Woh putain. Bon, Mark Henry est toujours dispo ? Et le Big Show ?

 

 

 

Comment a-t-il été vendu ?

 

De façon paresseuse et clichée. L'Undertaker en ressort plutôt grandi grâce au talent de Paul Heyman au micro (on n'en parlera jamais assez) mais c'est à peu près tout. On a eu droit à la panoplie complète du petit magicien, des druides au cercueil vide-mais-en-fait-non… Je ne cracherai pas dessus car j'adore la mystique de l'Undertaker mais j'attends autre chose. Peu importe l'adversaire, on aurait pu faire exactement la même construction, c'est d'une fainéantise sans nom, on estime que l'affiche est assez balaise, la Streak assez vendeuse et les jeux du Deadman assez appréciés par le public pour ne pas faire plus d'effort que ça. Du coup, le Taker a défoncé Lesnar ou Heyman à chaque confrontation sauf sur la dernière où il se prend un F5 et les commentateurs annoncent déjà la fin de son invincibilité. Les gars, Brock vient de marquer un but mais il perd toujours 7-1 là.

 

 

– Je vous arrête là M. Undertaker, je sais très bien ce que vous manigancez et sachez que nous sommes bien trop intelligents pour nous laisser av…

– Paul ? Cercueil vide et ensuite Cercueil avec Undertaker. Je comprends pas Paul. On peut aller à Jimmy John's plutôt ?

 

 

 

Comment son build aurait-il pu être meilleur ?

 

 

Il aurait été meilleur si la WWE avait fait de Brock Lesnar un monstre, un vrai, et pas simplement en se reposant sur ce qu'il dégage. Pas de triple match contre Triple H (sans rire, trois combats. Trois) et surtout pas en le faisant passer pour un mec à peine plus dangereux que le Game, semi-retraité de 44 ans et en lui faisant perdre ses matchs les plus importants, ça veut aussi dire pas de défaite contre Cena, quitte à ne pas faire le match pour l'instant. Il affronte tout le monde, des main eventers aux monstres de puissance, et gagne à chaque fois. Deux ans d'invincibilité totale. Ensuite et seulement à ce moment-là, on parle de la Streak.

 

Ensuite, au moment de la construction de la rivalité, le mec ne doit pas être surpris ou effrayé par les mind games du Taker. Il doit s'en battre les couilles violent et tout détruire. Le mec fait venir les druides ? Il ne reste pas dans le ring à attendre tranquillement qu'ils aient fini leur truc, il descend et tabasse les mecs un à un avec leur propre torche. Le Taker fait venir un cercueil ? Lesnar se fout qu'il soit vide ou pas, il prend une chaise et le défonce. Ainsi de suite pour toutes les gimmicks de l'Undertaker, qui se fait casser la gueule à chaque Raw lorsqu'il essaye de jouer avec l'esprit de Lesnar car celui-ci n'en a pas. Il n'a qu'un mode : détruire. A partir de là, tu as à la fois une vraie histoire où l'Undertaker est face au challenge de sa vie contre non pas un homme mais the Beast qui n'a peur de rien et qui est une machine à tuer et donc un vrai suspense quant au résultat final, du moins chez les fans les moins cyniques et terre-à-terre.

 

 

Comme l'année dernière le build de son match contre CM Punk avait été excellent, mon client Brock Lesnar a pris l'initiative d'assassiner Kane pour pouvoir manquer de respect à sa mémoire ensuite. De rien !

 

 

Le point positif ?

 

 

Lesnar est non seulement une énorme brute mais aussi un catcheur très technique et un formidable seller qui va tout mettre sur la table.

 

 

Mais… Brock c'est une expression enfin, demande moi quand tu ne sais pas !

 

 

Le point négatif ?

 

 

Ministry of Darkness, d'accord, mais ce bouc est absolument ridicule. C'est le Taker, pas un deuxième année de fac de philosophie.

 

 

Oui, après réflexion, ce n'était peut-être pas très malin de le traiter de vieux débris avec des poils pubiens sur le menton, le jour de congé de Brock.

 

 

A quoi peut-on s'attendre ?

 

 

Sans aucun doute à un très bon match, où l'on fera quand même un ou deux bonds en arrière à cause de la brutalité de Lesnar, avec au moins un nearfall où l'on tremblera de façon irrationnelle alors qu'on sait tous que si la Streak a 1% de chance d'être brisée, Lesnar a 0% de le faire.

 

 

Tu devrais inverser "eat" et "sleep" Brock, faire une activité comme briser la Streak à jeun n'est pas très sain.

 

 

Le scénario idéal ?

 

 

Après vingt minutes d'un excellent match, Lesnar porte enfin son F5 mais ne tente pas le tombé. Il monte sur la troisième corde et réussit une shooting star press pour un des plus gros nearfalls de l'histoire de la Streak.

 

 

Euh… Un splash sinon. C'est bien aussi un splash.

 

 

Le scénario catastrophe ?

 

Comme prévu, le match est un déferlement de brutalité… Un peu trop même. Tombé sous les coups bien trop stiffs de Lesnar pour ses 49 ans, l'Undertaker est gravement blessé et ne peut continuer le combat. Un gros overbooking est improvisé pour gérer la situation et le Deadman remporte le match sur un roll-up approximatif, le dernier de sa carrière.

 

 

– Paul, il est pas bon le sandwich que tu m'as donné.

– C'est un micro, Brock.

– Ben c'est pas bon, je préfère Jimmy John's. On peut aller à Jimmy John's, Paul ?

 

 

Ce match est-il immanquable ?

 

Bof. Même au sein du PPV il me paraît très dispensable. Il sera probablement dans les meilleurs de la soirée mais par rapport à d'autres matchs, je n'ai absolument pas ce sentiment d'importance, parce que Lesnar n'est qu'un nom supplémentaire à rajouter sur un T-shirt l'Undertaker alors qu'il ne reste, a priori, plus beaucoup de matchs à tirer de ce dernier. J'ai très peur de l'erreur de casting dans le style de catch de Lesnar également, mais je ne me fais pas trop de souci sur la qualité du match, ce n'est pas le problème ici. Il y a au minimum trois matchs plus intéressants que celui-ci, et c'est indigne de la Streak.

 

 

Ca va, ça va, j'ai compris le message, j'arrive pour le quatrième round !

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut