Catch

Extreme Rules Acte 2

On a peur du changement…

Garth Algar

Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a eu un PPV nommé Extreme Rules ce dimanche, avec des bons matchs qui ont même séduit les plus charentais d’entre nous. Vous l’avez raté ? Ce n’est pas grave, la WWE semble partie pour vous offrir les mêmes matches à Payback. En tout cas, c’est l’impression laissée après ce Raw.

 

Pour commencer la lecture, tire sur mon doigt.

Nalyse du Raw du lundi 5 mai

Le show commence avec un match pour désigner le prochain champion US. Ambrose a dû faire face avec succès à trois adversaires vendredi; ben l’Autorité, frustrée par la déconvenue d’Evolution à Extreme Rules, lui colle cette fois 19 opposants d'un coup. Dans une Battle Royale. Les bookers semblent se rappeler de l’existence de la ceinture étoilée car on enchaîne les défenses de ce titre.

 

Coupons court au suspense, nous avons eu droit à une coalition pour virer les deux gros en course, Big Show et Henry, on a eu un Santino hué pour avoir sorti Ziggler (bien fait sale Canadien, on touche pas à Ziggy sans en subir les conséquences), on a eu du Rybaxel, intéressants pour leur travail en équipe, et on a eu un Ambrose résistant jusqu’au Brogue Kick d’un Irlandais qui en profita pour faire passer le foufou du Shield par-dessus la troisième corde. Et gagner la ceinture.

 

Après cela, certains ont vu un turn, car il a fêté le titre seul, mais je pense qu’ils interprètent un peu trop. Sheamus est un gros poisson à la WWE, si turn il y a, il doit être montré de manière explicite.

 

Sheamus aura aussi gagné une interview avec la jolie Renée (récompense plus intéressante que la ceinture) où il nous précisa que la routourne a fini par tourner, et nargua Ambrose. Quand on connaît le passif entre le rouquin et le trio, difficile d’affirmer que c’est un turn, le Shield est à part sur l’alignement (peu d’interactions avec les autres faces).

Les plus 

– Santino se fait huer pour avoir sorti Ziggler.

– J’aime bien le travaille de Rybaxel.

Les moins 

– Santino a sorti Ziggler (que Zeb s’occupe de cet étranger !)

– Pas de surprise, tous les codes de la Battle Royale étaient là.

Trop occupé par l'expulsion d'Henry, Ziggler ne remarque même pas que Curtis passe à l'acte.

RVD a gagné parce que Cesaro a ignoré le compte de 5 de l’arbitre. Je trouve qu’il y a beaucoup de victoires du face suite au compte de 5 dépassé. J’en vois trois en quelques semaines: Del Rio sur Big E, Titus vendredi toujours sur Big E, et maintenant Cesaro sur l’homme à la grenouillère.

Les plus 

– Le match n’était pas dénué d’intérêt. Même s’il n’est pas extraordinaire.

– RVD nous a offert une palette de grimaces hilarantes.

Les moins

– La grenouillère bleu et saumon, c’est ignoble.

– Le public a un peu rejeté ce match, à coup de chants « CM Punk » et « Boring».

Ca m'a l'air sérieux. Que quelqu'un appelle un styliste.

Bray est venu nous annoncer que SuperCena a peur des gamins de 8 ans. Que tout le monde rejetait le pouilleux mais qu’hier, il est devenu quelqu’un en battant Cena. Le discours de Bray semble s’orienter sur les enfants et le monde à protéger, j’espère que Cena ne va pas redevenir le personnage habituel pour récupérer ses bambins.

Ryback vs Cody Rhodes

Deuxième match pour les 4 participants à la Battle Royale (Curtis et Goldust sont venus soutenir leurs compères respectifs), où les frangins se sont fait sortir par la team de ceinture de plomb. Ryback a gagné suite à une distraction de Curtis Axel. La descente aux enfers des Rhodes continue.

Les plus

– Je trouve Ryback moins soporifique ces derniers temps.

Les moins

– Cody est un jobber.

Don't be a Cody, be a Star!

5 Del Mayo

Date importante au Mexique (jour de victoire face à de vils Français sous les ordres de Napoléon III), Tororigolo et ses copains matadors fêtent cela en balançant des bonbons. Les 4 MB arrivent pour gâcher la fête, mais seront expulsés du ring, pour que les petits nenfants aient leur bonbon.

 

Les plus

– La sortie du ring d’Heath Slater. Ce type est bien meilleur comedy wrestler que Santino.

 

Les moins

– Ayant 25 ans, je pense avoir 18 ans de trop pour apprécier ce segment.

 

T'en veux? C'est avec ça que Lawler et Rowan arrivent à séduire à la sortie des écoles.

 

Vladimir Kozlov 2.0 a triomphé de Kofi. Faut-il développer ?

See No Evil 38

La rivalité entre les deux anciens membres de la team Hell No continue. Pourquoi ? Mais parce que, vous répondrai-je. Et nous avons droit à un film d’horreur. Je dois dire que j’abhorre ce genre cinématographique, ultra codifié où les héros font souvent preuve de la débilité la plus profonde. Nous avons tout ici, le héros prêt à tout pour sauver la bimbo qu’il veut choper à la fin du film (Bryan), la bimbo en petite tenue qui ne servira qu’à gueuler (Brie), le monstre qui s’amuse à faire monter la tension (Kane, qui dépose des masques comme les cloches déposent des œufs en chocolat). Et la nana qui connaît la légende de la malédiction maléfique qui veut sauver le couple (Steph).

 

Brie! Fuyons ce ring où l'on peut voir arriver le monstre et allons nous réfugier dans un parking dépourvu de sécurité.

 

 

Bref, Steph prévient le couple à de multiples reprises du danger Kane. Brie a peur, Bryan non.

 

Ce dernier va affronter Del Rio (s'il quitte les lieux, il n’est plus champion, annonce Stephanie). La victoire du barbu est interrompue par les flammes du démon, et le couple décide de s’enfuir. Comme dans tous les films d’horreur, la voiture ne marche pas. Comme dans tous les films d’horreur, la bimbo joue comme un parpaing (est-il possible de jouer aussi mal la peur ?). Comme dans tous les films d’horreur, le couple se sauve, mais comme dans tous les films d’horreur, le monstre n’est pas mort et se relève, préparant une suite.

 

Même NRJ12 refuserait de diffuser un tel navet, le premier avec Cena, Eve et Ryder n’étant déjà pas terrible. Le pire c’est qu’un match entre Del Rio et Bryan est noyé dans le tout.

 

Au secours, yé souis attaqué par le monstre! Il est ignoble.

Je suis désolé d’avoir de mauvaises nouvelles pour les fans de Big E. Bad News Barrett a conservé son titre.

 

Les plus

– Je sais pas, la nana à la 4e rangée ? Le match a été quelconque, d’ailleurs le public a pensé comme moi, le match ayant été CM Punké.

 

J'ai la cape, la ceinture, les bottes, y commence à ressembler à quelque chose mon déguisement de Batman.

Adam Rose

Zeb Colter vint nous parler immigration et le facho moustachu vint nous présenter sa ligne d’expulsables. Il veut même virer Heyman, un Amerloque. Faut pas en vouloir au populiste extrémiste, avec leurs propos qui justifient tout avec n’importe quoi, ils seraient capables de justifier qu’un Suisse c’est Américain. Vous imaginez si ça arrivait, on se marrerait bien.

 

Bref, le discours de Zeb Le Pen est interrompu par un lapin, un mec à perruque, des ballons, des confettis… Adam Rose est là, et demande pourquoi Zeb est un citron. Une fois débarrassés de Jack et Zeb, nous avons droit à une chenille entre les fêtards.

Les plus

– Vu comment le public a repris la musique d’Adam Rose, il pourrait y avoir une nouvelle fandangomania.

– Au moins c’est court, on découvrira le personnage petit à petit. En même temps, pas sur que le personnage d’Adam soit complexe.

– Je suis sûr que JTG est dans le lapin! Et qu’ils feront une tag team Rosebunnies.

– Les commentateurs m’ont fait rire, l’enthousiasme surjoué de Cole tranchant avec la consternation de JBL.

 

Les moins

– A force de flirter avec la ligne à ne pas franchir, les propos de Zeb pourraient attirer des ennuis à la WWE.

– Quitte à vouloir virer des étrangers, y’en a un pro-russe qui joue sur l’anti-américanisme primaire. OK, c’est un méchant, mais ça reste plus cohérent que de vouloir virer Emma. Elle n'a rien fait d'anti-américain, elle ne revendique même pas ses origines. Oui je sais, un facho n’est pas logique et très futé.

– La gimmick d’Adam Rose est super casse-gueule.

 

Plus haut le bras Zeb, Adam vient te coacher.

Le final

Trois fois rien. SHIELD VS WYATT ! Du Rollins, du Harper, du Bray, du Ambrose ! Match annoncé par Triple H après la perte du titre de Dean Ambrose. Frustré de la défaite de dimanche, le père Hunter ? Les Wyatt ont gagné suite à une toute PETITE disctraction d’Evolution, venue péter la caboche de Rollins et Ambrose. Bray en profita pour présenter sa sœur Abigaëlle à Roman.

 

Les plus

– La période où Rollins et Harper sont dans les cordes.

– Assurément le meilleur match de la soirée.

Les moins

– Faut pas vous attendre au match du siècle non plus, c’est un bon match, mais loin de celui de l’Elimination Chamber.

 

Quelques pas suffisent à Batista pour être en difficulté, le peloton avançant trop rapidement pour lui.

 

Puis nous eûmes droit à une Triple Powerbomb, mais portée sur Reigns par Batista, HHH et Orton. La rivalité n’est pas finie et c’est là le problème de ce show.

 

Ah non, c'est une double Powerbomb, Dave n'était pas là.

Les trois rivalités majeures n’ont absolument pas évolué. Bray et Cena doivent se départager, le Shield a un petit souci avec Evolution, Kane cause du tort à Bryan. Ajoutons que Rusev continue son cassage de jobbers, que RVD et Cesaro ont encore envie de se défoncer, que les 4MB et les Matadores se cherchent encore des crosses, on a très peu d’évolution. Ce show aurait très bien pu avoir lieu avant Extreme Rules, très peu d’histoires ont bougé. En plus, on va avoir un petit souci. Normalement, les rivalités montent en intensité au fur et à mesure des matchs. Or que trouver de pllus extrême qu'un Extreme Rules match? Qu'un match en cage? Pas évident.

 

Les seules avancées viennent des ceintures mineures (nouveau champion et Wade en a terminé avec Big E) et Adam Rose parti pour faire la fête de Swagger. Si Payback reste avec les trois mêmes gros matchs, je pense que je serai très déçu par cette flemmardise des bookers. Donc on se motive et on continue sur la lancée des deux derniers PPV en nous appâtant avec des rivalités qui envoient du bois!

 

JTG se prépare pour le "King of Animals" match contre Tororigolo le Horny. Visible seulement sur le Network le premier samedi du mois.

16 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut