Catch

Extrem Wrules

C'est peut-être l'enfance qui approche le plus de la « vraie vie ».

André Breton

 

Krix junior, délinquant juvénile fan de catch WWEsque, jaillit de la cave tel un fauve enragé après moult tentatives d’évasion : ce soir c’est « Extrem Wrules » au programme ! Le père autoritaire a sorti son bloc-notes et est prêt à recueillir les impressions de l’enfant terrible qui ne voit que les PPV ces derniers temps, privé des weeklies depuis qu’il a tenté de passer un Yes Lock à un camarade de classe non consentant… Jetons nous dans l’arène de l’Extrême et analysons ensemble les réactions du gnafron infernal.

 

 

Oh non, c’est jour de ppv à la WWE. Papa va encore me forcer à regarder ça avec lui. Bon allez, tant pis, ça lui fait tellement plaisir. Je reprendrai ma lecture du Temps retrouvé après.

 

 

Récit d’Extreme Rules visionné avec mon fils de neuf ans

 

 

El Torito vs Hornswoggle: Le doute l’habite…

 

Oui Junior doute : et si El Torito n’était pas un nain ? En effet, le moutard suppute une arnaque, subodore un stratagème visant à nous faire passer des vessies pour des lanternes, l’enfant croit que El Torito est lui aussi un enfant où au mieux un ado car il trouve que le petit taureau ne ressemble pas physiquement à un nain, sa morphologie l’interroge en comparaison avec Horny, mais trêve de billevesées, l’essentiel était bien le match et le gamin fut enchanté du combat et de son final, un bon moment de rigolade, mais sans aucune moquerie car le nain de neuf ans juge que les deux personnes de petite taille sont très méritantes, trouvant comme souvent que « le catch c’est vraiment n’importe quoi et c’est ça qui est bien. »

 

 

– Mon fils, pourquoi soupçonnes-tu le Torito d’être un enfant et non un nain adulte ?

Parce qu’il me semble, cher père, que la désinvolture et la légèreté de son attitude reflètent l’insouciance heureuse de l’enfance, et non la tragique et douloureuse destinée du nanisme.

 

 

 

Cesaro vs Rob Van Dam vs Jack Swagger: King of Swing? C’est vrai.

 

Cesaro monte tant en puissance ces derniers mois que le Troll décide de prendre fait et cause pour le tweener suisse, le giant swing ça le fait bien marrer et surtout il est impressionné par les manchettes à l’européenne : « Mais ça doit faire super mal ça Paps ? » Quand RVD profite du move de Cesaro pour éliminer Swagger KJ commente : « Ca doit faire mal aussi son saut à lui, parce qu’il a un gros ventre, mais c’est Cesaro qu’a fait tout le boulot ! » KJ est surtout impressionné par la force dévastatrice du lascar helvète et ne s’inquiète guère de l’issue finale, non, ce qui le turlupine véritablement c’est : « Pourquoi Paul Heyman ne revient pas avec Brrrock ? »

 

– Chef, pourquoi vous êtes pas venu avec Brock ?

– Parce qu’il est à la cafète là haut. Il est en train de conquérir un steak.

 

 

 

Alexander Rusev vs R-Truth et Xavier Woods : He is a super squasher.

 

Krix Junior: « Il est de retour cui-là, olalala comment qu’il est balèze, mais à deux contre un ça va peut-être durer un peu plus longtemps ! Dis donc paps, pourquoi sa copine elle prend des poses comme ça ? » Krix Senior : « Hum, disons qu’elle prend son temps pour faire monter l’érection la pression avant l’arrivée de son champion… » Le problème, c’est que le match va tourner au massacre des deux compères, et le crush final ne laisse qu’une moue affligée sur le visage de l’enfant sauvage : « Déjà ? non mais c’est pas vrai ! A deux contre un, ils arrivent pas à s’en sortir ? Sérieux, ils sont vraiment nullos ces deux-là ! Bon va falloir lui trouver des adversaires sérieux à Rusev, parce que là ça va trop vite et ç’est même pas marrant… »

 

 

– Échauffement terminé. Moi prêt pour match, maîtresse Lana.

– Stupide brute ! Ça pas échauffement. Ça match.

– Ah.

– Maintenant toi rentrer, Vladimir attendre toi à Donetsk.

 

 

 

Bad News Barrett vs Big E (c): BIG E Blues

 

Le coup dur de la soirée pour le BigEmaniac qu’est le rejeton, entrée de Langston sous les vivas du fils, gros boooo à l’entrée du rosbif, puis combat meilleur que ce que j’attendais malgré un finisher de l’Anglais qui ne me fait définitivement pas rêver. Big E est soutenu par l’enfant convaincu de la victoire de son champion, oui mais voilà, les bookers ne connaissent pas Krix Junior et ont décidé de rendre un enfant malheureux quelque part dans le Gâtinais, bande de salauds ignobles!!! Fin du combat, titre IC dans les mains, BNB parade, énorme trou d’air dans le salon, coup de blues terrible, KJ est au comble de la déception: « AAAAAARRRRGGGGGGHHHHH ! Mais non mais non, c’est pas possible, c’est trop nul, mais pourquuuuooooiiiiii ? Je comprends pas, Barrett il a même pas catché à Ouuesrtlemagnia, et il pique la ceinture à Big E direct? Y va faire quoi Big E maintenant ? » Question pertinente jeune Padawan, aux CDC ils appelleraient ça un dépush, pour toi ça s’appellerait plutôt une descente aux enfers…

 

 

Le darwinisme expliqué aux enfants.

 

 

 

The Shield vs Evolution: La meilleure équipe de l’univers

 

This is awesome ! Le Krield supporte ardemment le Shield, let’s go Shield, let’s go Shield !!! La victoire du clan des miliciens est attendue, surtout après le tsunami de la défaite de Big E, il faut mettre un peu de baume au cœur sur la plaie encore sanglante et rien de tel qu’un combat avec le bouclier de la justice pour se remettre dans le PPV. Je le dis sans ambages, mon fils et moi avons adoré ce combat, Evolution était dans un bon soir, et plus ça va plus Bootista est dans le rythme je trouve ; concernant Orton, je laisse la parole à Junior : « Sérieux, il le fait exprès Orton d’être lent comme ça ? Personne lui dit qu’il faudrait qu’il se magne un peu ? Alors qu’en plus c’est le plus jeune des trois ! » La multiplication des spots du Shield et le saut OMG dantesque de Rollins mettent debout le sauvageon et le finish déclenche dans le salon un tonitruant : « Wroman Wreigns clap clap clap clap clap Wroman Wreigns ! » KJ est juste DI-THY-RAM-BI-QUE : « Le Shield, c’est vraiment la meilleure équipe de l’univers. » Ainsi soit-il.

 

 

Le darwinisme expliqué aux enfants, suite : l’homo Romanus, plus puissant, plus rapide et plus résistant que son ancêtre, l’homo Batistus, représente l’étape suivante de l’évolution.

 

 

 

Bray Wyatt vs John Cena: La cage aux fous

 

Toi, lecteur cdciste au fond, qui rêves du turn de John Cena, sache que d’après un kid de neuf ans, John ne turnera JAMAIS. Et ce match a de nouveau prouvé au gosse que John, même battu, martyrisé, humilié par la Wyatt Family et par un enfant… moche… ne deviendra jamais méchant, c’est impossible : « John, c’est un gentil et les Wyatt n’arriveront jamais à le transformer »… La cage, ça lui plait à KJ : « C’est un truc pour les fous ça ! » Les règles du combat paraissent un peu complexes à mon gamin, il faut faire quoi au juste, le tombé, passer la porte, grimper en haut de la cage ? Quel joyeux bordel ! Les différents spots avec les deux compères de Bray emplissent de joie le gamin trouvant que Cena s’en sort super bien parce que finalement : « Ils sont trois contre un et John il continue à se battre comme un lion ! » Puis vint le fameux moment avec le gamin bizarre et Junior n’en revient pas, pourquoi John n’a pas chopé le gosse sur ses épaules et passé la porte peinard ? Truc incompréhensible pour ma progéniture, au lieu de cela, c’est Bray qui porte le Sister Abigail maudit, qui sort et vient faire un câlin à son allié de circonstance, KJ dégouté : « Beurk , même pas je voudrais qu’il me touche lui, chuis sûr que c’est une embrouille ça, l’enfant y doit être de la famille des Wyatt. » Cena reste allongé piteusement, mais KJ lui garde toute sa confiance : « C’est pas fini cette histoire, John y va pas laisser les Wyatt l’embêter tout le temps, il a besoin d’aide, ça serait bien que CM Punk il vienne avec lui, ça ferait des bons matchs non ? » Krix Senior : « Qui ça ? De qui tu parles fiston, je ne connais personne du nom de CM Punk… »

 

 

– T’es vraiment un pote. C’est vraiment sympa de ta part de m’avoir aidé à venir à bout de Cena.

– Mais de rien, Bray, ça m’a fait plaisir.

– Non mais j’insiste. T’étais vraiment pas obligé, d’autant que tu devais être crevé après ton match contre Hornswoggle en pré-show !

 

 

 

Paige (c) vs Tamina Snuka : Les filles savent catcher. Enfin, si on n’est pas aux toilettes.

 

KJ tombant des nues : « KEEOOUUUAAA ? AJ a perdu son titre ? Mais pourquoi elle a pas demandé une revanche ? Dis donc Tamina, on dirait vraiment un bonhomme, et Paige elle est encore plus blanche que Sheamus ! » Le combat l’intéresse moyennement, et l’envie des toilettes surgit comme de bien entendu, c’est pas possible cette manie avec les Divas ! Le père reste ainsi seul quelques instants, puis Gavroche revient assister à la fin du match considérant que le titre de Paige ne vaudra quelque chose que lorsque l’Anglaise l’aura défendu face à l’ex-championne. Malgré tout, Junior apprécie la prise de soumission de Paige et trouve que : « Les filles font des trucs bien quand même, elles savent catcher. Bon, Daniel, c’est le moment là ? »

 

 

Il faudrait quand même expliquer à Paige que la pause toilettes pendant les matchs des divas, normalement, c’est seulement pour les spectateurs.

 

 

 

Daniel Bryan (c) vs Kane: In Daniel Bryan we trust.

 

YES YES YES ! Daniel « Jesus superstar » Bryan est dans la place, et il est champion du monde et ce n’est certainement pas Kane qui va mettre fin au règne du champion malgré la stipulation extrême de ce match. Le soutien indéfectible du gamin va crescendo durant le match, il commence à connaître par cœur les moves de la Chèvre à barbe et l’accompagne de la voix et du geste, puis quand tout part en vrille en backstage se pose la question de l’arbitrage : « Á quoi ça sert un arbitre dans un match comme ça ? Ah oui, il faut compter le tombé mais si ils se retrouvent KO tous les deux dans le parking, il se passe quoi ? » Séquence du chariot élévateur, immense poilade du gamin, arrivée devant le ring et le diving headbutt de Bryan accompagné d’un énorme : « WWWOOOOWWWW », le nearfall prend au dépourvu KJ car il pensait que jamais Kane ne se relèverait de cela, mais le démon décide de mettre le feu à une table qui n’avait rien demandé à personne et KJ surpris : « C’est fait exprès de laisser de l’essence à Kane, on dirait qu’ils lui veulent vraiment du mal à Daniel à la WWE ! » Le Heel masqué passe finalement à travers la table enflammé pour la plus grande joie du Hobbit, et la victoire désirée du champion est actée. Tout va bien dans le meilleur des mondes, Daniel reste au sommet de la pyramide et va pouvoir s’en aller guerroyer vers d’autres cieux, KJ en pleine séance de yessing me dit : « Mais au fait, on a pas vu Brrrock, je pensais qu’il allait combattre Daniel pour les ceintures, comment ça se fait qu’on le voie pas ? C’est vraiment dommage ça »… Krix senior : « Brrrock a vaincu le Taker, brisé la Streak, dorénavant Brrrock fait ce qu’il veut quand il veut comme il veut, et Extreme Rules, ça pète plus assez pour Brrrock… Á cette heure, il doit être occupé à manger un ou deux enfants chez lui» KJ : « Ah bon, il mange des enfants Brrrock ? Mince faut pas que je le croise alors !!! »

 

 

– Heu… Daniel, promets-moi de ne pas te mettre en colère…

– Attends, me dis pas que t’as ENCORE raté le barbecue !

– Bon ben je te le dis pas alors.

 

 

 

Clap de fin, alors KJ qu’avez-vous pensé de ce PPV ? : « Bien mais pas top, j’ai préféré le Wrumble et Ouuessrtlemagnia et puis voir BIG E perdre ç’est pas cool… Enfin bon, au moins il est dans le show lui, c’est pas comme Dolph Ziggler hein Papa ??? » Hum sale gosse mal élevé, retourne à la cave et laisse-moi pleurer sur mes pronos CDC où j’aurais pu faire un perfect si… si BIG E avait gagné.

 

 

Big E… Il s’appelle Big E… Je suis folle de lui… C’est un garçon pas comme les autres, mais moi je l’aime, c’est pas de ma faute…

 

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut