Catch

Les vignettes du site, page 16

But it was thirty years ago, when they used to have a show…

Barry Manilow, Copacabana

Nouvelle exhumation des tréfonds du site des vignettes les plus mémorables qui ont fait notre réputation mondiale. Cette fournée nous ramène à l'été 2012, période merveilleuse où CM Punk était champion mais Cena faisait les main event (y compris contre John Laurinaitis), Ziggler traînait avec Vickie et Alberto avec Ricardo, Sheamus puisait ses certitudes dans la sagesse ancestrale irlandaise, la WWE croyait encore en Sin Cara, les Hell No réglaient leurs problèmes de comportement, Natalya pétait, AJ mettait le feu à tout le roster et Jerry Lawler se dégageait d'une crise cardiaque à simplement deeeeeux!

– Mon règne durera plus longtemps que ton coeur, vieux croûton.

On parie?

 

Best of des vignettes du site, page 16

 

 

– Bwah !
– Putain Khali fais un effort, t’as rien appris avec Chabat ?
– Houbwah ! Houbwah !

 

 

Marvel fait une promo discrète en incluant Thanos dans un PPV.

 

 

Ca devait arriver. Le dernier neurone de Cena s'est suicidé.

 

 

– Vois-tu, Brock, en tant que directeur exécutif de la compagnie, je dispose du droit de signature final concernant les contrats de nos employés, tandis que John ici présent, en sa qualité de vice-président chargé de la politique des cadres, n’est autorisé qu’à leur proposer des contrats qui pour entrer en vigueur nécessitent de recevoir mon approbation, ce qui n’a pas été le cas pour ce qui a trait au contrat que tu as signé avec lui la semaine dernière, lequel n’a pas été frappé de mon blanc-seing et est donc caduc en vertu du règlement intérieur, sans toutefois que ton contrat antérieur ne soit remis en cause.
– Ah ouais, question storylines ça a un peu changé depuis mon départ…
– Meuh non, pourquoi tu dis ça?  

 

 

Grand incompris devant l’éternel, Brock retourne dans l’obscurité. Il ne demandait pourtant qu’une seule chose: être aimé.

 

 

– Chloooooop.
– On mon Dieu! Il a aspiré mon pied dans son bide!

 

 

Orton 4:16 says I just kicked your ass.

 

 

À l'inverse de Clark Kent qui devient Superman en enlevant ses lunettes, c'est en enfilant les siennes qu'Eve se transforme en Superbitch.

 

 

– Salut Nat' ! Ça gaze ?
– Comment oses-tu ! Tu paieras pour cet affront !

 

 

Salut Brock ! Content que tu reviennes, tu vas pouvoir m’accompagner à une réunion sur le thème « Don’t be a bully, be a star »!

 

 

– It… is… my… destiny… to become… the next… World… Heavyw…
– Moins vite monsieur Rodriguez, j’arrive pas à suivre!
– Mais qui est-ce qui m'a refilé un abruti pareil…  

 

 

– Bon, t’es virée.
– Et ma sœur jumelle?
– Heu… écoute ma petite, pour être franche, la raison pour laquelle t’es virée, c’est que t’es complètement tarée et que tu nous bassines depuis des années avec ta soi-disant sœur jumelle. Tu n'as pas de soeur jumelle. Tu n'en as jamais eu. Un conseil : va te faire soigner.  

 

 

Laissez-moi juste encore un peu profiter de la lumière de mon titantron sur mes pecs.

 

 

– Je suis heureux de vous rencontrer AJ, je vous suis depuis vos débuts.
– A NXT?
– Non. Depuis votre premier match à la Women Superstars Uncensored, le 10 octobre 2008 contre Soul Sister Jana. Vous aviez perdu sur un rollup mais j’avais apprécié votre Modified Crabshooter Sideslide Suplex Pin.
– Heu… Sécurité? Ce mec me fiche un peu les boules.

 

 

La El et la Beth.

 

 

Les champions par équipes ont une grande ambition: évincer Naomi et Cameron pour devenir les nouveaux danseurs officiels de Brodus Clay.

 

 

Bonjour. Je suis l'homme chargé de nettoyer les "petites bêtises" de M. Lesnar. Je me débarrasse des morceaux de cadavres, quoi.

 

 

Toi, toi, et la petite grosse là-bas, dans ma camionnette. Les autres, prenez un peu de coke et dégagez.

 

 

Mon dieu ! La chaise a fait un suicide dive sur Sheamus et Orton ! C'est un véritable carnage aux abords du ring !

 

 

– Kofi, je t'aime ! Quittons ce pays de bigots, et allons nous marier en France !
– Mais Dolph, le président Obama s'est aussi prononcé en faveur du mariage gay !
– Pas question que je me marie dans un pays dirigé par un nègre.

 

 

Randy Orton fait à la caméra son fameux regard "je suis un homme… mais aussi un psychopathe".

 

 

– John, quelques mots sur votre prochain divorce ?
– Je n'ai rien à déclarer. Cette rumeur comme quoi je me contenterais d'effectuer au lit toujours les cinq mêmes manoeuvres est absolument sans fondement.  

 

 

Après Où est Charlie ?, voici la version WWE : où est Khali ?

 

 

Salut, je suis Big Johnny, bienvenue dans Pimp My Ride !

 

 

Hahaha, de l'eau dans le slip, génial comme idée ! À nous le Five Stars Match !

 

 

– Je suiiiiiis un rugbymaaaaaan… Hyper violeeeeeent…
– Bon heu, on va dire que c’est bien, tu tiens le gimmick. Allez, maintenant relève l’adversaire que tu viens de battre et remets-lui une dérouillée!
– Ca vaaaa… Y a paaaas le feeeu au laaaaaaac…
– Hmm, je sens qu’on va galérer avec toi.
– J’ai envie d’une raaaaclette au chocoooolat…
– Aksana, viens par ici et roule-lui une pelle, vite.
– Aaaah non, pas avant le mariaaaage…
– Putain mais t’es vraiment suisse en fait?
– Et toouuute faaaaçon j’embrasserai pas Aksaaanaaaa, moi je suis amoureeeeux de Heeeeidi…  

 

 

– Tu fais quoi là, Mason?
– Un Go to Sleep! C'est Ciaime qui m'a appris!
– Heu… OK…

 

 

– Ah bon sang Layla, tu m'avais tellement manqué  !
– Hein  ? Qui me parle  ?
– C'est moi  ! La troisième corde du ring  !  

 

 

– Je suis le tabasseur de Moscou, le cyborg soviétique, la brute venue du froid, je vous ai apporté la douleur, j'exige des adversaires plus f…
– Ma, tou racontes quoi, Vlad?
– Hein? Heu, rien, rien.
– Tant mieux, parce que Mae Young arrive avec son bikini, on va bien s’amuser!

 

 

– Je ne vous décevrai pas, M. McMahon.
– J’en suis certain, Drew. Il n’y a rien que j’apprécie tant que de prendre un catcheur lambda, lui faire miroiter le sommet puis le plonger pendant des années dans une merde noire avant d'enfin le virer comme un cloporte.

 

 

L’entrée en ring à la Nexus pour encercler un main eventer, c’est quand même plus efficace quand on est plusieurs.

 

 

Comme tout gentleman anglais qui se respecte, William Regal est complètement accro à l'opium.

 

 

– Hey les bookers, voici le texte que j’ai écrit pour ma promo de lundi. « Voyez-vous, fellas, mon oncle Brendon avait épousé sa propre sœur, Maureen, qui avait déjà trois enfants de leur père à eux deux, mon grand-père Sean. Les enfants étaient tous attardés mentaux à cause des générations d’inceste. Ils passaient leur temps à s’enfoncer la tête dans le cul des taureaux! Et c’est exactement ce que je vais faire à mon adversaire dimanche prochain au pay-per-view! »
– Merci Sheamus, on aime le style, mais on va peut-être reprendre un point ou deux quand même..

 

 

Pour incarner la combativité et la puissance des bouledogues anglais, rien de tel que des petites tresses multicolores, c’est joli comme tout.

 

 

Je suis le ténébreux, le veuf, l'inconsolé… et je vous encule.

 

 

Le saviez-vous? Depuis que BRRRRROOOOCK LESNARRRR en est devenu l'ambassadeur; "Make a Wish" se dénomme "Make a last Wish".

 

 

– David, explique à monsieur Lesnar pourquoi tu l'as traité de doigteur de pine. Pendant ce temps, je vais faire un footing.
– Où ça, Sir ?
– Loin d'ici, David. Dans un endroit où les giclures de ton sang ne m'atteindront pas.  

 

 

– John, vous auriez quand même pu soutenir votre ami le Big Show quand John Laurinaitis l'a viré…
– Heu… heu… JE SUIS SUPER HEUREUX D'ETRE DANS CETTE VILLE GENIALE DEVANT LES MEILLEURS FANS DU MONDE ET JE SUIS SUPER FIER D'ETRE AMERICAIN!!! USA! USA!
– Bon sang, il est fort, le bougre.  

 

 

– Vous avez vu les enfants ? J’ai arraché les vêtements de Michael Cole.
– Ouuuuaaaaaaaais ! Cena ! Cena !
– Puis je l’ai recouvert de sauce barbecue et aspergé avec un exctincteur.
– Cena ! CLAP CLAP CLAP ! Cena ! CLAP CLAP CLAP !
– Et maintenant, vous savez ce que je vais faire n’est-ce pas ?
– Cleaveland steamer ! CLAP CLAP CLAP ! Cleaveland steamer ! CLAP CLAP CLAP ! 

 

 

– Grands Dieux Kane, tu me fais quoi là?
– Un Inverted Sidelying Omoplata Stretch Facelock. C'est une prise qui incorpore des éléments de la lutte gréco-romaine, du sambo, du muyn thai et du krav maga.
– Mais depuis quand tu fais des trucs comme ça toi?
– Ben depuis qu'on m'a dit que je serais en Triple Threat contre toi et Bryan. Je pense que l'occasion est bonne pour enfin montrer au monde qui est le meilleur technicien de la planète.

 

 

– Salut grand. Punk m'a dit qu'il aimait les filles un peu tarées. Et toi?
– Moi j'aime les filles un peu mortes.
– Ah. Heu. Bon je vais plutôt aller draguer Josh Mathews.  

 

 

Sheamus, attention, derrière toi, Del Rio! PUTAIN SHEAMUS FUIS! FUIS!!! IL A UNE ECHARPE!!!

 

 

– Tu vois, Kofi, on avait prévu que je gueule What's Up puis que je te tende le micro et que tu gueules toi aussi What's Up!
– Ouais!
– Mais les bookers ont décidé que t'étais pas encore assez bon au micro pour ça, désolé.

 

 

Ces deux vieux rabbins jouaient paisiblement aux échecs dans un parc quand ils furent empoignés par des agents de la WWE, poussés dans une voiture, amenés au stade et jetés en pâture à un cyborg de 150 kilos.

 

 

L’expression du jour : tenir la chandelle.

 

 

– AJ, sois mystérieuse !
– OK, euh… si je fais rien, ça va ?
– Nickel !

 

 

Hey mais j’te r’connais toi ! T’es celui qui fait des saltos arrière quand je lui claque un Brogue Kick dans le dentier !

 

 

S’il te plait Vince tire sur mon doigt ! S’il te plait j’en peux plus ça fait des semaines que plus personne le fait et j’ai des crampes terribles ! Tire sur mon doigt !

 

 

Le pire salopard hypocrite de la WWE se trouve sur cette image, sauras-tu le découvrir? Indice: c'est John Cena.

 

 

– Et vu que t'es noir, tu vas danser avec Brodus et ses biatchs quand il arrivera!
– Mais Monsieur McMahon, une telle conduite ne correspond guère à mon personnage, celui d'un brillant avocat qui se prévaut de ses palmes académiques…
– Tais-toi sale moricaud, je comprends rien quand tu me parles en petit nègre.

 

 

Salut Cody, je suis le vétéran chargé de te mette over. Donc pour commencer je t'ai pris ton titre, puis je t'ai humilié en promo et maintenant je vais encore te battre. Essaie pas de comprendre, c'est pour ton bien.

 

 

Z'êtes sûrs? Si je projette Cena par-dessus la cage et il retombe de l'autre côté, j'ai match perdu? Tant pis, j'ai juste trop envie de faire ça.

 

 

Trois garçons, une fille, beaucoup de possibilités.

 

 

Magnifique interprétation par AJ Lee de la colère, de la rage, du bonheur, de la tristesse, de la détresse, du dépit et du meme Yao Ming en simultané.

 

 

Même Charles Robinson n’en revient pas mais c’est pourtant vrai, fantastique Lie Detector du Big Show qui rend le plus beau des hommages à son pote R-Truth.

 

 

– Je suis dégoûté de me trouver à Billings, Montana. J'ai toujours pensé que les boulons pour moissonneuses-batteuses fabriqués ici étaient à chier.
– Boooouuuuuh! Butez-le! Jetez-lui des boulons!

 

 

C'est moche, c'est triste et on y rencontre des mecs bizarres. Pourtant, une fois qu'on y est bien installé, on ne veut plus s'en aller. Finalement, NXT, c'est un peu le Nord-Pas de Calais de la WWE.

 

 

– Vickie j’en peux plus, tu répètes toujours les deux mêmes mots, ça me donne mal au crâne c’est insupportable !
– Excuse-moi…

 

 

Au barreau de Stamford, certains avocats trouvent les plaidoiries de leur confrère David Otunga un brin trop théâtrales.

 

 

– Sheamus, vous allez être confronté à deux adversaires ce soir, est-ce que cela vous inquiète?
– Je vais te raconter une histoire de chez moi, Matt. Ma tante Polly avait deux porcs. Deux gros porcs qui passaient leur temps à se rouler dans la merde, à grogner et à puer. Un jour elle en a eu marre et elle les a butés à coups de hache.
– Heu… et alors?
– Ben alors, on les a bouffés le soir-même avec de la bière. Et après, pour rendre hommage à leur mémoire, on est tous allés chier dans la porcherie où ils avaient vécu.
– OK, merci Sheamus, c'était très instructif, comme toujours.

 

 

– Dites captain, on irait bien baiser dans votre bureau là.
– Eh bien pour cela, playa, il faut que je vous en donne les clés!
– Effectivement.
– Et ces clés, elles sont dans ma poche!
– OK…
– Et je vais vous les donner… RIGHT NOW!
– Merci captain.

 

 

– Nous, les Américains nous ont pratiquement colonisés depuis deux cents ans.
– Nous ils nous ont balancé deux bombes atomiques sur la gueule.
– Il y a un truc qu'ils ne nous prendront jamais, Yoshi: notre dignité.
– Bien dit, Nattie.
– Prout.  

 

 

Bon, le barbecue, c'est fait. Maintenant, Truth, bouge surtout pas, je vais allumer la clope que t'as à la bouche.

 

 

– Eve, puisque tu es toute mouillée…
– Tu vas me donner une serviette pour m'essuyer?
– Non! Je voulais dire que puisque tu es toute mouillée, ON VOIT TA CULOTTE!

 

 

– Dolph, il fait très chaud ici!
– Pas de problème Vickie! Je fais faire l'éventail avec ma bite!
– Merci Dolph, tu es un vrai gentleman!

 

 

– Comme on se retrouve, Kane! Je vais enfin pouvoir assouvir la vengeance dont je rêve depuis des mois!
– Mais t'es qui, toi?

 

 

Ah ouais, je vois, ça me paraît très clair là… C'est la courroie qui a pété ! Je vous ai dit que mon oncle Wulfridge tenait un garage à Drogheda ? Si vous avez une chèvre à faire castrer il peut aussi vous aider, d'ailleurs !

 

 

La vraie raison pour laquelle on n'a toujours pas vu Bray Wyatt dans le ring, c'est qu'après l'enregistrement de sa dernière vignette il a été dévoré par des zombies.

 

 

Rien de tel qu'une bonne lobotomie pour convaincre un catcheur du roster principal qu'aller à NXT constitue une étape positive pour sa carrière.

 

 

– Les gentils, vous souriez! Les méchants, vous faites la gueule! … Putain Bo! Souris, t'es gentil toi!
– Pff, sourire, je sais pas trop faire. Je peux pas changer d'équipe avec Michael plutôt, vu que lui il sait pas faire la gueule?
– Bon, ben le grand bain ça sera pas pour tout de suite les gars.

 

 

Pas sympa de la part de Bradley Wiggins et Christopher Froome de narguer leurs adversaires en pleine montée du Mont Blanc.

 

 

– Punk, t’as gagné le Money in the Bank deux fois de suite, faut faire comment?
– Eh bien vois-tu John, il s’agit d’un match très spécifique où il est indispensable de parfaitement gérer ses efforts, de laisser ses adversaires se détruire les uns les autres afin de surgir au moment opport…
– Ouais, bon, j’ai compris. Je vais tous leur péter la gueule et je vais gagner!

 

 

Naturellement, il est hors de question que je mêle mon auguste personne à cette vile assemblée de manants pressés d’escalader en une empoignade simiesque une échelle probablement tâchée de sang et de diverses secrétions humaines plus répugnantes les unes que les autres afin de rapprocher leurs mains calleuses et moites du précieux attaché-case. Il me siend bien davantage d'emprunter l’ascenseur.

 

 

– Haha fella, pas mal ta charrette, je vois que t’y tiens beaucoup, ça me rappelle que mon grand-père Phineas avait un tracteur, un jour un clebs a pissé dessus, ben il lui a botté son arse tellement fort qu’à la fin le taureau du champ d’à côté pouvait l’enculer sans problème! Le chien, hein, pas mon oncle Phineas! Parce que ça serait plutôt mon oncle Phineas qui aurait enculé le t…
– Silence, perro, chaque fois que tu parles tu me fais regretter d’avoir appris l’anglais.  

 

 

La loupe, un instrument utile pour pisser quand on est possesseur d'une micro teub.

 

 

– Ted, tu trouves que je suis un personnage simpliste?
– Heu… hein, quoi? Scuse, je regardais tes gros nichons.

 

 

– Dites, Daniel… Ca fait quoi d’embrasser une fille sur la bouche?
– C’est divin, Josh.
– Vin, Josh.
– Hein?
– Haha, je vous ai eu!  

 

 

Mords si t’as mal, Ciaime. Mords aussi si tu prends du plaisir.

 

 

Rhoo les petites natures. Bon, je vais finir le tonneau de bière moi-même.

 

 

Pendant sa tournée avec Fozzy, en vrai rocker, Chris Jericho s’est laissé pousser les poils sous les bras.

 

 

Gollum s’est emparé de l’anneau, et immédiatement, c’est devenu un gros enfoiré!

 

 

Le majestueux navire glissait sur l’onde. Un vent puissant gonflait ses voiles.

 

 

– Haha Curt t’as vu ce qu’on lui met?
– Chut Tyler, s’il se réveille il va s’énerver.

 

 

C’est quand même ultra-violent les règlements de comptes entre gangs noirs aux USA.

 

 

Bon, je suis tout seul, j’ai l’échelle et y a la mallette en haut. Putain, si personne n’intervient dans les dix prochaines minutes, je vais peut-être pouvoir la décrocher!

 

 

– Ca va Dolph, je te ralentis pas trop?
– Tranquille, je gère. Christian est sur la dernière marche de l’échelle, là, j’ai donc encore facilement trente secondes pour le rattraper.

 

 

Bon sang mais ça se tient comment ce machin ? Ils auraient pu me passer la ceinture directement quand même !

 

 

Le téléphone à la WWE, c’est l’accessoire qu’on sort pour se donner une prestance mais qui sert à rien. Comme dans la vie quoi.

 

 

NSFW : un homme bande. (Infolutte)

 

 

Elles sont prometteuses, les nouvelles pousses de la WWE, et leurs gimmicks sont pas mal, mais faudrait songer à innover aussi question moveset.

 

 

– Dennis, Karl… Nous sommes des catcheurs professionnels et vous non, donc…
– T'en fais pas Hulk. On vous cognera pas trop fort.

 

 

Allez les gars, je sais que ça fait mal, mais si on ne fait pas tout comme le kiné nous a dit, on va encore choper des escarres.

 

 

Et je peux maintenant le révéler au visage d’un WWE Universe paralysé de stupéfaction : l’AGM, en fait, c’était moi.Hornswoggle n’était qu’un pion.

 

 

Les fans de Brogue Lesnar sont venus nombreux.

 

 

– Ce soir tu me vois pas, Aksana.
– Pourquoi, tu sors ?
– Non, je t'encule.

 

 

Bonne poire, Tyson Kidd accepte toujours de prendre les deux gros pamplemousses de Tensai sur la fraise quand celui ci glisse sur une banane.

 

 

– Titus il est comme Emile Louis dans un pensionnat pour filletttes hein, il est…
– Ok mon pote ok on va rentrer maintenant ça suffit haha…

 

 

C'est moi le futur de la fédération ! J'apporte du sensationnel, ce petit quelque chose en plus qu'on n'a jamais vu dans le monde du catch ! Et cette chose là, c'est… un panama !

 

 

Chris Jericho 2012 contemple avec un brin de nostalgie Chris Jericho 2000.

 

 

C’est bon Onc’Ferdie ! Je tiens fermement ce gros bouc, tu peux procéder à la palpation des couilles !

 

 

Un… un headlock ?! Ca va pas ou quoi ? C’est une partie de mon moveset ça Alberto ! Stupid stupid stupid !

 

 

Toujours aussi prévenant, Antonio s’apprête à se relever brusquement pour fournir à son amie un orgasme aussi brutal qu’inattendu.

 

 

A la WWE, on met sur les Noirs des tshirts où leur nom est inscrit, au cas où on les perdrait.

 

 

– Ah, Summerslam, j'adore! C'est l'été, tout ça!
– Oui Brock, c'est l'été, tu sais ce que ça signifie…
– Oui Paul, je sais: je dois mettre de la crème solaire pour protéger ma peau si délicate.
– C'est bien Brock.  

 

 

– Cobra! Cobra! Cobra! Cobra! Cobra!
– Mais toi faire quoi?
– Je viens de dire le mot cobra en cinq langues différentes pour démontrer ma supériorité sur Santino Marella, poupée.
– Waouh! Moi savoir seulement dire un seul mot en cinq langues, c'est bite.

 

 

Celle-là, elle est pour toi, AW, écoute bien: "Hé, Truth, Kofi! On va vous pendre à un arbre comme en 1950 dans l'Alabama!"

 

 

– Hein? Tu peux recommencer?
– Gas-té-ro-po-des gé-la-ti-neux.
– Heu… Tu peux épeler?

 

 

– Pathétique, perro. Les miennes sont trois fois plus grosses. Remballe ça avant que j'ordonne à Ricardo de te les arracher avec les dents.
– Wouf patron! Wouf!

 

 

– N’oubliez pas, les ados ! Trois heures à regarder Summerslam, c’est toujours trois heures pendant lesquelles vous ne risquerez pas de vous faire violer par un pédophile !
– Mais vous pouvez venir me voir après !
– Chut Jerry.

 

 

Pré-show sur Youtube, post-show sur Youporn.

 

 

Sympa de revoir ces images des manifs datant du référendum sur la constitution européenne.

 

 

– CRAC ! Je t’ai pété le bras, Michaels ! Comme ça tu ne pourras pas me porter ton finisher dimanche !
– Tu es décidément trop intelligent, Brock.  

 

 

"Dans l'avenir, chacun aura droit à quinze ans de main event." Andy Warhol

 

 

– Mais Chris, on n'avait pas dit que c'était le match où tu me passais le relais? Alors pourquoi c'est moi qui perds?
– Ben justement. Je te passe le relais du super technicien qui jobbe tout le temps.  

 

 

Voici le casting intégral de The Expendables III.

 

 

Un peu essoufflé à la fin de son 200 mètres, Christophe Lemaître.

 

 

Et soudain, comme il partait pour un 619, le regard de Rey accrocha une pancarte insultante et il fondit en larmes comme une grosse tafiole!

 

 

Non Antonio, c'est une chaussette, pas une cravate.

 

 

Heu… Ton slip est troué, Bébert.

 

 

La voix des sans voix essaie bien de nous crier quelque chose, mais la musique est trop forte.

 

 

Lassé de ses défaites à répétition, John Cena a enfin décidé de prendre des stéroïdes. Ca va chier.

 

 

Maintenant que je n’ai plus de bagnole, J’EXIGE une carte orange cinq zones !

 

 

La Une que même l'Equipe n'aurait jamais osé faire.

 

 

CM Punk a tout tenté en vain : le micro n'est pas rentré.

 

 

My taylor is rich. Il est aussi daltonien.

 

 

Le problème des Néo-Zélandais, c'est qu'ils sont tous sincèrement persuadés de maîtriser le haka.

 

 

Comme on dit à Marseille, « on craint Duggan ».

 

 

– Comment va ton gamin, Ted ?
– Bof. Il ne sait ni lire ni écrire alors qu'il a déjà dix ans… Et les tiens ?
– Pareil. Mais qu'est-ce qu'on va pouvoir faire de ces abrutis ?

 

 

Alors, Maïté, quelle recette allez-vous nous présenter aujourd'hui ?

 

 

Earthquake et Typhoon sont là, mais Tsunami n'a pas pu venir, il avait piscine.

 

 

– Bonjour, je cherche mon esclave, un gros nègre de 200 kilos en pagne, vous l'auriez pas vu ?
– Hmm, je ne sais pas… Vous pouvez préciser un peu votre description ?

 

 

Harmonie des couleurs, une touche de chic parisien, mais avec un brin d’excentricité. Le public a été charmé par l’audace légèrement ostentatoire de la nouvelle collection printemps-été 1992.

 

 

– Bon, suis mes conseils et ça devrait bien se passer.
– Sérieux tu vas m'aider à progresser en catch ?
– Non, de ce côté là y a pas d'espoir ! Par contre je vais t'aider à bien orienter ton décolleté par rapport à la caméra.

 

 

Bah ouais Randy, c'est pas si simple que ça de toucher ses pointes de pieds.

 

 

Écoutez je n’ai rien pu faire ! Il… il a fait une galipette arrière et une roue avant son atémi. Une puissance terrible m'a alors traversée. D'une force que je n'avais plus ressentie depuis le combo Pedigree-Sweet Chin Music d’il y a trois ans contre DX. Impossible alors de me relever. Ce mec est un monstre.

 

 

Hé, Cesaro ! Moi je sais rien dire, mais en six langues ! Niqué !

 

 

– Qu’est qu’il y a Kane, tu veux encore un hug ?
– Nan, c’est fini les préliminaires, là. Maintenant, ON BAISE.

 

 

J'ai plus le droit d'utiliser le Brogue Kick. Ca me rappelle l’histoire de mon cousin O’Donaughut. Comme il arrêtait pas de tuer des types à coups de poing en se bagarrant dans des tavernes, le druide du village lui avait interdit de sortir de chez lui parce que ses poings étaient comme des armes, et qu’il était interdit de se balader avec des armes. Ben ce con, il s’est fait couper les mains au poignet par sa sœur Mara, et il est retourné dans les bars pour boire des bières à la paille et tuer des mecs à coups de moignon !

 

 

– Paul, c’est quoi ces grognements à l’arrière?
– Hein ? Ah ça, c’est Brock qui a attrapé un ours dans la forêt.
– Attends, t’as un ours à l’arrière là ? C’est lui qui fait ces bruits ?
– Mais non, voyons, je ne vais pas prendre un ours dans ma voiture ! Les bruits, c’est juste Brock qui digère.  

 

 

Ne  faites pas ça chez vous, à l'école ou après soixante ans.

 

 

Pour remplacer Jerry Lawler, la WWE a immédiatement rappelé une de ses figures emblématiques : l'AGM

 

 

– Sérieux, Paul? Brock a dit ça?
– Eh oui, Ciaime, j'en suis resté coi, je l'avoue. Je l'entends encore affirmer le primat de l'immanence ontologique sur l'expérience empirique et sensible, avec une espèce d'évidence…
– Brock qui mêle phénoménologie de l'esprit et transcendance gnostique, je n'en reviens pas.
– Moi non plus. Lui qui avait toujours été si sarcastique envers Jankélévitch!

 

 

– Dites je sais pas de quoi vous discutez là, c'est sans doute super intéressant, mais Dolph vient de se prendre un dixième RKO de suite, là.
– Vickie, Brock est devenu néo-kantien.
– Quoi?!  

 

 

– Dolph! Randy! Brock Lesnar a évolué dans son approche cosmogonique!
– Tu déconnes?!

 

 

– Allez Dolph, reprends-toi, j'ai les oeuvres complètes de Wittgenstein dans cette mallette, on rentre illico à la maison étudier ça!
– J'arrive, Vickie. Laisse-moi quelques instants pour digérer le choc.

 

 

J'vais t'faire courir moi, rouquin! Pédé!

 

 

– T'appelles ça un Sharpshooter, Tyson? Moi j'appelle ça un débutant qui descend une piste de ski en chasse-neige!
– Pardon Bret, je vais m'appliquer! [Tain mais qu'est-ce qui m'a pris d'accepter de catcher un soir où ce vieux relou est dans la place?]

 

 

Titus O'Neil, le seul homme qui arrive à botcher un hug.

 

 

– Je préfère te prévenir, Daniel, Vince a un humour assez spécial en ce qui me concerne. Katie Vick, la fausse couche de Lita, Edge qui kidnappe Paul Bearer… Il voulait aussi que j'aie une bite de cinquante centimètres quand j'ai joué le tueur dans See no evil, il pensait que ça serait rigolo.
– Et t'as tout accepté, sauf le coup de la bite de cinquante centimètres…
– Ouais. Je veux bien être bonne poire, mais je vais quand même pas me faire réduire le pénis pour une simple scène de film d'horreur.

 

 

– Huit ppv de suite que je suis champion WWE et que je suis pas en main event, c'est un manque de respect pour mon travail et mon statut.
– LE RESPECT NE SE RECLAME PAS, IL SE GAGNE!
– Aaaah salaud, t'as sorti la phrase incontrable du top face, je vais m'évaporer dans une fumée noire malodorante!  

 

 

– Je suis champion depuis 300 jours, et je t'ai battu dans nos trois derniers matchs.
– Ca ne veut rien dire. Bats-moi une quatrième fois de suite, là tu pourras parler!

 

 

Le choc du Brogue Kick a été si terrible que mes testicules sont descendus !

 

 

Chaque fois que j’entends du Wagner, j’ai envie de faire un hug à quelqu’un.

 

 

Pour le catch, je sais pas, mais on assure grave en kata.

 

 

Bon, Sin Cara m’a battu par rollup. Grâce à ça, j’ai une piste quant à son identité : je sais à coup sûr que c’est une nana.

 

 

– Hmpfff !
– Tain mais me pointe pas du doigt, c’est super mal poli !
– Arrête Miz, il est tout fier de savoir faire ça, il a pris des cours de bodylanguage et tout !
– C’était qui son prof de bodylanguage ?
– El Secreto Muy Secreto, un luchador qui a toujours catché enveloppé dans une cape le dissimulant entièrement.
– OK, je comprends mieux maintenant.

 

 

– Hmm, je me sens si détendu…

– Putaingue Danieleuh, tu tireuh ou tu pointeuh ?  

 

 

– Eh les mecs regardez, c’est Randy Orton, il est juste à dix mètres de nous !

– Je sais pas, je vois super mal sur mon mini-écran…  

 

 

Idiot ! Tu as encore foutu du sel partout !

 

 

– Laissez le maître tranquille ! Je le protégerai, dussé-je y laisser la vie !
– Vazi bol de riz casse-toi sinon j’t’en mets une.
– OK ! Mais vous lui direz que j’ai essayé, hein !

 

 

– Jerry va mieux, il vient d’ailleurs d’être inculpé d’attouchements sexuels sur une infirmière venue le soigner, sur un autre patient et sur trois cadavres à la morgue !
– Vintage Jerry !

 

 

– Pierre !

– Feuille !

– Nichon !  

 

 

– Let’s go Bryan ! Let’s go Bryan !

– Hein ? Cena ? Mais qu’est-ce que tu fous là ?

– Chut ! Je suis venu incognito !  

 

 

– On t’aime Daniel ! T’es le meilleur ! Tu vas le défoncer !

– OK, c’est sympa, mais si vous pouviez éviter de me postillonner dans la gueule…  

 

 

Ptain mais c’est quoi cette chaîne de merde, ils passent que du catch tout le temps !

 

 

 

C'est tout pour cette session, mais plein d'autres vignettes vous attendent ici! Donnez-nous votre fav'five en comms, on s'engage à en tenir compte pour la suite.

6 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut