Catch

Grognon, sang, urine et vomi

Colloque : débat entre penseurs distingués sur un sujet controversé, à propos duquel tous sont unanimes pour ne pas s'accorder.

Albert Brie (haha ce nom de famille pourri!)

 

Je me suis fixé un défi en rédigeant les questions de ce grognon : obtenir autant de réponses opposées que possible. J’estimerai avoir réussi si Major Tom et Coy sont en désaccord sur au moins cinq questions (il y en a dix au total). Suspense !

 

 

Bonjour !

N’importe quoi.

 

 

Gros oui ou grognon, épisode 26

 

 

1. Brock Lesnar restera champion du monde jusqu'à Wrestlemania.

 

Major Tom : Grognon

J'aurais sans doute répondu autrement il y a deux semaines, mais plus le temps passe, plus je me demande si la WWE ne va pas faire marche arrière toute sur le règne de Brock et flipper devant le fait de ne pas voir son titre défendu à chaque PPV (car il paraît entendu qu'on ne le verra pas, ou presque pas, entre Night of Champions et le Rumble). Ca ne constitue pas, à mon avis un problème, mais je crains malheureusement qu'on fasse machine arrière toute dès le prochain PPV, avec Cena qui, d'une performance héroïque réussit à arracher le titre (avant de le perdre face à Rollins le même soir ?) Oui, c'est complètement con et ça ne sert personne, mais combien de fois a-t-on dit ça à propos d'un arc narratif autour du Marine ? La WWE se réfugie vers lui quand elle manque d'idées (et ça veut dire souvent), et avec les rumeurs de retraite imminente, il faut se dépêcher pour lui faire battre le record de Flair !

 

Coy : Grognon

WrestleMania c'est encore très loin et je vois mal comment Brock Lesnar pourrait rester champion pendant presque huit mois d'affilée. Entendons-nous bien, je ne suis pas en train de dire que cette perspective me dérangerait. Bien au contraire. J'adorerais assister à un long règne de terreur au cours duquel différents prétendants tenteraient de faire vaciller Lesnar mais finiraient tous par se faire démolir les uns après les autres… jusqu'à ce qu'un sauveur se pointe pile pour le grand rendez-vous annuel. Sauf que des « sauveurs » crédibles, y en n'a pas des masses. (Peut-être The Rock pour la revanche du SummerSlam 2002? Et soyons fous, Punk?) Sinon bien évidemment, celui qui pourrait vraiment s'imposer, c'est John Cena et du coup, ça se ferait à court terme car vu ce qu'il a montré lors du dernier Raw (grosse détermination, orgueil blessé, besoin de se racheter aux yeux de ses fans), je me dis qu'on n'est pas à l'abri d'une grosse surprise à Night of Champions (ce qui ne manquerait pas de bien me faire chier soit dit en passant).

 

Et puis d'un point de vue purement pragmatique, nous savons tous que Lesnar est très attaché à son emploi du temps ultra allégé, ce qui semble difficilement conciliable avec un très long règne. Comment maintenir pendant des mois à la tête de la fédération un champion qu'on ne voit que par intermittence? La WWE ne pourrait pas indéfiniment faire parler Paul Heyman seul à sa place. Et de la même manière, il ne faudrait pas qu'elle abuse de la technique qui consiste à diffuser des interviews enregistrées en avance pour camoufler l'absence du Monstre.  

 

 

Bon, ça c’est fait. Je défends mon titre au prochain ppv, puis je pars chasser l’ours polaire jusqu’à Wrestlemania.

Heu Brock c’est-à-dire que… en tant que champion tu devrais quand même être présent un peu plus souv…

Non.

– D’accord Brock.

 

 

 

2. Le push de Roman Reigns est géré de la meilleure façon possible au vu de ses caractéristiques.

 

Major Tom : Gros oui

Si la WWE veut pusher Roman Reigns, il me semble qu'elle s'y est bien pris : matchs à beaucoup pour le faire connaître, domination décisive sur les segments, temps de micro significatif et victoire un contre un face à une valeur sûre du roster lors de l'un des plus gros PPV de l'année. Le problème dans tout ça, c'est que la personne choisie pour jouer la partition n'est pas à la hauteur. Reigns n'est en rien prêt, et ses lacunes sont plus que criantes. Il le sera un jour, ou peut-être jamais, mais en tout cas il n'est pas (encore) le grand catcheur que la WWE voit en lui, et c'est un vrai problème. Push bien géré, mais erreur de casting.

 

Coy : Gros oui et non

Gardons à l'esprit que le Shield n'est séparé que depuis quelques mois seulement, au cours desquels Roman est allé tâter un peu de main-event en ppv (Money in the Bank et Battleground). De ce point de vue la WWE a bien géré son ascension en évitant de le propulser directement dans des combats « 1 contre 1 ». Par la suite, il s'est retrouvé face à Orton pour sa première vraie rivalité en solo. L'avoir mis face à un vieux routard comme le Legend Killer a dû être très formateur et enrichissant pour Roman mais ce qui me chagrine un peu, c'est la relative facilité avec laquelle il est venu à bout de la Vipère. La confrontation semble déjà terminée et j'ai le sentiment qu'il aurait été bénéfique de la prolonger un peu afin que le Samoan rencontre une plus grande adversité. On a l'impression que tout est tellement facile pour lui que ça pourrait vite en devenir exaspérant pour toute une frange du public — frange qu'il aurait vite fait de se mettre à dos. Il a du potentiel, c'est certain et il est ultra populaire, c'est incontestable… il ne faudrait surtout pas qu'il brûle les étapes. La rivalité à venir contre Rollins semble bienvenue puisque logique au vu de leurs relations passées. De plus, elle permet également de le faire redescendre d'un léger cran, ce qui le préserve en évitant de le « cramer » trop rapidement. 

 

 

Brought to you by the producers of Ryback, rise of the cyborg !

 

 

 

3. Cesaro ne sera jamais champion WWE.

 

Major Tom : Gros oui

C'est trop tôt pour avoir un avis définitif, étant donné que le Suisse a sans doute quelques années de carrière devant lui, mais je pense que sa chance est passée (mais l'as-t-il un jour vraiment eue ?). Avec un seul titre, les règnes comme les champions vont se faire de plus en plus rares, et il est très clair que la WWE ne compte pas sur lui comme c'était le cas il y a six mois (dans les derniers au Rumble, dans les quatre derniers dans l'Elimination Chamber pour le titre, et vainqueur de la Andre the Giant Memorial Battle Royal Brother à Mania). Je ne sais pas bien pourquoi, mais il est clair que les bookers ont perdu la foi en le Swiss Superman. Et c'est dommage…

 

Coy : Grognon

A mon avis, Cesaro ne sera pas champion dans un avenir proche, ça me semble quasiment acquis. Par contre, s'il se maintient à ce niveau d'excellence en matière de catch et que son personnage est davantage travaillé (voire totalement repensé), alors il aura certainement un coup à jouer dans quelques années. D'une, ça ne fait que deux ans qu'il est à la WWE ; et de deux, je garde à l'esprit la « jurisprudence Christian » dont beaucoup pensaient qu'il ne toucherait jamais un titre mondial. Tout espoir est donc permis, peut-être pas pour un long règne mais peut-être au moins pour un test grandeur nature à la Swagger 2010 ou à la Ziggler 2013.

 

 

Je l’ai déjà eue celle-là. Je peux pas avoir les deux grosses en or plutôt ? Sûr ? Ou au moins celle avec la planète alors ? Ou alors l’une des deux en cuivre ? Ou alors celle avec le papillon là, elle est ach’ment jolie !

 

 

 

4. Au vu de leur gimmick actuel, les Rhodes n'auraient jamais dû turner heel.

 

Major Tom : Grognon

J'allais répondre oui, étant donné que le revirement semble vraiment sorti de nulle part et effectivement, en inadéquation totale avec leurs personnages. Mais il faut se rendre à l'évidence : la WWE ne sait pas quoi faire d'eux en tant que faces, peut-être par manque d'imagination, peut-être parce qu'elle est trop frileuse pour faire une rivalité entre gentils avec les Uso. Le heel turn a au moins le mérite de les remettre sur le devant de la scène, avec un match contre les jumeaux qui s'annonce alléchant dans quelques semaines. Et c'est déjà un net pas en avant pour eux par rapport à il y a un mois.

 

Coy : Gros oui mais…

Le problème, c'est que les deux frangins illuminés dégagent naturellement un fort capital sympathie, d'autant plus que la formation de leur équipe à Battleground 2013 rappelle de bons souvenirs emprunts d'une sincère émotion. Alors du coup, les voir devenir méchants me fait un peu mal à tel point que d'une certaine manière, on a envie de se dire « Non pas eux, n'importe qui mais pas eux! ». Et en même temps, il y a la réalité du terrain et nous savons que les affrontements face contre face sont excessivement rares. Les Usos semblent avoir été désignés pour rester gentils, il leur faut bien des prétendants heel pour probablement les déposséder de leurs titre à NoC.

 

 

– Hé vous deux ! C’est vous qui avez planqué la clé cosmique, avouez !

–  Heu, on ne sait pas de quoi vous parlez les gars.

Ah ouais ? En ce cas vous n’avez rien contre une petite fouille au corps, n’est-ce pas ?

 

 

 

5. Etant donné que Rusev a vaincu l'emblème de l'Amérique Swagger et s'apprête probablement à feuder avec Mark Henry, ancien membre d'une équipe olympique américaine, son prochain adversaire sera Kurt Angle, de retour à la WWE après huit ans.

 

Major Tom : Grognon

Non, non et non. Il y a juste trop d'inconnues dans cette affirmation pour pouvoir dire que c'est ce qui se passera. Déjà, Mark Henry n'a pas vraiment l'air de se précipiter pour affronter Rusev, il est plutôt occupé avec sa tag team de l'horreur avec le Big Slow. Ensuite, si Kurt Angle revient à la WWE dans les prochains mois (et c'est un « si » très hypothétique) je pense qu'il ira plus haut sur la carte, pourquoi pas avec un title shot. Angle c'est cinq titres de champion du monde à la WWE, cinq à la TNA, et si il revient ce ne sera pas pour faire son Jericho, je pense. D'ailleurs, attention à ne pas trop attendre d'un retour de l'Olympic Champion. Je l'adore, et c'est sans doute le meilleur catcheur nord-américain in-ring sur ce siècle, mais ses dernières performances à Orlando n'étaient pas très encourageantes, niveau forme…

 

Coy : Gros « c'est pas con du tout comme hypothèse »

Présenté comme ça, ça ferait effectivement un bon angle (oui j'ai osé) pour le retour de Kurt Angle. Ce serait on ne peut plus cohérent avec la storyline en cours et ça lui permettrait de bénéficier directement d'un énorme soutien de la part du public. De plus, j’ai entendu dire qu'il souhaitait finir sa carrière à la WWE et ce moment fatidique semble approcher à grands pas. Par contre la rivalité de Rusev contre Henry ne semble pas enclenchée de manière très nette: le gros Mark semble davantage préoccupé par son alliance avec le Big Show dans l'immédiat. Tout ça est donc à clarifier. En tout cas si les choses se déroulent ainsi au sujet de Angle, ben je serai archi dég' d'avoir été spoilé!  

 

 

Manque de pot, au moment où le médaillé d’or olympique américain fera son retour, Rusev ne sera pas là : il aura été déployé à Novoazovsk face à la 58ème division blindée ukrainienne.

 

 

 

6. Il n'y a rien à sauver dans la feud des soeurs Bella.

 

Major Tom : Gros oui

Je suis désolé. Je comprends qu'on apprécie de voir la division féminine au premier plan, qu'on aime suivre une vraie rivalité un peu travaillée entre deux personnes ayant un vrai passif, ou même qu'on attende avec impatience un match qui pourrait être divertissant à Night of Champions. Mais je m'en fous. Je n'apprécie déjà pas beaucoup le catch féminin quand il s'agit de voir AJ Lee face à Paige, alors ce n'est pas une feud entre deux soeurs que je trouve aussi agaçantes que peu talentueuses dans tous les aspects du catch qui va réussir à m'accrocher. Désolé, je zappe.

 

 

Coy : Grognon

Cette rivalité n'a peut-être plus grand chose à nous apporter mais tout ce qui a eu lieu jusqu'à présent m'a globalement intéressé et enthousiasmé. J'avoue qu'initialement, c'était surtout sur la prestation de Stephanie que je me focalisais. Elle a été remplacée par Nikki qui mine de rien a claqué deux promos très convaincantes en deux semaines. Je ne soupçonnais pas un tel talent micro en main chez la Bella aux gros seins que j'ai trouvée particulièrement crédible. Elle a fait preuve d'une rare violence verbale à l'encontre de sa frangine et ce torrent de rancœur brutal et inattendu suffit pour le moment à me garder réceptif à la guerre des jumelles.

 

 

– Brie, t’es qu’une pauvre attention whore prête à tout pour qu’on la remarque.

Mais voyons Nikki, c’est toi qui t’es fait poser des faux seins, pas moi.

Tu vois, tu vois ? Tu te sens obligée d’avoir toujours le dernier mot. Lamentable.

 

 

 

7. Vous aimeriez voir Bo Dallas à la tête d'une stable de midcarders frustrés par leurs échecs (Swagger, Kingston, peut-être un ou deux autres encore).

 

Major Tom : Grognon

Je trouve que le personnage de Bo Dallas a pris un tournant trop tôt. J'aimais bien, moi, le gimmick du mec qui Bolieve, du faux face qui finit toujours par gagner on ne sait comment. Comme son frère, Bo me parait un catcheur moyen qu'on a doté d'un gimmick en or qu'il interprète parfaitement. Sans ce personnage, on n'a plus affaire qu'à un catcheur moyen heel. Et je ne suis pas vraiment persuadé qu'une stable de midcarders losers relance qui que ce soit. Enfin je ne sais pas, il faudrait demander à Jinder et Drew… ah, ouops.

 

Coy : Grognon

On nous a déjà fait le coup avec Xavier Woods et bonjour le pétard mouillé! Étant donc bien échaudé par cette tentative avortée (encore que certaines rumeurs annoncent que le clan des Blacks ne serait pas enterré), je préfère voir Bo évoluer en solo encore un  moment. Laissons-le continuer tranquillement son petit BOnhomme de chemin, je suis sûr qu'il peut encore grimper d'un niveau dans l'échelle des têtes à claques. Il faudrait par contre que la WWE lui permette de s'exprimer un peu plus au travers de matchs un peu plus consistants. D'après ce qu'on a vu jusqu'à présent, il n'y aura probablement pas de quoi follement s'extasier mais il faudrait quand même au moins qu'il dépasse le stade des combats de trois minutes pour gagner un peu plus en intérêt.

 

Kofi, ça fait des années que malgré tes excellentes performances dans le ring, tu restes bloqué sous le plafond de verre. Je t’invite à BOLIEVE et alors tu deviendras blanc !

 

 

 

8. En termes de relations publiques et d'image, la WWE a bien géré l'affaire ayant abouti au départ d'Alberto Del Rio.

 

Major Tom : Grognon

J'ai suivi cette affaire de loin, mais chez moi, quand un employé met une gifle à un autre employé pour avoir fait une blague raciste, ce n'est pas forcément le premier qui est en tort. Les commentaires faits par la suite par Del Rio sont peut-être l'oeuvre d'un homme aigri de ne jamais avoir vraiment su trouver sa place dans la compagnie, mais on ne peut pas dire que la WWE ressorte grandie de cette affaire, elle qui a déjà du mal à vendre son Network, ou sa compagnie à ses actionnaires.

 

Coy : Gros oui

Cette question laisse entendre que le départ de Alberto a fait grand bruit et que la WWE a dû sortir la lance à incendie pour étendre le feu. Si tel est le cas, je ne l'ai absolument pas ressenti en tant que tel. D'après ce que j'en ai vu, la fédération s'est contentée d'un communiqué laconique pour annoncer le départ du Mexicain et point à la ligne. Je n'ai pas vu, entendu ou ressenti de remous particuliers. Alberto s'est comporté de manière inacceptable et en a été (lourdement) sanctionné. La WWE me semble avoir joué un minimum la carte de la transparence. En termes d'image, je pense qu'elle a fait ce qui était bon pour le business: il lui fallait se montrer intransigeante au sujet d'un tel comportement.

 

 

Vous vous rendez compte, ce type m’a dit de faire la vaisselle ! Ni une ni deux je lui ai mis une droite et je suis rentré au Mexique. Là-bas au moins, tout le monde bouffe avec ses doigts !

 

 

 

9. Le déménagement de Smackdown au jeudi soir annonce des contenus plus intéressants pour ce programme.

 

Major Tom : Grognon

Je ne vois pas trop pourquoi ce serait le cas. Il y aura peut-être un vague sursaut avec l'arrivée de quelques gros noms pour les trois semaines suivant le déménagement, genre Cena, Hogan ou chais pas qui. Et puis on retombera dans le marasme habituel. Ce qui relancera le show bleu, ce sera le retour à deux rosters.

 

Coy : Grognon

En fait, le passage de SD au jeudi soir me laisse de marbre. A vrai dire j'ignore même complètement ce qui peut motiver ce futur changement. La chaîne SyFy a-t-elle demandé à récupérer le créneau pour diffuser un nouveau programme prioritaire le vendredi? La concurrence sera-t-elle moins rude le jeudi? (Ça me semble peu probable vu que la WWE se targue déjà d'être souvent N°1 des chaînes câblées le vendredi soir.) Alors quel facteur pourrait faire que le jeudi permette plus d'audace que le vendredi? Si la WWE voulait vraiment revitaliser SD, elle pourrait très bien le faire en maintenant le show à sa place actuelle non? Je suis très dubitatif sur ce coup… Si vous avez votre petite théorie, lâchez-vous dans les comm'!

 

 

– Mr Heyman, à présent que Smackdown passe le jeudi, est-ce que Brock viendra plus souvent ?

Ah ben oui, sans souci.

– Mais pourquoi se mettra-t-il à venir jeudi alors qu’il ne venait pas quand c’était vendredi ?

– Parce que vendredi soir, il était occupé : il regardait Smackdown à la télévision.

 

 

 

10. Des trois récentes recrues phares de la WWE — KENTA, Prince Devitt et Kevin Steen —, c'est le premier nommé qui fera la plus belle carrière chez Vince.

 

Major Tom : Grognon

Evidemment, c'est difficile à dire vu que tout dépendra en partie du booking souvent inepte qui sera concocté par la WWE. KENTA a beaucoup de qualités : il est athlétique, il est stiff, il est souvent spectaculaire. Mais il est relativement âgé, ne parle pas anglais, se blesse souvent et évolue à un niveau seulement moyen dans un ring depuis ses années de gloire, sur la période 2006-2009. Ce n'est d'ailleurs pas au Japon LA star que la WWE (ou les fans mal informés) veut nous vendre, c'était le plus grand catcheur de la deuxième fédération, mais il est loin en termes d'aura de mecs comme Okada, Tanahashi ou Nakamura. Il réussira sans doute, et c'est tout le mal que je lui souhaite, mais en août 2014, je ne trouve pas qu'il ait plus que les deux autres pour réussir. Le vrai package complet de cette promotion, c'est Kevin Steen : charismatique, atypique, doué dans un ring, excellent storyteller, superbe au micro. S’il me faut faire un choix, je pense que parmi ces trois catcheurs très doués, c'est lui qui a le plus de chances d'aller loin, devant Devitt, puis KENTA en dernier.

 

 

Coy : Grognon

Ces trois-là ont un joli pedigree qui laisse à penser qu'ils vont nous régaler, certes. Mais cette question semble sous-entendre que des trois recrues, KENTA serait, sur le papier, la plus talentueuse du lot. Peut-être. Sauf que si je ne dis pas connerie, notre ami japonais ne parle pas du tout anglais et on sait à quel point cette lacune peut s'avérer pénalisante dans le cadre d'une intégration réussie à la WWE. Alors rien que pour la prise en compte de ce critère, j'aurais plutôt tendance à miser sur l'Irlandais Devitt ou le Canadien Steen qui eux, au moins, ne seront pas entravés par ce handicap. Et si l'on se fie à un critère purement statistique, on notera que d'une manière générale, les Japonais n'ont pas vraiment marqué de leur empreinte la fédé de Vince McMahon (hormis le sumo Yokozuna qui n'était japonais que à l'écran)!  

 

 

– Tu vas bien t’amuser brother !

Hadoken !

Heu, ouais. Tu vas voir on t’a concocté un programme aux petits oignons !

Fukushima !

Pour commencer, tu auras une feud avec Tyler Breeze. Tu seras en mauvaise posture mais Yoshi Tatsu viendra te sauver la mise, brother !

Sayonara !

 

 

 

Score final : 5 désaccords sur 10, pari réussi pour moi, je suis très fier et je tenterai de parvenir au même résultat la prochaine fois !

 

 

Bon allez, maintenant arrêtez de vous engueuler et faites-vous un bisou.

 

 

 

Merci pour votre attention, commentez tout ça et rendez-vous très vite pour un prochain…

 

 

Gros oui…

 

 

… ou grognon !

12 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut