Catch

Paroles de manager

Ladies and gentlemen, my name is…

Paul Heyman

 

Internet est décidément une terre pleine de surprises, une contrée où l'inattendu vous guette à chaque instant. Tenez par exemple, j'ai appris la semaine dernière qu'un mec déguisé en Batman se baladait dans les rues de Tokyo sur ce qu'il est convenu d'appeler une Bat-moto. Comme vous pouvez l'imaginer, cela n'a pas manqué de me stupéfier au plus haut point. Pour autant, était-ce plus étonnant que cette rencontre virtuelle effectuée le mois dernier? Je faisais tranquillement mon petit tour habituel sur la toile afin de me tenir informé de l'actualité « briquesque » (oui je joue aux Lego; ça en plus du catch ça doit probablement faire de moi un putain de dégénéré mais ce n'est pas le sujet) et je suis tombé sur un énergumène lui aussi fan de catch. Mais pas que. Puisque le bougre a en effet poussé l'audace au point de devenir manager de catcheur. En vrai de vrai, dans la vraie vie!

 

Je n'ai pas résisté à l'envie de lui poser quelques questions.

 

 

La qualité première d'un bon manager? Savoir se mettre en retrait afin de valoriser son client.

Au fond à gauche, je vous présente Nevermore.

 

 

Entretien avec Nevermore

 

 

Pour commencer, peux-tu te présenter brièvement?

Moi, j’ai la trentaine, en couple, deux chats, mes autres passions sont l’univers de Tolkien, les Lego et la cuisine.

 

 

Et les Lego, c'est bien.

 

 

Depuis combien de temps es-tu fan de catch?

La diffusion de la WWE sur AB3 (une chaîne belge) a beaucoup compté, j’ai aussi de vagues souvenirs d’avant sur Canal +, mais pas assez pour me qualifier de « fan ».

A une échelle plus locale, Internet et les nouvelles technologies (réseaux sociaux, forums) ont joué un rôle important puisqu'ils ont permis de mettre en avant le catch « indy » européen. Ça rend les choses plus accessibles et ça m'a permis du coup de découvrir la BWS (Belgian Wrestling School).

 

Quels sont tes catcheurs préférés?

Raven, j’ai accroché dès la première fois et pourtant c’était à Heat ou Velocity juste un peu avant qu’il ne commence à casser des doigts, à l’époque je ne savais rien de la ECW ou de la WCW.

Aussi Kane, Sabu et je suis toujours content de voir un catcheur européen que ce soit à la WWE ou ailleurs comme Cesaro, Shanna, Romeo, Colby….

Ah oui sans oublier la Wyatt Family.

 

 

Raven, un charmant garçon que vous avez pu voir à la WWE entre 2000 et 2003.

 

 

Ton pseudo est Nevermore. Pourquoi l'avoir choisi, a t-il une signification particulière?

Nevermore est un genre de prophète celte, version moderne et plus chaotique du druide, un guru dominateur et maléfique.

Quant à Raven le catcheur, il faisait souvent référence à Raven le poème de Edgar Allan Poe dans lequel un corbeau répond à plusieurs reprises jamais plus (soit nevermore en VO, que Raven a donc repris à son compte).

 

 

« Maître Corbeau, sur un arbre perché,

tenait en son bec un fromage. »

Ah non merde, c'est pas le bon auteur!

 

 

La majeure partie des fans de catch se contentent d'être spectateurs. Toi, tu es manager de deux catcheurs. Quel déclic a fait que tu es devenu acteur de cet univers?

Avoir été au bon moment, au bon endroit avec les bonnes personnes. C'est un tout assez vague mais bien réel: le catch est revenu sur le devant de la scène au bon moment, j'ai croisé les bonnes personnes et encore, il m'a fallu faire du tri mais pour le reste mon histoire est très banale, pas de rêve de gloire! Je voulais reprendre un sport, j'avais ça en tête et j'en avais la possibilité au niveau de mon emploi du temps et des déplacements. Et puis j'ai accroché à l'ambiance, aux gens. J'y ai même rencontré ma compagne qui manage aussi. Mdr.

 

Depuis combien de temps exerces-tu cette « fonction »?

Nevermore est apparu pour la première fois le 7 mars 2009. Mon personnage existe donc depuis plus de cinq ans.

 

As-tu suivi une formation (école de catch) ou t'es-tu lancé « à l'arrache » en apprenant sur le tas?

J’ai commencé et je suis toujours à la BWS, je ne conçois pas qu’on puisse se lancer à l’arrache dans le catch. Un catcheur « autodidacte » c’est comme un médium qui connait l’avenir, ça n’existe pas…

 

Combien de temps (par semaine/ par mois…) consacres-tu à cette activité?

Ça dépend vraiment, entre entrainement, show, promo, Internet (et en prenant en compte les déplacements), ça va de quelques heures à… plus! En fait c'est presque impossible à quantifier. Je n'en ai aucune idée et je n'ai jamais compté. S'il y a un show dans la semaine, évidemment ça change tout. En plus, il y a le site internet et la page Facebook, bref ça varie selon l'actualité.

J'ai repris les entrainements physiques y a pas longtemps mais cette année, suite à une opération, j'ai vraiment dû y aller mollo.

 

Es-tu amené à voyager pour manager les catcheurs ou te concentres-tu uniquement sur des shows locaux?

Je participe à quasiment tous nos shows, partout en Belgique, exceptionnellement en France, ce sera mon 80ème le 6 septembre prochain, si je ne me trompe.

 

 

Amis du Nord, si vous ne savez pas quoi faire le 6 septembre, c'est à Torhout en Belgique que ça se passe.

 

 

Un mot sur tes deux poulains?

Big Joe est assez facilement gérable, quelques jours enfermé à la cave avant le show et la promesse d’un bon repas m’assure sa victoire 95% du temps.

Gabriel est moins facile, d’ailleurs on ne le gère pas, on essaie de faire avec… sa nourriture à lui c’est la peur et la souffrance, la victoire est secondaire.

 

 

Salut toi, as-tu déjà dansé avec le Diable au clair de lune?

 

 

As-tu déjà été amené à côtoyer des catcheurs célèbres?

Oui, Afa Jr qui est vraiment un gars génial.

Et on a eu une petite discussion un jour avec The Sandman lors d’un show AWR (d'ailleurs ça me manque vraiment l’ambiance AWR).

 

Prévois-tu de passer à l'étape supérieure en devenant catcheur?

Non, impossible pour moi malheureusement. Et puis lol, est-ce que Paul Heyman devrait catcher? (Toutes proportions gardées bien sûr.)

 

As-tu des projets imminents liés à l'univers du catch?

Oui, je bosse sur l’organisation d’un show. En permanence il faut assurer la promotion du spectacle à venir, rechercher et trouver une nouvelle salle…

 

Un dernier mot pour conclure?

Notre ombre s’étend de plus en plus, si vous retrouvez dans le noir… on ne doit plus être très loin.

 

 

Il n'est pas fan de Bray Wyatt pour rien!

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut