Catch

Prise de pouvoir

Nous espérons que, quand les insectes prendront le pouvoir dans le monde, ils se rappelleront avec gratitude que nous les emmenions avec nous en pique-nique.

Bill Vaughan

 

Enfin ! Voici le premier live show de NXT qu'on peut regarder sur le Network en France, avec un nouveau rythme officiel de quatre par an, ce qui laisse le temps aux storylines, plus lentes à NXT (une seule heure de programme par semaine, je rappelle), de se développer vers leur apogée au live show. Force est de constater que la présentation et la publicité faites autour de ces live shows s'améliorent constamment. Jugez plutôt vous-mêmes : un fatal four way à Raw montrant les quatre participants au match pour le titre, l'annonce dans le même Raw de l'arrivée de la superstar internationale KENTA et finalement un match de l'Ascension à Main Event (victoire rapide contre les Matadores). Et ce n'est pas tout. En plus du  Kickoff, ce pré-show de trente minutes déjà présent depuis Arrival, nous avons droit à un Fallout après le show. Et tout ça pour combien ?

 

 

9,99$!

 

Merci HHH.

 

 

Nalyse de NXT Takeover II

 

 

Le pré-show rassemble la ravissante Renee Young, Alex Riley et Jason Albert, qui déroulent les matchs principaux de Takeover 2 (sous-titré Fatal Four Way plutôt que « 2 »). Sasha Banks les rejoint pour parler du match pour le titre féminin : elle se plaint de ne pas avoir de merchandising (son costume s'y prêterait pourtant très bien vu le nombre d'accessoires qu'elle porte) et se positionne clairement en future challenger. William Regal intervient aussi et est interrompu par CJ Parker, de toute évidence fort mécontent de ne pas avoir de match ce soir. Regal lui propose donc un combat contre un adversaire surprise, pour le plus grand plaisir de CJ. S'agit-il du début tant attendu de KENTA ? Il est pourtant plutôt annoncé en costume pour arriver avec Ric Flair. Alors qui ? Prince Devitt ? On peut toujours rêver mais l'arrivée de KENTA et Devitt dans la même soirée serait énorme.

 

Le programme final de Take Over Fatal Four Way est donc :

 

NXT title : Fatal Four Way : Adrian Neville © Vs Sami Zayn Vs Tyler Breeze Vs Tyson Kidd

NXT Women's title : Charlotte © Vs Bayley

NXT Tag team title : The Ascension © Vs Sin Cara et Kalisto

Hair Vs Hair : Enzo Amore Vs Sylvester Lefort

Bull Dempsey Vs Mojo Rawley

CJ Parker Vs M. X

L'arrivée de KENTA à NXT

 

Alléchant n'est ce pas ? Vous êtes hyped maintenant ?! Regardez, une photo de Mojo Rawley !!!

 

 

Bizarrement, mon envie est retombée là, d'un coup.

 

 

Heureusement ce match sera sans aucun doute le plus court du live show et verra une destruction impitoyable de Mojo qui le renverra dans la partie développement de NXT, c'est-à-dire celle qu'on ne voit pas dans les émissions. Je sais, c'est beau de rêver…

 

Le générique de la WWE démarre, avec des insertions de NXT qui ressemblent à un piratage, ce qui va bien avec le thème de « Takeover » (la prise de contrôle). La WWE a toujours été très forte avec ce genre de petits détails. Le trio de commentateurs du soir sera Renee Young, Tom Phillips et Byron Saxton. Petite info au passage : apparemment Regal a été retiré du rôle d'annonceur car il a une voix trop posée et calme, ce qui ne permettrait pas de hyper les matches et autres segments propice à l’hystérie.

 

Le premier match, pour bien lancer le live show, concernera les titres par équipes. Bon choix, car le duo de luchadores va pouvoir chauffer le public et le mettre dans l'ambiance (non qu'il y en ait tant besoin vu que les spectateurs sont déjà chauds). À noter que le duo n'entre plus sur la musique de Sin Cara mais a priori celle de Kalisto, et que les Mexicains ont de nouvelles tenues bien accordées, en rouge, or et bleu, avec un peu de noir. Il ne leur manque plus qu'un nom d'équipe. Un panneau dans le public propose Lucha Dragons.

 

 

Une bien belle équipe, avec Kalisto se préparant à un kamehameha.

 

 

L'Ascension arrive ensuite. J'adorais l'entrée de la première version de l'Ascension mais celle-là est pas mal aussi, dans un autre genre. Le public chante Yah comme à chaque match de l'Ascension. Mon pronostic pour ce match : une belle opposition de style entre la puissance de l'Ascension et l'agilité des luchadores. L'Ascension va dominer physiquement et Kalisto sur un hot tag va exhiber une belle palette de mouvements acrobatiques et de gros moves. Il porte son Salida del sol (standing shiranui) suivi du senton de Sin Cara pour le tombé. Nouveaux champions et l'Ascension part terroriser les tag teams de Raw, avant de prendre le titre aux Usos dont le règne traîne en longueur. Voyons ce qu’il en est.

 

Viktor démarre contre Sin Cara, sans surprise vu que ce sont les membres les moins over des deux teams, ce qui permet de garder la montée en puissance pour la suite. Viktor attaque en force comme prévu mais est rapidement contré par quelques mouvements acrobatiques utilisant la seconde corde. Konor entre, prend l'avantage et retague Viktor. Celui-ci provoque Kalisto et va tenter une powerbomb vers l'extérieur, contrée en head scissors par Sin Cara. Konor attaque Kalisto pour empêcher le tag. Belle séquence où Sin Cara essaie désespérément de faire le tag et Konor tout en puissance le repousse, le retient en utilisant son poids. Finalement on a un double tag et Kalisto accélère aussitôt le rythme du match. Belle séquence acrobatique dans le ring et à l'extérieur. Viktor parvient finalement à placer une clothesline out of nowhere avec une impression de puissance indiscutable. L'Ascension se prépare pour le Fall of Men mais Sin Cara retient Viktor et l'expulse du ring d'un beau coup de pied. Salida del sol de Kalisto sur Konor pour le tombé et la victoire.

 

 

And New champions !

 

 

Beau match de huit minutes environ. J'aurais aimé quelques minutes de plus mais c'est vrai que le live show ne dure que deux heures et ne peut se permettre des durées de PPV standard. Renee Young interviewe les vainqueurs en haut de la rampe : bonne nouvelle, l'équipe parle anglais et Kalisto parle lui-même des Lucha Dragons. Ce sera donc apparemment le nom officiel de l'équipe.

 

Vidéo d'Adrian Neville qui explique pourquoi il a choisi le Fatal Four Way. Il a battu ses trois challengers en un contre un et il veut montrer sa supériorité. Il n'a certes jamais été dans un match de ce genre mais il n'avait pas été dans un Ladder Match non plus avant  sa victoire contre Bo Dallas. Il dit être très adaptable et se sent intouchable. Il y aura des vidéos de chaque participant dans la soirée.

 

L'Eco Warrior CJ Parker entre pour affronter son adversaire mystère, qui est :

 

 

Devitt ? Steen ?

Ben non, Baron Corbin.

 

 

Baron Corbin est un lutteur en développement qui était apparu en jobber une paire de fois, il y a des mois de cela. Il ne vient pas des indies mais a été champion de lutte, de boxe amateur, et footballeur américain aussi. Apparemment il s'est nettement amélioré d'après des gens qui vont voir les house shows. On va bien voir cela. Il a droit à une entrée de jobber par contre, vu qu'il est déjà dans le ring à l'arrivée de Parker.

 

Quant au match, il n'y en a pas. C'est un très rapide squash pour montrer la puissance de Baron Corbin, qui sort en moins de trente secondes, sous sa musique cette fois et sous les chants de Thank you Baron. Conclusion :

 

 

Fais attention à ce que tu souhaites, petit scarabée. Tu pourrais bien l'obtenir.

 

 

Vidéo de Tyson Kidd qui se hype et montre qu'il ne pense pas grand-chose de ses opposants.

 

Le prochain match est le Hair Vs Hair. Sylvester Lefort, accompagné de Marcus Louis, entre sous la nouvelle musique des Légionnaires. Enzo Amore est accompagné de Big Cass qui tient le seau de crème aperçu dans leur vidéo. Promo du duo qui annonce que la tête de Lefort va finir dans le seau, ce qui plaît modérément au Légionnaire.

 

Amore n'est pas connu pour ses performances in ring donc je n'attends pas un grand match technique. J'aimerais croire que les heels ont un plan, comme annoncé par Marcus Louis mais j'en doute fortement. Sans surprise le match est dominé par Lefort, qui sort une belle palette de heel : poses, tauntings, attitudes lâches quand il ne domine pas, trash talk quand il domine. Lefort est déconcentré quand Big Cass attaque Louis hors du ring et Enzo l'emporte sur le finisher des divas, le rollup. Les faces traînent de force le pauvre Lefort vers le seau mais Louis intervient. Lefort s'enfuit seul, laissant son camarde se prendre un beatdown puis un seau, avec une imitation des Dudleys par Cass : Enzo, get the bucket.

 

Bon alors oui, l'original était quand même vachement plus spectaculaire.

 

 

Jojo, qui est annonceuse ce soir, présente le GM, William Regal. Une vidéo est lancée pour présenter la nouvelle recrue de NXT, the International Sensation KENTA. Bon point, la musique de KENTA n'est pas la classique soupe japanisante qu'ont régulièrement subie les lutteurs japonais. KENTA dit quelques mois en anglais puis part en japonais. Je pense que c'est fait exprès vu qu'ils avaient annoncé que pour la première fois NXT était diffusé au Japon. Il reprend en anglais et s'exprime plutôt bien vu qu'il n'a commencé à apprendre l'anglais que récemment. Mauvaise nouvelle : il va changer de nom, il annonce prendre un autre nom, en hommage à ses héros, Hideo Itami. Il aurait été étonnant qu'il conserve son nom, avec les problèmes de droits au nom (illustrés par le cas Punk récemment).

 

Il annonce vouloir devenir champion de NXT et est interrompu par l'arrivée de l'Ascension. Konor attaque Itami et l'expulse du ring, avant de demander un title shot. Itami remonte aussitôt in ring de fort mauvaise humeur, chasse Konor et Viktor, va chercher une chaise et fait signe aux deux de revenir pendant qu'il s'assoit. L'Ascension se retire sagement. Vivement sa première feud pour qu'on le voie en action. Pas trop à s'inquiéter sur son booking vu qu'il est vraiment traité comme une star. Pour ceux qui ne le connaissent pas, KENTA est le créateur de deux finishers bien connus et récupérés par des stars de la WWE, le GTS et…

 

 

… le Busaiku Knee ici démontré sur un certain Bryan Danielson.

 

 

Et voici le match pause toilettes : Bull Dempsey Vs Mojo Rawley. Bull attaque son adversaire dès son entrée dans le ring sans lui laisser le temps de finir son habituel cinéma. Des échanges de coups brutaux sans trop de technique, jusqu'à un move surprenant de Bull, un diving headbutt depuis la troisième corde porté par un gars lourd et apparemment pas trop agile. Le match s'avère donc être un rapide squash, ce que j'espérais. Bull se permet même après la victoire de porter un second diving headbutt. Mojo, tu peux retourner en développement pour développer un moveset correct et un finisher moins ridicule.

 

Backstage, Enzo et Cass cherchent Lefort, car ils n'ont pas obtenu ce que la stipulation impliquait : voir quelqu'un de chauve. Ils trouvent les Légionnaires et Lefort s'enfuit de nouveau. Ils emportent alors Louis avec une serviette sur la tête dans le ring. Il lui reste quelques ridicules bouts de cheveux, c'est purement grotesque.

 

BAWLD.

 

 

Vidéo pour présenter le match féminin. Le match est annoncé comme un des deux main events de la soirée. Bayley est toujours très over, mais je me demande si cela se transposerait bien dans Raw vu que c'est venu très naturellement mais après un certain temps. Vu la propension des bookers du niveau au-dessus (et de VKM) à tout faire à court terme et dans l'urgence, et vu ce que cela a donné pour beaucoup de promus, on peut avoir des doutes. De toute façon, pour l'instant c'est Charlotte qui risque d'être promue (et en dehors des pops pour son père, cela peut être brutal pour elle).

 

Chants « Bayley's gonna hug you » pour démarrer. Bayley est beaucoup plus agressive que d'accoutumée, sans doute en raison du fait que Charlotte ne l'a pas prise au sérieux et lui a dit qu'elle allait la détruire si elle osait l'affronter. Charlotte fait quelques manchettes ponctuées de Woo du public (elle en fait elle-même un) ; je ne sais pas si c'est judicieux de jouer sur les pops de son père alors qu'elle est heel.

 

 

Je ne vois pas pourquoi.

 

 

Charlotte joue sur sa supériorité physique, ou génétique comme elle dit, tandis que Bayley démontre une détermination sans faille.  Charlotte aligne des rest holds (le figure four headlock est un rest hold, pas une soumission), des prises un peu méprisantes. Bayley les retourne régulièrement pour tenter des tombés ou des rollups. Charlotte prend son temps, nargue Bayley mais se fait contrer lorsqu'elle tente un moonsault de la troisième corde. Frankensteiner de Bayley. Hugplex contre et Charlotte place son moonsault mais Bayley se relève. Natural Selection de Charlotte et elle conserve son titre.

 

Match d'une douzaine de minutes au final. Je suis surpris du résultat car des rumeurs annonçaient Charlotte à Raw. Cela dit c'est une bonne chose que ce ne soit pas le cas car elle n'est pas prête à mon avis. Sasha Banks arrive après le match et attaque Bayley mais Charlotte va l'aider. S'agit-il d'un début de face turn ?

 

 

Video de Sami Zayn, la dernière du jour, avec une participation de Seth Rollins, où il se présente comme un underdog qui est souvent sous-estimé, à tort. Annonce du début in ring d'Hideo Itami la semaine prochaine (peut-être contre Konor ou Viktor vu ce qu'il s'est passé plus tôt dans la soirée). Il reste 35 minutes quand les participants au main event entrent. Le match devrait donc avoir une durée assez longue, bien.

 

 

Miam!

 

 

Prince Pretty Tyler Breeze entre en premier, suivi du Sensational Sami Zayn puis de Tyson Kidd. Le champion entre évidemment en dernier. Plus grosse pop pour Sami Zayn, le seul à avoir de la heat est Tyson Kidd. Petit temps d'observation et le match commence avec Tyson Kidd qui attaque le champion et Tyler Breeze attaque Sami Zayn. Le combat part vite hors du ring et seuls remontent Neville et Zayn, sachant que Sami Zayn a annoncé vouloir battre Neville lui-même et pas un des autres participants au match.

 

Mais ils ne peuvent même pas commencer à s'affronter car les heels les interrompent et le match ressort du ring. Je pense que ce face à face est très attendu et donc ils vont jouer là-dessus tout au long du match. Sami Zayn se prend un selfie avec le portable de Breeze puis le balance négligemment. Tyson Kidd parvient à se débarrasser de Neville et attaque Zayn par derrière puis le renvoie dans le ring. Sami Zayn le surprend d'un reverse STO puis place sa Koji Clutch. Breeze sauve le match.

 

Neville et Zayn ne se sont jamais affrontés. Cela dit, des gens qui leur ressemblent ont eu un match par le passé, apparemment.

 

 

Retour hors du ring et les deux heels s'allient temporairement pour attaquer le champion, avec une double souplesse en haut de la rampe. Puis c'est au tour de Sami Zayn sur la rampe. Les heels travaillent bien ensemble, s'acharnant sur Zayn et renvoyant Neville hors du ring chaque fois qu'il essaie de revenir dans le match. Mais évidemment, quand Tyler Breeze tente le tombé, Tyson Kidd intervient et chasse Prince Pretty d'un dropkick. Domination de Kidd sur Zayn ; il se permet encore d'expulser Neville plusieurs fois. Le rythme est assez lent jusqu'ici.

 

Sami Zayn résiste bravement mais ne peut lancer la moindre contre-attaque. Neville parvient finalement à rentrer dans le ring et à mettre à fin à la domination de Kidd. Breeze intervient à son tour et Sami Zayn se lance enfin à l'attaque. Il tente de se projeter hors du ring sur les heels mais Neville le prend de court avec son Asai Moonsault. Les faces s'affrontent du regard et tout s'accélère avec enfin un début d'affrontement, trop vite interrompu par Kidd qui envoie Zayn hors du ring. Zayn parvient à renverser la situation mais c'est au tour de Breeze de contrer tout le monde : Beauty shot sur Zayn, Superkick sur Kidd, Dropkick sur Neville qui sautait depuis la troisième corde. Il tente le tombé sur Neville puis Kidd, en vain. Les heels tentent une double superplex sur Neville et…

 

 

… c'est le drame.

 

 

Zayn tente le tombé sur Kidd mais obtient un compte de deux seulement. Zayn passe ses nerfs sur Kidd mais se fait contrer par Neville. Neville semble tenter le Red Arrow mais finalement c'est un « simple » 450. Breeze en profite pour intervenir et voler le tombé sur Zayn mais ce dernier se dégage à deux. Breeze tente un Beauty Shot sur Zayn mais se retrouve dans le Sharpshooter de Kidd. Neville bloque le bras de Breeze alors qu'il allait taper et Zayn repousse Kidd, permettant au match de poursuivre.

 

Zayn et Neville épuisés s'affrontent (le match dure déjà depuis 25 minutes) et Zayn expulse Neville du ring puis place une Exploder Suplex dans le coin du ring sur Kidd. Suicide Dive sur Neville puis DDT sur Breeze en passant entre les cordes du coin du ring, puis Helluva Kick sur Kidd, c'est au tour de Zayn de briller. Mais Neville tire l'arbitre hors du ring pour sauver son titre. Superkick hors du ring sur Zayn puis Red Arrow sur Kidd qui ne s'est pas encore réveillé du Helluva Kick. Neville conserve son titre à ma grande surprise. Zayn échoue encore au dernier moment. Le match a un peu manqué de rythme à mon goût. J'espérais plus de séquences rapides et quelques moves surprenants.

 

Je suis surpris des résultats des deux main events. Je m'attendais à ce que tous les titres changent de mains, ou au moins deux. Au final seul le titre tag team a changé. Mais le show a été très bon dans l'ensemble. Je préfère quand même Arrival mais Takerover Fatal Four Way a été d'un bon niveau.

 

 

Je ne sais pas pour vous mais certains title matchs me semblent moins enthousiasmants.

 

 

Pour être complet, on a eu aussi un Fallout de 30 minutes. D'abord on a eu une interview de Bayley. Charlotte la rejoint et lui dit qu'elle a gagné son respect. Bayley veut un rematch mais Sasha Banks intervient et dit qu'elle a l'intention de prendre le titre à Charlotte, qu'elle appelle Sweetheart. Charlotte lui interdit de l'appeler comme ça et Sasha le fait évidemment en lui demandant ce qu'elle va faire, pleurer et appeler son père ? Triple threat peut-être à venir ? Interview ensuite d'Enzo et Cass. Sylvester Lefort vient les défier pour un tag match ultérieurement. Tyson Kidd vient se plaindre du blocage du tap de Breeze et demande une dernière chance.

 

Les Lucha Dragons célèbrent leur titre mais l'Ascension les interrompt et exige un rematch, en disant que les vainqueurs ont été chanceux. Enfin, interview de Neville qui affirme qu'il ne regrette rien et qu'il a montré à ceux qui doutaient de lui qu'il est bien le champion.

 

Deux heures et demi de programme en tout. Maintenant, quid du futur ? Quelles nouvelles feuds vont apparaître ? Qui va affronter Hideo Itami ? Que va devenir Mojo Rawley ? Venez en discuter en commentaires. Et si vous n'avez pas encore regardé Take over, allez y immédiatement sinon vous êtes…

 

 

 

 

13 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut