Catch

Mission accomplie

I'm on a higway to hell.
AC/DC, Highway to Hell

 

Prévisible, cheap, paresseux, risible, je n'ai plus de mots pour dire ce que m'inspire le booking de la WWE ces dernières semaines. Ce soir encore, on a évidemment eu un Main Event opposant l'Autorité à — je vous le donne en mille — Cena et Ambrose. A peu près chaque affiche du soir était convenue et on peut en dire tout autant des résultats. Pourtant, s'il y a bien une fois par mois où ce manque de créativité est acceptable, c'est lors du Go Home Raw, donc passons pour cette fois. Aujourd'hui, l'essentiel était ailleurs : il fallait vendre l'affrontement Orton-Cena, et ainsi dégager la voie qui mène à Hell in a Cell. De ce point de vue, on peut dire que le show a été relativement réussi.

 

 

– Randy, il est grand temps de mettre fin à cette rivalité qui dure maintenant depuis dix ans!

– C'est dix minutes John, dix minutes…

 

 

Nalyse du Raw du 20 octobre

 

 

Et pourtant, ce n'était pas gagné… Quand Triple H annonce que les deux plus grandes rivalités de la WWE vont prendre fin à Hell in a Cell (Rollins-Ambrose et Orton-Cena), dont une vieille de dix ans, on se dit qu'on se fout un peu de notre gueule. Orton-Cena, deux hommes qui, s'ils s'affrontent régulièrement, n'ont eu que très peu de rivalités ces dernières années. Alors t'es mignon Hunter, mais il va falloir faire mieux pour nous vendre ce match annoncé comme un Main Event.

 

Le Cerebral Assassin nous rappelle alors une nouvelle fois l'incroyable traitement de faveur dont bénéficie toujours le Champ. Il a perdu un match à enjeu, contre un rookie qui plus est ? Pas grave, ça lui en rapporte un plus prestigieux: le vainqueur de son affrontement avec la vipère combattra prochainement Brock Lesnar pour le titre WWEWH.

 

 

Triple H annonce une programmation audacieuse avec notamment un 3v3 et un 2 on 3 Handicap Match.

 

 

Plus tard dans la soirée, Orton et Cena se chamaillent au micro et sont interrompus par Paul Heyman qui vient leur rappeler que le vainqueur, quel qu'il soit, va juste gagner le droit à une nouvelle branlée contre son client. Le discours ne plaît pas au Marine qui feint, le temps d'effrayer le représentant de Brock Lesnar, de lui placer un Attitude Adjustment (une attaque qui porterait pour une fois bien son nom) avant de le reposer sur ses pieds, fier de lui. C'est le moment que choisit la vipère pour passer un RKO à son adversaire de dimanche. Le Champ est au tapis, mais ça ne suffit pas à l'Apex Predator qui fait subir le même sort à Paul Heyman.

 

 

Pardon je me suis trompé de photo, mais j'ai de plus en plus de mal à différencier les deux hommes dernièrement.

 

 

Dernier segment concernant le selling d'HIAC, le Main Event du soir. J'ai mis beaucoup de temps à rentrer dedans, mais au moment où la cage est descendue, le combat a nettement gagné en intérêt. Rollins et Ambrose, d'abord, ont montré toute l'intensité dont ils étaient capables, ce qui est très prometteur pour leur affrontement de dimanche. Puis Orton a fini ce combat en plaçant un RKO décisif sur le Lunatic Fringe, avant de subir un Curb Stomp du Sold Out qui est ensuite allé célébrer son succès, seul, en haut de la cage. Un segment intéressant à plus d'un titre.

 

D'une part, et assez étonnamment, la storyline a avancé un soir de Go Home Show : l'Autorité sous sa forme Triple H + Kane + Orton + Rollins semble toucher à sa fin.

 

De deux, l'issue du combat (Orton attaqué en lâche par plus heel que lui) laisse présager d'un potentiel face turn après HIAC. Puisqu'il semble improbable qu'un méchant ait les honneurs d'un affrontement avec Lesnar, ce rebondissement laisse une place au suspense pour le match de dimanche.

 

Du coup, force est de constater que l'objectif du soir est clairement réussi : si ce second Main Event est, faute de temps, tiré par les cheveux, il pouvait difficilement être mieux vendu en une seule soirée.

 

Revenons désormais sur ce qui s'est passé lors du reste du show.

 

 

Sheamus & The Usos vs The Miz, Goldust & Stardust

 

The Miz le dit lui-même, il est un privilégié, et il veut partager sa chance ce soir avec son fidèle acolyte Damien Mizdow. Il laisse donc à sa doublure la chance de participer au match. Après que celle-ci a remporté le combat sur un roll up porté à Sheamus, Miz exulte comme s'il venait de remporter un match pour le titre et lance des « I won » euphoriques, sitôt rejoint par son comparse qui retourne immédiatement dans l'ombre.

 

Aussi impensable que cela puisse paraître, Sandow réussit semaine après semaine la prouesse de se recycler avec succès en gag heel. Un rôle dans lequel il est aussi convaincant que dans celui de sauveur intellectuel des masses.

 

 

Enfin presque…

 

 

AJ vs Alicia Fox

 

AJ domine le combat, mais est troublée par une engueulade simulée aux abords du ring entre Alicia et Paige qui lui coûte la victoire. La rivalité entre les deux jeunes femmes est en train de trouver un second souffle et Alicia Fox, parfaite dans le rôle de la seconde de Paige, n'y est pas pour rien. L'affrontement de ce week-end s'annonce comme leur plus intéressant depuis un moment.

 

 

Rusev vs Big E

 

Tiens, il semblerait que Big E existe encore ! Une impression qui disparaît vite durant le combat, mais ça faisait tout de même plaisir de le revoir.

 

Trois minutes de branlée, une Accolade et un discours cheap plus tard, on découvre que le Big Show a remplacé un drapeau russe par un drapeau américain. Incroyable, qu'il est taquin ce Show ! Alors que Rusev veut arracher l'étendard, un soldat américain passe les barrières de sécurité pour l'en empêcher et s'étonne de prendre un pied dans la gueule. Heureusement, le gros est là pour l'aider à se relever puis pour s'émouvoir du traitement réservé aux Etats-Unis et aux Américains. Enfin enfin…

 

 

John Cena et Corporate Kane n'ont pas envie d'attendre le Main Event pour en découdre

 

 

Petit segment sympa en backstage entre Ambrose et Cena qui permet à nouveau à l'ancien shieldmate de montrer ses capacités au micro.

 

Le meilleur passage intervient quand il rassure un Cena inquiet de la stipulation du soir, sans omettre de se foutre un peu de sa gueule quand même: "Quand bien même je suis invaincu en Contract on a Pole match, les Handicap Street matchs sont ma spécialité."

 

 

Brie Bella vs Summer Rae

 

Victoire de Brie qui réussit à faire réagir le public à coups de Yes kicks et de "Yes! Yes! Yes"!

 

Y en a qui sont vraiment en manque de Daniel Bryan, mais ça serait dur de leur en vouloir.

 

 

Je ne vois décidément pas ce que madame Mamuse entend par « potiches »…

 

 

 

Intervention de Mick Foley

 

Rollins et Ambrose se chauffent et sont interrompus par Mick Foley. L'ancien Mankind annonce que l'architecte sortirait certainement vainqueur de la plupart des confrontations qui l'opposeraient à son ancien partenaire, mais qu'un Cage match ce n'est pas exactement une stipulation comme les autres, et qu'il faut que les deux hommes se préparent à vivre l'enfer. Rien de bien neuf dans ce segment, mais ça fait quand même plaisir de revoir l'homme qui a certainement disputé le match le plus marquant de l'histoire des HIAC.

 

 

En dépit d'un effort capillaire louable, Mick Foley livre ici une bien pâle imitation de Daniel Bryan.

 

 

 

Ziggler vs Cesaro

 

Match assez court mais très rythmé remporté par le Suisse sur un gros uppercut. Après le combat il se permet de rajouter un ptit Neutralizer pour la route. A noter que les deux hommes ne s'affronteront pas à Hell in a Cell mais qu'ils se disputeront la ceinture intercontinentale lors du prochain Smackdown.

 

Si leur rivalité en dehors du ring est inexistante, elle est largement compensée par leur qualité entre les cordes (ils ne sont pas loin d'être les deux meilleurs catcheurs opérationnels en ce moment).

 

Si je trouve débile d'avoir réuni les deux ceintures majeures pour les donner à un champion qui n'est jamais là, il faut admettre que des combats du niveau de ce que peuvent fournir le champion intercontinental et son challenger du moment mettent en lumière les ceintures intermédiaires comme elles ne l'ont pas été depuis bien longtemps.

 

 

Jamais à court d'idées de génie, les bookers redorent le blason de Smackdown en avançant au show bleu le meilleur match d'Hell in a Cell !

 

 

 

Bonus: mes pronos pour Hell in a Cell

 

– The Usos vs Goldust & Stardust

Alors là aucune idée ! Les deux équipes sont bonnes, bookées à peu prêt aussi fortes l'une que l'autre et pas grand monde ne tape au portillon en ce moment, donc difficile de prévoir l'issue de dimanche en fonction de l'alignement du prochain duo de contenders pour la ceinture.

 

Mes cotes : Goldust & Stardsust 60/The Usos 40

 

 

– AJ vs Paige

Encore un duel équilibré en perspective, mais je vois bien AJ gagner. D'une parce qu'elle est championne et que les ceintures restent plus souvent dans les mêmes mains qu'elles n'en changent, et de deux parce qu'elle est face (ce qui est très relatif certes) et que la challenger la plus crédible du moment, Alicia, est heel.

 

Mes cotes AJ 75/Paige 25

 

 

– Nikki vs Brie

Il y a pire que les combats dont on n'a rien à foutre : les combats dont on n'a rien à foutre, dont l'issue est prévisible ET qui vont avoir des conséquences néfastes sur la storyline. Quelle que soit la gagnante, on va se farcir un mois de segments merdiques qui devraient, qui plus est, déboucher sur un autre affrontement lors du prochain PPV. Nikki me semble clairement favorite, c'est elle qui a le plus de rancœur des deux sisters, et avoir un larbin pendant un mois à qui faire faire plein de choses dégradantes me semble clairement un truc de heel.
 

Mes cotes : Nikki 90/Brie 10

 

 

– Big Show vs Rusev

J'aimerais que Show l'emporte et qu'on n'entende plus parler de Rusev pendant quelque temps. Hélas, plus ça va, plus j'ai l'impression qu'il va falloir un monument de patriotisme (type John Cena) pour arrêter le Bulgaro-Russe. Et s'il n'est pas vaincu très vite, j'ai peur que ça mène à Mania et à un moment gerbant de communion nationaliste. Non, en fait, gerbant ne serait pas assez fort, je pense qu'un Rusev-Cena à Mania 31 pourrait presque me convaincre de ne pas mater le show.

 

Alors allez Big Show, non pas que j'y croie, mais pour une fois, je suis derrière toi !

 

Mes cotes Rusev 90/Big Show 10

 

 

– Sheamus vs The Miz

Je vois bien une victoire du challenger grâce à une distraction de sa brillante doublure. Et dans le cas où il perdrait, si les deux hommes pouvaient aller s'attaquer aux ceintures par équipe, ça ne serait pas pour me déplaire!

 

Mes cotes Miz 65/Sheamus 35

 

 

– Randy Orton vs John Cena

Une partie de moi se dit que le Champ, spécialiste des matchs offerts sur un plateau, ne peut pas perdre et va avoir son rematch qu'il mérite tant (ou du moins c'est ce qu'il va déclarer s'il gagne) contre Brock Lesnar. Pourtant, plusieurs signaux laissent penser qu'Orton peut ou va l'emporter dimanche :

– la possibilité d'un face turn rendrait un affrontement contre un champion heel crédible.

– l’agression de Paul Heyman pourrait être le point de départ d'une rivalité contre la bête.

– quel meilleur champion pour subir le cash in de Rollins que la vipère ?

 

Ces indices indiquent-ils qu'Orton va l'emporter, ou bien ont-ils simplement été laissés là pour amener un peu de suspense à un match qui n'est pas censé en avoir ? Réponse dimanche !

 

Mes cotes Cena 60/Orton 40

 

 

– Seth Rollins vs Dean Ambrose

 

L'enjeu de ce match, à mon sens, n'est pas la victoire. Les absences et les défections récentes (Punk, Bryan, Reigns et même Lesnar) offrent une chance incroyable aux deux hommes de montrer ce qu'ils savent faire. La stipulation, la connaissance qu'ils ont l'un de l'autre mais aussi et surtout leurs capacités in ring : tout est réuni pour prouver au monde qu'ils méritent leur place dans le haut de la carte.

 

Pour ce qui est du match en lui-même, Seth Rollins sera vraisemblablement champion du monde dans les six mois, et il me semble nécessaire de lui donner de la crédibilité avec une victoire, si possible clean. Mais difficile d'exclure une victoire du lunatique pour qui une défaite marquerait nécessairement un gros gros coup d'arrêt.

 

Mes cotes Rollins 70/Ambrose 30

 

 

Et maintenant allez voter, sinon…

 

 

Moustachement votre,

 

El Mustacho

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut