Catch

Rawturn Of The Jedi

Un escalier de fer, un couloir étroit et obscur

Au fond de ce couloir une porte entrouverte

D'où nous parviennent les accords d'une musique

Qui en ce lieu parait irréelle
IAM, L’Empire du Côté Obscur

Ils sont nombreux les catcheurs qui finissent par céder à l’appel du coté obscur de la Force. Si John Cena est sans doute le Luke Skywalker du catch — pris au doute mais ne cédant jamais —  beaucoup d’autres (pour ne pas dire tous) succombent un jour ou l’autre aux sombres délices du Mal. À l’inverse, des âmes égarées trouvent parfois le chemin de la rédemption, celui qui purgera leur corps et leur esprit de toute pensée impure et autre envie de tricher. Qu’il s’agisse de reconversion foudroyante, ou d’un lent et méthodique changement d’alignement, le Turn est souvent un moment fort dans le scénario global d’un univers très balisé. Le fan est à l'affût, tentant de décrypter dans chaque geste du catcheur, le moindre signe annonciateur d’un changement d’alignement.

 

 

ebc77c75-6596-4dc9-9acc-180093fde056.jpg

Ne vois-tu pas ton côté clair qui succombe ?

 

 

Nalyse de Raw du 27 octobre

 

Entre les deux, il y a les âmes qui naviguent en eaux troubles, loin des berges. Animés d’ambitions diverses, ils usent tour à tour de gestes nobles et de stratagèmes roublards. Il trichent un peu parfois mais sourient souvent, profitent des failles du système tout en respectant la plupart de ses règles, souhaitent la mort des petits vieux qui font leur courses tout en les aidant à traverser. Ne seraient-ce pas là les plus équilibrés et les plus proches de nous ? Les plus humains ?

Spectaculaires, innattendus ou impossibles, ces Turns, dont nous raffolons tant, ont animé une bonne partie de l’épisode de Raw de cette semaine. Je vous propose de vous les rapporter, encapsulés et modestement décodés.

TWEENER-TURN

Sujet : Randy Orton

Évènement : The Autority s’exprime au lendemain de Hell in a Cell

Protagonistes : Stéphanie McMahon, Triple H, Kane, Seth Rollins, Jamie Noble, Joey Mercury et Randy Orton

Contexte : Hell in a Cell a marqué la victoire du poulain de The Autorithy mais également la défaite de leur étalon Randy Orton.

Déroulé :

San Antonio, Texas. Vingt-quatre heures nous séparent de l’événement diabolique connu sous le nom de Hell in a Cell. Un voyage en enfer qui continue ce soir. Les ténèbres qui envoient leur plus belle délégation : Triple H, Stéphanie McMahon et le démon préféré du Diable — Kane. C’est la Billionaire Princess qui a les honneurs de déclamer les premiers mots du discours officiel. Elle constate que le public est heureux de les voir. Que les malheureux qui ont manqué HIAC ont manqué un sacré spectacle. Que les autres en ont eu plus que pour leur argent. Même si Randy Orton a raté son match. Heureusement, il reste celui qui est sans conteste le futur de la WWE : Seth Rollins. L’ancien membre du Shield fait son entrée, boiteux et escorté par Jamie Noble et Joey Mercury. Même si Randy Orton a raté son match. Adoubé par le COO et la Principal Owner of WWE, le Mister Money in the Bank remercie à son tour l’assemblée générale. C’en est fini de Dean Ambrose. Il a prouvé qu’il pouvait disposer de ce fou, qui mériterait de finir interné en asile psychiatrique. Il promet d’aller de l’avant, que sa prochaine cible est John Cena — qui a battu Randy Orton — et qu’il lui réserve le même sort qu’au Lunatic Fringe.

Mais dans l’ombre des coulisses, un membre de l’Autorité s’apprête à exprimer son mécontentement. Randy Orton — qui a raté son match — dévale la rampe d’accès tel un damné avant de glisser entre les cordes. Il se relève, le soufffle court et le visage rougeoyant,  visiblement remonté contre Seth Rollins. Il reproche à l’Autorité de jouer contre lui, de ressasser son match raté. Que peut-être, il ne l’aurait pas raté ce match face à John Cena, si leur prodige à la crinière bicolore ne l’aurait pas “Cumb Stombé” la veille. Les deux poulains de l’Autorité souhaitent en venir aux mains mais le Cerebral Assassin les en empêche. Il tente de calmer les ardeurs de la Vipère. Randy est prévenu : ils ne feront pas ça ce soir. Qu’il retourne dans son bus, se serve un verre et se calme PU**IN ! La réponse est immédiate. Rapide comme l’éclair, Orton foudroie Seth Rollins d’un RKO fatal.

Stupeur et tremblements sur le ring, embrasement et vivats de la foule dans l’arène. Randy, las d’être mis en défaut par ceux qui lui ont promis la lune, vient d’exprimer toute sa rage dans un geste salvateur aux allures de TFO. (Turn From Nowhere).

Points de pivot pour un Tweener-Turn :

✓ Un méchant lésé par son patron

✓ Un discours rageur qui fait référence à des éléments du passé connus des smarts (ici la cure d’Anger Management subi par Randy en 2006)

✓ Un méchant attaquant un autre méchant

✓ Une foule qui scande YES ! YES ! YES ! instantanément

 

15467636567_91a9734e7e.jpg

Seth a plus d’un tour dans sa malette.

 

HEEL-TURN

Sujet : Mark Henry

Évènement : Tag Team Championship

Protagonistes : Goldust, Stardust, Mark Henry et The Big Show

Contexte : En coulisses, The Big Show se sent nul. Il s’en veut d’avoir perdu son duel face à Rusev. Il incombe sa défaite à Mark Henry. Ce dernier lui propose, en guise de consolation, de devenir Tag Team Champions. Proposition acceptée et immédiatement mise en sitation, à l’occasion d’un match les opposant à la fraterie Rhodes.

Déroulé :

  • Goldust porte les premiers coups avant de se faire sécher par une corde a linge du Géant, l’obligeant à tagguer son cadet. Stardust hésite un temps, entre sur le ring et désigne du doigt Mark Henry. Acrobaties diverses et variés de Stardust, qui n’empêchent pas ses adversaires de lui asséner Shhhh Chop et autre Butt Bump. Les deux compères s’amusent avec Stardust. Mais un tag suprise un peu trop vigoureux crée le désacord entre les deux géants. Big Show place une soumission sur Goldust, mais Stardust casse la prise. Double tag ! Henry déroule l’asenal mais se fait surprendre par les frères cosmiques. La stratégie est claire : maintenir les géants au sol. Big Show tag à nouveau par surprise, reprend le ménage et place son KO Punch. Il s’apprête à faire le tombé victorieux, mais Henry entre dans le terrain et place un World Strongest Slam sur Big Show !

Il finit le boulot en déposant Stardust sur Big Show, leur offrant la victoire. Il s’assure que le message est bien passé en assénant un second WSS, puis un troisième ! “Personne ne me touche ! Big Showl est l’athlète le plus large, je suis l’homme le plus fort. Il a toujours voulu être moi, il est jaloux.” déclare le Gardien du Hall of Pain, validant ainsi sa trahison et entérinant son Heel Turn.

Points de pivot pour un Heel-Turn :

✓ Un gentil ayant subi plusieurs défaites d’affilée

✓ Un gentil devant accepter la possibilité qu’un autre réussisse là où il a échoué

✓ Un gentil qui a échoué subissant les reproches d’un autre gentil qui a échoué également

✓ Un gentil qui a échoué faisant équipe le temps d’un soir avec un autre gentil qui a échoué

✓ Des passages de relais exécutés par surprise et un peu trop physiques

✓ Un gentil vexé voyant le tombé victorieux lui échapper

 

15468028270_92bdecf699.jpg

Tour de manège.

 

ELLES-TURN

Sujets : Paige et Alicia Fox

Évènement : Match entre la championne AJ Lee et Alicia Fox

Protagonistes : Paige, AJ Lee, Alicia Fox, JBL, Jerry Lawler

Contexte : Les chemins de Paige et AJ Lee n’en finissent plus de se croiser. Mais Paige semble la plus impliquée émotionellement. Après avoir tourmenté (sans grand succès) sa Role Model, Paige a trouvé en la personne d’Alicia Fox, la parfaite nouvelle petite poupée. L’occasion se présente à nouveau, à la faveur d’un match entre la Crazy Chick et la Foxy Floridian.

 

Déroulé :

Paige rejoint la table des commentateurs. Ces derniers lui demandent si elles n’en veut pas à Alicia de lui avoir coûte un de ses précédents matchs.

  • L’Anglaise affirme que non, tout en observant Alicia tenter un premier tombé. JBL lui demande si elle serait contente si Alicia devenait championne. L’intéressée rétorque dans un léger ricanement qu’elle devrait alors l’affronter. Elle déclame alors un charabia inaudible, digne des pires patois d’Outre-Manche et incompréhensible aux oreilles de ces bougres d’Américains. Elle déclame être différente et que c’est la raison de l’amour que lui porte les autres. Alicia (qui vient de se prendre un énorme DDT) est sa création, elle la façonne à son image : elle a le même regard, elle fait tout comme elleAlors qu’une énième opportunité de tombé s’offre à Alicia, l’Anti-Diva s’approche des abords du ring et, hystérique, ordonne à Alicia de gagner. Cette dernière est évidemment déconcentrée et subit le roll-up victorieux de son adversaire.

 

L’Anglaise s’occupe alors de donner une bonne leçon à sa créature, la passe à tabac en hurlant toute sa rage avant de quitter la scène, s’excusant de faire ce qu’elle à faire, et abandonnant Alicia à son triste sort, qui n’ayant déjà pas assez subi d’affronts, se voit secourir par ce vieux pervers de Jerry Lawler.

Points de pivot pour un Elles-Turn :

✓ Une gentille connaît le succès et la défaite de façon fulgurante

✓ Une gentille perd la boule un peu plus chaque jour

✓ Une gentille, devenue méchante, décide de reporter son obsession sur une tierce personne

✓ Une méchante, ancienne gentille, passe à tabac une méchante, devenue victime

✓ Une victime est secourue par Jerry Lawler

 

15032842764_dbb93c9d6e.jpg

Fesses-Turn.

CENA-TURN

Sujet : John Cena

Évènement : John Cena s’adresse à l’Univers de la WWE

Protagonistes : John Cena, The Authority

Contexte : À Hell in a Cell, John Cena a remporté le statut de prétendant au titre de champion du monde poids lourds WWE. Déterminé à récupérer son précieux métal, il vient chauffer la salle.

 

Déroulé :

  • John Cena déclare que ce 121ème affrontement avec Randy Orton était le meilleur (NDLR : avant le prochain). Il a gagné le droit d’affronter Brock. Il se bat chaque jour comme un champion. Quand Brock reviendra ENFIN à la WWE, ça sera pour perdre. Il en place une à Seth Rollins, le pantin de l’autorité, autoproclamé “Futur de la WWE”, qui va se réveiller et découvrir la dure réalité. Car si le futur passe par John Cena, ce soir John Cena passe à travers le “Futur” !

 

Stéphanie McMahon a visiblement quelque chose à dire. Elle le félicite pour sa victoire et déclare être impatiente de voir son match de ce soir. Les Survivor Series approchent et elle a un deal à lui proposer. Elle constate que le Marine se donne beaucoup de mal pour être encouragé, mais qu’il n’a pas à le faire, qu’elle-même y arrive (et la foule la hue). John Cena lui rétorque qu’il est à l’écoute des fans. Elle lui demande s’il entend les cris “Cena Sucks!” Elle n’est pas là pour l’énerver mais pour lui partager ce qui est mieux pour le business. Les fans ne comptent pas, ils veulent voir le Marine souffrir, ramper, perdre. The Authority pourrait lui apporter des garanties, comme la victoire face à Brock Lesnar.

  • John Cena pourrait être le capitaine de leur équipe. Il mérite le respect et de faire partie de la famille. Mais John Cena estime que la seule chose qu’il mérite, c’est venir ici et montrer qu’il aime ce business. Les fans ne sont pas là pour lui ; il est là pour les fans. Stéphanie lui propose d’assurer son héritage, que les gens ne l’oublient pas le jour où il perdra. Mais Cena ne veut pas qu’on se souvienne de lui comme d’un traitre.

 

Visiblement insensible aux propos de Stéphanie, Cena voit Triple H se joindre à la causette.

 

“Tu crois que tu ne craqueras jamais ? Tu es ici depuis douze ans et ça devient de plus en plus dur chaque année. Tu souffres un peu plus chaque soir, physiquement et mentalement. Que tu le veuilles ou non. Mais il n’y a pas besoin que ça soit si dur. La clé de ce businness, c’est la longévité. Tu es intelligent ; je dois te convaincre. Peut-être que je dois te prouver que tu ne peux pas stopper le futur. Nous allons te démontrer ça. Laisse-nous t’offrir l’assurance de voir le futur. À Survivor Series, Team Authority affrontera Team Cena. Le futur te passera dessus, que tu le veuilles ou non. The Authority est le futur. The Autority gagne toujours.”

 

Points de pivot pour un Cena-Turn :

 

✓ Un méchant qui tourmente un Cena

✓ Un Cena qui semble douter

✓ Un méchant qui en fait appel à la foule et aux chants “Cena Sucks!”

✓ Un Cena qui explique la raison pour laquelle il se lève tous les matins

✓ La promesse que cette fois-ci, c’est la bonne

 

Rappel : Le Cena-Turn ne peut fonctionner que sur John Cena et s’arrête toujours avant que Cena ne Heel-Turn.

 

15033446723_0fea8e468f.jpg

Visage-Turn.

 

HEEL-MOVE-TURN

Parfois, pour remporter la mise, les Faces usent d’un stratagème réservé aux Heels. Pour autant, cet acte déloyal n’entachera pas leur réputation de Face.

Sujets : The Usos

Évènement : Match entre The Usos et Miz & Mizdow

Protagonistes : The Usos, Miz & Mizdow, un arbitre crédule

Contexte : La veille, The Usos ont failli à récupérer leur précieux titre de champions par équipe.

 

Déroulé :

  • Le match commence, Mizdow double parfaitement Miz. Le public reprend en coeur “We Want Mizdow”. Vivats de la foule pour Mizdow. Les deux jumeaux se jettent sur les deux sosies. Retour sur le ring : DDT de Miz qui taggue enfin son assistant barbu. Ce dernier se bat comme son modèle et prend même le temps de reproduire ses gestes alors que ce dernier est hors ring. Alors que l’arbitre a le dos tourné, les Usos font une Bellas : ils switchent sans tagguer ! Les Usos remportent la victoire sur une fourberie. Miz & Mizdow implorent l’arbitre mais rien n’y fait. La victoire leur a été arraché de la plus lâche des manières.

 

Points de pivot pour un Heel-Move-Turn :

 

✓ Un méchant utilise un ressort comique

✓ Un méchant est encouragé par la foule

✓ Des gentils en viennent à tricher pour gagner

✓ Les gentils repartent malgré tout sous les vivats de la foule, comme si de rien n’était

 

15467632367_3451d609c6.jpg

À moi le tour !

 

TURN-OFF-THE-TV

Sujet : Malaise télévisuel

Évènement : Sermon annuel glorifiant le partenariat avec l’association Susan G. Komen

Protagonistes : Des femmes et Hulk Hogan

Contexte : Octobre est rose, particulièrement à la WWE, et Hogan vient en rajouter une couche.

 

Déroulé :

  • Papy Hogan rappelle que le cancer du sein, c’est mal. Toutes les survivantes le rejoignent sur le ring pour célébrer leur propre courage. Ceux qui n’ont pas survécu ou qui ont un pénis peuvent aller se brosser.

 

Points de pivot pour un Turn-Off-The-TV :

 

✓ Un événement qui n’a rien à voir avec le catch

✓ Un vieux qui radote

 

 

15653590145_162f95db7b.jpg

Je crois qu’on a fait le tour de la question.

 

FACE-RETURN

Sujet : Ryback

Évènement : Bo Dallas propose un Open Challenge

Protagonistes : Ryback, Bo Dallas

Contexte : Bo, en quête de sensations, annonce qu’il a lancé un défi à qui voudrait tenter de le vaincre. Un ange passe, quand soudain…

 

Déroulé :

  • C’est le thème de Ryback qui résonne dans toute l’arène ! La foule reprend en coeur les chants de la brute épaisse. Ryback va massacrer Bo. La foule reprend en coeur “Feed Me More” ! Ryback massacre Bo. La foule reprend en coeur “Finish him” ! Ryback a massacré Bo.

 

Points de pivot pour un Face-Return :

 

✓ Un méchant qui fut autrefois gentil

✓ Un méchant absent suffisamment longtemps pour qu’on l’oublie

✓ Un méchant qui revient pour en découdre contre un autre méchant

✓ Un méchant qui reprend ses anciennes gimmicks de gentil

✓ Un public qui reprend en coeur les chants du méchant, re(de)venu gentil

15650905751_c8d966919a.jpg

Ryback Air à tour de contrôle. Ryback Air à tour de contrôle !

DEAN LANTURN

Sujet : Dean Ambrose et la lanterne poltergeist de Bray Wyatt

Évènement : Dean Ambrose doit affronter Cesaro

Protagonistes : Dean Ambrose, Cesaro, Bray Wyatt

Contexte : À Hell in a Cell, alors qu’il s’apprêtait à remporter la mise, Ambrose s’est fait surprendre par l’apparition spectracle de Bray Wyatt, qui lui a asséné un fatal Sister Abigail.

 

Déroulé :

  • Ambrose campe sur la table des commentateurs, micro en main. Il nous rappelle la folle nuit qu’il a passée avec Seth Rollins, mais que le coït final a été interrompu par l’apparition fantomatique du revenant Bray Wyatt. Cependant, Dean, qui a connu un lent turn par le passé, s’en bat les coucougnettes. Après s’être débarassé de Cesaro, il apostrophe le Gourou du Bayou, qui ne tarde pas à apparaitre avec sa lanterne. Le Mangeur de Mondes a compris, il voit en Ambrose son étrange reflet. Il sait que Dean est comme lui, que les étrangetés perverses offertes par ce monde les excitent autant l’un que l’autre. Mais il n’est pas son ami, il n’est pas son frère, il est lui. Il veut détruire l’esprit du Lunatic Fringe, à qui il ne reste pas d’autre choix que courrir.

 

Points de pivot pour un Dean Lanturn :

 

✓ Un méchant devenu gentil qui s’appelle Dean

✓ Un méchant resté méchant qui porte une lanterne

 

15032837974_e6bd752ab1_m.jpg

Turn around, every now and then I get a little bit lonely and you're never coming round.

SISTURN

Sujet : Brie Bella

Évènement : Nikki affronte Naomi

Protagonistes : Les soeurs Bella et Naomi

Contexte : La défaite de Brie à Hell in a Cell l’oblige officiellement à être l’assistante de sa soeur pendant 30 jours et 30 nuits. Elle doit se plier à toutes ses exigences.

 

Déroulé :

  • C’est Naomi qui lance les hostilités avec un Waist Lock, suivi d’une Clothesline. Mais Nikki démontre à son tour sa puissance physique : Alabama Slam, Clothesline, tentatives vaines de tombé de part et d’autre. La Funkdactyl s’apprête à reprendre le dessus quand Brie, aux abords du ring, tente mollement de la déséquilibrer avant de se raviser. Mais c’est suffisant pour créer l’ouverture et permettre à sa machiavélique frangine de placer sa prise de finition et emporter la victoire. Nikki félicite Brie pour son sens du devoir et l’oblige à célébrer ce duel remporté en portant son bras victorieux.

 

Points de pivot pour un Sisturn :

 

✓ Deux soeurs gentilles

✓ Une soeur gentille qui a trahi sa soeur gentille, et donc devenu soeur méchante

✓ Une soeur méchante qui oblige sa soeur gentille à être méchante

 

15033442103_b6bcddc331_m.jpg

À double tour.

 

WHEN-A-PLAN-TURNS-AGAINST-YOU

Sujet : Les statégies managériales de Kane

Évènement : Kane affronte Dolph Ziggler

Protagonistes : Kane et Ziggler

Contexte : Dolph Ziggler vient de se faire débaucher par le Marine pour rejoindre la Team Cena à Survivor Series. Le Directeur des Opérations Kane les surprend et décide de donner une leçon au blond décoloré.

 

Déroulé :

  • Un Kane endormi entre dans le ring. La rapidité de Dolph fait tourner en bourrique son adversaire. Mais quand Kane parvient à lui mettre le grappin dessus, c’est au centuple qu’il lui rend la monnaie de sa pièce. Si Kane est le Démon Préféré du Diable, c’est bien Ziggler qui est en feu ce soir. Alors que ce dernier exécute un saut depuis la troisième corde, le Big Red Machine parvient à sécher le joyeux drille d’un coup direct dans la machoire. Sonné, le natif d’Hollywood, Florida ne voit pas le Big Boot arriver, mais par un astucieux roll-up, décroche la victoire après un match intense. La célébration est vite interrompu par Seth Rollins qui s’en prend au victorieux blondinet.

 

Points de pivot pour un When-A-Plan-Turns-Against-You :

 

✓ Un méchant manager veut donner une leçon à un gentil subordonné

✓ Le plan du méchant se retourne contre lui

 

15468019890_17ee5ebee1_m.jpg

À tour de bras.

 

TURNBUCKLE

Sujet : Les turnbuckles situés au quatre coins du ring

Évènement : John Cena affronte Seth Rollins

Protagonistes : John Cena, Seth Rollins, le ring

Contexte : Le Marine vient à la rescousse de Ziggler, prêt à en découdre. Cela tombe bien : il a un match programmé avec l’ancien Architecte du Shield.

 

Déroulé :

  • Rollins est escorté de ses sbires. Cena est décidé à en découdre mais le porteur de malette préfère l’anti-jeu. Noble et Mercury se jettent sur Cena, alors que l’arbitre a le dos tourné. Souplesse et roulades de Rollins, qui contre la majorité des prises de son adversaire avec la grâce féline qu’on lui connait. JBL, qui n’est pas insensible au charme du Rollins, assure que Rollins ne se contente pas d’être le futur, mais est également le “standard” actuel. Illustration parfaite avec ce Attitude Ajustement contré en DDT, malheureusement insuffisant pour le tombé victorieux. Descente du genou sur le crâne de Cena qui tente un STF sans succès. Cena, éjecté, parvient à remonter sur le ring avant les dix secondes éliminatoires, malgré les coups de sape de Noble. Il place son Five Knuckle Shuffle et Seth passe par dessus la troisième corde, avant de placer un superkick et tenter à nouveau le tombé. Cena grimpe sur le turnbuckle et place un habile Tornado DDT qui vient planter le crâne du félin dans le sol. Il en profite pour placer son mortel Attitude Adjustement mais Seth retombe sur ses pattes, tel un vieux chat lancé par la fenêtre. Cena tente un Attitude Ajustement depuis le turnbuckle, mais Rollins le contre en (turn)Buckle Bomb ! Rollins veut finir le travail mais son Cumb Stomb est contré en STF !

  •  

  • Intervention de Kane sur le Marine, obligeant l’arbitre a faire sonner la cloche. Redevable, Ziggler vient à la rescousse du capitaine de son équipe, rejoint par les sbires de The Autorithy. Pour une raison propre à la magie du catch, tout le roster rejoint les bélligerants pour en découdre : baston de bar sur le ring. Les Heels tapent sur les Faces, les Face sur les Heels, des Heels se tapent dessus et les Faces tentent de ne pas trop se taper dessus.

 

Points de pivot pour un Turnbuckle :

 

✓ La présence d’au moins un turnbuckle

✓ Un méchant de talent face à un gentil de talent

✓ Des prises rares à base de turnbuckle

 

15653584585_21a5a6f490_m.jpg

 

 

15467624537_ec4cf17a54.jpg

 

 

15467624777_e0ce21fac7.jpg

La bijouterie Cena & Rollins vous présente sa nouvelle collection de tours de cou.

Acceptant son statut de Raw post-PPV, cet épisode fut le théâtre de nombreux revirements. Qu’il s’agisse de céder aux attraits du coté obscur, de se rebeller face à l’autorité ou de revenir la bouche en cœur après avoir été une pure ordure, les catcheurs ne manquent jamais l’occasion de nous offrir d’incroyables variations sur le même thème : le retournement de situation. Soyons donc rassurés : avant que la WWE mette la clé sous la porte, nous assisterons au quarante-deuxième Turn du Big Show, au Heel-Turn de Sheamus, probablement au Face-Turn de Seth Rollins, peut-etre même au Heel-Return de Daniel Bryan… Et quand on aura eu droit à tout ça, alors, alors seulement, nous pourrons rêver à nouveau au Heel-Turn du Jedi.

 

don2n.gif

En attendant, il nous reste le Heath-Slaturn.

 
 
10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut