Catch

CDC Awards 2014 : meilleure catcheuse

Jamais deux sans trois…

Dicton populaire

 

Souvent moquée en ces pages à cause de son niveau global souvent jugé calamiteux, la division féminine de la WWE recevra elle aussi, malgré tout, l'immense honneur d'être récompensée par les prestigieux CDC Awards.

 

 

Parce que, quand même, elles le valent bien.

Enfin… certaines seulement.

 

 

CDC Awards 2014 : meilleure catcheuse

 

 

Pour rappel, les deux précédentes éditions ont été marquées par la double victoire obtenue par la frêle et charmante AJ Lee. Après avoir été lancée dans le grand bain en 2011, il ne lui aura fallu que quelques mois d'acclimatation avant de laisser éclater à la face du monde son indiscutable supériorité sur l'ensemble du roster féminin. Reste maintenant à savoir si, en 2014, madame Brooks aura su s'imposer une fois encore (ce qui, je le précise pour ceux qui dorment, lui permettrait d'accomplir en ces terres un exploit sans précédent: à savoir s'emparer d'un troisième trophée d'affilée). En voilà une question ô combien brûlante et palpitante.

 

Avant de passer au classement 2014, Sheamus vous invite à monter à bord de sa DeLorean afin de retourner aux origines de cet Award.

 

 

Vous êtes toutes autorisées à monter à bord. Sauf Natalya. Je supporte pas les gens qui pètent en voiture.

 

 

Top 3 des années précédentes

 

2013

1. AJ Lee avec 59 points sur 60 possibles

2. Kaitlyn avec 46 points

3. Natalya avec 28 points

 

2012

1. AJ Lee avec 58 points sur 75 possibles

2. Eve avec 56 points

3. Beth Phoenix avec 34 points

 

2011

1. Beth Phoenix avec 29 points sur 30 possibles

2. ex Natalya et Kharma avec 12 points

 

2010

1. Michelle McCool avec 21 points sur 25 possibles

2. Natalya avec 17 points

3. Layla avec 16 points

 

2009

1. Michelle McCool avec 30 points sur 35 possibles

2. Melina avec 17 points

3. Mickie James avec 14 points

 

 

Histoire de planter le décor, encore une petite précision avant de rentrer dans le vif du sujet. Sachez que pour cette cuvée, la liste des participantes s'élevait à un total de seize. Étaient donc éligibles les quatorze athlètes qui composent le roster actuel auquel viennent se greffer une invitée surprise ainsi que la chômeuse Aksana (dégagée en juin), souvent surnommée ici « la pute inepte venue de l'Est ».

 

 

Ça étonne quelqu'un si je vous annonce que personne n'a voté pour elle ?

 

 

Trêve de médisances, Aksana a de quoi se consoler et se sentir moins seule car il y a matière pour elle à former un club en recrutant les cinq Divas qui elles non plus, n'ont pas réussi à glaner le moindre petit point. Cameron, Eva Marie, Layla, Rosa Mendes et Summer Rae n'ont attiré l'attention d'aucun des treize membres éminents de la rédaction ayant participé au vote.

 

 

Quoi ? Moi non plus je n'ai pas obtenu le moindre point ? En même temps c'est normal, j'aurais pas voté pour moi non plus, faut pas déconner.

 

 

Classement 2014

 

8èmes ex æquo avec 2 points sur 65

 

Tamina
 
Stoppée net au milieu de l'année par une blessure au genou, la fille de la Super Mouche a tout de même réussi à marquer les esprits en imposant avec crédibilité son gimmick de femme forte au service de AJ, à tel point que Seifer n'hésite pas à dire d'elle qu'« elle a fait une excellente garde du corps et une très bonne challengeuse à Paige. »
 
Emma
 
La jeune carrière de l'Australienne a certes été entachée par une pathétique histoire de vol à l'étalage mais au delà de ce piteux fait divers, c'est surtout son booking désastreux qui semble l'avoir considérablement pénalisée. Elle arrive cependant à trouver grâce aux yeux de Big Botch Man qui la juge « marrante », admettant même qu'« elle s'en est tirée aussi bien que possible avec la merde qu'on lui a fait faire. » Jyskal, de son côté, se montre tout aussi clément en appréciant son « perso gauche et niais. »
 
Stephanie McMahon
 
Voici la fameuse invitée mystère qui parvient à attirer l'attention des plus fins observateurs grâce à son très réussi match du 17 août à SummerSlam. La patronne n'était plus montée sur un ring en tant que catcheuse depuis plus de dix ans – ça ne s'est pas vu – et comme le souligne très bien Rapha-Hell, « avec un match dans l'année, elle a surpris son monde. »

 

 

Et de toute façon, pour avoir si bien porté une tenue aussi affriolante, elle méritait bien un ou deux points ma petite chérie.

 

 

7ème avec 3 points sur 65
 
Natalya
 
Avec si peu de points, la pauvre Canadienne semble n'être plus que l'ombre d'elle-même. Ses apparitions sporadiques sans réel suivi ne trompent personne, et surtout pas Kane et Barbu qui considère que Natalya, c'est « 80% de hype qui n'a pas lieu d'être et de matchs insipides et lents. » Triste constat que cette déchéance pour celle qui a pourtant réussi, à trois reprises, en 2010, 2011 et 2013, à atteindre le podium.

 

 

Au moins, je ne pète plus. C'est déjà ça. En plus depuis que l'autre boulet de Khali a été viré, je suis plus obligée de danser comme une conne à ses côtés. Tous comptes faits, j'ai pas vraiment de raison de me plaindre finalement !

 

 

5èmes ex æquo avec 13 points sur 65
 
Brie Bella
 
Elle a beau être une piètre actrice lorsqu'on lui demande de jouer la terreur face à un Kane plus que jamais en mode slasher-movie, la femme de Daniel Bryan parvient tout de même à tirer son épingle du jeu en remportant mine de rien l'adhésion de six rédacteurs. Jyskal allant même jusqu'à trouver que « sa feud avec Steph était fun. »
 
Alicia Fox
 
L'ensemble de ses points, Alicia le doit à la fugace partition de folle-dingue-complètement-dérangée-du-bulbe qu'elle a interprétée avec brio au beau milieu de l'année. Hélas, d'une manière aussi soudaine qu'elle était apparue, cette gimmick fut abandonnée et remisée au placard sans la moindre logique après seulement quelques semaines pourtant très prometteuses. Sans doute fallait-il laisser les projecteurs braqués sur AJ et Paige… C'est à croire qu'à la WWE, il n'y a de la place que pour deux catcheuses talentueuses à la fois. Pas plus. Pour ma part, je suis bien d'accord avec Yerem qui trouve que « sa fulgurante gimmick de fille déjantée à la limite troublante du kayfabe ainsi que son niveau au dessus de la mêlée nous rappellent à tous que ce sont les bookers les cons. »

 

 

Après avoir passé six longues années à végéter dans le roster féminin, je trouve enfin un perso qui me fait sortir du lot et ils me coupent les ailes en plein vol… Quelle boîte de merde !

 

 

4ème avec 19 points sur 65
 
Naomi
 
À titre personnel, je suis assez surpris de constater que madame Uso ait réussi à se hisser si haut dans notre classement. Même si je dois bien reconnaître que les capacités in-ring semblent véritablement répondre à l'appel, le personnage relativement lisse qui nous a été présenté jusqu'ici a plutôt tendance à me laisser circonspect. Même Jyskal (qui lui a attribué deux points) semble dubitatif en la trouvant « talentueuse… » mais ne pouvant s'empêcher de conclure d'un « …je présume » qui en dit long.

 

 

Dans chaque duo, il y a toujours un Shawn Michaels et un Marty Jannetty.

 

 

3ème avec 29 points sur 65
 
Nikki Bella
 
La très décriée jumelle aux gros seins réussit un somptueux tour de force en montant, avouons-le, à la surprise générale, sur la troisième marche du podium. Une médaille de bronze sans doute obtenue de manière assez injustifiée, penseront ses détracteurs qui ne manqueront pas de s'en offusquer. Mais on pourra toujours dire ce qu'on voudra pour la dénigrer, en réalité reconnaissons-lui tout de même un arsenal de prises assez varié et loin d'être aussi dégueu que ce que certaines mauvaises langues voudraient laisser croire. Quant à ses prestations au micro, elles se sont souvent avérées assez crédibles et plutôt justes. Pour couronner le tout, je n'aurais pas dit mieux que Seifer qui décèle en elle « une vraie salope » qui « joue bien son rôle. »

 

 

– J'ai toujours su qu'une paire de nichons en plastique me permettrait de surpasser ma connasse de jumelle.
– Je te déteste sale conne.

 

 

2ème avec 55 points sur 65
 
AJ Lee
 
Fin du suspense : la Crazy Chick se heurte cette année à une rivale de taille. Du coup elle rate à peu de choses près un historique triplé qui n'aurait pas manqué de rendre fier son bougon de mari. Même si elle n'a pas à rougir de cette très belle seconde place (surtout avec autant de points), 2014 restera pour AJ une année légèrement en deçà du niveau d'excellence auquel elle nous avait habitués auparavant. Le job est fait (et bien fait) à tous les niveaux mais le sentiment qu'elle s'est un peu trop reposée sur ses lauriers s'est probablement fait sentir ostensiblement au moment du bilan, au point de la priver d'or. C'est sûrement Big Botch Man qui dresse l'état des lieux le plus éloquent en considérant que « même si elle a eu quelques fulgurances, notamment au micro, on a l'impression qu'elle fait le minimum syndical. » Et j'ajouterais « mais quel minimum ! » (parce que moi, je l'avais classée première).

 

 

Allo chéri, à ton avis, j'ai obtenu quelle place au classement CDC ?

 

 

1ère avec 57 points sur 65
 
Paige
 
Ça s'est joué à vraiment pas grand chose entre AJ et la blafarde, mais soyons sport et attribuons de bonne grâce à la jeune Anglaise son trophée qu'elle n'a absolument pas usurpé. Un démarrage canon au lendemain de Mania, deux prises de titre, huit participations sur neuf PPV possibles, un physique qui fait tourner les têtes, une maîtrise incontestable de son environnement, des progrès déjà notables et tout ça à seulement vingt-deux ans ! Le tableau semble frôler la perfection et pourtant de l'avis général, la belle en aurait encore beaucoup en réserve, n'ayant dévoilé en 2014 qu'une parcelle de son immense savoir-faire catchesque. Dans ces conditions, rien d'étonnant à ce que Yerem considère que son arrivée est « à la fois une déception et un espoir » tout en concluant qu'« entre les cordes, on attend mieux ».

 

 

Hé oh, ça va hein. Jamais contents. Vous en connaissez beaucoup des Divas aussi jeunes ET talentueuses que moi ?

 

 

Et vous ? Allez-vous pleurer toutes les larmes de votre corps afin d'apporter un soutien symbolique à AJ ? Auriez-vous placé Nikki dans les bas-fonds du tableau, au même niveau que sa frangine ? Aksana méritait-elle au moins un point symbolique pour l'ensemble de son œuvre ? Summer Rae méritait-elle un meilleur traitement ? Trouvez-vous prohibitifs les tarifs que Sunny pratique pour permettre à ses fans de la voir se désaper sur le net ?

 

 

Deuxième… Deuxième ? Deuxième !!? Bordel ! Fais comme moi chérie : barre-toi d'ici en claquant la porte. Toi non plus, tu n'es pas considérée à ta juste valeur.

 

 

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut