Catch

NXT Awards 2014 : meilleure feud

Mihi cura futuri (Moi, je m'occupe de l'avenir)

Locution latine

Tous les trophées, positifs ou négatifs, ont été décernés par les Cahiers du Catch. Tous ? Non ! Dix rédacteurs et lecteurs ont décidé de rallonger un peu le processus. Le projet est simple : il nous est interdit de nommer des catcheurs, catcheuses ou matchs de NXT aux CDC awards ? Et bien nous créérons les nôtres, le meilleur show de la WWE mérite bien ça. Et même si vous êtes incapables de citer l'actuel champion NXT, ça peut vous intéresser ! 

Moi, je suis le mec que vous affublez de tous les maux depuis quinze ans. Ca c'est mon show. Préparez vous à m'aimer.

NXT Awards 2014 : meilleure feud

 

Les NXT Awards seront séparés en six catégories : meilleure feud, meilleur match, meilleur espoir, meilleure équipe, meilleure catcheuse, et enfin meilleur catcheur. On retrouve à peu près les mêmes récompenses que pour son grand frère, ainsi que le même fonctionnement : chaque votant donne cinq noms qu'il classe, et qui obtiendront en conséquence de 1 à 5 points. Nous serons cette année dix votants pour donc 50 points possibles, et c'est l'occasion pour moi de remercier chaleureusement Bourock, Feud me more, Goatface, kennard, krix, Lapin, Major Tom, Saddam Usain Bolt et Seifer qui ont répondu à mon appel et sans qui nous n'aurions pu lancer cette récompense.

 

Nous allons donc couvrir toute l'année 2014, en nous basant sur la date de diffusion des shows. En grossissant le trait, et parce que ça fait des repères bien pratiques, ça donne une période allant de NXT Arrival, premier PPV live diffusé sur le WWE Network en février jusqu'à Takeover R-Evolution, dernier en date, diffusé en décembre. Les votes ont été récupérés au plus tard le 15 janvier.

 

Assez de présentation, c'est parti pour le premier NXT Award !

13. Blue Pants vs Carmella, 1 point

Les non-suiveurs de NXT – enfin, ceux qui n'ont pas déjà fermé l'onglet – doivent sans doute déjà se gausser : alors comme ça, alors qu'on nous vante NXT comme le pinacle du catch, le premier nom que l'on nous cite, c'est Blue pants, c'est à dire littéralement "pantalon bleu" ? Avec une musique d'entrée qui est littéralement la musique du Juste Prix chantée par Big Cass ?

 

Et bien ne vous marrez pas trop, car Blue Pants est en réalité Leva Bates, une catcheuse du circuit indépendant très cotée et talentueuse, et c'est pourquoi elle a immédiatement obtenu un énorme soutien du public connaisseur de Full Sail alors qu'elle n'est même pas sous contrat à la WWE. Jobbeuse d'un soir face à Carmella, protégée de Colin Cassidy et Enzo Amore, qui faisait ses débuts, elle est finalement revenue deux fois sur le show jaune pour combattre la Princesse de Staten Island et a même fini par obtenir une victoire par tombé ! C'est un peu la magie de NXT qui grâce au talent des personnes impliquées transforme une simple victoire face à un jobber local en une storyline qui sert tout le monde et qui éclate le public, à commencer par Saddam Usain Bolt pour qui cette feud "mérite un point parce qu'elle l'a bien fait rire".

J'aurais bien aimé qu'on me chante "Let's go Blue Pants" moi…

 

 

11 ex-aequo. Baron Corbin vs Bull Dempsey, 2 points

 

 

 

 

La "force indestructible contre l'objet inamovible", ça marche toujours aussi bien. A ma gauche, nous avons Baron Corbin, une présence dingue qui provoque de nombreux cris féminins à son arrivée, une entrée et une musique d'entrée excellentes et un finisher innovant et franchement impressionnant. A ma droite, Bull Dempsey, big man agile et à l'aise au micro, qui se présente comme un catcheur à l'ancienne, à savoir un gros brawler, et pas un modèle fitness. Les deux catcheurs débutent à quelques semaines d'intervalle et se mettent à détruire des jobbers en moins d'une minute, humiliant au passage des personnages plus installés, comme CJ Parker ou Mojo Rawley. Ils finiront par faire des matchs l'un après l'autre pour voir qui est le plus destructeur pendant que les fans de NXT comptent à voix haute. A ce petit jeu là, pour les citer, "Baron's better".

 

C'est finalement une feud très atypique et plus passive-agressive qu'une engueulade de vieux couple : pas de confrontation physique, à peine une ou deux promos, pas de match (leur rivalité s'est prolongée en 2015 et c'est seulement là qu'ils ont eu leur combat)… Et bien Feud me more s'en fout ! Lui a "carrément envie de voir cet affrontement, et c'est à ça que sert une feud, non ?".

 

 

Comme pour le jeu de la biscotte, c'est celui qui met le plus de temps qui a perdu.

 

 

11 ex-aequo. Paige vs Emma, 2 points

 

 

 

 

 

Et oui, ce sont bel et bien les awards de 2014, car il ne fait strictement aucun doute que sinon les deux catcheuses seraient beaucoup plus haut dans ce classement ! Paige contre Emma c'est le premier match pour le NXT Women's championship. Ce fut aussi plus tard le premier match féminin diffusé sur le Network, dans le premier live de NXT.

 

C'est une rivalité entre deux faces ultra-populaires à Full Sail qui ont ouvert la route aux Bayley, Sasha Banks et autres Charlotte qui leur ont succédé, qui a permis de changer un certain nombre de préjugés sur le catch féminin, et qui a montré que le public pouvait s'y intéresser si on lui en donnait une raison. Merci mesdemoiselles !

 

 

– Tu te rends compte Paige, il y a un an, on était là, à NXT !

– Et regarde nous maintenant ! J'ai été deux fois championne des Divas, après avoir gagné le titre le lendemain de Wrestlemania lors de mon début, et toi, tu… Euh… Enfin NXT c'était drôlement bien quoi !

 

 

10. Lucha Dragons vs Vaudevillains, 3 points

 

 

 

 

Après leur avoir pris le titre et avoir refilé l'Ascension aux petits nouveaux Hideo Itami et Finn Balor, c'est avec les Vaudevillains que Kalisto et Sin Cara vont entrer en rivalité. Si leur match à Takeover R-Evolution fut bon, c'est surtout la qualité des promos que l'on retiendra de cette feud. En bons luchadors, les Dragons vont peu s'exprimer mais Simon Gotch et Aiden English vont devoir tenter un amalgame très difficile à faire : rendre crédibles comme possibles détenteurs du titre leurs personnages de comedy heels, sans les renier.

 

Mission accomplie : on découvre à la fois des catcheurs sérieux et dangereux dans le ring, mais aussi des segments hilarants à voir et à revoir absolument, en particulier les promos façon film muet. C'est cette dernière partie qui a vraiment convaincu les votants, en particulier kennard qui souligne "les efforts des Vaudevillains qui ont apporté pas mal d'éléments comiques intéressants". Original, casse-gueule mais réussi.

 

 

– Dis Aiden, tu penses que c'est vrai ces rumeurs comme quoi Vince est hors du coup ?
– Disons que quand je lui ai dit que nous étions une équipe de catcheurs des années 1930, il m'a dit qu'une gimmick d'hommes du futur, c'était stupide.

 

 

9. Charlotte vs Natalya, 4 points

 

 

 

 

Après la remise en jeu du NXT Women's championship de Paige, à ce moment là championne des Divas, un tournoi fut mis en place pour mettre en place un match pour le titre à Takeover. Sans trop de surprise, Charlotte, alors membre des BFF, se hisse en finale après avoir éliminé Emma puis Alexa Bliss. Plus étonnant, alors que la storyline semblait déjà écrite et que des dissensions avaient pointé ci et là entre les deux partenaires, Sasha Banks est éliminée en demi-finale par Natalya.

 

Le match fut très très bon et voit Charlotte s'imposer et devenir la seconde championne de NXT. Un moment d'autant plus important pour elle que Ric Flair était présent pour la soutenir (Bret Hart était du côté de Natalya), et qu'autant le Nature Boy nous a beaucoup saoulé lors de ses apparitions récentes à être une caricature de lui-même et à se donner en spectacle, autant son émotion était sincère et très touchante. C'est d'ailleurs ce qui convainc Goatface qui a offert 4 points à cette feud car il a adoré "la prise de titre de Charlotte devant son papa au terme d'un match exceptionnel avec plein d'émotions à la clé".

 

 

Oula, attention au passage de flambeau quand même, avec Natalya et ses gaz, ça peut vite se transformer en lance-flammes.

 

 

7 ex-aequo. Sami Zayn vs Tyler Breeze, 7 points

 

 

 

 

Avant la rivalité qui l'opposa à l'actuel champion, Tyler Breeze n'était considéré que comme un gimmick. Son personnage de mannequin narcissique et adepte des selfies et qui a commencé sa carrière à NXT en se protégeant le visage tout le match (et oui, le Miz n'a rien inventé avec son moneymaker !) n'allait pas l'emmener plus loin que la midcard, même à NXT. Cette première réelle feud a permis à Breeze de montrer qu'au-delà du personnage caricatural, il y avait aussi un super catcheur capable sans problème d'élever son niveau lorsqu'il se retrouve avec un Sami Zayn dans le ring, tout en tenant son personnage. Vainqueur de Zayn dans le match de la soirée à Takeover pour déterminer le #1 contender au titre d'Adrian Neville, il a obtenu son title shot dans le Fatal four way du PPV suivant, et a peut-être été le MVP de ce match, ce qui est plutôt costaud quand on catche aux côtés de Kidd, Zayn et Neville.

 

Mais cette rivalité n'a pas élevé que Tyler Breeze : elle a aussi permis, malgré sa défaite de cimenter dans la title picture le personnage de Sami Zayn, (trop) longtemps loser magnifique. Ce n'est pas un hasard si les deux hommes se sont retrouvés dans un match pendant la route vers la rédemption de Zayn qui l'a amené vers le titre. Et vu la qualité de ces deux-là, on ne serait franchement pas contre faire revivre la feud autour de la ceinture.

 

 

Complètement ratée ton imitation du Miz, Tyler : tu vas être sur la trajectoire de ton adversaire.

 

 

7 ex-aequo. Sasha Banks vs Bayley, 7 points

 

 

 

 

Voilà une rivalité qui constitue LE pilier de la division féminine de NXT. Depuis son heel-turn en septembre 2013 qui a totalement changé sa carrière, Sasha Banks s'est mise en tête de torturer la pauvre Bayley. De la même façon que Summer Rae l'a fait basculer du côté obscur, the BO$$ a retourné contre elle Charlotte puis Becky Lynch qui l'ont trahie toutes les deux en plein match. Prenez la babyface la plus over de NXT, mettez là contre une des rares – hommes et femmes confondues – heels à obtenir une vraie heat de la part du public smart de Full Sail, ajoutez une excellente alchimie dans le ring, et il n'y a plus grand chose d'autre à ajouter.

 

Que ce soit au sein des Beautiful Fierce Females (avec Summer Rae et Charlotte) ou des Best At Everything (avec Becky Lynch), le chemin de Sasha Banks a très souvent croisé celui de la pétillante Bayley : 12 matchs télévisés en 2014 (8 en 1vs1, 4 par équipe) ! Pour un show d'une heure par semaine, c'est énorme, et pourtant, ça ne parait jamais trop tant ces deux catcheuses sont talentueuses et font évoluer leurs matchs. Aucune n'est bookée supérieure à l'autre et les deux sont aussi crédibles pour aller prendre le titre à Charlotte. Sasha Banks – Bayley, on en redemande pour 2015… Et avec le titre en jeu ?

 

 

Tu veux savoir à quel point je suis badass ? Je suis une catcheuse de la WWE, et j'ai encore un nom de famille.

 

 

6. Adrian Neville vs Tyson Kidd, 8 points

 

 

 

A Takeover, décidément, les superstars du roster principal avaient la cote : Natalya pour le titre féminin, et son mari pour le titre masculin. Nous étions beaucoup à râler, surtout que les débuts de Tyson Kidd ont été assez laborieux. Finalement, celui-ci a fait un heel-turn clair et s'est surtout trouvé un personnage hilarant qu'il a ensuite emmené dans le roster principal, que l'on pourrait résumer en ces termes : mauvais mari qui adore les chats, anxieux et tête à claques… Et surtout très talentueux. Car on l'a trop souvent oublié, Kidd est avant tout un des tous meilleurs techniciens de la WWE, et il l'a montré lors de son run à NXT.

 

Le champion a ajouté de très bons matchs à son palmarès contre un concurrent sérieux et en a profité pour gagner de l'expérience au micro dans un registre qu'il pratiquera régulièrement en tant que top face : celui du champion face contre le challenger peureux et déloyal heel. Quant à Tyson Kidd, son passage à NXT et en particulier cette feud lui a sauvé sa carrière à la WWE. Fact.

 

 

Terrible désillusion pour Adrian Neville : il n'a pas traité Natalya de salope, n'a pas parlé de ses testicules et n'a pas insinué que Tyson Kidd était homosexuel. Son avenir en tant que face s'obscurcit.

 

 

5. Charlotte vs Bayley, 10 points

 

 

 

 

Et une rivalité féminine dans le top 5 ! Celle-ci rejoint presque la rivalité entre Sasha Banks et Bayley, puisqu'elle commence après que Charlotte a rejoint les BFF. Elle deviendra le souffre-douleur de la faction, et sera régulièrement défendue notamment par Natalya, Emma ou Paige. Là où les deux rivalités diffèrent, c'est que Charlotte a ensuite touché le titre… Et que Bayley, face par excellence et extrêmement over auprès de la foule, fait un challenger parfait pour la nouvelle championne heel. Après avoir battu Sasha Banks, elle devient #1 contender et obtient son title shot à Takeover Fatal 4-way, ainsi qu'un second match un peu plus tard en weekly : elle perdra les deux combats, mais la qualité des matchs et surtout leur storytelling seront loués.

 

Bayley, dans un rôle d'underdog, montre toute sa détermination et son refus d'abandonner, tandis que Charlotte, arrogante au possible, finit impressionnée par la témérité de son adversaire à tel point qu'elle fait un lent face-turn, protégeant Bayley contre Sasha Banks après son premier match, et lui serrant la main après le second. Une storyline qui n'a rien de révolutionnaire mais qui est  extrêmement efficace et qui fonctionne grâce à l'acting des deux femmes. C'est pourquoi Bourock place cette rivalité deuxième de son classement, ayant eu "du plaisir à voir évoluer Bayley qui a parfaitement fonctionné dans ce rôle, et le personnage de Charlotte à travers leur feud pour le titre qui fut une belle façon d'effectuer son face turn", tandis que Goatface a un "coup de coeur pour l'émergence de Bayley".

 

 

– Je sais que tu as besoin d'un partenaire pour ton match contre les BAE Bayley, tu l'as devant toi, et on va le gagner !

– C'est vrai ?

– Mais non bordel, je suis une Flair, je vais refuser le tag, te coller une figure four et partir avec elles. Bordel, encore plus con que Sting celle-là.

 

 

4. Charlotte vs Sasha Banks, 16 points

 

 

 

 

Quoi de plus logique que de retrouver cette feud dans le classement ? Le triangle catchesque entre Charlotte, Sasha Banks et Bayley a fait vivre NXT en 2014, et cette combinaison là nous a donné sans le moindre doute le meilleur match féminin de l'année à Takeover R-Evolution. Citée par 8 participants sur 10, cette feud a commencé alors que Charlotte, forte de son nouveau titre, se détachait de plus en plus de Sasha Banks déjà orpheline de Summer Rae partie danser à Raw. Des prémices de rivalité ont été éparpillées mais le vrai élément déclencheur aura été la fin du main event de Takeover Fatal 4 way où Charlotte a pris la défense de Bayley qui allait se faire attaquer par sa némésis.

 

Outre d'excellents matchs qui ont été sur les lèvres de tout le monde au moment de voter, les prestations au micro n'ont pas été en reste, Bourock souligne d'ailleurs qu'au-delà d'un "gros niveau in-ring", la rivalité aura proposé "quelques passages bien sympa en promo, grâce à Sasha principalement". Et il est vrai que Sasha Banks rayonne dans ce rôle de heel, moquant Charlotte qu'elle considère comme une fille à papa et n'hésitant pas à taunt Ric Flair au bord du ring pendant son rematch. Charlotte n'étant pas une face dans la même catégorie que Bayley mais plutôt un tweener, la rivalité fut difficile à porter mais ce fut réussi et de très belle façon, de l'avis de Saddam Usain Bolt qui parle d'une "feud qui a fait beaucoup de bien au catch féminin. Reste maintenant à Sasha Banks de récupérer un titre qu'elle mérite mille fois…

 

La moitié du classement a concerné des feuds de catcheuses, et tous les votants auront cité une, deux, voire même trois rivalités féminines dans leur classement ! NXT est un show d'une heure par semaine, tandis que la WWE a plus de 6 heures de programmation au total… Et je vous mets au défi de citer six rivalités de Divas en 2014. Ce n'est pas de la hype : si vous ne vous êtes jamais intéressés au catch féminin, jetez un petit coup d'oeil aux storylines citées par les suiveurs de NXT, vous manqueriez quelque chose.

 

 

– Dis Charlotte, pourquoi c'est toi qui a le titre alors que tu es arrivée bien après nous à NXT ?

– Parce qu'on est dans l'antichambre de la WWE, et qu'il faut bien commencer à vous préparer au népotisme.

 

 

3. Sami Zayn vs Cesaro, 18 points

 

 

 

 

Et oui, comme pour Paige et Emma, on confirme : on ne parle bien que de 2014, et c'est presque dommage ! Car si Paige et Emma ont lancé NXT du côté des catcheuses, il ne fait aucun doute que de l'autre côté, cette distinction revient à Sami Zayn et Cesaro. Tout commence alors que Cesaro se plaint de l'absence de compétition, et voit arriver un petit roux barbu qui lui parle en anglais, français et arabe… Sami Zayn obtient une victoire surprise sur roll-up dans un match court mais plutôt bon d'environ cinq minutes. Peu de temps après, Cesaro remporte la revanche dans un match plus long, et plus besoin de vous présenter le 2 out of 3 falls match qui constitue la belle, et qui a été pour bon nombre de suiveurs de NXT un des meilleurs matchs de l'année toutes promotions confondues.

 

En 2014, c'est à l'occasion du premier PPV de NXT et du Network que les deux hommes s'affrontent à nouveau. Sami Zayn considère sa défaite comme la pire déception de sa carrière et il déclare avoir besoin d'une fin à cette rivalité, tandis que Cesaro ne veut rien avoir à faire avec lui. Là encore, on est dans une feud typique d'underdog courageux contre un heel presque imbattable bien qu'arrogant et qui finit par gagner à la fin. Non sans mal en l'occurrence, puisqu'après que Zayn se soit relevé à 1 d'un uppercut très violent, il décide de prendre les choses en main avec un Tornado european uppercut suivi d'un Neutralizer. Après le match, Cesaro, alors le pire des fumiers, prend Zayn dans ses bras et lui dit qu'il a gagné son respect.

 

Il s'agit là d'une des rivalités fondatrices de NXT, qui a marqué le début de Sami Zayn tel qu'on le connait, et qui a été une des rares fois où Cesaro a été booké comme le monstre de puissance qu'il est. Des matchs exceptionnels, un acting très bon, un vrai point final qui n'est pas une happy end mais qui offre une résolution… Rien à redire, c'est un petit bonheur.

 

 

– Sami, ne sois pas triste : tu as tout donné,  tu es un grand combattant et peu importe le résultat de ce match, tu as gagné mon respect.

– Bah tiens, c'est facile de dire ça, c'est pas toi qui vient de perdre contre un mec qui va passer l'année à jobber la tête dans une citrouille.

 

 

2. The Ascension vs Hideo Itami & Finn Balor, 23 points

 

 

 

 

Comment omettre une rivalité qui a vu arriver à la WWE deux stars mondiales ? Hideo Itami (ex-KENTA) fut présenté en grandes pompes lors de son arrivée, d'abord par Hulk Hogan lors d'un house show au Japon, puis à Takeover Fatal 4 way par William Regal, où il s'est fait attaquer par l'Ascension, énervée d'avoir perdu son titre. Mais il en faut plus pour ébranler Itami qui s'impose directement comme un vrai badass en les boutant hors du ring seul contre deux avant de les inviter à revenir…

 

Mais l'Ascension ne s'est pas arrêté là et pendant les semaines suivantes, les deux hommes n'ont cessé d'attaquer Hideo à deux contre un après ses matchs, s'en prenant même à son ami Funaki. Celui-ci a donc choisi l'appel à un ami, et voilà le début en fanfare de Finn Balor (ex-Prince Devitt) qui se présente à ses côtés pour défoncer Konnor et Viktor. Ils ont un match tag team à R-Evolution, de bonne qualité, qui permet à la fois d'élever Itami et Balor et de permettre la transition des anciens champions par équipe vers le roster principal.

 

Ce qui a le plus plu, c'est avant tout la logique de la feud : kennard a adoré voir une rivalité avec "une progression, des coups d'éclat et une conclusion claire", Saddam Usain Bolt l'a trouvé "très bien construite, et a permis une intégration réussie d'Itami et Balor au roster". Tout simplement.

 

 

Je ne sais pas Konnor, je me pose des questions. Je sais qu'il nous a humilié l'autre jour, mais aller powerbomber sa grand-mère pendant qu'elle prenait le thé, est-ce que c'était vraiment une si bonne idée ?

 

 

1. Sami Zayn vs Adrian Neville, 49 points sur 50 possibles

 

 

 

 

Boum ! Pas trop de surprise par ici, on a presque envie de dire que la seule surprise vient de l'absence de perfect, et pour ça vous devrez vous en prendre à kennard, qui a préféré donner ses cinq points au deuxième de notre classement, mais qui n'a que des bonnes choses à dire sur cette rivalité.

 

Car on ne peut pas la résumer à quelques matchs, bien qu'exceptionnels. Plus qu'une feud, c'est avant tout la storyline de deux hommes. D'un côté, Sami Zayn, le favori absolu de la foule, auteur du meilleur match à chaque fois qu'il est sur la carte, mais qui n'a jamais gagné de titre, ni même de match important : défaite face à Cesaro sur le 2 out of 3 falls, défaite lors du rematch à Arrival, défaite pour le #1 contender face à Adrian Neville, puis face à Tyler Breeze… De l'autre, Adrian Neville, surdoué évident, a déjà touché deux fois les ceintures par équipe et qui détient depuis Arrival le titre de champion de NXT. Les deux hommes sont amis, mais ils sont aussi rivaux et lors de leurs confrontations, on s'aperçoit qu'ils sont très différents : là où Sami Zayn est le babyface absolu, Adrian Neville, sans jamais changer d'alignement ni même enfreindre les règles, n'hésite pas à mettre de côté le fair-play. Lors du main event de Takeover Fatal 4 way, alors que Zayn allait gagner le match, il tire l'arbitre hors du ring pour stopper le compte, avant de superkick son ami. Lors de leur match de championnat un peu plus tard, alors qu'il retombe mal et se tord le genou, lorsque Zayn s'avance pour prendre de ses nouvelles, il lui fait un roll-up pour remporter le match.

 

 

Je sais que vous êtes dévasté et dans un grand moment d'introspection monsieur Zayn, mais quand même vous êtes un sacré couillon non ?

 

 

La frustration monte chez Sami Zayn qui entame sa route vers la rédemption (si ça vous rappelle quelque chose, dites vous que Zayn, lui, a perdu ses matchs avant de la commencer) : il retrouve Titus O'Neil contre qui il avait perdu, et le bat. Il retrouve Tyler Breeze contre qui il avait perdu, et le bat. Il ne reste plus qu'un obstacle : Adrian Neville, qu'il affrontera pour la ceinture à Takeover R-Evolution. Durant le match (qui fut exceptionnel), il a plusieurs occasions de tricher mais refuse à chaque fois et finit par remporter le titre, avec le roster de NXT qui vient célébrer sa victoire pendant que Neville et Zayn s'enlacent. C'est cette dernière partie qui a le plus plu : c'est une rivalité face/face, où les deux hommes ont montré à la fois des aspérités mais aussi du respect. Chez les deux hommes mais en particulier chez Neville, il y a eu du teasing d'un heel turn, sans que jamais ça ne se fasse. Pas besoin d'être le pire salopard du monde pour vouloir conserver un titre à tout prix, ou pour fondre un boulon quand on a l'impression que rien ne va. Ce sont des faces, mais ils sont tout simplement humains, et ont des réactions imparfaites.

 

Au final, on a une rivalité qui est construite sur une année entière, entre les deux meilleurs catcheurs de NXT, qui a donné des combats excellents, de très bons segments, qui ont permis à chacun de développer leur personnage et qui a offert un des tous meilleurs matchs de 2014 avec un vrai feel good moment. Que demander de plus ?

 

 

– Mais… Mais quelle est cette chose ? C'est brillant, ça fait mal aux yeux !

– C'est un titre de champion, monsieur Zayn.

 

 

Le classement

 

1. Sami Zayn vs Adrian Neville, 49 points sur 50 possibles
2. The Ascension vs Hideo Itami & Finn Balor, 23
3. Sami Zayn vs Cesaro, 18
4. Charlotte vs Sasha Banks, 16
5. Charlotte vs Bayley, 10
6. Adrian Neville vs Tyson Kidd, 8
7 ex-aequo. Sasha Banks vs Bayley / Sami Zayn vs Tyler Breeze, 7
9. Charlotte vs Natalya, 4
10. Lucha Dragons vs Vaudevillains, 3
11 ex-aequo. Paige vs Emma / Baron Corbin vs Bull Dempsey, 2
13. Carmella vs Blue Pants, 1

 

 

Rendez-vous dans les prochains jours pour la suite des NXT Awards 2014, et l'année prochaine pour savoir quelle feud aura marqué 2015 !

 

 

Non, on ne peut pas voter tout de suite.

 

 

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut