Catch

Trophée CDC 2015: Wrestlemania

At the end of the day, I’m really happy where I’m at with the WWE.

Brock Lesnar, dans son interview à ESPN

 

Dimanche, c’est Wrestlemania. Une road bien peu palpitante nous y a amenés, mais la dernière nouvelle en date — Brock Lesnar reste ! — chamboule le regard qu’on porte sur l’avenir de la WWE et donc sur Mania et donc nos pronos ! Et les pronos, c’est .

 

 

Moi ! Aimer ! Vous !

 

 

Pronostics sur Wrestlemania

 

 

La cause paraissait entendue : à Wrestlemania, Roman Reigns allait vaincre Brock Lesnar et immédiatement perdre son titre nouvellement acquis à cause d’un cash-in de Seth Rollins. Les deux — avec peut-être dans le mix Orton et les perdants de la bataille royale pour le titre IC — allaient ensuite feuder pour le titre jusqu’à Summerslam, tandis que Brock irait quérir quelques vraies mandales dans l’Octogone. Mais la Bête a décidé de rester et ça change tout car :

 

Dès l’annonce publique de cette décision, la grande majorité du WWE Universe se prend d’un amour déraisonnable pour son champion, qu’elle avait toujours tant souhaité adorer pour sa virilité exacerbée mais qui se refusait obstinément à l’affection du public, campant avec stoïcisme une bête humaine attirée uniquement par le pognon, jusqu’à cette interview à ESPN où Brock révèle qu’au fond de lui, la seule passion qui brûle encore, d’un feu plus ardent que jamais, est celle du catch, ce qui ne peut que nous combler et nous inciter à le soutenir ardemment face à un challenger dont la montée en puissance aura décidément été trop artificielle pour que nous acceptions de nous ranger bêtement derrière son aura phéromonale et qui nous énerve profondément car le projet de Vince, à savoir créer en la personne de Reigns un nouveau Cena, est bien trop transparent pour que nous nous en accommodions, alors que Brock, lui, est réel, plus réel tu meurs, un vrai héros qui a magnifiquement conservé sa ceinture au Rumble, un soir où Reigns était réduit à une performance pathétique, si bien que Brock est désormais de facto face, ce qui a sans doute été compris par les bookers lesquels n’ont d’autre choix, s’ils veulent éviter que dimanche leur favori se fasse huer tandis que le méchant de service soit acclamé, que d’admettre le nouvel état des choses et donc de jouer à bloc Reigns le heel contre Lesnar le face et pour cela il y a une méthode évidente et pourtant hautement bandante, c’est tout simplement la reconstitution tonitruante du Shield, les trois badass en noir accomplissant ce soir leur dessein initial qui a toujours été de s’emparer du titre mondial, Reigns affaiblissant Lesnar juste assez pour qu’une attaque inattendue d’Ambrose permette à Rollins de porter le coup fatal et de célébrer, ceinture en main et poing contre poing avec ses deux vieux potes, la réussite de leur stratagème, le tout sous les applaudissements de l’Autorité au grand complet, trop heureuse d’enfin récupérer le titre et accessoirement reconnaissante au Shield d’avoir discrètement (les deux mecs ayant agressé Sting pendant son explication dans les tribunes avec HHH étaient Rollins et Ambrose masqués) permis à Hunter de remporter son combat plus tôt dans la soirée, une Autorité qui après les victoires d’Ambrose pour le titre IC (tous ses adversaires, bien instruits auparavant, s’étant ligués contre Bryan), de Rusev face à Cena (avec là encore l’appui décisif des Autoritaires) et le ralliement des champions Kidd et Cesaro mais aussi des Bella peut à présent faire la nouba car elle a toutes les ceintures dans son escarcelle et envisage l’avenir avec d’autant plus de confiance que l’aide de Kane et du Big Show a permis à Ryback de remporter la bataille royale André le Géant Brother en éliminant en dernier le revenant Sheamus — le Big Hungry est donc leur obligé —, et qu’il n’y a rien à craindre du côté des ténèbres, Wyatt et l’Undertaker s’étant mutuellement annihilés dans un Inferno Casket Nightmare Hell Buried Alive Match… mais tandis que Hunter et les siens sabrent le champagne, le suiveur averti ne peut que se pourlécher les babines en imaginant le formidable gang assoiffé de vengeance que formeront bientôt Lesnar, Cena, Sheamus, Bryan et Orton.

 

Les pronos, c’est là.

 

Bonne chance les amis!

 

31 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut