Catch

Raw du 04/05/2015 : Ostie d’show !

Un enfant est en train de bâtir un village

C'est une ville, un comté

Et qui sait

Tantôt l'univers.

Hector de Saint-Denys Garneau, poète de Montréal, Regards et jeux dans l'espace

 

Bonjour chers visionneurs ! Mon nom est Gilles Brind’amour. Vous me connaissez sûrement pour avoir hosté des émissions telles que “Bienvenue Québec” et “Le love est dans la clairière”. Aujourd’hui, pas plus tôt que maintenant, je serai votre présentateur pour vous accompagner dans le déroulement du show hebdomadaire de la Lutte à Spectacle Mondial. Cette semaine, c’est à Montréal, Québec que la compagnie a décidé de poser ses mallettes. Bon on est pas là pour niaiser… Alors suivez-moi : la cloche a dongué et y’a du monde à messe !

 

 

66c377c3-7fa5-4620-9f31-056d425e73ec.jpg

Et on est pas là pour branler dans le manche.

 

 

Nalyse de Raw du 4 mai

 

 

Un nouveau jour se lève

Le Culminant Prédateur ouvre le show, remonté comme une horloge. Il plastronne comme un paon et promet un chien de sa chienne à Seth Rollins. Mais il n’ait pas le seul gars à lui chercher des poux. Roman Reigns apparait du haut des marches et l’interrompt en posant ses grosses gosses sur la scène. Lui aussi veut rendre la monnaie de la pièce à Seth Rollins. Les deux hommes se défient. Orton a les faveurs de la foule et profite de sa nouvelle popularité. L’ambiance de Montréal est propice à un certain relâchement, on sent l’improvisation et le plaisir ressenti par les lutteurs. Orton étant le plus à l’aise dans l’exercice. Le face à face ne dure pas longtemps avant que les frais champions par équipe New Day ne viennent les bâdrer. Leur enthousiasme est tourné en dérision par les spectateurs, pas venus pour être pris pour des valises. Mais il en faut plus pour les décourager, d’autant plus qu’ils révèlent avoir obtenu un match contre les deux mâles alpha. Leurs ondes positives ne gagnent pas le public québécois mais ils remportent malgré tout la game à la faveur d’une Pointe accidentelle de Roman Reigns sur son partenaire. Cette tension entre les deux hommes est propice à  un véritable affrontement programmé en Principal-Evénement. remportent malgré tout la game à la faveur d’une Pointe accidentelle de Roman Reigns sur son partenaire. Cette tension entre les deux hommes est propice à  un véritable affrontement programmé en Principal-Evénement.

 

17387341172_03ff85ffe1.jpg

Tabarnak ! Encore une défaite !

 

La peur au ventre

Ryback est sur le ring. Le Gros Gars nous ouvre son coeur avec une certaine émotion malgré la foule insensible de Montréal. Mais il y a bien quelque chose qui ne l’atteint pas, c’est la peur. Au contraire, il confesse se nourrir de toutes les émotions et toutes les adversités qui lui tombe sur le coin de la caboche. Bref, c’est pas un pissou not’ gars ! Par liaison vidéo, le Bray Wyatt lui conseille de courir au plus sacrant, avant de chier dans ses culottes.

 

16766797894_da6ea2928d_m.jpg

Viens donc me dire ça dans face mon gros crisse.

 

Amitiés canadiennes

L’amitié entre l’Helvète Cesaro et le Québecquois Kidd n’a pas encore été émoustillé par leur défaite à Règles Extrèmes et la perte de leur titre par équipe. Au contraire, leur nouveau statut de Gentils leur autorise une synergie positive avec la foule. Et ce n’est certainement pas les guidounes de The Ascension qui vont briser la magie ce soir. Un Tourniquet Cesaro plus tard et la victoire est dans la poche des deux compères.

 

17363369936_08f3f60147.jpg

Saint-ciboire, quessé tu fais là?

Le dernier invité

Bardassé par Seth Rollins, et prenant son rôle très à coeur, au risque de faire du zèle, Kane booke un match entre le Champion et son vieil ennemi Dean Ambrose. Et pour bien poivrer le gars, le Directeur des Opérations y ajoute une incompréhensible stipulation : si le Fanatique remporte la mise, il rejoindra l’affiche pour le titre suprême dans un Quatre Voies Fatales au Paie-Pour-Voir “Remboursement”. Et ce qui devait y arriver arrive : le J&J Sécurité intervient maladroitement dans le match en arrivant sur un saut pis sur un pet ; et au lieu d’aider leur boss, lui coûtent la victoire. La foule exulte. Ambrose rejoint Orton et ses deux anciens camarades du Shield dans le match pour le titre suprême.

 

17181885057_48d3a66e0e_m.jpg

Maudit niaiseux !

 

Femme libérée

Nous nous immisçons dans les coulisses pour y surprendre le suave Fandango faire du gringue à la froide Lana. La blonde se laissera-t-elle tenter par les plaisirs sensuels de la danse de salon ? Rusev ne l’entend pas de cette oreille et ordonne à sa blonde d’arrêter de pogner comme une belle. Les deux prétendants se retrouvent sur le ring pour une castagne en règle. Le représentant de la Mère Patrie, contrarié par l’affaire, piège son adversaire dans une Accolade bien vissée. Lana apparait de plus en plus distante, refroidie – si c’était possible – par les remontrances incessantes de son poulain. Cédera-t-elle aux sirènes de la liberté ? Même si comme on dit par chez moi, faut pas pleurer sur du lait renversé.

 

17387352732_0c1d9837b9.jpg

Viarge qu'est belle !

 

La main dans le sac

La curiosité est un défaut dont R-Truth s’apprête à faire les frais. En effet, son adversaire du soir n’est autre que Stardust, venu à Montréal avec un mystérieux sac. Que cache donc cet étrange sachet ? Des pancakes recouverts de sirop d’érable ? Un uniforme de la police montée ? Un Permis Vacances-Travail ? Quand le génie incompris découvre la sombre vérité, il est déjà trop tard pour paqueter ses petits. Effrayé par les araignées contenues dans le sac, R-Truth reste bête et se laisse surprendre par Stardust qui effectue le tombé sur une Enroulade.

 

16769063733_b589a508c0.jpg

J'ai droppé une tabarnak de log dans l'bol !

 

Naissance d’un prodige

C’est l’heure du rendez-vous hebdomadaire. John Cena bauche avec tout le roster pour son Défi Ouvert. La foule est fébrile quand retend l’hymne musical du héros national : Bret Hart. L’homme qui assume totalement sa virilité puisqu’il fringue du rose n’est pas là pour subir un nouveau Travail de Vissage à Montréal. Non, il est venu introduire proprement le provocateur local. Il est roux mais ce n’est pas Heath Slater (venu tenter sa chance et renvoyé aussitôt ramasser ses cossins). Non il est roux, il est barbu, il a du guts : c’est Sami Zayn ! L’ancien Champion NXT entre en scène sous les cris hystériques de la foule qui jubile à la vision du prodige local.  Ça parle au diable ! L’affrontement débute dans un fracas du tonnerre. A mesure que l’excellent match progresse, le toit s’effondre. La performance est de haut-vol. Malheureusement, le courage et l’abnégation de Zayn ne suffisent pas. Blessé durement à l’épaule, il ne peut que retarder la conclusion inévitable : John Cena conserve son titre de Champion des Etats-Unis. Mais le bondissant rouquin n’aura pas fait le chemin pour rien. Il repart certes perdant et amoché, mais acclamé par le public et adoubé par le Garçon-Affiche de la fédération.

 

16769069803_13767aa9e7.jpg

Ça fait crissement mal.

 

Bande de filles

Surprise ! Tamika Snuka marque son retour en s’alignant avec Naomi. L’ancien valet de AJ y voit probablement une nouvelle opportunité de se rapprocher du pouvoir. Elles scellent leur nouvelle alliance en faisant manger une volée aux soeurs Bella qui minaudaient par là.

 

17388997221_968be79d20_m.jpg

C'est dull en étole…

 

Royaume désuni

Si le Canada est une monarchie, c’est bien un tout autre Roi qui se présente. Mauvaise Nouvelle Barrett est venu administrer quelques baffes royales. Pour cela, il est aidé de son compatriote irlandais, Sheamus, venu se péter ses bretelles. En face, deux boloss s’apprêtent à recevoir la fessée qu’ils méritent. C’est avec toute la force abusive et la vile fourberie qui caractérisent les gens de sang bleu que nos deux bourreaux viennent à bout des infectes péons.

 

17389358945_eb07483527.jpg

Va-t'en chez l'yable!

 

C’est le foutoir !

Comme annoncé, Randy Orton affronte Roman Reigns. Aux commentaires : Seth Rollins, bien décidé à ne pas se pogner le cul dans l’affaire. Le match est fun mais ne se terminera évidemment jamais. D’un signal, Rollins ordonne à ses sbires de se grouiller le cul et d’attaquer les deux lutteurs. C’est un véritable foutoir auquel Dean Ambrose se joint avec plaisir. Les mandales volent. Reigns foudroie Rollins d’une Lance avant d’être cueilli par un RKO De Nulle Part ! Ambrose arsout d’on ne sait où, bizoune le tout en neutralisant Orton, clôturant l’inéluctable séquence bordel.

 

17203139039_afe5d97dd4.jpg

Saint-chrême, t'aurais pas dû faire ça !

 

Et voilà, mes petits loups. C’était RAW en direct de Montréal, dans notre bonne vieille terre de Québec. J’espère que vous avez enjoyé ce moment avec moi et que vous serez nombreux à avoir du fun aux prochaines péripéties de la Lutte à Spectacle Mondial au pays des caribous ! Ici Gilles Brind’amour, à vous les Studios Pancake !

 

6404edfa-2b68-43e3-ac32-d416212622f2.jpg

Et croyez moi, on est pas sorti du bois.

6 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut