Catch

Raw du 13/07/2015 et Smackdown du 16/07/2015 : Retour vers le goshomètre

Je suis de retour du futur !

Marty McFly

 

Mes amis, je viens à nouveau vers vous avec d'excellentes nouvelles ! Après le succès indéniable (bien que considéré comme relatif par d'autres chercheurs – les nuls) de la phase 2 de notre merveilleuse invention, nous avons pu procéder à une mise à jour des plus ambitieuses. Vous le savez – pour avoir lu comme moi de nombreux ouvrages sur le sujet – que le voyage dans le temps est un fantasme millénaire pour l'Homme. Certains vous diront que l'Homme voyage déjà dans le temps puisque le temps s'écoule ; d'autres vous diront que si l'Homme du futur était destiné à voyager dans le temps, nous le saurions puisqu'il nous aurait déjà rendu visite ; d'autres encore ont vu Interstellar et se pavanent en arguant qu'ils ont tout compris (alors qu'ils ont juste pleuré comme des madeleines devant la séquence des messages vidéo). Mais laissons ces thésards à leurs éprouvettes et ouvrons la dernière porte qui nous sépare de la réponse à la plus grande énigme de tous les temps : Battleground va-t-il faire mouiller nos culottes ? Laissez-moi vous guider car, grâce au goshomètre upgradé, et aux derniers épisodes de Raw et Smackdown, j'ai vu le futur, et il est excitant !

 

 

21b01a95-224b-4cef-8de5-17ad490f766b.jpg

Scientifique anonyme et son jeune assistant testant la mise jour du goshomètre.

 

 

Nalyse de Raw du 13 juillet et de Smackdown du 16 juillet

 

 

:: GOSHOMETRE SPÉCIAL BATTLEGROUND  ::

Sheamus vs. Randy Orton

Comment la WWE nous a vendu ce match à Raw et Smackdown

Notre porteur de mallette s'est allié au Big Show dans un combat les opposant à Randy Orton et Ryback. Aux commentaires : The Miz, venu promouvoir autant sa participation au Triple Threat Match (ALERTE ! ALERTE ! INSTABILITÉ DU SYSTÈME DE PRÉVENTION DU FUTUR) que son rôle d'animateur dans Tough Talk (l'after-show de Tough Enough). L'improbable paire composée du Big Guy et de la Vipère remporte la mise, laissant Sheamus dans un émoi certain. Jeudi, c'est à nouveau dans un match par équipes que le rouquin goûte à l'amertume de la défaite.

Analyse

Si Sheamus et Randy Orton ne sont pas les meilleurs représentants de la jeune garde, ils n'en sont pas moins parmi les workers les plus solides. Pour leur affrontement officiel, peu de construction. Un simple croisement des rivalités lors de matchs par équipes suffit à valider la simplicité de la feud et la robustesse de leur arsenal. Ce n'est pas le futur, c'est le présent, et nous serions bêtes de ne pas nous en satisfaire.

Goshomètre

Excitation : 5/10

Projection mentale du plaisir technique : 7/10

Curiosité : 3/10

Promesse d'un futur meilleur : 5/10

 

19709041682_798823b220_m.jpg

La route ? Là où l'on va on n'a pas besoin… de route.

 

WWE TAG TEAM CHAMPIONSHIP

The Prime Time Players vs. The New Day

Comment la WWE nous a vendu ce match à Raw et Smackdown

Les deux fanfarons aux ceintures de cuivre affrontent les trois pasteurs de la positive attitude. Pour faire le nombre, Titus et Darren ont invité un gars qui traînait par là, probablement à la recherche de son alignement : Mark Henry. Les six fiers Noirs s'en donnent à coeur joie et c'est le gros du Texas qui arrache le tombé. Kofi et Big E prennent leur revanche quelques jours plus tard en battant les Lucha Dragons.

Analyse

Les Prime Time Players sont dans leur micro-momentum. La foule les acclame, ils ont le sourire aux lèvres et des copains dans les vestiaires. Mais The New Day est un gang de heels rafraichissants et plus inspirés. Si les prévisions météorologiques de la division par équipes varient d'heure en heure, elle semble prête à nous divertir par tous les moyens possibles ; en particulier via deux ingrédients efficaces : la castagne et la rigolade.

Goshomètre

Excitation : 5/10

Projection mentale du plaisir technique : 5/10

Curiosité : 6/10

Promesse d'un futur meilleur : 6/10

19529631819_3c980ab6b5.jpg

Qui t'appelles « banane », banane ?

 

RIGHTS TO THE CROWN MATCH

King Barrett vs. R-Truth

Comment la WWE nous a vendu ce match à Raw et Smackdown

R-Truth, Roi des Clowns, a défait King Barrett, Roi des Cons. Les deux couronnés ont ensuite échangé leurs incompatibles points de vue sur la royauté.

Analyse

Veuillez m'excuser, je crois que le goshomètre est déréglé. Cette affiche ne semble en rien provenir d'un futur prometteur !

Goshomètre

Excitation : 1/10

Projection mentale du plaisir technique : 3/10

Curiosité : 2/10

Promesse d'un futur meilleur : 2/10

 

19716265435_ab879fa02a.jpg

Les pieds seraient le point sensible des hommes du futur ?

 

INTERCONTINENTAL CHAMPIONSHIP

Ryback vs. The Big Show vs. The Miz

ALERTE ! ALERTE ! LE FUTUR A CHANGÉ. CAUSE : CHAMPION BLESSÉ. VEUILLEZ REDÉMARRER LE SYSTÈME POUR RÉTABLIR LA NOUVELLE VERSION DU FUTUR.

19095310803_f6265ab13a.jpg

Allô ? Allô ? Y’a personne au bout du fil ? Faut réfléchir, Ryback, faut réfléchir !

 

Roman Reigns vs. Bray Wyatt

Comment la WWE nous a vendu ce match à Raw et Smackdown

Guerre pseudo-psychologique comme toujours avec Bray Wyatt. Tour à tour déclamant un flamboyant monologue, provoquant son adversaire sur la rampe d'accès ou débarquant dans des matchs sans invitation. Sa proie du moment, Roman Reigns, est évidememnt imperturbable. Et ce n'est pas les interventions incessantes du Mangeur de Mondes qui va le faire douter.

Analyse

Attention : rivalité plus intéressante qu'elle n'en a l'air ! En effet, Roman Reigns et Bray Wyatt représentaient tous les deux le futur promis imposé par la WWE. Le Top Face et le Top Heel de demain. Mais voilà : désavoués par le public et les scénaristes, les deux hommes ont lentement glissé de la rampe de lancement. Tel le haut des cheveux de votre frère, ils disparaissent progressivement de la réalité. Cette affiche est à la fois un désaveu (rivalité reléguée) et un espoir (nouvelle chance). Finalement, avec cette affiche, c'est comme si nous avions un morceau d’un autre futur entre les dents.

Goshomètre

Excitation : 3/10

Projection mentale du plaisir technique : 5/10

Curiosité : 7/10

Promesse d'un futur meilleur : 7/10

 

19690031086_6677e588d4.jpg

Non, ça marche à l'électricité, mais il faut une réaction nucléaire pour produire les 2,21 gigowatts d’électricité nécessaires.

 

US CHAMPIONSHIP

John Cena vs. Kevin Owens

 

Comment la WWE nous a vendu ce match à Raw et Smackdown

Cette semaine, c'est le patibulaire Bulgare Rusev qui a répondu à l'Open Challenge de John Cena. Débarrassé de sa rivalité avec Dolph Ziggler à grands coups de béquilles dans la trachée, l'ancien champion se verrait bien récupérer le titre qu'il a longtemps porté. Mais voila, il n'est pas seul. Cesaro, qui nous a offert un potentiel match de l'année la semaine dernière, et Kevins Owens, qui a récemment perdu son titre NXT, veulent leur part du gateau. Qu'à cela ne tienne ! Les trois prétendants s'affrontent pour déterminer celui qui aura le droit d'affronter Cena ce soir. Et il faut croire que l'enjeu est grand pour les loustics, car c'est un nouveau grand match qu'ils nous offrent. Cena, assis à la table des commentaires, n'est pas en reste. Le Marine ne tarit pas d'éloges au sujet de ces futurs mâles alpha. Au bout de vingt minutes d'effort, c'est Rusev qui décroche le victoire, après que le Québecquois ait délibérément quitté le ring et que Cesaro ait flanché sous l'impact du Bulgare. Ce dernier ne parviendra pas à doublé la mise. Il échoue à la conquête du titre américain.

Analyse

En tant que scientifique, il est parfois difficile de contenir son émotion quand nous faisons face à un phénomène d'une ampleur qui nous dépasse. Aujourd'hui, grâce à l'invention la plus révolutionnaire de l'époque moderne (le goshomètre), nous avons eu l’honneur d'apercevoir en grand ce que le futur a sous sa semelle. Owens, Cesaro et Rusev ont tout simplement fait la démonstration scientifique que la WWE est non seulement prête à affronter le futur, mais qu'elle souhaite l'affronter. Cena est désormais un passeur qui transporte les catcheurs d'une rive à l'autre, les adoubant sur et en dehors du ring. L'affiche l'opposant à Owens, cette fois-ci pour le titre, s'annonce comme l'événement validant ce nouveau rôle.

 

Goshomètre

Excitation : 9/10

Projection mentale du plaisir technique : 9/10

Curiosité : 6/10

Promesse d'un futur meilleur : 10/10

 

 

19093683364_3966023475.jpg

Alors dites-moi, visiteur du futur : qui est président des États-Unis en 1985 ?

 

WWE WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP

Seth Rollins vs. Brock Lesnar

Comment la WWE nous a vendu ce match à Raw et Smackdown

Seth Rollins est-il courageux ou suicidaire ? C'est la question que beaucoup doivent se poser, quand ils voient le cœur que met le champion à l'ouvrage pour provoquer la Bête. Paul Heyman l'a remarqué et lui rappelle qu'il gagnerait beaucoup (comprendre : rester en vie) s'il renonçait à cette fâcheuse manie auto-destructrice. Les choses dégénèrent une fois encore lors de la traditionnelle signature de contrat, qui voit Brock Lesnar hors de lui après avoir découvert l'énième tentative des chiens de l'Autorité de lui tendre un piège.

Analyse

Une chose est claire, tout est fait pour que le public ait envie de voir Seth Rollins se prendre une putain de déculottée par Brock Lesnar. Si certains voient en cette séquence narrative la validation d'un face-turn pour la Bête, nous préférons y voir la validation de l'estompage progressif des alignements. Le catch aura toujours besoin de gentils et de méchants. Mais le futur semble vouloir remettre à l'honneur le principe scientifiquement plus complexe (et plus riche) du tweener. Finalement, un principe scientifique très humain.

 

Goshomètre

Excitation : 7/10

Projection mentale du plaisir technique : 7/10

Curiosité : 6/10

Promesse d'un futur meilleur : 7/10

19528171428_dcf84df3cd.jpg

Faut voir grand dans la vie ! Quitte à voyager dans le temps au volant d'une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule !

 

Seule ombre au tableau : l’absence officielle d’affiche féminine. Difficile à croire quand on visionne l’épisode de Raw. En effet, nous assistons à une mini invasion du roster féminin de NXT. Alors que Nikki (accompagnée de sa sœur et d'Alicia Fox) fanfaronne avec son titre longue durée, Stephanie McMahon vient en personne secouer le cocotier des cocottes coquettes. Elle y tient un discours féministe très engagée (et évidemment opportuniste, mais comme disent les laborantins : OSEF), déclamant qu’il est temps que les catcheuses prennent la place qui leur est dûe dans l’univers trop masculin du sport. Elle appelle alors Paige, Charlotte, Becky Linch et Sasha Banks a rejoindre le ring. Elles sont suivies par Naomi et Tamina, persuadées d’avoir leur place dans cette révolution. Tout ce beau mon finit évidemment par ce mettre sur la tronche dans un fatras libérateur et visuellement engagé : les filles de NXT prenant le dessus sur les autres. La foule exulte et scande un THIS IS AWESOME qu’on n’attendait plus.

Promesse d'un(e) futur(e) meilleur(e) : 8/10

 

19690048846_9c0e387223.jpg

Je crois que vous n'êtes pas encore prêts pour ce genre de chose… par contre vos gosses vont adorer ça !

 

Notre expérience s’arrête ici. Après tout, même si la tentation est grande, il est dangereux de jouer avec le temps. Mais réjouissons-nous. Nous avons été les témoins privilégiés d’un phénomène extraordinaire, les passagers élus d’un voyage aux confins de l’imaginaire et les lecteurs chanceux d’une nalyse généreuse et maîtrisée. La WWE a-t-elle réussi a nous vendre ce PPV ? La réponse se lit déjà sur vos visages illuminés, frappés par les radiations chaleureuses d’un futur prometteur. Aussi, je vous en conjure, n’abusez pas des bonnes choses et ne détournez pas le goshomètre et le voyage dans le temps pour de déshonorables desseins.

Bon, je l’ai mis où, cet almanach des sports ?

 

19528276810_72770c929d.jpg

Vous savez Pierre, c’est le premier slip mauve que je vois…

 

19716264995_6d4a2d367d.jpg

Mais enfin c'est quoi un gigowatt ?

 

6 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut