Catch

Raw du 03/08 et Smackdown du 06/08 : Ohé, ohé, capitaine abandonné

On ne dissipe pas le brouillard avec un éventail.

François Charles Amand Fillon

 

Summerslam approche, et à ce jour un seul match est officiel, celui opposant Brock Lesnar à l'Undertaker. Il faut donc se presser quant à l’annonce des matches. Enfin peut-être. Eventuellement. Car la WWE continue de rester implicite, nous naviguons dans l’attente de l’officalisation pour certaines affiches, et dans un brouillard complet pour d’autres.

 

 

Les vrais hommes portent le kilt, mais une robe, ça compte pour combien ?

 

 

Nalyse du Raw du 3 août et du Smackdown du 6 août

 

C’est officiel :

 

On le sait depuis le lendemain de Battleground, Lesnar et le Taker vont se mettre sur la figure. Et heureusement que Paul Heyman est là pour vendre ce match, quand on se remémore leur dernier affrontement. Grâce à notre dieu du micro, on a un début d’explication sur l’attente de la revanche : l’Undertaker aurait supplié Vince McMahon de lui offrir au dernier Mania un match contre Lesnar, mais le big boss, sentant un drame arriver, a refusé et préféré laisser le Phenom se refaire une santé face au « visage de la peur dont tout le monde se demande qui il fait flipper », Bray Wyatt.

 

Donc maintenant, puisque le match est annoncé pour Summerslam, les choses auraient changé. Le Taker ne serait plus voué à se faire massacrer… On reparle de la dérouillée infligé par Lesnar à Rollins, champion en titre, il y a à peine un mois ? Mais Paul nous vend parfaitement ce match et son Lesnar, monté sur un piédestal (sens propre et figuré, le colosse ayant jugé bon de monter les marches sur le ring, et de s’installer dessus). Bref, Paul assure seul la promotion de ce match et le fait bien.

 

 

Brock préparant la prochaine hanche du Taker.

 

 

Autre match officialisé, un TAG TEAM MATCH PLAYAS. Famille contre famille dans un main event de Raw quelconque (une contruction de match on ne peut plus classique), oppossant Ambrose, Reigns et Orton à Harper, Wyatt et Sheamus. À Smackdown, Reigns a débuté le show en parlant de sa rivalité avec le fou du bayou. Si Wyatt venait avec Harper, son fils prodigue, il ne voit pas pourquoi il ne peut pas venir avec son frère de toujours Dean Fucking Ambrose. Après la victoire de Roman lors du main event face à Rusev (dans un bon match), Bray surgit sur le grand écran pour accepter ce défi. Et je trouve cela intelligent :

 

– Cela évite de nous dire que Reigns est idiot de défier seul un gars qui aura toujours un soutien pendant le match.

– Ambrose est au top de la popularité et ne pas l’inclure sur la carte, ce n’est pas bon pour le business.

– Cela fera baver la fameuse IWC, qui se rappelera, à tort, la rivalité Shield vs Wyatt. Déjà, ils sont plus que deux de chaque côté, et la moitié du casting de cette affiche (les gentils) sont restés au top de leur popularité. Alors que les autres…

 

 

La lumière noire est toujours efficace pour repérer les taches de sperme.

 

 

Dernier match officiel, celui du titre suprême. Rollins nous a expliqué que sa pitié après avoir pété le nez de Cena (sous les « thank you Rollins » du public) lui a fait retenir ses coups (quel méchant), et l’a fait perdre. Du coup, ce grand méchant de couard propose un open challenge pour son titre pour faire comme Cena, et ce lâche met aussi sa ceinture en jeu à Summerslam contre le Marine dans un « Winner takes all » match. C’est débile :

 

– Il est où le Rollins fuyant tous les dangers ?

– On fusionne les ceintures ? Si non, on en fait quoi ?

– Si Cena l’emporte, que devient Seth ? Cena va-t-il relutter contre l’Autorité ?

 

 

Si Cena redevient le super-héros chiant à mourir, il faut lui offrir ce t-shirt.

 

 

Bon, les bookers se rappellent que Rollins est un couard et donc imposent des critères quant à la sélection de son opposant lors de l’open challenge. Pas plus de 200 livres et moins de 6 pieds de haut. Cela laisse le choix entre Tororigolo (l’adversaire auquel pense Rollins) et… Neville. L’Anglais est ressorti grandi de ce match où il a failli remporter le titre dans le meilleur combat de la semaine. Mais Rollins contre Cena, je l’ai écrit la semaine dernière, je n’adhère pas.

 

 

L'envers du décor : pour faire croire qu'il vole, Neville a seulement un porteur supprimé numériquement en post-production.

 

 

On en parle :

 

Dans ce Raw qui fut loin d’être exceptionnel, on a quand même eu le meilleur Miz TV de tout les temps. Faut dire que les invités étaient Owens et Cesaro, et que les deux, en même temps, ont dit au Miz de la fermer (cela vaut tout les face-turns possibles, ça). Cesaro a ressorti le « Walk Owens Walk » et le Canadien, assez vexé, a balancé le Miz, et s’est barré non sans accepter un affrontement avec le Suisse. Mais pas de suite. On attend l’annonce d'un combat à Summerslam, pourquoi ne pas l’officialiser cette semaine ?

 

On parlait du Miz, qui est passé pour un bouffon alors que c’est un challenger au titre intercontinental; du coup pourquoi Owens et Cesaro, qui semblent plus forts après ce segment, ne s’intéressent-ils pas à cette ceinture ?

 

 

En exclusivité, la première transformation en Super Sayen suisse.

 

 

Enchainement tout trouvé, pour parler du titre intercontinental justement. Miz lors de Raw, puis Big Show lors de Smackdown sous-entendent qu’ils auront ce match tant attendu face au tenant du titre Ryback. Sauf que le champion n’est plus apparu sur les écrans depuis sa blessure. Est-ce que l’on est sûr que le Cyborg est apte ? Pas que j’attende ce match (putain cette affiche pour le  titre le plus prestigieux) mais nous voulons des informations.

 

 

En fait, le Miz concourt pour la ceinture papillon ?

 

 

Nous avons eu notre moment catfight. Comme d’habitude (à Raw), Rusev a gagné contre un de ses anciens camarades de feud (ici Henry). Comme d’habitude (à Smackdown), lors du main-event face à Reigns, Lana a collé une baffe à Summer Rae et elles se sont battues. Le catfight, on l’a vu 235 fois depuis le début de la rivalité, merci de penser à autre chose. Ensuite, était-il nécessaire de faire perdre le Bulgare ?

 

 

En exclusivité, la première contrefaçon de transformation en Super Sayen suisse.

 

 

Stardust en est toujours à son statu quo. Il s’est moqué de Neville à Raw, ce gros naze ayant échoué dans sa tentative de remporter le titre suprême. Puis à Smackdown, il a battu Ryder (en plein push… vu qu’il a jobbé à Raw ET à Smackdown). Mais on attend du nouveau, parce que les provocations du peinturluré, au bout d’un moment, cela finit par lasser. Heureusement que Stephen Amell, le mec d’Arrow, revient mettre les choses au clair. Sera-t-il dans le coin de Neville à Summerslam ?

 

 

Coucou maman, je passe à la télé, tu peux vraiment voir que je suis lutteur.

 

 

Le brouillard :

 

Si certains sont plus ou moins fixés sur leur sort pour Summerslam, il y a les autres. Déjà, le roi Barrett qui, à part avoir battu Ryder, n’a pas fixé grand-chose pour le Summerfest.

 

 

En exclusivité, la première transformation en Super Yajirobé.

 

 

On a aussi les tags teams, où les bookers sont au summum de leur créativité. Au dernier Smackdown, on avait vu les Matadores et les Lucha Dragons triompher de l’Ascension et New Day. Ben, pour ce Raw, on prend les mêmes, mais ce sont les méchants qui l’emportent. Sinon vous vous rappelez quand Henry venait donner un coup de main aux Prime Time Players contre New Day ? C’est ce que nous avons revu à Smackdown… Sinon, on a un truc de prévu pour les ceintures de cuivre ?

 

 

Un genkidama prend trop d'énergie, au point de rendre KO.

 

 

Pour les Divas, on navigue aussi dans le flou. Normal, quand on est en pleine révolution. Deux matchs le lundi avec un Paige contre Naomi dans un affrontement correct (victoire de l’Anglaise) puis Lynch et Charlotte qui ont battu les jumelles dont celle-qui-a-une-ceinture-dont-tout- le-monde-se-fout. À Smackdown, alors que Charlotte avait le dessus sur Naomi, Sasha intervient et nous avons un TAG TEAM MATCH PLAYAS, RIGHT NOW. Becky et Charlotte ont perdu contre la championne NXT et madame Uso. Par contre on ne sait toujours pas ce qui nous attend pour le prochain PPV. Si cela continue ainsi, Nikki va battre le record d’AJ Lee sans défendre son titre.

 

 

C'est bien les filles, vous avez gagné le droit de combattre à NXT.

 

 

Au final, une semaine moins réussie que la dernière, un Raw trop ronronnant pour être intéressant (matez juste le Neville contre Rollins et la promo de Paul FUCKING Heyman). Et on tease ce qui a été teasé, reteasé, et rereteasé. Du coup, le problème, c’est que les annonces n’ont pas un grand effet, sauf pour le « winner takes all ». Et, je l’ai dit, ce n’est pas une bonne idée.

 

 

Sens mon aisselle putride.

 

 

Sur ce, mes vacances sont finies, il est temps de dire adieu à ce show où les hommes en slip et au corps huilé se mettent l’un sur l’autre après de nombreux attouchements.

 

 

Parfois, on veut les sept boules de cristal pour pouvoir ressusciter certains grands combattants.

 

 

24 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut