Catch

Gros oui ou fuck you

Dans une conversation, gardez-vous bien d’être le premier à avoir le dernier mot.

Sacha Guitry

 

Ca faisait un bail qu’on n’avait plus organisé un grognon! Retour en force du format bien connu de tous, avec pas moins de trois rédacteurs soumis à la question.

 

 

Yerem et Bastoune n’en mènent pas large quand Flying Panda débarque dans la discussion.

 

 

Gros oui ou grognon, épisode 28

 

 

Comme toujours, mon but en rédigeant les questions était de provoquer le plus de réponses variées possibles. Au final, une seule question sur huit a fait l’unanimité, donc je suis plutôt satisfait! Evidemment, on attend vos avis et commentaires dans l’espace dédié.

 

 

Mais prenez garde à ne pas irriter le Panda si vous êtes en désaccord avec lui!

 

 

 

1) La décision de donner un WWEWHC title shot à Sting est consternante.

 

Flying Panda : Gros oui

Les cinq dernières années de Sting à la TNA furent un calvaire. J'en veux pour preuve ses feuds avec RVD, Jeff Hardy ou encore M. Anderson à l'été 2011. Les matchs étaient tellement horribles qu'il y avait obligatoirement un passage dans le public afin de masquer les carences physiques du Stinger. Et je ne parlerai pas de sa tentative de ranimer la Main Event Mafia, c'est indécent.

 

Récemment, il y a eu le match à Mania contre Triple H. Le match était sympa pour son côté nostalgique. En gros ça marche si on a plus de 30 ans et qu'on a un peu suivi le catch dans les années 1990. Mais à un moment la nostalgie ça suffit et Sting sur un ring, c'est juste pas possible.

 

Et puis, il reste un gros problème. Si le champion conserve son bien, il pourra dire qu'il a battu une légende mais c'est facile quand votre adversaire à presque deux fois votre âge. Donc non, je ne suis pas convaincu, du moins je suis perplexe. J'avais espoir que la feud soit bonne au moins au micro mais apparemment ça commence mal.

 

Bastoune : Gros oui

Le mec a beau être une légende du catch, le seul intérêt qu'on voyait au retour de Sting était l'opposition rêvée contre l'Undertaker. Il est revenu, s'est coltiné HHH, est retourné dans son formol pendant six mois et paf, il revient pour s'opposer au nec plus ultra de la compagnie à l'heure actuelle, l'architraître Seth Rollins, parce que « ta gueule, c'est magique ». On a déjà vu ce que donnait un match du Stinger et le voir gâcher un match de Rollins qui est tellement fort (débarrassé de J&J security) qu'il est à la fois porte à la fois les titres de champion du monde et de champion des États-Unis qu'il a récupéré après un match énorme contre Cena (lequel avec son open challenge avait mené une opération reconquête de prestige de ce titre de haute tenue) est tellement regrettable… Cela dit, le manque de challengers pour le titre suprême commence à se faire sentir et il y a sûrement besoin d'un peu de temps pour refaire monter un challenger crédible, Reigns et Ambrose étant occupés avec Wyatt, par exemple, même si une revanche contre Cena était possible (mais pour quel titre ? Encore un "Gagnant rafle tout" ?).

 

Yerem : Grognon

Ce qui serait consternant dans l'absolu, ce serait de voir Sting remporter le WWEWHC. Un match de « gala » entre Seth Rollins et l'homme-corbeau peut apporter un peu de prestige à l'Architraître©. De plus, Seth Rollins a réclamé ce match. Après sa conquête du titre US, cela continue d'enrichir son personnage d'affamé prétentieux. Une victoire contre Sting lui rapportera un surplus de heat. J'espère d'ailleurs une double victoire pour lui à Night of Champions. La chute de Seth Rollins mérite encore un peu de préparation et doit connaître un climax anthologique.

 

 

Images exclusives de Sting au réveil.

 

 

 

 

2) A Summerslam, Stephen Amell a livré la meilleure performance in-ring d'un non-catcheur de tous les temps.

 

Flying Panda : Grognon

La meilleure, je ne sais pas. Dans son style, Mayweather était pas mal non plus et je suis sûr que Hugh Jackman aurait fait une performance plus que remarquable s'il avait eu un match en PPV contre Dolph Ziggler. Cela dit, ça n'enlève rien à la performance de Stephen Arnell.  Disons qu'il est dans le haut du panier des guests ayant catché, bien loin au-dessus de Karl Malone, Dennis Rodman et autre Jerry Springer. Mais je le place en dessous de Mr. T. On ne peut pas lutter avec Barracuda.

 

Bastoune : Gros oui

Je vais répondre selon ce que je connais (et non selon l'histoire entière). J'ai commencé à regarder les PPV de la WWE en juillet 2007 (Great American Bash il me semble) et j'ai donc vu les matches de Mayweather, Maria Menounos et l'autre pouffiasse dont j'ai oublié le nom (Snooki, non ?), Michael Cole, Paul Heyman, etc. (les autres m'ont moins marqué).

 

Premièrement Amell est assez impressionnant physiquement (les suiveurs d'Arrow dont je fais partie le confirmeront), ce qui est un point non négligeable dans sa crédibilité dans le ring (il n'a rien à envier à Cody Rhodes de ce côté-là) — voyez l'exemple Floyd Mayweather qui, même s'il affrontait le Big Show, avait pour lui un palmarès impressionnant en boxe.

 

Deuxièmement, le scénario qui a mené à cet affrontement était vraiment le meilleur possible avec d'abord des petites piques par réseau social interposé, puis une présence d'Amell dans le public qui se fait gifler par Srardust et qui ne l'accepte pas. Il  demande donc le match sans se soucier du reste, même avec le rappel de Triple H sur les assurances et sur le fait qu'il est acteur.

 

Troisièmement, on voit qu'il s'est bien entraîné (il a une condition physique parfaite), a appris correctement quelques mouvements simples mais aussi plus durs à réaliser (son saut à l'extérieur du ring) et les quatre opposants ont cherché à rendre le match crédible: je suis dominé par le physique hors normes de Barrett mais je ne m'avoue pas vaincu et je sors quelques contres, je suis « choqué » des provocations de Stardust mais je réponds présent, etc.

 

Tout additionné (et même le fait qu'il ne fasse pas le tombé), ce fut à mon sens le meilleur match impliquant un non-catcheur au cours des huit dernières années. Et le fait qu'un deuxième match soit dans les tuyaux, et en solo cette fois, confirme tout le bien que la WWE comme Amell ont pensé de l'expérience. On se souvient tous du match de Wrestlemania où Ricky Steamboat avait tellement impressionné qu'il avait eu droit à un deuxième match.

 

Yerem : Grognon

Je n'ai pas l'historique complet des personnalités impliquées dans des matchs, mais Stephen Amell a livré une excellente prestation. On pourra cependant lui reprocher d'avoir été focalisé sur l'aspect physique du match au détriment de l'aspect psychologique. Après tout, c'est lui qui a réclamé le match contre Stardust, avec toute la fougue qu'il a pu démontrer backstage. Mais nous n'avons pas retrouvé cette fougue avant, pendant et après le match. Reste qu’il a fait le job et a provoqué en moi le désir ardent de voir apparaître un comics inspiré des aventures de Stardust, du Cosmic King et des deux Arrows.

 

 

Et ça, c’est pas de la psychologie peut-être?

 

 

 

3) Faire des Dudley Boyz les prochains champions par équipes de la WWE serait une décision tout à fait respectable.

 

 

Flying Panda : Gros Oui

On parle de la meilleure équipe de tous les temps, là. Les mecs catchent ensemble depuis quasi vingt ans sans interruption (à la différence des New Age Outlaws qui remontaient sur le ring pour la première fois depuis dix ans environ). Ils sont encore au top physiquement et plus qu'over auprès du public.

 

Certes, un nouveau titre ne leur apporterait rien. Ils ont déjà tout gagné. Mais si ça permet de mettre une équipe over comme les Usos avec les NAO, pourquoi pas. Au passage, TLC c'est à la fin de l'année. Les gens n'ayant jamais connu les Dudleys pourront être surpris, les autres sauront de quoi je parle. Ah et une dernière chose, pour les distraits. On parle bien des Dudley Boyz hein, pas la Team 3D. La Team 3D c'est à la TNA.

 

Bastoune : Gros oui

Les Dudley Boyz sont des légendes du catch par équipes et ont écrit (avec E&C et les Hardy's) une des pages les plus célèbres (à juste titre) de cette catégorie. Pour moi, qui ne suis pas la TNA, j'ai seulement revu Ray au Rumble et je l'ai trouvé encore à son aise. En plus les balaises sont tout à fait crédibles en opposition de New Day qui ne joue pas du tout la même partition (des comedy heels). Et si on y ajoute Ambrose/Reigns qui peuvent faire une pige en TT et le retour des Wyatt, la division Tag Team sera vraiment renforcée ; si on pouvait revivre un autre âge d'or comme les six mois précédant Wrestlemania 30, ce ne serait pas pour me déplaire.

 

Yerem : Gros oui

Avec leur palmarès démentiel, les gars n'ont évidemment pas besoin de ça. J'espère qu'ils sont davantage revenus à la WWE pour mettre en lumière les autres tag-teams… Mais leur charisme et leur popularité me font craindre que les bookers binaires ne leur fassent bouffer toute la division. Si les frangins amateurs de tables empochent l'or, je veux que ça soit pour les récompenser d'avoir fait la courte échelle aux New Day.

 

 

– Putain! Une table!

Viens on la casse!

– Ouais! Super idée!

 

 

 

4) Vous souhaitez que la belle Lesnar-Undertaker soit disputée dans la cage à Hell in a Cell.

 

Flying Panda : Gros… allez, gros oui

Certes, il y a déjà eu un Hell in a cell entre ces deux bons hommes mais c'est sans doute la rivalité actuelle qui justifie le mieux l'emploi de cette stipulation. Faire un Hell in a Cell juste parce qu'il y a un PPV qui porte ce nom, ça devrait être interdit par la loi. Un match dans une cellule, ça doit conclure une feud violente et longue, pas seulement surgir au beau milieu de nulle part parce que le titre suprême est en jeu. Sur une autre note, il faudrait que Lesnar triomphe. Perdre une fois contre Pépé Taker okay, mais deux fois ça ferait mauvais genre pour quelqu'un qui prétend être la Bête humaine.

 

Bastoune : Grognon

Je ne veux simplement plus de matches du Taker. Le mec est mort pour moi lors de WM 30. Chaque apparition écorne sa légende et est douloureuse pour lui comme pour nous. Il nous fait le dernier combat de The Wrestler chaque fois (il s'est évanoui en sortant de la rampe après son combat de Summerslam… et est rentré sur le ring de WM DE JOUR !!!)

 

Yerem : Gros oui

C'est une stipulation qui aurait du sens. Initialement, je n'aimais pas l'idée d'une revanche entre Lesnar et Undertaker (ou tout du moins, la façon dont elle a été amenée). Mais leur prestation à Summerslam, la brutalité, la folie et l'alchimie entre les deux compères est tellement forte que j'ai finalement accepté que l'histoire dure un peu plus longtemps.

 

 

Et là, le mec lui arrache la tête et le sang gicle jusqu’au plafond! HAHAHAHAHAHA!!!!

 

 

Haha, excellent! Franchement on s’entend bien tous les deux, faudrait qu’on se refasse un truc un de ces quatre.

 

 

 

5) La Divas Revolution a jusqu'ici été gérée de façon catastrophique.

 

Flying Panda : Gros Oui

Vous savez, pour faire une Révolution il ne suffit pas de se foutre sans culotte et de brailler des chansons des Beatles en étant bourré dans un bar (j'me comprends). Et surtout, on ne fait pas une révolution quand on met en avant les responsables du Chaos qui sévit sur la division féminine depuis quelques années (entendez par-là les Bellas et toute la clique des donzelles tout juste bonnes à agiter leur popotin pour faire frémir le populo).

 

Et puis on ne révolutionne pas la division féminine avec titre qui ressemble à un papillon et qui s'appelle Divas Championship. C'est comme si le titre suprême masculin s'appelait le Superstar Championship.

 

En fait, d'où viennent les raisons de cet échec plus exactement ?

 

Premièrement, l’une des figures de proues du mouvement #GiveDivaAChance, celle qui était allée provoquer Stéphanie McMahon sur la question de l'égalité des salaires dans le milieu, est partie.

 

Deuxièmement celle qui était la deuxième plus talentueuse du roster féminin a reçu un booking déplorable peu après son arrivée dans le roster principal. Le booking des feuds et matchs féminins est d'ailleurs l’une des principales causes de l'échec de cette révolution. Tant qu'il y aura un décalage entre les personnages féminins à nXt et ceux du roster principal et qu'on ne trouvera pas une compagne à Kevin Dunn, les femmes seront cantonnées à un rôle de potiche à la WWE.

 

Troisièmement, les quatre cavalières de l'Apocalypse ne sont pas venues comme ça et n'ont pas obtenu le respect d'un coup. Si je me souviens bien, Charlotte avait un catch plutôt moyen à ses débuts et Becky Lynch, c'était plus ou moins pareil — sans parler de sa gimmick pas top qui consistait en du sous-Lita. Il a fallu du temps pour qu'elles accèdent au main event, du temps et beaucoup de travail. C'est venu petit à petit. En ça d'ailleurs l'arrivée de la douce et magnifique Sara Del Rey fut un plus non négligeable.

 

Or que s'est-il passé avant SummerSlam ? Stéphanie McMahon arrive et annonce d'un coup l'arrivée dans le roster principal de Sasha Banks, Charlotte et Becky Lynch qui se retrouve intégrées dans un match regroupant neuf catcheuses en tout ! S'ils voulaient diluer le talent et gâcher les effets de surprise quant à l'arrivée de ces demoiselles, les responsables de la WWE ne pouvaient guère faire mieux. Ainsi, au lieu d'une douce montée en puissance, comme à nXt, on se retrouve avec les actrices majeures de cette révolution engluées dans un match pourri et une storyline de misère sans véritable build derrière.

 

Les trois femmes sont apparues comme un chien dans la soupe (ou un cheveu dans un jeu de quille si vous préférez) en suscitant davantage l'étonnement que les vivats car la grande majorité des suiveurs de la WWE ne les connaissaient pas ou avaient au mieux vaguement entendu parler d'elles.

 

C'était si compliqué que ça que de faire dire à Nikki Bella qu'elle était la meilleure du roster car elle avait battu tout le monde avant de faire apparaître Charlotte, par exemple ? C'était si compliqué que ça de tenir le Beat the Clock Challenge avant SummerSlam ?

 

Enfin, de toute façon, n'importe quelle révolution est vouée à l'échec et se finit par une dictature dans le meilleur des cas (y compris chez nous). Je ne vois pas en quoi celle-là aurait pu réussir. À la limite, une fois que Nikki aura battu le record d'AJ Lee et que Charlotte aura pris la ceinture, la révolution pourra commencer.

 

 

Bastoune: Gros mitigé

En fait, ce qui est complexe dans cette affaire c'est qu'on transpose une histoire d'un show de catch à audience réduite qui compte au maximum 1,2 million de téléspectateurs (la moyenne haute des abonnés au Network) qui veulent regarder un produit spécifique (la WWE et du catch) à un show télé, Raw, de dimension nationale et internationale, qui rassemble 3,5 millions de spectateurs de tous horizons par semaine. En plus, les audiences de NXT sont à discrétion de la WWE alors que celles de Raw sur USA Network sont officielles et prises en compte (c'est un indice très important pour les chaînes, les annonceurs, etc.).

 

Raw se mesure aussi aux matches de foot US pendant la saison régulière, gros mangeurs d'audiences (France TV diffuse Castle et M6 L'amour est dans le pré lundi prochain pour contrer le match de l'EdF) et il faut qu'il essaie de lui piquer de l'audimat pendant les coupures pub. Donc il faut réussir à marier les suiveurs de NXT qui ont vu leurs catcheuses réaliser les meilleurs combats de la soirée lors des deux derniers NXT Takeover et les suiveurs télé pour qui ces demoiselles sont des nouvelles qui n'ont rien prouvé, contrairement aux Bella qui sont là depuis des lustres (et qui sont en plus en tête de gondole d'un show de Real Tv qui rassemble entre 900 000 et 1 500 000 fidèles sur une chaîne, E!, totalement étrangère au monde du catch). Tu ne peux pas te permettre de les enterrer.

 

Mais que c'est poussif et mal joué, car la WWE a le cul entre deux chaises, entre les jeunes pousses dont le talent dans le ring n'est plus à démontrer et les vétérans issues des concours de mannequins. Tu ne peux pas te permettre de consacrer vingt minutes à un match de divas alors que tu assistes déjà à un embouteillage chez les Superstars (les Owens et Neville de NXT par exemple doivent aussi faire leur trou dans le roster principal pendant ce temps). De plus, les rookies doivent réapprendre leur métier à l'échelon principal (tu agis différemment selon le public cible du show). Mais l'alignement TRÈS approximatif des Bellas n'aide pas du tout en la compréhension des enjeux et rend le tout très indigeste. Au final, c'est un grognon dans l'idée mais un gros oui dans l'exécution…

 

 

Yerem : Gros Oui

Sacré faux départ que ce lancement de la Divas Revolution. Faire débarquer trois des Four Horsewomen d'un coup était visiblement une fausse bonne idée, même si c'était l'occasion de marquer un gros coup. Mais la mise en scène poussive portée par Stéphanie MacMahon, l'absence de title shots autour du titre, les piètres performances des catcheuses impliquées… sont totalement contre-productives. Et les coups de gueule des catcheuses sur Twitter, reprochant au public de ne pas embarquer de force, empêchent tout empathie. Qu'on en finisse avec cette histoire de règne le plus long et qu'on laisse tomber ce pétard mouillé de Divas Révolution. Et que les catcheuses commencent par montrer ce qu'elles ont dans la ventre !

 

 

– OK je vais vous montrer ce qu’elle a dans le ventre.

– Non mais c’est une image hein!

 

 

 

6) Les vainqueurs de Tough Enough de cette année, Sara Lee et Josh, seront aussi vite oubliés que leur prédécesseur Andy Levine.

 

 

Flying Panda : Gros Oui

Andy qui ? Le gars qui avait un dentier et qui jouait avec, c'est ça ? Y a un truc qu’il faut bien comprendre avec Tough Enough, c'est que ça n'est pas un show de catch. C'est un show de télé-réalité qui se base sur le catch, nuance. Super Cena l'a très bien expliqué dans son article. Donc, à moins que la WWE ne décide d’instaurer une véritable passerelle (plus consistante que l’intégration du vainqueur au Performance Center), les candidats de Tough Enough n'auront pratiquement aucun espoir de devenir catcheur à la WWE.

 

Bastoune : Gros oui

Car Tough Enough est au catch ce que la Star Academy est à la musique… De la télé-réalité ! Et ça n'a rien à voir. La finalité du show est de montrer des personnages qui ne dureront que le temps de l'émission, de créer des antagonismes. Je vous renvoie donc vers l'article de SuperCena qui explique tout ça bien mieux que moi.

 

Yerem : Grognon

À la différence des précédentes éditions, cette nouvelle mouture de Tough Enough, au delà de son aspect télé-réalité très marqué, ne promet pas l'or et la gloire à ses deux gagnants. L’enjeu ici est plus humble (même si on a sorti la grosse artillerie pour promouvoir le programme) : le gagnant rejoindra le Performance Center pour essayer de devenir une Superstar. Si les capacités de Sara Lee sont très discutables, Josh lui a tout pour réussir son année et pourquoi pas débuter dans le show jaune d'ici un an.

 

 

Bonjour, voici les candidats de Tough Enough! Regardez les bien, vous ne les reverrez plus jamais!

 

 

 

7) On ne reverra plus jamais Hulk Hogan dans un ring de la WWE.

 

Flying Panda : Grognon

Ne jamais dire jamais. Des exemples de catcheurs bannis qui sont revenus, y en a plein. Sans parler des criminels qui sont au Hall of Fame. Mais c'est vrai qu'on est dans une époque où le moindre « dérapage » (j'adore ce mot, les journaleux l'emploient à chaque fois qu'un type sort une connerie) est directement sanctionné par une mise au pilori par des gens qui se trouvent bien-pensants (alors que leur placard est plein à craquer de cadavres). Coluche avait très bien résumé cette difficulté à sortir des blagues un peu limite sans se faire occire avec C'est l'histoire d'un mec...

 

Alors oui c'est pas bien ce qu'a dit Hogan. Sa fille Brooke a le droit de coucher avec qui elle veut peu importe la couleur, le sexe et les orientations religieuses de la personne. Tant que c'est légal, elle fait ce qu'elle veut. Mais bon y a pas mort d'homme non plus hein. Il faut voir dans quel contexte il sort ça et comment il le sort. On est plus proche de Dominique Grimault qui traite les Roumains de voleurs de poule que de notre Willy le borgne bas du front national. À la limite, je trouve plus scandaleux les rédacteurs appelant à voter pour Dupont-Gnangnan dans une nalyse CDC que Hogan qui fait une blague raciste à la con pendant qu'il lutine la femme de son meilleur ami.

 

Bastoune : Gros oui

Et c'est tant mieux car papy n'avait déjà plus rien à faire dans un ring avant, alors maintenant qu'il a été viré, faut surtout plus le reprendre (quand ils le feront dans cinq ans, je nierai catégoriquement avoir écrit cela).

 

Yerem : Grognon (mais j'aimerais que Gros oui)

Dans un ring en tant que catcheur, c'est de toute façon peu enviable. Mais je crois en la rédemption à l'américaine du Hulkster. Mais je déteste tellement cette part ignoble de la WWE (celle qui efface l'histoire, ou pire, la réécrit), que j'aimerais qu'elle en tire une leçon. Comment ? Peut-être en voyant un Hulk Hogan sacrifié, banni, puis « rédempté », revenir sous les vivats de la foule… dans une autre fédération.

 

 

En même temps, si ça se trouve il n’a aucune envie de revenir dans un ring de la WWE. C’est que c’est mal fréquenté, ces endroits-là.

 

 

 

8) La diffusion de la ROH le vendredi soir en prime time sur l'Equipe 21 est de nature à relancer la mode du catch en France.

 

Flying Panda : Grognon

Alors attention, la ROH sur l'Equipe 21 c'est une bonne chose pour nous. La chaîne est sur la TNT gratuite, donc facilement accessible. Il y aura donc potentiellement plus d'exposition que sur MCM, qui avait diffusé la ROH il y a quelques années de ça. Mais ça ne relancera pas le catch en France pour autant. Déjà que sur ce site on passe pour un original quand on évoque autre chose que la WWE, alors je n'imagine même pas ce que ça donnerait au niveau du pays.

 

Cependant, le plus important reste le décalage avec la diffusion US. Si c'est pour se retrouver avec un an de délai, voire plus, comme c'était le cas sur MCM, ça n'est pas la peine. Et puis, quid des PPV ?

 

En fait, ce genre d'info, ça concerne plus les gens qui sont déjà fan de catch. Par exemple, le lecteur lambda des CDC qui voit ça il va peut-être se dire « tiens je jetterais bien un œil à l'occasion ». Et sur les dix personnes qui auront eu cette pensée peut-être que deux ou trois deviendront des suiveurs réguliers. Je pense que l'objectif est plus là. Au passage je précise que l'argument du « beuh je ne regarde pas car je ne connais pas les catcheurs ni les storylines » ne tient pas. Pour preuve, vous connaissiez tout le roster de la WWE et les storylines de l'époque lorsque vous vous êtes mis au catch la première fois ? Mais je doute que ça attire des gens ne connaissant pas le catch à la base. Je connais un cas extrême d'une personne qui a découvert le catch via la TNA mais ça reste rare (puis c'est un original aussi). Après, si ça peut relancer les nalyses ROH sur notre site chéri, pourquoi pas (gros appel du pied).

 

Bastoune : Grognon

L'Equipe 21 est une chaîne d'info sportive qui est vue comme telle (c'est plutôt bien, du coup), qui rediffuse à tout-va, et qui commence à peine à avoir des retransmissions sportives qui tiennent la route (les matches de préparation des clubs de foot, les droits du volley à venir, du rallye WRC, ou encore la diffusion des premiers Jeux Européens de Bakou), donc elle n'est vraiment pas établie encore comme chaîne de sport. Imaginez un peu des fictions politiques sur BFM ou iTélé… Les tests précédents hors WWE ont plutôt été des échecs (la TNA avec Magloire, sérieux ???), alors il faudra voir comment seront les commentaires et les commentateurs avant de juger.

 

Yerem : Gros oui

J'étais parti sur un Grognon de suiveur désabusé qui sait bien que le catch c'est plus à la mode et ça ne le redeviendra probablement plus jamais. Mais je me dis, après tout pourquoi pas. Alors « revenir à la mode », peut-être pas. Et puis « être à la mode », ce n'est pas très ambitieux. Je ne connais pas bien l'audience (en genre et en nombre) de l'Equipe 21, mais si la ROH profite d'une bonne case horaire, de diffusion en simultané ou presque, avec une bonne couverture par des présentateurs qui s'y connaissent (une émission ?), cela pourrait amener une vision plus « pro » ou différente de l'aspect « spectacle rigolard » de nos compères Agius et Chéreau, qu'on salue bien bas !

 

 

Le plus dur, ça sera de répondre aux questions de Didier Roustan après les matchs.

 

 

C'est tout pour cette fois, n'oubliez pas de commenter, on se retrouve bientôt pour un nouveau…

 

 

Gros oui…

 

 

… ou Grognon!

 

16 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut