Catch

La disparition

Il y avait un manquant. Il y avait un oubli, un blanc, un trou qu'aucun n'avait vu, n'avait su, n'avait voulu voir. On avait disparu. Ça avait disparu.

G. P., La Disparition

 

À la WWF, un truc avait disparu. Aucun n’aurait pu savoir quoi mais chacun aurait voulu (savoir quoi). Du maladroit V.R.P. à l’imposant P.D.G., chacun soufflait sa supposition sans conviction. Sûr qu’il s’agissait d’un truc inconnu portant un nom ; mais il n’apparaissait sur aucun goulot. Pourtant, chacun s’accordait sur un point. À Stamford, lundi fut un jour banal : croissants du matin, cross-fit jusqu’au soir, show TV avant minuit. Chacun vaquait à son planning, mais flairait qu’un truc manquait. Assourdissant ! Dans un impulsif instant, chacun partit sur son pas.

 

58c27109-87ff-49cd-aaf5-d447ffee581d.jpg

Crazy Chick vous guida, criant : Un truc sorti du cul !

 

 

Nalys’aaatchoum! -sniff pardon- du Raw du 28/09 suivi par Smackdown du 01/10

On vit d’abord surgir l’irritant champion US, au courant d’un tas d’importants trucs. John ouvrit son machinal concours pour son championnat. La proposition tomba aux tympans d’un jovial trio gai-luron jouant plus au saxo qu’au judo. On choisit qui. Alors qu’il s’inclinait, qu’on s’approchait du nom du truc qui a disparu, il fut joint par un ami africain. La distraction provoqua l’irritation d’un duo grouillot binoclard qui rallia John dans un match à six. Las ! Car la fin s’obscurcit quand l’approximatif match fut conquis par nos noirs fanfarons.

 

 

21236114613_2b4fdc8619.jpg

Nous allons voir : y a-t-il par ici un tuba ou un buccin, un baryton saxo ou un clairon, un biniou ou un tam-tam ?

 

 

Il y avait un gars plus malin, qui savait tout à propos du truc disparu. Paul, un gros avocat mûr, accompagnant un Golgoth diffusant la mort. Aucun n’osa assaillir l’avocat, craignant pour son corps. Aucun ? Si ! L’insouciant gargantua, connu par son surnom Big Show, s’avança ; non sans avoir dissous un chocolat noir qui passait par là. L’avocat jubila à la vision carmin du fou bidonnant fondu, bu, puis vomi par son titan qui pourra alors dormir. Conclusion : la mort s'abattra sur Big Show dans cinq jours.

 

21670339979_a45bf7d307_m.jpg

Portons dix bons whiskys à l'avocat goujat qui fumait au zoo.

 

 

La division Divas divisait toujours autant. Oui, l’insatisfaction a corrompu la faction PCB. Flair imaginait l’anti-Diva dans son rang, mais voila un crapaud noir nourri au courroux maladif. Quant à Miz, mauvais modo, il attisa la combustion, laissant son gala s’assombrir à l’apparition du provocant gang à Nikki. La trahison arriva quand l’anti-Diva abandonna Flair, puis Lynch, aux twins.

 

 

21236129763_93d360523b_m.jpg

Ton dos, littoral, alluvions, marais salants, lit aplani, vallon bombant, arc s'incurvant sous l'aiguillon du plaisir.

 

 

On put voir un assaut sur PTP par la Wyatt Family — y compris l’ahuri Braun Strowman — validant ainsi la domination du clan malsain.

 

 

21857196235_10d20ba022.jpg

Il apparut ainsi qu'un mouton sanglant ; un lit d'odorants boutons d'or l'accompagnait.

 

 

L’illumination aurait pu surgir d’un tourbillonnant Anglais aux pavillons auditifs à Dumbo. Bravant la loi d’attraction, il touchait l’ambigu vrai d’un hallucinant saut. Son rival ? Stardust, un frangin fou sans papa au corps noir-poussin, qui naquit du cosmos, lui convoitant la distinction du divin paranormal. Mais tout sombra, à la façon d’un parpaing volant puis tombant. Alors qu’il paraissait mort, l’obscur Roi du Ring apparut. Il arracha un ciboulot d’un, puis du suivant, tuant ainsi tout illusion.

 

 

 

21669345388_5110531b4e.jpg

Un gros anthrax s'ouvrait sur son avant-bras droit laissant jaillir par instants un pus catarrhal.

 

 

Si l’illusion nourrit, ça fait jaillir un truc qui a disparu ? Un propos qui accapara Bo Dallas. Souriant, il souhaita l’avis du sournois Randy Orton. La justification prit la conformation d’un RKO affirmant : un truc disparu n'apparaîtra plus.

 

 

21857207455_dd55f06d7e.jpg

Sa main paraissait un moignon.

 

 

Un caribou moribond abandonna un cocu confus criant Crush ! dans un match faiblard l’opposant au duo sans choc du morfal Ryback assorti du goujat Dolph.

 

 

21234448364_7ed0eb70d0.jpg

Sois mon Don Juan, mon Casanova, mon Valmont, mon Divin Marquis !

 

 

La situation autour du Bad K / Good K subsistait. Aussi, on invita au savoir du plus à propos : la division RH. Good K subit l’audition sur son travail. Son bilan fut positif, laissant un Rollins furax, convaincu d’avoir un statut à la con. Pour finir, la RH proclama son champion ainsi : brutal, inhumain, antisocial, parano. Stop ! Dans son courroux, il amocha Good K, qui fut conduit à l'hôpital mais apparut plus tard sous l'attrait maudit du Bad K. Foutu pour foutu, Rollins courut, sauta, fuit, abandonna, laissant un schizo maboul triomphant sur un ring, s’imaginant futur champion mondial.

 

 

21669142380_c1e6e505f7.jpg

Puis l'on vit rougir l'immaculation du staff.

 

 

Un truc qui n’a jamais disparu ? L’impromptu charabias confus lu par l’obscur Bray Wyatt. Coquin, Roman lui barricada aussitôt son goulot. Un duo d’obtus combattants s’approcha du ring pour offrir un original match sans hiatus. Un vilain loyal ? Voila un cas qui avait disparu du show qui rougit ! Un dix vagi hors du ring plus tard – suivi d’un billot rompu – conclut un lundi blafard.

 

 

21670348219_8be4f9e703.jpg

Un court instant, tout parut s'adoucir.

 

 

Ainsi finit l’anabolisant show, sous l’ovation sans conviction d’un public vivant dans la frustration. Car à la WWF, un truc a disparu. Mais quoi ?

 

 

21234443194_432c474ab8.jpg

Mais nous voulons savoir ! implora-t-on partout.

 

 

Post-scriptum : À Smackdown, on but prou un cocktail kif-kif, à plus ou moins trois variations.

 

 

21236125583_b1c6dd31d2.jpg

Noir sous blanc, tout fout l’camp.

 

23 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut