Catch

Un seul goshomètre contre tous + Pronos Royal Rumble

On nait seul, on vit seul, on meurt seul. Et même quand on baise on est seul. Seul avec sa chair, seul avec sa vie qui est comme un tunnel qu'il est impossible de partager.

Le boucher, Seul contre tous

Mes amis ! Vous avez certainement eu vent de ce facheux incident survenu lors d’essais cliniques. Rassurez-vous, tout ceci n’est que le fruit d’une incroyable série de mauvaises décisions prises par des responsables véreux sans vergogne auquelles s’ajoutent une couverture médiatique trompeuse alimentée par une haine sourde de l’innovation scientifique et du progrès. Quoi qu’il en soit, soyez rassurés, le goshomètre a fait l’objet de nombreux tests par une équipe de chercheurs hautement diplômés, dans un cadre sain et strictement contrôlé. L’ensemble de nos essais (qu’ils soient cliniques, pré-cliniques ou ce que vous voulez) respectenent la – longue – liste de précautions et de règles imposées par les nobles instances qui nous surveillent. N’écoutez pas les rumeurs honteuses qui veulent que certains de nos cobayes éprouvent dorénavant des difficultés à suivre les Raw de trois heures. Demandez-vous plutôt pourquoi certains y parviennent encore. Alors, pour témoigner de notre parfait respect de l’espèce humaine, nous vous avons préparé un goshomètre entièrement dédié au premier PPV de l’année : Royal Rumble. N’oubliez pas : nous devons restez unis face à l’ennemi invisible. Tel Roman Reigns, nous sommes un. Nous sommes seul. Seul contre tous.

  • – Ce goshomètre est dédié à l’inventeur du tirage au sort.

 

 

Le Royal Rumble c'est comme une Roulette Russe avec 29 balles.

 

Goshomètre et Pronostics du Royal Rumble

 

 

Une carte bien alléchante nous est proposée pour cette 29e édition du Royal Rumble. Et parce que ça vient de tomber, sachez que le Kick-off Match opposera Darren Young & Damien Sandow vs. The Dudley Boyz vs. The Ascension vs. Mark Henry & Jack Swagger. A la clé : deux places pour le Rumble. Y'a bon ! Pour les amateurs de paris sportifs et de divination, les pronostics pour le Royal Rumble sont ouverts ! Et oui, pas de papier spécial, la faute à une restructuration organisationelle décidée unilatéralement par les actionnaires majoritaires de la compagnie. Salauds ! Bref, place au goshomètre !

WWE Tag Team Championship – The New Day vs. The Usos

Ce qu’il s’est passé à Raw et Smackdown : Temps difficile pour les trois trublions de New Day. Après le tragique événement qui a vu le trombone de Woods se faire démembrer par le clignotant Chris Jericho, les champions de cuivre partagent leur chagrin dans une touchante cérémonie funéraire. Mais malgré la peine, Francesca – puisque c’est le nom du trombone trépassé – sera toujours dans le coeur de Xavier Woods. Alors il faut vivre maintenant ! C’est ce qu’aurait voulu Francesca. Et pour honorer sa mémoire Big E, transcendé par ses l’esprit de l’instrument à vent, étale Jey Uso. Les frangins samoans, insensibles au chagrin des autres, prennent leur revanche quelques jours plus tard, en remportant un match impliquant également Ziggler. La perte de Francesca coutera-t-elle leur titre aux champions ce dimanche ?

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

6,5

7,25

6,75

6,5

6,75


 

Question : Avez-vous observé une minute de silence en mémoire de Francesca, le trombone décédé de Xavier Woods ? Si non, pourquoi 

 

Jyskal : Non je n'ai pas observé une minute de silence, pour la simple et bonne raison que je pense que tout ceci est purement kayfabe et que Francesca simule sa mort pour en profiter pour aller tourner avec The Rock dans le prochain Baywatch. J'ai entendu qu'elle était annoncée pour faire son retour à Mania potentiellement ou le RAW juste après.

 

 

Big Botch Man : Non. Je ne pense pas que c'est ce que Francesca aurait voulu. J'ai donc fait un air de trombone à la bouche en mimant la licorne avec mon doigt sur mon front (j'ai bien dit mon doigt !). Au bureau. J'espère que Francesca sera vengée dimanche, on ne peut pas tuer la musique.

 
 

Hank : J'avoue avoir fait "avance rapide" sur ce passage, j'aime leurs conneries mais des moments c'est un poil trop lourd. Même si je n'ai pas plus d'excitation que ça devant la rencontre, le match sera bon puisque New Day et les Usos ne déçoivent quasi jamais. Après, ça commence à tourner en rond tout ça, et les Usos ont beau être gentils, on cherche une équipe charismatique pour répondre à New Day (en promo comme dans le ring). Peu importe le résultat, faites venir Enzo Amore et Colin Cassady rapidement #NXTfanboy.

 

 

Loki : Non mais j'ai bien ri devant l'avis de recherche sur Jericho pour meurtre de Francesca. New Day est la grande réussite 2015 en matière de Tag Team et ils arrivent a trouver de nouvelles idées très régulièrement. On perd Francesca, mais je suis sur que Xavier à l'harmonica ou en homme orchestre, ca vaut le coup aussi.

 
 

Papy : J'ai regardé en silence ce passage. Ça m'a fait penser à la chute de Owen Hart : deux carrières brisées avant d'atteindre leur sommet SNIF (même si dans l'un des cas le problème à été plus d'en descendre).

 

 

Trois noirs et un enterrement.
 

 

Divas Championship – Charlotte vs. Becky Lynch

Ce qu’il s’est passé à Raw et Smackdown : C’en-est assez pour Becky Lynch qui n’en peux plus de la roublardise de Charlotte. Difficile d’accepter ses défaites quand elle sont dûes aux nombreuses tricheries de la championne ou de son cabotin de paternel. Après ses deux victoires face à Tamina et Alicia Fox, la rouquine alpague la fille et le père, provoquant ce dernier, lui rappelant que, contrairement à sa progéniture, lui – le double Hall of Famer – ne reculait devant aucun défi. Trois piques bien placées plus tard, la fierté de Ric Flair officialise la rencontre au grand dam de Charlotte.

 

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

6

7,5

6,5

7

6,75

 

Question : N'importe qui peut booker un match dans cette fédération. Est-ce normal ?

 

Jyskal : Si ça vient du champion (où en l’occurrence du manager de la championne), ça ne me choque pas. Le champion peut bien décider de défendre ou non son titre spontanément je ne vois pas le souci. Inutile d'avoir systématiquement une figure d'autorité pour entériner la chose.  Les situations où je trouve ça limite c'est quand le challenger déclare au micro que "ouais j'ai vu le chef en coulisse, il m'a dit que j'allais te défier pour ta ceinture au prochain PPV!". Genre rien ne nous dit qu'il mytho pas le gars. Mais bon quand ça vient du champion aucun souci. Hey, John Cena l'a bien fait pendant plusieurs mois tous les lundis.

 

 

Big Botch Man : C'est une paresse de scénariste et c'est sûr que ça fait un peu amateur, surtout que ça concerne les filles qui sont en général traitées par-dessus la jambe à la WWE. Après Ric Flair est le manager de sa fille et on peut penser qu'il a un certain pouvoir de décision. Il à la fois pour elle une force et une faiblesse : un manager, ça trahit et ça fait des conneries (voir Lana par exemple). Je pense que les managers comme certaines décisions des arbitres sont et resteront des moments de nawak, pour lesquels toute forme de logique est absente. ils servent surtout à créer des rebondissement ou faire durer des feuds "facilement".

 
 

Hank : Soyons clair, la WWE, en 2016, fait toujours des erreurs qui pourraient être corrigées en une phrase. Au lieu de demander à Flair de dire "Tu as ton match Becky ! Charlotte, tu dois défendre mon honneur  !", il lui demandent de dire "Tu as ton match Becky ah ah…" et point barre. Ce petit détail aurait permis de construire mieux le match, le coté égoiste de Charlotte (qui s'en fout de son père) et la scission Ric/Charlotte qui aura lieu dimanche (il va surement tenter une tricherie qui va se retourner contre sa fille). C'est l'occasion de proposer (enfin) un vrai match au "niveau NXT" :crossedfingers:

 

 

Loki : N'importe qui non… Mais ici Ric a le rôle de manager de Charlotte. On peut faire le parallèle avec Heyman et Brock. Ca ne me choque absolument pas. Et c'est une occasion en or pour Becky qui va pouvoir montrer ses qualités sur un match de PPV, a NXT c'etait de l'or en barre!

 

 

Papy : Pour le coup c'est un fait historique qu'un champion ou son manager puisse accorder des matchs pour le titre. Ça ne me pose aucun problème.

 

 

 

Día de los Muertos.
 

 

United States Championship – Alberto Del Rio vs. Kalisto

Ce qu’il s’est passé à Raw et Smackdown : Alberto a eu chaud au potato. La semaine dernière, il s’est vu déposséder de son précieux titre américain par le malicieux Kalisto. Vexé, le riche Mexicain a récupéré sa ceinture dès l’épisode de Smackdown, aidé par le serviable Barett. Mais Kalisto traine toujours dans les pattes de l’ancien El Patron et, malgré le brogue kick fatal de Sheamus à Raw, compte bien réitérer l’exploit dimanche.

 

 
Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

5,75

8

6,5

6,5

6,6875

 

Question : Les changements rapides de titres sont-ils dommageables pour les champions ?

 

Jyskal : Oui et non. Oui si c'est monnaie courante. Sauf que là on sortait d'une série de règnes super longs : Cena c'était genre 7 mois, certes entrecoupé d'un éclair de Rollins; avant y'avait eu facile 4 mois de Rusev et encore avant ça je me souviens d'un long règne de Sheamus.  Du coup c'est presque rafraîchissant de voir un changement de rythme et ça renforce l'aspect compétitif des défenses de titre US. Je pense aussi que ces deux changements super rapprochés ont instauré dans l'esprit des fans que Kalisto était parfaitement apte à créer la surprise à nouveau et du coup l'issue du match du Rumble est tout sauf prévisible. Good job!

 

 

Big Botch Man : Tout dépend de la suite de la rivalité. Si Kalisto perd dimanche et ne s'approche plus du titre US pendant longtemps, oui je dirai que c'était dommageable pour lui (même si il a battu l'homme qui a battu Cena, c'est pas mal !). Pour l'instant dans le cadre de leur feud je trouve que ça apporte de la surprise et de l'originalité. Ça montre que les deux en veulent et que la compétition est rude, et c'est ce que j'attends quand un titre est en jeu !

 

Hank : Oui mais comme personne regarde smackdown c'est pas grave ! Blague à part, c'est effectivement bête de jouer au yoyo avec le titre, ça dévalorise la ceinture et le porteur. Gageons que Kalisto va remporter la ceinture, car il pourrait proposer un règne intéressant avec son gabarit et sa technique. En attendant que Del Rio retrouve son personnage, et son catch (ça en fait des choses qu'il a perdu en revenant…). 

 

 

Loki : Pour les champions, non je ne pense pas. C'est bien de se rappeler qu'avoir le titre ne veut pas dire avoir un titre assuré pendant 3 mois. Kalisto monte en gamme avec ce titre éphémère, il y a un message derrière qui dit "On compte sur toi pour cette année". Et soit dit en passant, le 1er titre de Reigns qui a duré 5 minutes est le moment ou Reigns s'est métamorphosé, ce qui m'a permis d’accepter le rôle qu'il joue à la WWE aujourd'hui.

 

 

Papy : Au contraire, je trouve cela super que les titres bougent : cela donne une importance à la ceinture qui semble très convoitée, ça rend une rivalité très jeune, rapidement solide et ça permet aussi de donner du palmarès à des catcheurs qui le méritent.

 

 
À mort l'arbitre.
 

Intercontinental Championship – Dean Ambrose vs. Kevin Owens
Last Man Standing Match

Ce qu’il s’est passé à Raw et Smackdown : Taquin, Kevin Owens a passé la soirée de lundi à pourrir Ambrose. Invité à la table des commentateurs (où il était d’ailleurs à son aise), le chasseur de caribous a évidememnt provoqué la défaite du Lunatic Fringe, lui faisant bien comprendre que dimanche, le seul homme encore debout après les dix secondes réglementaires sera Québecquois.

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

8,5

8,5

7,5

8

8,125

 

Question : S'agissant du match revanche, une stipulation telle que "Last Man Standing" arrive-t-elle trop tôt ?

 

Jyskal : Non, elle arrive à point nommé. Ce n'est peut-être que la revanche, mais les deux hommes ont laaaaargement donné de leur personne lors de beat-downs post-matchs ou interventions à droite et à gauche pour justifier qu'il est grand temps de régler ça une bonne fois pour toute dans une stipulation super violente.  Je suis absolument ravi du build ultra minimaliste de cette feud. Les deux mecs se détestent, se foutent sur la gueule dès qu'ils en ont l'occasion et en plus n'hésite pas à jouer le jeu de la surenchère dans la violence à coups de spots hors du ring et sur les tables. La stipulation LMS est juste la plus adaptée pour une telle gradation de violence et de déchaînement.

 

Big Botch Man : Oui et non. C'est effectivement une stipulation plus adaptée à une troisième confrontation, mais ça ajoute clairement un match prestigieux à ce PPV. Et puis la rivalité entre ces deux là est placée sous le signe de l'intensité donc ça ne fait pas tâche. Et ça pourra expliquer leur absence au Rumble match (si absence il y a, ce que je ne souhaite pas, perso). Bref il n'est jamais trop tôt pour s'en foutre plein la gueule !

 

 

Hank : Il faut dire que ces deux là pourraient faire un excellent match sous de nombreuses configurations, et Last Man Standing est en effet plus propice à un dernier baroud d'honneur. Je m'inquiète pas pour ce match en tout cas, techniquement ce sera forcément solide, le résultat m'importe peu et le build-up a été fait à coup de tatanes plus qu'à coup de promos. Last Man Standing ça veut dire plus de baston, et ces types savent se foutre des raclées passionnantes pendant de longues minutes.

 

 

 

Loki : Les stipulations à partir du 2eme match d'une grosse feud me semblent importantes, je trouve qu'elles ont manqué cette année globalement. Le Last Man Standing se pose bien ici même si effectivement, j'aurai préféré un "2 out of 3 falls" avant ca. La question est surtout de savoir si on est en fin de feud ou pas. Tout dépend du programme d'Owens mais si la feud se termine la dessus, ca me semble bien. Dans le cas contraire, il faudra surrenchérir sur les matchs suivants, mais c'est largement faisable (Cage Match, I Quit Match)

 

 

Papy : Normalement cette stipulation devrait plutôt intervenir pour la belle effectivement, un Street Fight ou Fall Count Anywhere aurait peut-être mieux fait l'affaire. Après, c'est aussi l'occasion de terminer cette rivalité très intense et laisser les participants voir ailleurs d'ici Mania. Bref pas top, mais pas non plus totalement hors-sujet comme stipulation.

 
 
C'est la mort du journalisme !
 
 

WWE World Heavyweight Championship – Royal Rumble Match

Ce qu’il s’est passé à Raw et Smackdown : Cette semaine n’aura pas été tendre avec le champion. Provoqué sans cesse par les affreux jojos de la League of Nations, floué sans vergogne par la diabolique famille McMahon (une parodie de tirage au sorte place Reigns en entrée 1 du Rumble) et tabassé sans relache par un Brock Lesnar décidé à envoyer tout le monde à Supplex City. Ainsi va la vie pour Roman Reigns, qui ne se démonte pas pour autant. Malgré les coups bas, le Samoan déroule. Il se pointe à l’émission de Jericho, joute verbalement avec Sheamus, défait proprement Rusev et trouve encore le temps de checker avec le public dans les escaliers. Mais lui et Lesnar se font suprendre par un Bray Wyatt facétieux, venu se glisser dans l’équation à la faveur d’un Sister Abigail portés sur le Golgoth du Minnesota et d’un autre sur le champion en titre. Par deux foix le ring fut conquis par le bouseux du bayou,  déclamant que dimanche, le titre suprême ira au leader de la Wyatt Family.

 
Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

8,5

7,5

9,75

8

8,4375

Question : La WWE a-t-elle réussi à mettre en avant suffisament de prétendants pour le titre suprême ?

 

Jyskal : Bonne question, car en effet c'est tout l'enjeu contrairement à un Rumble classique, où mettre en avant quelques prétendants est chose plus aisée à mon sens que mettre en avant des potentiels CHAMPIONS du monde comme pour dimanche prochain.  J'ai un peu deux éléments de réponse à apporter à cette question. Le premier c'est que le contexte absolument inédit du champion qui défend sa ceinture dans un Rumble fait qu'on s'en fout un peu finalement du nombre de prétendants "crédibles" pour reprendre l'expression consacrée. En effet, si on se détache de l'analyse pure, on va assister un match où 29 mecs sont des champions du monde en puissance, c'est OUF ! Et l'enjeu est tel qu'on paut aisément imaginer frissonner à chaque décompte d'un nouvel entrant de voir débarquer une grosse surprise. Ca rend le contexte franchement excitant et je pense que l'atmosphère du match n'en sera qu'encore plus spéciale et électrique. Ma deuxième réponse, plus analytique et moins kayfabe, serait de dire que oui la WWE a réussi son boulot de mettre en avant des têtes d'affiches/favoris crédibles. Pour moi "suffisamment" c'est 4-5, à savoir suffisamment au moins pour qu'on arrive à un final four vraiment indécis + des éliminations surprenantes pendant le cours du match. Et du coup je vois dans le tas bien évidemment Reigns et Lesnar, mais aussi Chris Jericho qui pourrait faire un très bon run de corporate heel, Bray Wyatt qui a fait un vrai impact lors du go-home, Triple H pourquoi pas, Dean Ambrose en très grosse cote ou enfin un retour/arrivée surprise. Chaque profil offrirait plusieurs pistes jusqu'à Mania, je suis super exicté !

 

 

Big Botch Man : Oui. Cette année le gagnant ne semble pas désigné d'avance. Reigns, Lesnar, Wyatt ont leurs chances, mais on peut aussi rêver du retour gagnant de Bryan ou même de surprises telles que Ambrose, Owens, Sheamus, Del Rio ou Rusev… Finalement le nombre important de blessures nous offre plein de possibilités !

 
 

Hank : Oui et non, à partir du moment où Lesnar s'est immiscé dans le Rumble, il a perdu de son caractère imprévisible et la liste des participants de son intérêt. Je vois mal comment on va pas finir avec un Reigns vs Lesnar, et Lesnar reprendra le titre sûrement. J'avais de grands espoirs avant que la WWE nous parle de Brock en début, milieu, et fin du dernier Raw…

 

 

Loki : Oui! Cela fait plusieurs années qu'on réduit le Rumble a 1 ou 2 possibilités. Cette année, avec le titre dans l'histoire, on se retrouve facilement avec 6 ou 7 prétendants à la victoire, Reigns, Lesnar, Wyatt, Jericho, Sheamus, et on peut y ajouter HHH, Bryan et même Big Show. Je pense que je n'ai pas été aussi "hype" par un PPV durant toute l'année 2015.

 

 

Papy : Eh bien oui, je trouve que la WWE a fait un gros boulot pour vendre le match éponyme. Le fait que le titre y soit associé doit avoir son influence, mais entre Reigns seul contre tous, les divers quatuors, Lesnar et Jericho les revenants mis en valeur et quelques habituels comme le Big Show, tout le monde a droit à son segment !

 
 
Le baiser de la mort.
 

Conclusion

La carte son à plein volume, le goshomètre nous dévoile son évaluation globale pour Royal Rumble, dans un dernier zwong écrasant. Après ce Raw et ce Smackdown "go-home shows", l'affiche qui emballe le plus nos cobayes est évidemment le Royal Rumble Match. Boosté par l'enjeu inédit et nourri par la multiplicité des prétendants solides, ce match est évidemment l’attraction N°1 de ce début d’année. Les autres matchs ne font pas défaut, au contraire, ils tiennent la dragée haute au main event. La stipulation pour le titre IC, la surprise possible pour le US, une affiche solide pour les filles et les tag-team sont autant de matchs attendus. Il va falloir penser à pisser avant le début du PPV ! Mais dimanche, tous les regards seront tournés vers le célèbre compte à rebours, autorisant l’entrée à trente catcheurs bien décidés à saisir cette incroyable opportunité. Car oui l’un d’entre eux sera, dimanche, le (nouveau ?) champion.

 

 

Score du goshomètre pour Royal Rumble :
8,44

 

 

Et n'oubliez pas, our participer à la première étape des célèbres pronostics des Cahiers du Catch, c'est ici.

 

Voter aux pronostics du Royal Rumble

 

Et vous qu’avez-vous pensé de ces go-home shows ? Vous ont-ils donné envie de suivre le PPV ? Quelle affiche vous excite le plus ? Qui va gagner ce putain de Rumble ?!!!

 

 

Sauf celle de la cache secrète de Bray Wyatt.
 
Yep.

 

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut