Catch

Le loup à notre porte

Le spectacle, c'est un monde de loups. C'est pire qu'un monde de loups. C'est un monde où les loups ne vous rappellent pas au téléphone.

Woody Allen, Crimes et délits

 

Dans un souci d'ouverture d'esprit et pour éviter les apriorismes, Les Cahiers du Catch vous proposent ce soir un petit récapitulatif de la carrière du nouvel homme fort de la WWE : Baron Corbin.

 

 

#newfaceofWWE

 

 

Gros plan sur le nouveau loup solitaire de la WWE

 

 

De son vrai nom Thomas Pestock, Baron Corbin a intégré le Performance Center de la WWE en août 2012. Il sort d'une courte carrière de footballeur (américain). Quoique non retenu lors de la draft NFL de 2009, il intègre brièvement l'équipe des Colts d'Indianapolis avant d'être invité au camp d' entraînement des Cardinals de l'Arizona. Mais il est rapidement renvoyé après une altercation avec un autre joueur. Réengagé peu de temps après par la même équipe, son contrat prend définitivement fin le 2 septembre 2011.

 

Auparavant, Pestock s'est essayé à la boxe. Il remporta à deux reprises les Golden Gloves régionaux du Kansas et du Missouri et participa au même tournoi mais en version nationale en 2008, où il atteignit les quarts de finale.

 

 

– Et maintenant fais nous la pose standard du lutteur !

– Comme ça ?

– Ok… c'est pas grave laisse tomber…

– C'est des vergetures sur son bide ?

– Ta gueule toi…

 

 

C'est donc fort d'une réputation d'athlète accompli au tempérament bagarreur qu'il fait son entrée à la WWE par la biais de la NXT. Ses débuts seront d'abord très modestes. Il apparaît pour la première fois à la télévision le 8 mai 2013 et perd face à un Damien Sandow alors en pleine gloire.

 

Trois semaines plus tard, il se fait éliminer par Mason Ryan d'une bataille royale ayant pour but de déterminer l'aspirant numéro un à la ceinture suprême du show jaune. Rebelote le 8 mai 2014, où cette fois c'est Bo Dallas (alors bien loin de son gimmick de ravi de la crèche) qui l'élimine. Cette élimination marque la fin de la première carrière du Baron.

 

 

Personne n'arrêtera mon ascension vers la gloire !

 

 

Il ne reviendra que le 11 septembre 2014 à NXT Take Over : Fatal 4-Way, en arborant pour la première fois sa gimmick de Lone Wolf. Les bookers ayant décidé de miser sur son physique relativement impressionnant, il sera le nouveau big guy de NXT. Un prédateur à sang froid, solitaire et taciturne, qui enquille les squashs avec une rapidité déconcertante.

 

La salle plongée dans le noir, son arrivée se fait sous des ronflements de grosse cylindrée. Corbin, affichant un visage impassible et déterminé, dévale la rampe sous une succession de spots lumineux. On toucherait presque à la perfection si le bon Baron n'était affublé d'une veste avec imprimé de loup que même le plus forcené des fans de Johnny Halliday hésiterait à porter en public. Malgré cette faute de goût, il va rapidement exploser le médiocre CJ Parker.

 

 

Boxeur, footballeur mais aussi fameux danseur de rock acrobatique !

 

 

Corbin va ensuite se construire une série de victoires expéditives façon Goldberg. Il est clairement baby face, et le public s'amuse à décompter à haute voix les quelques secondes que durent ses matchs. Rarement plus d'une minute.

 

A NXT Take Over Revolution, le 11 décembre 2014, le Baron continue sur sa lancée et atomise le pauvre Tye Tillinger (un solide worker). Au sortir du match, il croise la route de Bull Dempsey qui enchaîne également les victoires expéditives depuis quelques semaines. Il n'en faut pas moins pour qu'une rivalité explose entre les deux hommes.

 

Pour ceux qui ont la chance de ne pas le connaître, Bull Dempsey c'est en gros un sosie du réalisateur/acteur Kevin Smith en grenouillère. Le 14 janvier 2015, dans un show weekly, Corbin brisera la winning streak de Dempsey. Il vaincra une nouvelle fois ce dernier lors du premier round d'un tournoi pour déterminer l'aspirant numéro un au NXT Championship. Et finira d'humilier son rival lors d'un match sans disqualification à NXT Take Over Rival.

 

Dempsey ne se remettra jamais de cette feud, il s'essaiera au comedy wrestling avant d'être libéré de son contrat. Mais Baron Corbin pâtira également de cette rivalité : les matchs face à Dempsey ont été de l’avis général médiocres et la faute n'en incombe pas uniquement à son adversaire…

 

Le Lone Wolf se révèle très limité sur le ring, se contentant d’enchaîner coups de poing et coups de pied avant de placer son finisher, le End Of Days. Il se loupe sur de nombreux spots et a même bien du mal à passer par dessus la troisième corde.

 

Conséquence : le public commence à le prendre en grippe, et des chants « Baron Boring » commencent à se faire entendre quand il arrive sur le ring. Pour couronner le tout, Corbin va voire sa série d’invincibilité brisée par un Neville alors en route pour le titre suprême. Le bon Baron s'incline en effet face à l'homme que la gravité ( et les scénaristes) a oublié en demi-finale du même tournoi où il avait écrasé Dempsey au premier tour.

 

 

Alors c'est toi qui as dit que Clerks 2 c'était de la merde ??

 

 

Sentant que leur nouveau poulain est en difficulté, les bookers de NXT décident de l'associer au vétéran Rhyno, ancien champion de la légendaire ECW mais également Hadcore Champ à la WWE. Rhyno revient à Stamford après avoir effectué une longue et solide carrière à la TNA où il a à peu près remporté tous les titres. Il est de ce fait très populaire auprès du public du Full Sail University de Floride, également fief de la fédération de Dixie Carter.

 

Les deux hommes vont d'abord rentrer en rivalité : le 6 mai 2015, après avoir défait Dempsey, Rhyno harangue Corbin et l'invite à venir se mesurer à lui lors du prochain NXT Take Over : Unstoppable. La semaine suivante, après avoir vaincu Solomon Crowe et finalisé son heel turn, Corbin va se castagner avec Rhyno en ringside. Et le 20 mai 2015, Corbin sort victorieux de cette rivalité en rivant les épaules du vétéran pour le compte de trois, suite à un End Of Days sorti de nulle part. Encore une fois, le combat n'a rien d'exceptionnel et c'est clairement le ECW Original qui dirige les opérations et élève le niveau.

 

 

Face à un loup affamé le rhinocéros défend son territoire à coups de patates dans la gueule.

 

 

Corbin va ensuite servir de faire-valoir pour l'arrivée en fanfare de Samoa Joe dans le show jaune. Autre favori de la foule, l'ancien pilier de la TNA se défait facilement du loup solitaire à NXT Take Over Brooklyn le 22 août 2015 après une courte rivalité de deux semaines. La machine à soumission des îles Samoa fait abandonner Corbin grâce à son Coquina Clutch sous les vivats du public. Corbin a définitivement perdu l'appui des spectateurs mais commence à démontrer certaines qualités de brawler dans le ring, en accord avec son personnage de heel.

 

La WWE renouvelle sa confiance au Lone Wolf, qui va désormais faire équipe avec son ancien rival Rhyno afin de participer au premier Dusty Rhodes Tag Team Classic tournament. Après avoir vaincu successivement The Ascension (déjà en perte de vitesse) et les rookies Ciampa et Garganno, la team Corbin/Rhyno se hisse en demi-finale. A NXT Take Over : Respect, le 7 octobre 2015, ils vont jusqu'à vaincre les futurs champions par équipe Chad Gable et Jason Jordan. Ceux qu'on appellera bientôt American Alpha étaient pourtant favoris. Le match est de bonne facture et Corbin à l'aise entre les cordes. Les botchs se font plus rares et son personnage de heel fonctionne parfaitement. Rhyno et lui s'inclineront cependant en finale face à la team imbattable Samoa Joe/Finn Bàlor dans un match honnête.

 

Notons qu'à cette époque, Corbin est accompagné par les caméras de Breaking Ground,  émission de télé-réalité exclusive au WWE Network qui suit certaines Superstars en devenir dans leur quotidien au sein du Performance Center. On y découvre un athlète ambitieux, légèrement arrogant mais appliqué à la tâche. Surtout, on se rend compte que son attitude de Lone Wolf n'est pas qu'un gimmick : Corbin a peu d'amis dans le vestiaire et se fait même chambrer par des gars comme Mojo Rawley ou Jason Jordan. Il semble développer une sorte de passion pour les ossements d'animaux, ce qui est anecdotique mais relativement inquiétant si vous être fan de la série TV Esprits Criminels.

 

L'après-match de Take Over Respect est capté par les caméras du show : Baron Corbin semble particulièrement affecté par sa défaite dans ce qui restera comme un des grands moments de l'émission.

 

Mais le Baron va vite sécher ses larmes et se remettre à l'ouvrage. Lors d'un show TV il passe à deux doigts de remporter une bataille royale pour un NXT Championship titleshot. Finaliste, il est éliminé par le nouveau venu Appolo Crews. Corbin se vengera en débarquant dans le match de championnat auquel participe Crews, ruinant les chances de ce dernier de décrocher la timbale.

 

Les deux athlètes régleront leurs comptes à NXT Take Over London dans un match qui en décevra plus d'un. Corbin prend en effet les rênes de l'affrontement et dominera outrageusement Crews qui n'arrivera pas à dérouler son catch acrobatique. Le Lone Wolf exécutera quand même une partition de heel sans fausses notes, toujours axée sur son style de brawler désormais parfaitement maîtrisé. Corbin sortira même victorieux à la surprise générale grâce à son End Of Days toujours aussi efficace.

 

Il tentera une dernière fois de se placer en tant qu'aspirant numéro un au titre suprême du show jaune, mais échouera dans un triple threat match face à Samoa Joe et Sami Zayn. Prisonnier simultanément d'un Sharpshooter porté par Zayn et d'un Crossface administré par Joe, Corbin n'a d'autre choix que d'abandonner. Si le match triple menace n'a pu déterminer un 1st contender, William Reagel, le GM de NXT notifie au Lone Wolf qu'il est bel et bien écarté de la course au titre.

 

Fou de rage, Corbin viendra ruiner l'arrivée de la nouvelle acquisition du show jaune, le sémillant Austin Aries, en attaquant ce dernier alors qu'il faisait ses premiers pas dans l'arène. Le segment est une belle réussite. Le passage à tabac de AA est brutal et Corbin s'impose comme un heel des plus dangereux, très à l'aise au micro et quand il s'agit d'invectiver la foule.

 

La rivalité ira directement se conclure à NXT Take Over Dallas, le 1er avril 2016. Un joli match où Corbin dominera son adversaire tout en usant d'un habile trashtalk. Il perd l'affrontement sur un roll-up roublard d'Austin Aries, mais démontre que malgré des aptitudes encore limitées il est fin prêt pour le main roster. En effet, son attitude de brawler, ses quelques moves puissants et sa facilité à insulter le public lui permettent de masquer son manque de technique.

 

Le vieux Vince ne s'y trompe pas et décide donc de l'appeler dans le roster principal. A Wrestlemania, il remporte l' annuelle André the Giant Memorial Battle Royal et le lendemain il entre en rivalité avec Dolph Ziggler (dont 2016 devrait être l’année, il me fait penser à un jeune HBK) à Raw mais ceci est une autre histoire…

 

Clairement Baron Corbin ne fait pas l'unanimité auprès des fans mais il reste incontestablement un des personnages les mieux construits de NXT. C'est également désormais un des rares vrai Big Guy de la fédération de Stamford. Restez assurés que pour ce qui concerne l'avenir de la WWE, il faudra compter avec le Lone Wolf.

 

 

Wrestlemania moment ? Ça c'est c'est fait… Maintenant je vais m'essuyer les pieds sur Dolph Ziggler !

 

13 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut