Catch

Extreme Rules : Le goshomètre fou + pronos

Is that crazy enough for ya'? Want me to take a shit on the floor?

Randall Patrick McMurphy, One Flew Over the Cuckoo's Nest

 

Mes amis ! C'est une route en direction d'Extreme Rules complétement folle que nous avons traversé ensemble. Les scénaristes zinzins de la WWE ont booké des storylines , des affrontements tordus, des promos barjos ! Même ici, au Grand Laboratoire, Département R&D, Division Analyse, Equipe Prévisionnelle (la porte rouge c'est nous), nous avons du mal à contenir notre excitation. Tous ces laborantins en délire sous cocaine dopamine ne jurent plus que par le démentiel Asylum Match. J'espère que nos cobayes débridés sauront garder la tête froide dans leur jugement face à cet événement complétement ouf qui nous attend dimanche.

 

Et pour accéder directement aux pronostics c’est ici !

 

  • – Ce goshomètre est dédié à la folie douce.

 

 

Membres du Bullet Club non signés attendant que le téléphone sonne.

 

 

Goshomètre et pronostics pour Extreme Rules 2016

 

 

Dolph Ziggler vs. Baron Corbin (No Disqualification Match)
 

 

Ce qu’il s’est passé à Raw : Rien. Niet. Nada. Enfin si, une vignette pour officialiser cette belle puisque dans la rivalité effrénée entre le blond décoloré et le loup solitaire, le compteur de victoire est à un partout. Une adorable stipulation est ajoutée pour pimenter l'affiche probablement reléguée en pré-show.

 

Entendu dans les bois : "Pause pipi", "Aucun intérêt", "À chier", "On s'en fout", "Rien a péter",  "Zzzzzzzz",  "Au secours".

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

2,20

3,28

2,16

2,48

2,53

 

 

Rien à branler.
Latrell, eunuque.

 

 

United States Champion Kalisto vs. Rusev
 

 

Ce qu’il s’est passé à Raw :  Kalisto affronte le dingo Del Rio. Les deux se  connaissent bien vu qu’à la WWE tous ces Mexicains, c'est pinata blanche et blanche pinata. Del Rio fait jouer sa technique et sa brutalité face au bondissant champion. Mais en backstage, c'est le drame : Rusev attaque Sin Cara !  Del Rio force Kalisto à regardé l'effroyable drame sur l'écran géant. Rusev traine Sin Cara jusq'aux abords du ring pour y tourmenter Kalisto. Del Rio en profite pour rafller la mise, laissant Rusev exécuter Kalisto d’un violent coup de pied à la nuque.

 

Entendu dans un épisode de Lucha Underground : "RUSEV DETRUIRE PUCE MEXICAINE", "Un build-up bancal sans momentum",  "Le retour en grâce de Rusev", "Rusev est à nouveau un monstre effrayant", "Lana old school, c'est tellement mieux", "Parce que RUSEV CRUSH !".

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

5,68

6,56

5,80

5,20

5,81

 

 

Un build-up bancal.

Goatface, équilibriste.

 

 

 

WWE Tag Team Champions The New Day vs. The Vaudevillains
 

 

Ce qu’il s’est passé à Raw : Les membres du New Day dévoilent leur dernière invention : une machine à voyager dans le temps. Ils règlent le goshomètre datomètre et appuie sur le bouton. Après un petit détour à l'époque où Kofi Kingston était jamaicain, ils arrivent enfin en 1889. Affublés d'une moustache, ils se moquent de ces temps anciens et archaïques. Visées et vexés, les Vaudevillains détruisent les New Day et la DeLorean machine à voyager dans le temps.

 

Lu dans The Daily Telegraph : "Petite curiosité", "Un chouette moment", "Bof bof bof", "Difficile de s'enthousiasmer", "Le grand test pour les Vaudevillains", "Le match risque d'être sympa", "Cabotinage".

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

5,64

6,04

5,56

5,28

5,63

 

 

Les Vaudevillains ont ce petit côté pédant qui rappelle les meilleures heures de Sandow.

Feud me more, nostalgique.

 

 

Dean Ambrose vs. Chris Jericho (Asylum Match)
 

Ce qu’il s’est passé à Raw : Ambrose n’a pas aimé se retrouver en camisole ou en prison. Chris Jericho débarque et réclame des excuses pour la jerichième fois. Mais le Lunatic Fringe lui propose autre chose : un match à Extreme Rules. Soudain, une musique dérangeante s'empare de l'arène et une cage en acier descend trèèèèèèès leeeeenteeeemeeeent. Elle est décorée d’objets étranges. Ambrose souhaite la bienvenue dans le premier Asylum Match. Coquin, il prévient Jericho : Tu es le meilleur dans ce que tu fais, mais ce que tu vas faire dimanche, c’est pleurer, geindre, gémir et m’implorer. Et tu ne seras plus jamais le même.

 

Lu dans les toilettes de l'asile : "La stipulation originale a changé la donne", "Du micro, du micro et encore du micro", "Vivement qu'ils passent à autre chose", "Heureusement qu'il y a une stipu originale", "Morne et sans intérêt", "#JeSuisMitch".

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

6,44

6,24

6,96

5,56

6,30

 

 

Pas certain d'avoir compris la stipulation du match.
FalkoTonio, nié.

 

 

Intercontinental Champion The Miz vs. Kevin Owens vs. Cesaro vs. Sami Zayn (Fatal 4-Way Match)

 

Ce qu’il s’est passé à Raw : L'affrontement initial entre Sami Zayn et Cesaro tourne court. Kevin Owens et The Miz (commentateurs d'un soir) s'embrouillent et envahissent le ring, sonnant le glas du match. Interventions successcives de Shane et Stephanie qui bookent un astucieux match par équipes oppposant Cesaro & Miz à KO & Zayn. Evidemment c'est la mésente constante entre les partenaires. D'un coté, le Miz ne veut pas laisser Cesaro s'approprier le spotlight, de l'autre, Kevin Owens passe son temps à charier son alter ego québecquois. Agacé, le Suisse finit par porter son finisher sur son équipier, offrant la victoire aux frenemies.

 

Entendu dans un plan à quatre : "Une feud mené de main de maître", "La ceinture IC étincelle", "Futur MOTY", "Plus hypé qu'une collégienne devant l'hôtel de Justin Bieber", "KO a surnagé", "KO est vraiment au dessus", "KO porte le match sur ses épaules", "FAP FAP FAP".

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

8,72

8,88

8,64

8,44

8,67

 

 

Cesaro reste un peu à la traine.
Latrell, cafteur.
 

 

WWE Women's Champion Charlotte vs. Natalya (Submission Match; Ric Flair banned from ringside)
 

Ce qu’il s’est passé à Raw : Stéphanie et Shane sont dans le ring à se palucher sur les belles affiches d’Extreme Rules. Ric Flair interrompt la fraterie et introduit lui-même sa fille. Puis Shane introduit Natalya. Une fois tout le monde bien introduit, Charlotte s'autoproclame déesse vivante, provoque le public et … ne veut pas signer le contrat ! En effet, là, écrit en tout petit, un article qui stipule qui dit qui raconte que si Ric Flair ne respecte pas la stipulation à Extreme Rules, sa fille sera de-facto dépossédée de son titre. Pire ! Si Charlotte ne signe pas, la sentence sera immédiate. Drôle de façon de rédiger un contrat mais loin de moi l'idée de mettre en cause la légitimité d'un document validé par le service juridique de la WWE. Ric Flair, acculé, s’en prend à Stéphanie. Shane tente de désamorcer la situation mais sa frangine n'a pas le calme de son ainé. Elle allonge le vieux Flair d'une claque foudroyante. Natalya, fair-play, coince l'ancien dans son starshooper.

 

Entendu dans le vestiaire des filles : "La révolution féminine existe bien", "Beaucoup de pistes possibles pour ce match", "Une rivalité qui s’essouffle", "Ca ressemble au match de trop", "Charlotte survole la feud ", "L'absence de Ric Flair est une excellente nouvelle", "Ca va couiner !".

 

Goshomètre

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

5,32

6,76

5,28

5,60

5,74

 

 

Natalya est reléguée au second plan.
Rapha-Hell, monteur réalisateur à la WWE.

 

 

WWE World Heavyweight Champion Roman Reigns vs. AJ Styles (Extreme Rules Match)
 

 

Ce qu’il s’est passé à Raw : Après s'être verbalement affrontés en ouverture du show, Roman Reigns et AJ Styles sont les managers d'un soir dans le match opposant les Usos et Anderson & Gallows. AJ Styles, semble désapprouver les cheap shots et les coups en fourbe de ses vieux potes, alors que Roman Reigns pavane avec sa ceinture. Le match est solide et la foule électrique. Les Usos l’emportent après une grosse séquence de kicks et un splash. Reigns et AJ se font face mais Anderson et Gallows foutent le bordel. Après avoir longtemps tergiversé les semaines passées, Styles s'apprête enfin à utiliser la chaise ; mais il est contré par le Samoan qui s'en empare et retourne l'arme contre son propriétaire temporaire. Le Phenomenal récupére la chaise (musicale) à son tour et se défoule comme un damné avant de porter le Styles Clash sur… la chaise – qui en aura des choses à raconter en rentrant.

 

Entendu au Conforama de Maubeuge : "Très bon build up qui brouille les cartes habituelles", "Une belle montée en puissance", "Reigns est complètement transparent", "J'ai peur d'être déçu", "Les six hommes envoient du bois ", "Tous les voyants sont au vert pour ce main event".

Excitation

Technique

Curiosité

Qualité du build-up

7,44

7,12

7,96

7,88

7,60

 

 

AJ Styles est ce qu'il pouvait arriver de mieux à Roman Reigns.
Goatface, entremetteur.

 

 

Conclusion

 

Score du goshomètre pour Extreme Rules :
66,82

 

2016
Payback : 59,04

 

2015

En cours d'archivage

 

Après cette semaine de go-home shows, l'affiche qui emballe le plus nos cobayes implique une fois de plus les vieux copains Kevin et Sami qui se squattent cette fois le match pour le Titre Intercontinental. La qualité technique ainsi que le booking malin a enchanté nos cobayes. En deuxième position, on retrouve – une fois de plus – le main-event dans lequel Roman Reigns défendra à nouveau son WWE World Heavyweight Championship face à AJ Styles dans un Extreme Rules Match. Les scénaristes ont fait des merveilles avec les deux stars du  moment. Enfin, la seconde itération de Ambrose vs Jericho conserver sa troisième marche du podium, grâce à une inédite stipulation de dernière minute.

 

Classement final : 

  1. Intercontinental Championship (Fatal 4-Way Match)
  1. WWE Champion Roman Reigns vs. AJ Styles (Extreme Rules Match)
  2. Dean Ambrose vs. Chris Jericho (Asylum Match)
  1. United States Champion Kalisto vs. Rusev
  1. WWE Women's Champion Charlotte vs. Natalya (Submission Match)
  1. WWE Tag Team Champions The New Day vs. The Vaudevillains
  2. Dolph Ziggler vs. Baron Corbin (No DQ Match)

 

 

Rappel : pour jouer à Madame Irma, cliquez ici.

 

 

Et vous qu’avez-vous pensé de ces go-home shows ? Vous ont-ils donné envie de suivre le PPV ? Quelle affiche vous excite le plus ? Qui a vu Crazy Amy ?

 

 

Allez hop on enlève les p'tites roulettes pour Corbin.
Ringseid, Hell's Angel.
 
 
11 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut