Catch

MITB 2016 : Qui qui va gagner ?

T'avais mis ta robe légère, moi l'échelle contre un cerisier…

Francis Cabrel

 

Dans moins d’une semaine, la WWE nous offre un spectacle chaque année attendu comme un des événements phares : le Money in The Bank Ladder match, qui voit les stars en vogue de la discipline s’affronter pour décrocher une précieuse mallette. Laquelle contient un contrat pour un match de championnat à n’importe quel moment, ticket (quasiment) garanti vers la gloire. Je vous invite à lire l'article de ce cher coy qui résume l'historique de l'événement.

Cette année, ils sont six à espérer gagner la timbale. Des jeunes, des vieux, des gros, des petits, des barbus, des chauves. Si chacun partira statistiquement ce dimanche avec à peu près 16% de chances de l’emporter, nous autres spécialistes savons bien que tous n’ont pas la même cote. Petit tour d'horizon des forces en présence.

 

 

Des moments inoubliaux.

 

 

La cote des participants au Money in The Bank 2016

 

 

Cinq étoiles : Kevin Owens, Dean Ambrose

 

Deux hommes sortent nettement du lot en terme de pronostic.

 

Le premier, le favori au vu de son parcours des dernier mois, s’appelle Kevin Owens. Ces temps-ci, le Québecois vole tous les shows. Hyper présent au micro, fin adepte de l’humiliation verbale de Byron Saxton ou de ses adversaires, on n’entend plus que lui. Toujours excellent entre les cordes et grand vendeur de produits dérivés, KO sort victorieux de sa guerre contre Sami Zayn. Et lorsqu’il n’est pas impliqué dans une rencontre, il s’arrange pour en précipiter l’issue comme ce fut le cas pour les affiches au titre Intercontinental du mois dernier. Sa victoire serait la suite logique de sa montée progressive en grade, preuve de la confiance placée en lui par les décideurs. On peut facilement saliver à l’idée d’imaginer le meilleur heel de la fédération se promener avec la mallette, rendant fou le champion à force d’aller et venir, faisant semblant d’encaisser avant de se retirer, et fanfaronnant de plus belle. Ceci dit, à faire trop de bruit, l’ex Steen s’est collé la pancarte dans le dos et il n’aura clairement aucun ami dimanche soir. Le statut de favori peut jouer contre lui.

 

 

La bagarre promet d’être de haute volée.

 

 

Dean Ambrose est aussi sportivement sur une bonne vague après avoir battu par trois fois Chris Jericho. Mais sa dernière performance dans son Asylum match a énormément déçu. Alors qu’il était au sommet de la popularité il y a un an, le Lunatic semble s’ennuyer et tourner un peu en rond depuis son WrestleMania raté. La mallette lui donne un enjeu véritable qui le relance. Il suffit de voir sa récente superbe confrontation contre Owens et sa régalade lors des retrouvailles du Shield. Insatiable, insaisissable, autodestructeur, l’Instable serait le porteur cauchemar de tout champion qui se respecte. On l’imagine tout à fait capable d’attaquer son rival dans les coulisses pour le pousser jusqu’au ring et gagner son bien. Le titre étant toujours entre les mains de son pote Reigns, et Seth Rollins étant de nouveau là, la nostalgie Shieldienne pourrait être sa meilleure chance de succès, porte ouverte à un Triple Threat de prestige à Summerslam.

 

 

Quatre étoiles : Cesaro

 

Sur le papier, le Superman Suisse ressemble beaucoup à de nombreux vainqueurs du MITB match. Présent mais tout de même un peu discret, populaire mais pas trop mis en avant, méritant de toutes évidences une poussée vers le haut. Comme Punk, Swagger, Ziggler, le Miz ou encore Bryan avant lui. Pour tout dire, il me rappelle assez la trajectoire de Sheamus l’an dernier : un retour au lendemain de WrestleMania avec une nouvelle gimmick et une présence régulière en midcard depuis. Tout son parcours depuis qu’il fut accueilli en héros au Texas en avril semble préparer à une éclosion. Porteur de la mallette, il aurait tout le loisir de peaufiner son talent et son exposition avant de profiter du creux automnal pour devenir un champion enfin reconnu et acclamé.

Mais quelque part, après des années d’attente, on en vient à se demander si vraiment Cesaro réussira un jour à atteindre le sommet, ou s’il est condamné à rester au milieu de l’échelle. Son impressionnante série de matchs pour divers titres perdus ne parle pas pour lui.

 

 

C’est vrai. Ca serait un miracle.

 

 

Trois étoiles : Sami Zayn

 

A peine arrivé dans le show principal, le ptit Sami en est rapidement devenu une des plus grandes stars. Attachant, sympathique, spectaculaire, le rouquin a confirmé tout le bien que les suiveurs d’NXT pensaient de lui. Dans un match à échelles, il est évidemment un favori. Mais ne serait-ce pas trop tôt ? Il n’a pour le moment à son passif que des échecs contre Kevin Owens et autour du titre Intercontinental. Le benjamin de l’affrontement gagnera certainement des titres et des combats prestigieux durant le reste de sa carrière, mais on l’imagine tout de même mal griller la politesse à tout le monde. Sami Zayn, un favori probable du prochain Rumble ou du MITB 2017, mais cette année risque de faire un peu juste et on l'imagine mieux encaisser un spot de ouf à travers une échelle le mettant hors circuit dans la fin du match.

 

 

Sami Zen.

 

 

Deux étoiles : Chris Jericho

 

Inclinons-nous devant le Canadien. C’est de son cerveau ingénieux qu’est sortie cette stipulation qui nous a donné tant de joies et d’émotions. CM Punk qui profite d’un pétage de plombs de Batista pour couvrir Edge et gagner son premier titre mondial. Dolph Ziggler qui encaisse enfin au lendemain de WrestleMania. Seth Rollins qui s’accapare la légende du main event de WrestleMania 31. Tout ça, c’est grâce à l’Ayatollah du Rock’n’Rollah. Et Chris est en bonne position pour mettre la main sur sa trouvaille. Car mine de rien, depuis son retour en janvier, il est redevenu une figure importante du business. Désigné pour porter les débuts d’AJ styles, ennemi récent d’Ambrose, le natif de Winnipeg occupe du temps d’antenne. De là à le voir champion plus de cinq ans après son dernier règne, la marche est haute. Mais après tout, pourquoi ne pas offrir à une légende de l’entreprise un dernier run cadeau avant la retraite. Il pourrait tout aussi bien rater son cash in et ainsi jeter l’éponge, frustré et humilié. Au désormais royaume des jeunes issus des divisions internationales, sa victoire serait tout de même une grande surprise.

 

 

Et puis bon, au nom du booking inversé, on sait tous ce que signifie cette image.

 

 

Une étoile : Alberto Del Rio

 

Mais qu’as-tu fait Alberto, t’en veulent-ils encore d’être parti énervé il y a un an et demi ? Depuis son retour tonitruant et inespéré en novembre dernier, le plus bel export mexicain n’est clairement pas utilisé à la hauteur de son prestige. Double règne US oubliable, participation peu flatteuse d’une Ligue des Nations qui ne marquera pas l’Histoire, Bébert navigue à vue. Sans son annonceur, son écharpe, sa pluie d’or et la morgue de son sourire, le multiple champion du monde a perdu beaucoup de sa prestance malgré des performances toujours correctes sur le ring. Il est tout de même le seul des compétiteurs présents à avoir déjà décroché la mallette il y a maintenant cinq ans, mais cela joue plutôt justement contre lui. Seul Punk a réussi l’exploit d’atteindre par deux fois le sommet, et le public de la WWE réclame du sang neuf. Il y a fort à parier que le bourreau de John Cena sera au pied de l’échelle lorsque la cloche sonnera la fin de la rencontre.

 

 

‘Talk to me ?

 

 

Parmi les six forces en présence, la jeunesse semble primer sur l’expérience et il est quasiment certain que le gagnant remportera sa première mallette pour un premier titre mondial. Au vu du casting, je mettrai la piécette en effet sur un cash-in gagnant. Avec un seul MITB par an, la WWE risque de ne griller cette cartouche que très occasionnellement. Tant mieux d’ailleurs, l’occasion est trop belle pour qu’elle soit gâchée souvent. Les ratages comme celui de Sandow doivent rester une exception. De plus, la mallette permet les fourberies les plus imaginatives et sera peut être la meilleure arme pour mettre fin au despotique règne de Roman.

Alors, faites vos jeux, qui c'est votre chouchou ?

 

 

Et que le sort vous soit favorable !

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut