Catch

Backlash : Le goshomètre à moitié

Ainsi, on nous a vues croître ensemble, comme deux cerises, apparemment séparées, mais réunies par leur séparation même, fruits charmants moulés sur une seule tige : deux corps visibles n'ayant qu'un seul coeur, deux jumelles.

William Shakespeare, Le songe d'une nuit d'été

 

Mes amis ! C'est l'impitoyable zizanie ! Toute cette histoire de séparation des brands s'est étendue jusqu'à notre Honorable Complexe d'Avancée Scientifique. Il n'aura pas fallu longtemps avant que tout le monde ne se désolidarise de son voisin. Il y a désormais deux camps. À la machine à café : ceux qui mettent du sucre défient ceux qui n'en mettent pas. Au centre d'analyse : ceux qui boutonnent leur blouse provoquent ceux qui ne le font pas. À l'incubarateur : ceux qui prenent des pincettes méprisent ceux qui n'en prennent pas. Je ne sais pas ce que cette séparation va donner de bon, mais je vous propose qu'on l'étudie ensemble. Branchons le goshomètre sur l'événement à moitié le plus attendu : Backlash !

 

Et pour accéder directement aux pronostics c’est ici !

 

  • – Ce goshomètre est dédié au symbole |

 

 

Séparation des branques.

 

 

Goshomètre et pronostics pour Backlash 2016

 

 

♦ ♦ ♦

 

 

Intercontinental Champion The Miz vs. Dolph Ziggler
 

Ce qu’il s’est passé : Auteur d'une promotion sanguine envers Daniel Bryan, The Miz est parvenu à attirer un peu de spotlight sur le titre intercontinental. A nouveau accusé de lacheté par Dolph Ziggler, la star hollywoodienne n'a pas le choix : dimanche, il défendra son titre contre son voisin de Cleveland.

 

Entendu à dans l'Ohio :

– Cette feud a un très gros potentiel sur la durée
– La promo d'enfer du Miz face à Daniel Bryan était grandiose !
– Le Miz donne beaucoup de prestige à la ceinture IC et fait un excellent champion détestable.

– Non mais le Miz quoi…
 

 


Excitation


Technique


Curiosité


Qualité du build-up

5,71

5,86

5,29

5,29

5,54

 

 

Déjà vu cette feud au moins 50 fois
Shaguar, quand on aime on ne compte pas.

 

 

♦ ♦ ♦

 

 

Randy Orton vs. Bray Wyatt
 

Ce qu’il s’est passé : les chemins de Bray Wyatt et Randy Orton ne s'étaient pas encore croisé. C'est chose faite quand le mangeur de mondes est venu répandre ses monologues caverneux à la vipère. Mais le prédateur ultime compte bien faire ravaler sa langue au filou gourou.

 

Entendu dans la tête d'Orton :

– Jamais un build up n'a été aussi facile depuis que Bray Wyatt existe
– Bray Wyatt a-t-il un plan de carrière de prévu?
– Comme souvent on ne sait pas trop pourquoi Wyatt vient faire chier le peuple
– Match de valeurs sures

 


Excitation


Technique


Curiosité


Qualité du build-up

5,79

6,14

6,50

5,29

5,93

 

 

Chapeau l'artiste.

Latrell, chapi.

 

♦ ♦ ♦

 

 

The Usos/Hype Bros vs Slater & Rhyno

SmackDown Tag Team Championship Tournament Final
 

Ce qu’il s’est passé : la séparation des brands passée, il a fallu à tout prix rétablir l'équilibre des titres. La division par équipes de Smackdown a dorénavant sa ceinture. Les demi-finales ont vu Slater et Rhyno vaincre les Hype Bros en la présence des rejetons du rouquin et sous les vivas de la foule. Quant aux Usos, leur fourberie s'est retournée contre eux. Agacés et dorénavant heels, ils ont passés à tabac les gagnats, obligeant les officiels à déclarer inapte l'équipe des deux lutteurs. Patatrac, les Usos et les Hype Bros auront une nouvelle chance dimanche et les gagnants auront la délicate tâche de briser les rêves argentés d'Heath Slater.

 

Entendu dans le loser bracket :

– J'adore les tournois. Il pourrait y en avoir un par show je serai le plus heureux. Mais là, bof.


– On n'a plus les meilleures équipes sur le papier pour faire le spectacle
– Un build up excellent entre le tournoi et le travail autour de Slater.
– Tout cela semble destiné à servir de push à Slater, qui le mérite largement.

 


Excitation


Technique


Curiosité


Qualité du build-up

4,93

5,36

5,86

6,36

5,63

 

 

Tu peux foutre des jantes alu sur ta Dacia, ça reste une Dacia.
Latrell, Pimp my Rhyno.

 

 

♦ ♦ ♦

 

 

SmackDown Women’s Championship Six-Pack Challenge
 

Ce qu’il s’est passé : Un match par équipe a cloturé une road difficle pour la division féminine. Becky Lynch est une reine sans couronne, mais le résultat semble presque trop évident… En arrière-plan, Carmella et Nikki continuent de se crêper le chignon.

 

Entendu dans un film lesbien mal noté sur Allociné :

– La WWE et les filles de Smackdown n'ont rien fait pour me donner envie de m'intéresser à leur beau bordel
– Ce serait mentir que de dire qu'elles sont toutes inaptes 
– Smackdown ne brille pas par l'utilisation de ses athlètes féminines.
– Vu comment ça botche rien que dans les transitions des segments micros, on peut s'attendre au pire.

 


Excitation


Technique


Curiosité


Qualité du build-up

4,86

4,36

5,36

4,57

4,79

 

 

 Le roster féminin n'est pas assez profond pour ça.
Feud Me More, pénis élargi.

 

 

♦ ♦ ♦

 

 

WWE World Champion Dean Ambrose vs. AJ Styles
 

Ce qu’il s’est passé : Dean Ambrose a finilament réussi à sortir de sa zone de confort (ou du moins de son gimmick de branleur) dans les cinq dernières minutes du show bleu. Ouf ! Du coup, l'affrontement face à AJ Styles s'annonce presque intéressant. Mais il en en faudra beaucoup à Dean pour repartir champion dimanche. Il lui suffirait presque de tenir sa promesse : celle d'emmener AJ Styles là où il n'a jamais été.

 

Entendu sur la Base des Marines de Camp Lejeune :

– On voit les limites de Ambrose sur le ring depuis quelques mois mais AJ est capable de sortir le meilleur de tout le monde
– Cette feud est peut-être celle qui va réinstaller le personnage du Lunatic
– Une superbe idée pour continuer l'apprentissage de Dean
– Atypique, bagarreur et provoquant, Dean est un très bon champion

 


Excitation


Technique


Curiosité


Qualité du build-up

7,50

7,71

7,86

6,29

7,34

 

 

Styles doit collecter la ceinture d'Ambrose après le bandeau de Cena.

Tololhardy, fétichiste.
 

 

♦ ♦ ♦

 

 

Score de Backlash :

58,79

2016

SummerSlam : 65,32
Battleground : 59,18
Money in the Bank : 60,44

Extreme Rules : 66,82
Payback : 59,04

 

Classement final : 

 

  1. 1. WWE World Champion Dean Ambrose vs. AJ Styles

     
  2. 2. Randy Orton vs. Bray Wyatt

     

    3. SmackDown Tag Team Championship Tournament Final
     
     

  1. Intercontinental Champion The Miz vs. Dolph Ziggler
    SmackDown Women’s Championship Six-Pack Challenge
     

 

 

Et vous qu’avez-vous pensé de ces go-home shows ? Vous ont-ils donné envie de suivre le PPV ? Quelle affiche vous excite le plus ? Est-ce que vous mettez du sucre dans votre café ?

 

 

Moi, tous les matins, je me mets un sucre.
Kofi, le bien nommé.
 
8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut