Catch

Grand Chelem… ou presque

Le Grand Chelem, c’est ma raison de vivre.

Novak Djokovic

 

Quel est le point commun entre Shawn Michaels, Triple H, Kane, Chris Jericho, Kurt Angle, Eddie Guerrero, Rob Van Dam, Booker T, Jeff Hardy, Christian, JBL, Big Show, Edge, Dolph Ziggler, le Miz et Daniel Bryan ? Tout simplement le fait que ce sont les Grand Slam Champions de la WWE, soit les seuls mecs à avoir gagné tous les titres ou presque (l'ancienne version du Grand Slam ne prenait pas en compte le titre US mais les titres Européen et Hardcore, qui ont été par la suite unifiés avec le titre Intercontinental). Ce n'est qu'après Wrestlemania 31 que la fédération décide de changer le système en remplaçant les titres disparus par le titre US, créant donc quelques nouveaux Grand Slam Champions et faisant de trois anciens champions des « doubles » vainqueurs. Mais je ne suis pas là pour vous parler des légendes du business citées ci-dessus mais plutôt pour évoquer ceux qui pourraient les rejoindre un jour dans ce cercle fermé.

 

 

Maintenant faut imaginer la même mais avec Zack Ryder.

 

 

Grand Slam Champions : qui peut y prétendre ?

 

 

Ma réflexion remonte à quelque temps déjà, Wrestlemania pour être plus précis, au moment où, à la surprise générale, Zack Ryder décroche la ceinture blanche en poussant le Miz du haut de l'échelle. À cet instant, il est entré dans la catégorie des « presque » puisqu'il ne lui manque qu'un seul titre – mais nous y reviendrons. Je sais que j'ai mis du temps à cogiter la chose, mea culpa, mais j'ai eu d'autres choses auxquelles penser dans la vraie vie. Pour me pardonner, voici une histoire drôle de Baron Corbin.

 

 

Un jour un monsieur rentre chez un droguiste :

– Bonjour je voudrais un insecticide.

– C'est pour les moustiques ou pour les mites ?

– C'est pour moi… J'ai le cafard !

 

 

Merci Baron.

 

 

Voici donc la liste analysée des presque Grand Slam et de leurs chances d'y parvenir.

 

 

 

Ils seront sûrement Grand Slam Champion un jour

 

 

Seth Rollins

 

L'architraitre repassé du bon côté de la Force – mais si, le côté où on est acclamé quand on tabasse un méchant de la plus heel des manières – a juste besoin de la ceinture blanche pour achever le Chelem comme on l'appelle au rugby. Pour le moment, la ceinture étant dans le show bleu, bien calée sur les hanches du Miz, il va devoir patienter mais les aléas des drafts et des trades pourraient aller dans son sens. Le mec est talentueux, la fédération se repose sur lui assez souvent depuis qu'il a eu la ceinture suprême, bref ce n'est qu'une question de temps. Et puis sérieusement, ça irait super bien sur sa tenue noire.

 

 

Par contre sur cette tenue ça ira pas, on saura pas où commence la ceinture et où finit la tenue.

 

 

 

Roman Reigns

 

Je pourrais presque faire un copié-collé de ce que je dis sur Rollins pour le beau Samoan tant leurs trajectoires sont similaires malgré le désaveu global du public. La seule différence, c'est que Roman a tendance à ne pas défendre ses ceintures secondaires très souvent et, du coup, j'ai pas trop envie de le voir prendre la ceinture blanche de sitôt : il serait tenté de pas la rendre.

 

 

 

Paraît que c’est la ceinture des techniciens, donc Vince va forcément décider de tous vous troller un bon coup en me la filant.

 

 

 

Dean Ambrose

 

Comme ses anciens compères du SHIELD, le Lunatic n'a besoin que d'une ceinture pour accéder au Chelem. Le petit souci c'est que la ceinture qui lui manque c'est la Tag Team. Souvenez-vous, quand le Bouclier gagnait deux titres en une soirée, Dean était celui qui prenait le titre solo – le titre US qu'il arrachait à Kofi Kingston – tandis que ses potes obtenaient le titre par équipe détenu jusqu’alors par Hell No. Sauf que le groupe n'active pas la Freebird Rule et Ambrose n'est pas crédité comme détenteur de la ceinture. Bon, on ne se fait pas de soucis, il finira par la gagner mais pour ça il va devoir trouver un partenaire qui veuille bien lui faire confiance, ce qui n'est pas encore gagné.

 

 

Je comprends pas, je trouve pesonne pour faire équipe avec moi. Paraît que je suis trop imprévisible. N’importe quoi, y a pas plus fiable que m… Oh un papillon !

 

 

 

Sheamus

 

Un peu à l'instar des autres, il est presque certain que l'Irlandais finira par remporter le Chelem : il ne lui manque que la ceinture Intercontinentale pour cela. Une fois qu'il sera de nouveau en solo et dans la même brand que la ceinture, il ne serait pas incongru qu’il s’en empare ; il serait même assez logique, vu le rôle de midcarder que la fédération lui donne le plus souvent, de le voir se lancer dans la quête de ce trophée afin de compléter sa collection. Là aussi, je pense que ce n'est qu'une question de temps.

 

 

 Et puis ça lui irait tellement bien au teint.

 

 

 

Pas impossible mais pas certain

 

 

John Cena

 

N'en déplaise à son fan numéro 1, notre Jyskal national, le Marine n'a pas tout gagné puisqu'il lui manque la ceinture Intercontinentale. Il pourrait très bien décider de se mêler du bazar qu'il y a autour de cette ceinture pour la ravir et effectuer, comme avec le titre US il y a quelques temps, un run de prestige dont le but est de montrer des adversaires dignes et valeureux dont un qui finira par le vaincre et s'emparer du trophée. Au vu des derniers événements, ce n'est pas d'actualité mais pourquoi pas, ça choquerait pas tant que ça.

 

 

Moi je m’en fous, mais c’est pour faire plaisir à Jyskal.

 

 

 

Randy Orton

 

The Viper n'a besoin que du titre US pour accéder au cercle. De la même façon que pour Cena, ça ne serait pas déconnant de le voir s'y intéresser – une fois dans la même brand – en se disant que c'est tout ce qui lui manque. Puis, de la même façon, ça conférerait encore plus de prestige à la ceinture étoilée qu'un cador comme lui s'y intéresse.

 

 

Seulement si les voix dans ma tête veulent bien que je m'en occupe mais là y a un peu de friture sur la ligne et Bray en profite.

 

 

 

Triple H

 

Il est déjà vainqueur dans l'ancienne formule, et il ne lui manque que la ceinture US pour l'être une deuxième fois. Et à l'instar de Jericho récemment, ça ne serait pas déconnant de le voir prendre la ceinture US pour parvenir à atteindre le cercle une deuxième fois – il ne serait que le quatrième à le faire – pour satisfaire son ego réputé un peu démesuré et sa soif de pouvoir que son run de champion en début d'année pourrait avoir réveillée.

 

 

C'est faux, je n'ai pas un ego démesuré, je suis quelqu'un de tout à fait normal. Maintenant, à genoux devant le roi !.

 

 

 

Kane

 

Lui aussi est déjà Grand Slam Champion mais pourrait s'offrir un dernier baroud d'honneur en prenant la ceinture US avant de conclure sa carrière. Après, j'ignore si ça serait une bonne idée, mais pourquoi pas. Des trois candidats à un double Chelem, je pense que c'est celui qui est le moins probable : son ego n'est pas à ce point développé et il semble se moquer des titres depuis sa dernière ceinture – à quand remonte son dernier title shot ? –, donc je le vois difficilement gagner le championnat US.

 

 

Le fils favori du démon n'a que faire d'une nouvelle ceinture, y en a toute une collection aux Enfers. Et pas que pour faire joli, héhéhé.

 

 

 

The Undertaker

 

Aussi étrange que cela paraisse, si le Deadman venait à s'emparer de la ceinture blanche, il serait Grand Slam Champion selon l'ancienne formule, ayant été Hardcore Champion par le passé. Bon, en toute honnêteté, j'y crois pas mais ça pourrait être sympa pour finir sa carrière sur un dernier moment qui le ferait entrer dans un cercle fermé. Après, faudrait des circonstances assez exceptionnelles pour que ça fonctionne mais avec lui tout peut arriver.

 

 

Je vous préviens, si je gagne le Rumble dimanche, c'est pour la ceinture Intercontintentale que je combattrai à Mania.

 

 

 

Hautement improbable

 

Kofi Kingston

 

Tout le monde aime Kofi Kingston. Surtout pendant le Rumble. Mais la seule ceinture qui lui manque n'est pas n'importe laquelle : la ceinture suprême — enfin, l'une des ceintures suprêmes maintenant —, et c'est là que réside le problème puisque le plafond de verre a déjà renvoyé Kofi dans la midcard il y a quelques années après sa feud contre Orton. Alors oui, nous avons des exemples de mecs qui ont réussi à éclater le plafond de verre pour se parer de l'or suprême mais ce n'est pas le cas du bondissant membre du New Day qui semble s’y heurter inexorablement. C'est dommage car les Grand Slam champions n'étant pas de type caucasien sont peu nombreux et ce manque de diversité est parfois – souvent – reproché à la WWE.

 

 

Y a pas de racisme ici, la preuve c’est que le négro rigolo qui a porté une couronne un moment et qui dit tout le temps « Five time » est déjà Grand Slam Champion.

 

 

 

Zack Ryder

 

J'en reviens à celui qui m'a inspiré cet article. Lui aussi n'a besoin que de la ceinture suprême. Mais il a encore moins de chances de la remporter que Kofi : chaque fois qu'il obtient un push, ça ne dure que quelques semaines au grand max – quand en plus la poisse et les blessures s'en mêlent – et il est pratiquement impossible de l'imaginer un jour au sommet de la chaîne alimentaire sauf si le public nous fait une Daniel Bryan bis. Mais imaginez si cela arrivait pour de bon, le délire dans la foule !

 

 

Hé on le kiffe lui ! C’est le mec qui fait équipe avec Mojo Rawley !

 

 

 

Goldust

 

Soyons sérieux deux minutes. CELA N'ARRIVERA JAMAIS ! J'aime le personnage, je respecte l'homme. Mais cela n'arrivera pas. Parce qu'il lui faut la ceinture suprême – je précise que s'il la gagnait par accident, il serait Grand Slam Champion dans l'ancienne formule – et que jamais personne n'a un jour pensé qu'il serait possible que Goldust devienne champion WWE ou Universal. Donc à part dans un délire totalement barré, je me répète, cela n'arrivera pas.

 

 

De toute façon j'en veux pas de vos ceintures, elles sont pas dorées et il n'y a que l'or qui me va au teint ».

 

 

Pour Warrior31, le dernier suiveur de la TNA ici, j’ajoute ici une petite parenthèse TNA (parce que y a un seul gars dont je voulais parler, un peu en parallèle de Ryder, même s'ils sont plusieurs à être dans la même situation).

 

Robbie E. L'air de rien, il ne manque au Bro que la ceinture suprême de la TNA pour tout avoir remporté. Mais, un peu comme pour Ryder, cela n'arrivera sûrement jamais car personne ne semble vraiment croire qu'il ait les épaules suffisantes pour porter la compagnie, même une compagnie à bout de souffle. Du coup les rares moments de hype du Bro sont plus des coups sans lendemain qui récompensent le worker.

 

 

Un Bro qui est Hype ? Il faut qu'il vienne avec nous, au moins le temps que Zack revienne de blessure. Et pourquoi pas plus longtemps aussi ?

 

 

 

Pour le lolz

 

Stone Cold Steve Austin. Eh ouais, le Rattlesnake n'a pas tout gagné chez Vince. La ceinture US, il ne l'a gagnée que chez la concurrence. Du coup il n'est pas Grand Slam Champion. Et il ne le sera jamais puisqu'il n'est pas en état de faire plus que quelques stunners et boire quelques bières. Mais imaginez le délire de la foule si un champion US quelconque lance un open challenge, la musique d'Austin retentit, stunner, tombé et victoire. Purée, ça serait l'émeute.

 

 

Merci pour cette ceinture, M. Turner. J’espère quand même gagner la vraie un jour.

 

 

 

The Rock

 

Lors de la série des open challenges de Cena j'étais tombé sur une image qui m'avait fait beaucoup rire. On y voyait un extrait de film avec Dwayne qui conduit en disant quelque chose – là il disait qu'il avait tout gagné à la WWE – avant que son passager, un gamin ne lui réponde un truc – qu'il n’avait pas gagné la ceinture étoilée et que d'ailleurs Cena lançait toutes les semaines un open challenge – qui faisait se retourner The Rock avec un air choqué. Vous connaissez tous cette image, elle a été tellement détournée que vous ne pouvez pas l'avoir loupée. Mais comme pour Austin, ça serait l'émeute si cela arrivait.

 

 

Bonjour. Vous auriez une ceinture qui irait bien avec mon tshirt ?

 

 

 

Mick Foley

 

Je précise que contrairement aux autres lolz il le serait dans l'ancienne formule. Mais il ne lui manque que la ceinture blanche et le tour sera joué. Bon, je pense pas qu'il soit intéressé par cette distinction officieuse mais pour le rire pourquoi pas. En plus ça pourrait s'intégrer dans les storylines de lutte des brands et le public trouverait à l'acclamer parce que c'est Foley. Mais j'y crois pas, voilà pourquoi je le place dans cette catégorie.

 

 

Jericho, je te retire ta ceinture US et je me l’attribue à moi-même. Hop, voilà une bonne chose de faite.

 

 

 

Santino Marella

 

On a tendance à l'oublier mais le Milan Miracle a quand même un petit palmarès à la WWE puisqu'il ne lui manque que le titre suprême pour le Chelem. Maintenant s'il l'obtient ce ne sera vraiment que pour la blague. Deux raisons : d'abord, il n'est plus en état de lutter suite à ses problèmes de cervicales – un peu comme Edge en fait – et ensuite son registre de prédilection, le comedy wrestling, n'a jamais mené jusqu'au sommet à la WWE, contrairement à la TNA – n'est-ce pas Eric Young ? En outre, même si on aime Santino, il n'a jamais eu le niveau in-ring pour viser plus haut. De fait, une victoire suprême pour lui serait vraiment une plaisanterie.

 

 

Ma, il y a au moins uno truco que j'ai gagnato et qu'ils n'auront jamais !

 

 

Voilà pour la liste des presque Grand Slam Champions et leurs chances, selon moi, d’entrer dans le cénacle. Je ne pense avoir oublié personne mais j'avoue avoir la flemme de me taper tout le palmarès de toutes les superstars qui sont passées dans la compagnie. Donc si jamais j'en ai oubliées, venez en parler en commentaires. Et voici encore une histoire drôle de Baron Corbin pour me faire pardonner mes oublis éventuels.

 

 

Connaissez-vous l'histoire de l'eunuque décapité ? C'est une histoire sans queue ni tête.

14 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut