Catch

Trophée CDC 2017: Backlash

Mr Backlash, Mr Backlash

Just who do you think I am

You raise my taxes, freeze my wages

And send my son to Vietnam

Nina Simone, Backlash Blues

 

Peut-être l'aviez-vous oublié, mais c'est bien ce dimanche qu'aura lieu le prochain pay-per-view dédié exclusivement à Smackdown. La qualité des affiches est pour le moins inégale mais il n'empêche que si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour engranger du point, il ne faudra pas oublier de participer à cette session de notre concours de pronos (d'autant plus que nous avons été nombreux à nous vautrer le ppv dernier). En exclusivité, on vous dévoile dès à présent tout le déroulement de tous les matchs. Le module est ici.

 

 

Suivez le guide… et à vous le perfect. Élémentaire.

 

 

Pronos sur Backlash et tout ce qu'il s'y passera (ou pas)

 

 

Tye Dillinger vs Aiden English

 

Aiden English passera une bonne partie du match à chercher en vain son partenaire des Vaudevillains. Persuadé que la rencontre se jouerait en équipe, il se montrera totalement désorienté et offrira ainsi une victoire facile à Tye Dillinger qui réalisera à cet instant, non sans une certaine douleur, que son succès du jour ne provoque qu'une abyssale indifférence généralisée. C'est à ce moment précis qu'il comprendra avec amertume qu'il aurait mieux fait de rester à NXT, là où la valeur des spectateurs n'est plus à prouver.

 

 

Personne t'a prévenu mec? Un truc qui fonctionne super bien à NXT peut très bien complétement foirer dans le roster principal. Crois-nous sur parole.

 

 

Charlotte, Becky Lynch & Naomi vs Natalya, Carmella & Tamina

 

Natalya sera passée à tabac dans les coulisses quelques instants avant le début de la rencontre. Bien évidemment, on ne verra son agresseur que de dos, laissant ainsi la porte ouverte à toutes sortes de supputations concernant son identité. Toutes les participantes effectueront leur entrée. Toutes sauf la Canadienne jugée inapte à catcher par le très consciencieux corps médical de la WWE qui préférera la retenir à l'infirmerie. Pas grave pour l'équipe handicapée: Carmella s'emparera alors du micro afin de fièrement annoncer au public qu'elle a justement trouvé une personne parfaitement capable de jouer les remplaçantes de luxe. C'est alors qu'un James Ellsworth travesti en nana débarquera sur le ring et permettra bien entendu à son équipe d'empocher une victoire franchement grotesque, faisant ainsi tomber bien bas le prestige et le talent de Charlotte et Becky Lynch.

 

 

Si ça vous rappelle un vague air de déjà-vu, c'est normal.

 

 

AJ Styles vs Kevin Owens (US championship match)

 

Après avoir livré un magistral et infernal affrontement de 94 minutes de pure folie (faisant hurler au public de Chicago le très respectueux chant « fight forever » seulement réservé aux combattants les plus émérites), les deux hommes finiront exténués au point d'être incapables de se départager. L'arbitre se verra alors contraint de déclarer le match nul, ce qui pour une fois ne provoquera pas la colère des spectateurs. Au contraire, la décision sera pleinement acceptée par la foule encore sous le charme du spectacle que les deux gladiateurs lui auront offert. Mieux encore, Owens et Styles regagneront les vestiaires cernés par une unanime standing ovation accompagnée de longues minutes d'applaudissements respectueux.

 

 

Pour le match retour, j'organise un double iron man match. Vous aurez 120 minutes devant vous les gars et j'espère que cette fois, vous vous donnerez à fond.

 

 

Erick Rowan vs Luke Harper

 

Luke Harper se présentera sur le ring vêtu de son tout nouveau débardeur – le plus beau, le plus blanc, le plus classe d'entre tous. Le méchant Rowan en profitera pour l'asperger d'huile de friture, provoquant ainsi chez Harper une foudroyante colère. Le roux chauve ne s'en remettra pas et sera évacué sur un brancard. L'assaut sera d'une telle brutalité que l'arbitre se verra contraint de disqualifier le pauvre Luke.

 

 

J'étais allé à la ville pour me payer un nouveau tricot de peau et l'aut' là, il me l'a tout salopé!

 

 

Baron Corbin vs Sami Zayn

 

Sami Zayn servira une fois encore de paillasson pour faire paraître encore un peu plus fort le grand Corbin dont on peine encore à comprendre ce que les hautes sphères de la fédé peuvent bien lui trouver de si méritoire. Comme d'hab' le Canadien se montrera vaillant et super motivé mais finira par rompre face à la brutalité du Baron.

 

 

Vous trouvez ça injuste? Moi aussi.

 

 

Shinsuke Nakamura vs Dolph Ziggler

 

Il ne fait aucun doute que Ziggler finira haché menu façon sushi face au King of strong style. Nakamura devra quand même puiser dans son riche arsenal pour calmer les ardeurs du blondinet. Après quelques puissants Hadoken et autres Dragon punch bien placés, la jauge de vie de Dolph finira à sec, permettant ainsi au Japonais d'accéder au stage suivant où le redoutable AJ Styles l'attendra de pied ferme.

 

 

Bientôt disponible en téléchargement sur PS4: Shinsuke Nakamura dans Street Fighter V.

 

 

Breezango vs The Usos (Tag team championship match)

 

Les Usos l'emporteront par forfait étant donné que leurs adversaires du soir ne se présenteront tout simplement pas sur le ring. En effet les zouaves de la fashon police resteront persuadés jusqu'au dernier moment que leur participation au pay-per-view n'est que le fruit d'un grotesque canular orchestré par Vince McMahon visant à leur procurer une fausse joie. Bien décidés à ne pas se laisser berner par une plaisanterie d'aussi mauvais goût, ils décideront donc de passer la soirée enfermés dans leur chambre d'hôtel devant des tutos bronzage et épilation, convaincus ainsi de ne pas tomber dans le panneau.

 

 

– Nan mais franchement: ils pensaient vraiment qu'on allait gober leur histoire de participation à un pay-per-view?! Sérieusement, c'est déjà un véritable miracle d'être encore sous contrat avec la WWE. Et on peut même s'estimer d'heureux d'avoir droit à trois pauvres minutes d'antenne par ci par là à Smackdown.

– Ouais c'est vraiment pas drôle de la part de Vince de nous faire miroiter des trucs pareils. Moi ça fait bien longtemps que j'ai abandonné tout espoir. Allez viens c'est pas grave, on va regarder le dernier épisode des Reines du shopping.

 

 

Randy Orton vs Jinder Mahal (WWE championship match)

 

Les Singh Brothers tenteront d'intervenir en fin de match afin d'apporter un peu d'aide à un Jinder Mahal sur le point d'être battu. Bien évidemment, ils recevront chacun un monumental RKO dont ils ne se remettront pas. On verra alors Jinder s'agiter dans tous les sens comme s'il demandait à quelqu'un de venir le rejoindre aux abords du ring. Quelques secondes plus tard, la musique d'entrée du Great Khali retentira dans l'aréna et le géant déploiera un effort surhumain pour descendre la rampe d'accès – la faute à ses rotules capricieuses qui ne lui permettent dorénavant plus de plier les genoux à sa guise (et forcément, marcher avec des guiboles toutes raides, ça prend du temps). Randy (ainsi que la totalité des spectateurs) sera tellement éberlué par cette scène qu'il en oubliera totalement son adversaire pendant quelques secondes. Laps de temps que l'Indien mettra à profit pour placer son finisher et devenir ainsi le nouveau champion.

 

 

Dix ans après le premier cauchemar indien, la WWE remettra ça avec Mahal.

 

 

Classement général après cinq sessions

 

1er : 36 points

Chargers

 

2ème : 35 points

FalkoTonio

 

3ème : 34 points

Krall

 

4ème : 32 points

Joelson

 

5èmes : 31 points

Feud me more, Jyskal, Pegajsus

 

8ème : 30 points

TripleKflow

 

9èmes : 28 points

alexis5215, DosCaras51, Goatface, TheTibo, VinZ

 

14èmes : 27 points

Akabane, Cactus, Chauff, Coolskin, krix, Ted et Bill assis, TjsEnKaval

 

21èmes : 26 points

coy, gulaf, Khogan, LordKadarsha, Sydal, Wrestlemaniac

 

27èmes : 25 points

darkvador38, DjRidoo, lecharentais, Ringseid, Yerem

 

32èmes : 24 points

Corwin, Damiou, Kovax, NagNag, Rapha-Hell, Saddam Usain Bolt, Showtime, ThaCreep, UNIC

 

41èmes : 23 points

Bourock, Didi, Gwen, kevin, Oli, Seifer, thephenomenal

 

48èmes : 22 points

abincrotalor, antonihuy, Cousin, FlamingoFlash, jericho_chain, jojolapinou, Leno, Linky439, Nonodramas, Norbert de la Rivière, rimrim7, Tediz, Wrestle76

 

61èmes : 21 points

badkarma76, bobo, Casou, Dexter I-T, Hadez, harry81, Mammouth, Marc Raquheel, RainMakeR, Vincios

 

71èmes : 20 points

Axl, fabien, The Butchers

 

74ème : 19 points

Teplitz

 

75èmes : 18 points

AJ 37, Efeimh, El Guzo, genmabourne, guena76, Little-Goomba

 

81èmes : 17 points

AlexMinot, bdc gasoil, jpmilou

 

84èmes : 16 points

Faust, myker059, Pindusa, stephyx, tololhardy

 

89èmes : 15 points

aurel3912, Frenchy21, Gaucho

 

92èmes : 14 points

arkadir, bidoune, Ezekiel 25 verset 10, Oum, seb nukem

 

97èmes : 13 points

Bastoune, Black Bolt, mrcoffeeinthebank, Soma, y2n

 

102èmes : 12 points

iloufilm_du_catch, Papy, Shaguar

 

105ème : 11 points

Manwë

 

106èmes : 10 points

Mister Ouviton, Planteur

 

108èmes : 9 points

Pipebomb64, Pride, WhyToJay, Woodoofunk

 

112èmes : 8 points

Loki, Skylaren

 

114èmes : 7 points

Atlus, Fishiguchi, ikul, Myjasu, ReedO, Scykhe, ShiningWizardOfSexy

 

121èmes : 5 points

Akashrine, Goldusty Rhodes

 

123èmes : 4 points

anonymelb, Ceo, Darkyz, Sangliyeah

 

127èmes : 3 points

Fwine, Triple ben

 

129èmes : 2 points

Dr Hiatus, Jeffke

 

 

On vous le rappelle: si vous n'avez pas encore voté, le module se trouve ici – une fois de plus, huit points sont en jeu.

3 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut