Catch

Un buildup réussi

Le prodigieux est agréable ; j'en donne pour preuve que tous, lorsqu'ils font un récit, en rajoutent toujours, pour produire du plaisir.

Aristote, notre référence suprême, parlant de la WWE et de Game of Thrones

Aux CDC, on n’est pas monomaniaques : comme rien de ce qui est hautement culturel ne nous est étranger, nous ne nous contentons pas de consommer du catch. Nous regardons aussi les séries les plus populaires du moment, pour avoir l’air à la page quand nos amis viennent nous en parler à la récré. Mais, par déformation professionnelle, ces séries, nous peinons à les concevoir autrement que sous le prisme CDCique. Du coup on réanime ce jour un format autrefois très populaire en ces pages. Si vous ne portez aucun intérêt à Game of Thrones, passez votre chemin; dans le cas contraire…

 

 

Cliquez. Qu'avez-vous à perdre?

 

 

Nalyse en images du S7E7 de Game of Thrones, "The Dragon and the Wolf"

 

 

– Camarades Insoumis, nous devons avoir l’air menaçant. Veuillez brandir bien haut vos substituts phalliques.

– Sir yes sir!

 

 

– (Soupir) Chaque fois que je lève ma lance, je songe à mon appareil génital perdu à jamais et ça me rend triste. Pas toi, Larve Bleue?

– Moi aussi, Lombric Jaune, moi aussi.

 

 

– Et maintenant, chef?

– Restez stoïques. Afin d’accroître l’impression produite par le spectacle de nos dix mille lances turgescentes et gorgées de sang, nos supérieurs ont eu la lumineuse idée de faire à présent entrer en scène nos fidèles alliés…

 

 

… les Détraqués.

 

 

– Chef, les Détraqués sont aussi nombreux que nous. Et si on les tuait tous, leur tranchait la bite et se la faisait greffer? Ou alors, encore mieux, on peut tuer leurs chevaux, leur trancher la bite et…

– Silence, Ténia Rouge. Ca sera pour la prochaine saison.

 

 

– Mate-moi ça, mon vieux Goldfinger. Vingt mille hommes, dix mille bites.

– Hein? Ils ont une demi-bite chacun?

 

 

– Quoi? Mais non. Regarde, toi et moi, à nous deux, on a trois mains, ça veut pas dire qu’on a une main et demie chacun.

– Toi, avant la fin de la série, je te bute.

– J’en mettrais pas ma main à couper, hahaha!

 

 

– N’empêche, on est super bien placés là où on est, on peut voir le départ de la Route du Rhum!

– Mais non bougre d’âne! Il s’agit de la flotte de notre allié Boat People, réunie là pour faire flipper le résidu de la flotte des Boat People dissidents, qui amène à son bord leurs mille hommes, dont Theon et Varys! Mille hommes, neuf cent quatre-vingt-dix-huit bites!

– Je vais même pas m’emmerder à calculer la proportion.

 

 

– Mon cher Tyrion, vous avez jusqu’ici multiplié les conseils désastreux à l’attention de notre bonne reine, Daenerys Née du Typhon, Khaalesi de la Grande Mer Herbeuse, Dépiauteuse des Petits Pois, béni soit Son nom. Croyez-vous réellement que, cette fois, votre stratagème va réussir?

– Non parce que par exemple votre plan là, quand vous nous avez envoyés en haute mer avec les nanas de Dorme, ça s’est pas exactement super bien passé.

– Vous en faites pas les eunuques, cette fois c’est du solide.

 

 

Je vais en appeler à la fois à la logique et au cœur de Cersei. Je ne vois pas ce qui pourrait foirer.

 

 

A y est, je sais ce que je vais faire. Je vais tuer tout le monde, comme ça je resterai toute seule. Et je repeuplerai l’univers en m’accouplant avec moi-même.

 

 

– Majesté, veuillez excuser l’humble cloporte que je suis de perturber vos nobles et délicates pensées, mais les Insoumis et les Détraqués sont à nos portes, tandis que les vaisseaux des Boat People emplissent notre baie.

– 21 000 hommes, 10 998 bites. J’ai compté.

 

 

OK. Butez-les tous. Boum!

 

 

On peut pas, on les a invités à venir. Qui serions-nous si nous assassinions nos invités? Des putain de Frey?

 

 

Tiens, marrant que tu parles d’eux, ça fait un bail que j’ai plus eu de leurs nouvelles. Ce sont pourtant nos alliés, mais je vais pas me faire chier à envoyer un corbeau pour savoir ce qui se passe de leur côté, hein.

 

 

Tu vas pas commencer à parler des trous du scénario, hein, sinon on peut aussi se demander ce que branle l’armée des Sand Bitches depuis que ce trou de balle d’Euron a intercepté leur reine…

 

 

– C’est quand même sympa d’arriver ici au complet.

– Oui mais ç’aurait été encore mieux si on avait pu rapatrier l’armée des Sand B…

– Ta gueule.

 

 

– Jojo, ne regarde pas, mais y a Rollo de Vikings juste à ma droite.

– Hé ben notre alliance est encore plus vaste que prévu, voilà qui est encourageant.

 

 

Salut la compagnie! Regardez un peu qui vient d’arriver en même temps que vous! Grosse Meuf et Grosse Bite!

 

 

Ce bon vieux Tripod! Quel heureux présage! Toujours aussi concon?

 

 

Mais pourquoi tu me regardes comme ça, Tripod?

 

 

Je veux voir si t’as la tête plate, pour que je puisse poser ma bière pendant que tu me têtes le dard.

 

 

Hélas, tu as la tête ronde. Ma quête doit donc continuer.

 

 

Heu, eh ben, tu me vois ravi de constater que ton personnage a significativement évolué depuis notre dernière rencontre.

 

 

– Hé mec, y a quoi dans la malle?

– Un truc super agressif avec des dents dégueulasses et qui en veut au monde entier.

– Oh putain, Joey Starr?!

– Exactement. Ne rate pas sa perf, ça va être épique.

 

 

– Dites donc, je ne vous avais pas tué, vous?

– Eh bien justement, auriez-vous quelques instants pour parler de notre Seigneur et Sauveur, le Lord of Light?

 

 

– C’est toujours un plaisir de recevoir nos collègues de province. Après notre réunion, je serais heureux de vous faire visiter les bordels de King’s Landing, réputés dans tout Westeros.

– Oui, dis juste que t’as envie de voir Tripod à l’œuvre, sale pervers.

– Tu me connais si bien, cher nabot.

 

 

– Nous voici presque arrivés, maîtresse Mélissandre.

– Tais-toi idiot, tu vas griller ma couverture!

 

 

Haha, cool, ils sont pas encore là, on va pouvoir choper les meilleures places.

 

 

Magnez-vous, ils arrivent et y aura pas assez de chaises pour tout le monde.

 

 

– Agad' Tyrion, je prends la dernière chaise au soleil. Niqué, le frangin!

– T’es un gamin, Clébard.

 

 

– Je vois mon frère Tyrion. Je veux sa mort.

– Je vois mon neveu Theon. Je veux sa mort.

– Grmblllllll.

– Oui la Montagne, on sait, tu vois ton frère le Clébard et tu veux sa mort.

– Grmblll.

– Ah c’est parce qu’il a pris la dernière chaise au soleil? OK.

 

 

– Juste un truc avant qu’on commence : c’est moi qui ai piqué ton Playmobil préféré, celui avec une hache, quand on était petits.

– Grmbll!!

– Ouais t’as une conversation passionnante, mais scuse-moi, faut que je te laisse, je veux profiter du soleil sur MA chaise.

 

 

[me triste]

 

 

Salut les bouseux. Elle se pointe quand la connasse? J’ai pas que ça à faire, hein, j’avais l’intention de passer la journée à envoyer des punchlines à Ellaria Sand pendant qu’elle regarde le cadavre de sa fille en train de se décomposer.

 

 

Attends, elle est main eventer elle, elle a droit à une entrée spéciale avec themesong, feux d’artifice et tout le tintouin.

 

 

Mais? Ce sont les premiers accords de la musique d'entrée de Finn Baelor!

 

 

Mais oui, c’est lui! Le Dragon King!

 

 

– Ah non, c’est pas lui, c’est la Dragon Queen, Daenerys née du Typhon, Briseuse de Chaînes, Danseuse de Cha-Cha-Cha.

– B’jour.

 

 

– Désolée, hein, y avait des bouchons.

– À qui tu veux faire croire ça, pouffiasse?

– Je vois que la réputation que votre frère vous a faite n’est pas usurpée, Sissi Impératrice : votre intelligence est redoutable. J’espère aussi que, comme il l’a également dit, vous avez bon cœur.

 

 

– J’ai dit ça, moi?

– Peut-être pas, mais il s’agit de la jouer fine avece cette grosse psychopathe. Vas-y, fais nous un beau discours poignant pour la convaincre de dire pouce le temps qu'on dégèle les Walking Dead.

 

 

Tkt, je gère. Deux secondes, je me remets le texte en tête… C’est parti.

 

 

 – I wish I was the monster you think I am! I wish I had enough poison for the whole pack of you! I would gladly give my life to watch you all swallow it!

– Heu, Tyrion…

– Ah oui merde, c’est pas ça. Pardon.

 

 

Bon, voilà, y a des putain de Mister Freeze qui sont en passe de débouler ici pour tous nous crever. Donc on devrait…

 

 

Oh putain! Un nain!

 

 

– J’en ai jamais vu en vrai. Chez nous on les noie à la naissance.

– Par contre vous noyez pas les demeurés, n’est-ce pas?

– Hein?

 

 

– M’dame, y a le nain qui m’a traité. Je peux le buter?

– Prends un ticket.

 

 

Bon donc comme je disais, United Colors of Benetton, Give Peace a Chance, All Together Now, tout ça.

 

 

Deal?

 

 

Va te faire enculer.

 

 

Ah. Bon. Quelqu’un d’autre veut essayer?

 

 

Laisse, t’es crevé, je vais le faire.

 

 

Vie, Mort, Combat, Honneur, Espoir, Paix, Avenir.

 

 

Va. Te. Faire. Enculer.

 

 

Hmm, nos arguments n’ont pas l’air de porter. Il ne nous reste qu’à dévoiler notre carte maîtresse. Clébard !

 

 

Amène la Crampe.

 

 

Je crois qu’elle pionce, la Crampe.

 

 

Ben alors qu'est-ce que t'attends pour la réveiller, si elle pionce?

 

 

Le soleil vient de se lever, encore une belle journée et il va bientôt arriver, l'ami Ricoré!

 

 

Wesh bien ou bien? Ca va ou quoi?

 

 

Pendant des heures, mais ils m’ont mis la fièvre!

 

 

Qui peut m'arrêter ? Personne? Alors le freestyle est lancé. Détenteur de la mégaphrase, j'ouvre le bal, inventeur de la sodomie verbale, j'ouvre aussi les trous d'balles, radical!

 

 

A base de popopop!

 

 

OK j’arrête net, j’appuie sur la gâchette.

 

 

Le monde de demain quoi qu'il advienne nous appartient. La puissance est dans nos mains. Alors écoute ce refrain.

 

 

Incroyable. Ca me rappelle quelque chose, mais quoi…

 

 

Ah oui, voilà.

 

 

Ce soir on vous met le feu.

 

 

Comme quoi une image vaut mieux que mille mots, n'est-ce pas? Bref, il y a des hordes de racailles comme ça de l’autre côté du périph, n'est-ce pas, ils viennent jusque dans nos bras pour égorger nos fils et nos compagnes, n'est-ce pas, alors m’est avis qu’il serait pas con qu’on mette nos querelles politiciennes de côté afin de résister ensemble au Grand Remplacement. N'est-ce pas.

 

 

Ah ouais, quand même. Ca fait réfléchir.

 

 

Ca fait grave flipper ouais! Putain, chez nous, les rappeurs, c’est comme les nains, on les tue à la naissance.

 

 

– Non mais cette dentition, sérieux!

– Et encore, t’as évité l’haleine.

 

 

Bon, c’est officiel, je fais dans mon froc là. Sissi, t’es grave bonne et j’aurais vraiment aimé convoler avec toi en justes noces et vivre vieux et heureux à tes côtés en décapitant des gens de temps à autre, mais là c’est plus possible, si les cailleras se préparent à envahir le continent, je me carapate fissa sur mon île pleine de guano, ça rend les rochers glissants, ils pourront jamais les escalader avec leurs mains toutes moites.

 

 

Je vous emmerde et je rentre à ma maison.

 

 

(hin hin hin)

 

 

Bon, heu, OK, j’ai capté. On fait comme ça : vous, les bouseux, vous allez péter la gueule aux migrants là, moi pendant ce temps-là je touche pas à vos terres, et on reprend la feud au ppv d’après.

 

 

Mais faut rééquilibrer un peu. T’as déjà tes jets de combat super tunés, tes Détraqués, tes Insoumis, ta partie des Boat People… et moi je viens de me faire lâcher par mes Boat People à moi. Donc ça serait que justice si une fois qu’on recommence le Game, les péquenots du Ch’Nord, ben ils restent neutres.

 

 

Nan. Ch’veux rester avec Dany, elle est chentille, et pis j’ai promis, foi d’biloute.

 

 

En ce cas… c’est quoi ma catchphrase déjà… Ah oui : allez vous faire enculer.

 

 

On se reverra sur le champ de bataille! (j'avais toujours rêvé de prononcer cette phrase)

 

 

– Dis donc, c’est touchant tout plein ce que t’as dit, mais ça nous a bien mis dans la panade.

– Oui mais je voulais marquer des boyfriend points. Alors?

– J’avoue, je suis un peu in love, là.

 

 

– Si vous raisonnez votre soeur, je saurai vous récompenser au-delà de vos rêves les plus fous.

– Vous me proposez la botte?

– Heu, non, j'envisageais de vous promettre des pierres précieuses de Tarth qui feraient trop Gant de l'Infini sur votre main en or.

– Ca me va aussi. Je vais essayer.

 

 

– Ca sert à rien, elle va l’envoyer se faire enculer. Je la connais bien.

– Du coup?

– Du coup je vais aller la voir moi-même.

– Mais elle va pas t’envoyer te faire enculer aussi?

– Dis donc ta Majesté, depuis quand tu remets en question mes plans super intelligents? Contente-toi de faire joli sur la photo de serrage de pognes pour la presse et laisse les négos aux politiciens expérimentés, OK?

 

 

– J’en reviens. Elle m’a dit d’aller…

– OK merci, je crois que je sais. Maintenant c’est à moi, tu vas voir comment on l’apprivoise cette grue.

 

 

Salut. Je viens te dire… heu exactement la même chose que tout à l’heure en fait. L’union fait la force, tous ensemble contre le changement climatique, tout ça.

 

 

– Hmm… Va te faire enculer.

– Merde, je m’y attendais pas à celle-là.

 

 

Ca me fait tout drôle, faut que je boive un coup. J’te sers un grand verre de rouge rempli à ras bord?

 

 

D’accord, mais un seul.

 

 

Un seul? Alors qu’il est déjà onze heures du matin? Pas de doute : t'as un polichinelle dans le tiroir!

 

 

Pense à ton enfant à naître, Sissi! Tu sais que si les racailles gagnent… il deviendra rappeur. C’est ça que tu veux pour le fruit de tes entrailles? Qu’il porte sa casquette à l’envers et qu’il emploie des mots comme « chébran »?

 

 

Que mon bébé porte des Air Jordan et fasse du smurf… Je… Heu… Tu m’as convaincue.

 

 

– Tu crois qu’elle l’a buté?

– J’espère. Comme ça on arrêtera de devoir se taper ses plans à la con.

 

 

Badaboum, reallest guy in the room, how you doin’?

 

 

Eh merde.

 

 

Ah, vous êtes encore là? Vous êtes pas allés vous faire enculer comme je vous l’ai demandé?

 

 

En même temps, c'était juste une façon de parler, y a que Loras qui prenait ça au pied de la lettre.

 

 

Après étude minutieuse de votre dossier, il a été décidé de donner une suite favorable à votre demande. Nous sommes même prêts à aller plus loin: notre armée combattra l’Ennemi aux côtés des vôtres. Humains, Rassemblement!

 

 

Partez devant, on vous suit.

 

 

Eh ben ç’a été tendu mais finalement tout est schtroumpf qui finit schtroumpf. No offense, Tyrion.

 

 

– Tout le monde est sur la même ligne, hein? Forts de la promesse de Sissi, dont la parole ne saurait être mise en doute, nous partons immédiatement vers le Nord pour faire face à notre destin. Tout roule de ton côté, Vert-de-Gris?

– Je m’appelle pas V…

– Ca va, j’te charrie, faut se détendre la teub un peu parfois, oh.

 

 

Ô Danerys Née du Typhon, Reine des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Collectionneuse de Coquillages, rassurez-moi, vous y allez en avion, hein, vous allez pas prendre le bateau en compagnie de ce bellâtre ch’nordique, vous pourriez vous faire Ellariasander en deux-deux, et puis c’est plus long, et ça tangue.

 

 

Non, vaut mieux qu’elle vienne avec moi.

 

 

Et pourquoi donc?

 

 

Heu… Parce que… Parce que comme ça les gens du Nord verront qu’on arrive ensemble et… heu… du coup ils seront OK pour se battre contre les méchants… Heu… parce que sinon ils seraient pas d'accord, même si en fait si, vu qu'ils feront ce que je leur dis toute façon mais en fait j'ai vachement envie de passer deux semaines dans une cabine contigüe à celle de Daenerys née du Typhon, Mhysa, Buveuse d'Aperol Spritz, hihi.

 

 

Hihihi, super idée, on va faire comme ça, on va prendre le bateau ensemble, c’est, heu, un geste politique fort, c’est ça. Hihihi.

 

 

– Maintenant qu’on est entre nous, tu peux me l’avouer, Jon le Tarba. Tu vas te la taper, hein?

– Occupe-toi de ta bite, toi.

 

 

Je vois, tu m’en veux encore… Mais sérieux, t’es pas juste. Les gamins que j’ai butés, c’était pas Bran et Rickon, bordel! Alors on s’en branle, non?

 

 

Enfin, toi, tu t’en branles. Moi… Je n’ai plus rien à branler.

 

 

Détrompe-toi. Tu peux encore branler ce qu’il y a de plus inébranlable chez tous ceux qui ont grandi chez Ned Stark : le sens de l’honneur.

 

 

– Merci pour ce conseil si sage. Je m’en vais immédiatement rallier les deux hommes et demi qui me sont encore fidèles et je me porte au-devant de mon salopard d’oncle qui tient captive ma sœur. Force et honneur!

– Voilà, ça c’est de la branlette starkienne comme on les aime! À propos tu savais que c’était notre cousin Philippe qui avait fait la déco de cette salle?

 

 

– Salut les gars, v’nez on va secourir ma sœur, Lily Allen!

– Ta sœur a toujours eu plus de couilles que toi, connard. Mais elle est morte et on va pas aller se faire buter pour…

– C’est pas les Boat People qui disent que ce qui est mort ne peut jamais mourir?

– C’est une façon de parler, c’est pas littér…

 

 

Force et honneur! Spear!

 

 

Winter is coming! YOLO!

 

 

If any of you sons of bitches got anything else to say, now is the fucking time!

 

 

Jean-François Millet, Les Pêcheurs d’Oléron, 1861.

 

 

Pendant ce temps-là, à Vera Cruz…

 

 

Je suis l’homme le plus intelligent du royaume et c’est en tant que tel que je vous dis, ma Dame : méfiez-vous de votre sœur, la puberté l'a rendue terriblement irrascible.

 

 

Mais vous, sinon, vous voulez pas vous méfier de mon frère? Le voyant extralucide qui vous a sorti votre propre phrase sur le chaos qui est un Ladder Match, qui sait tout sur tout depuis le début?

 

 

Heu… Je devrais?

 

 

Meuh nan, j’disais ça pour parler. Allez, venez, on va juger ma sœur et l’exécuter pour trahison, parce que vous me dites que ça serait une bonne idée, et pourquoi ne vous ferais-je pas confiance?

 

 

[Par-devers lui] Me voilà rassuré. L’espace d’un instant, j’avais cru que cette cruche avait éventé mon machiavélique projet!

 

 

Bonjour et bienvenue au procès, vous en faites pas, ça va être court. Voici Big Brother, enfin techniquement c’est Little Brother mais maintenant que c’est devenu une espèce de système de vidéosurveillance rétroactif, je crois que Big Brother est adapté. Littlefucker, je vous condamne à mort pour toutes vos odieuses manigances que Big Brother m'a révélées — et surtout, on va pas se mentir, pour votre sale gueule de heel.

 

 

It's Baltimore; no one lives forever.

 

 

True dat.

 

 

Nah nah nah nah, nah nah nah nah, hey hey, goodbye!

 

 

– Bon ben voilà une bonne chose de faite.

– Ouais. Mais il me reste encore quelques noms sur… #TheList!

 

 

Alors, on met deux armées en Yakoutie, de là on peut attaquer Tchita et le Kamtchatka…

 

 

Oh salut Sissi, tu viens regarder notre partie de Risk?

 

 

 Qu’est-ce que t’es con frangin. T’es beau mais t’es con.

 

 

Tu penses que je ferais mieux de mettre mes armées en Mongolie, c’est ça?

 

 

Non, je pense que NOS armées doivent rester où elles sont. Ici. Et ne pas bouger d’une épaulette pendant que les bouseux s’expliquent avec les Migrants Noirs, là.

 

 

Comment? N’avons-nous pas donné notre parole à nos alliés? Ca serait bien la première fois que les Lannister trahir… oh.

 

 

Voilà. Pour rendre l’idée accessible à ton esprit étriqué, imagine qu’il s’agit d’un tournoi de ping-pong. Les bouseux jouent contre les racailles, et après, nous on prend le gagnant.

 

 

Habile. D’autant que grâce à mes leçons avec Bronn, je m’en sors plutôt pas mal au ping-pong dernièrement de la main gauche…

 

 

Mais on peut pas faire une tournante plutôt? C’est sympa, les tournantes.

 

 

Bon, oublie ma métaphore. Voilà le plan en termes clairs : ils s’entretuent tous, on achève les survivants avec l’aide de nos Boat People dont le retrait n’était qu’une ruse diabolique et qui nous ramèneront okazou une armée de 20 000 hommes avec des éléphants de combat comme dans le Seigneur des Anneaux, ensuite il restera que nous pour régner sur le monde. Monde que nous repeuplerons de tout un tas d'adorables enfants aussi blonds qu'hémophiles.

 

 

Sissi, c’est impossible, j’ai promis à la grande blonde et à la petite blonde et à notre frère le nain parricide et à… Attends, qu’est-ce qu’il fout là Braun Strowman?

 

 

C’est pas Braun Strowman. C’est Kevin Costner et moi je suis Whitney Houston.

 

 

Écoute, y en a marre de tes conneries. J’en peux plus de cette stable moisie, j’entérine mon face turn et je m’en vais rejoindre l’équipe des gentils pour les Survivor Series.

 

 

OK, hein? Tu vas pas lui dire de me coller son finisher là maintenant tout de suite, dans une pauvre séquence backstage? Ca serait bien plus rentable qu’on se retrouve sur le ring dans le prochain gros ppv, c’est best for business, pas vrai? Hein? Rassure-moi.

 

 

Toi, tu sais me prendre par les sentiments.

 

 

Grrmbll?

 

 

Non, laisse pisser. Autant le laisser retrouver les faces pour les Series, ça sera toujours un spot dans leur équipe qui sera pas pris par un non-handicapé.

 

 

Je t’ai entendue!

 

 

Pff, bon débarras. Quelle idée à la con de prendre le Kamtchatka, toute façon, ça sert à rien.

 

 

Tain, c’est quand même joli, les remparts de Dubrovnik la nuit. Enfin, quand y a pas de brouillard.

 

 

Mais bon, il était temps que je me barre, il se met à cailler, là.

 

 

J’espère qu’il fait plus beau à Vera Cruz.

 

 

Pendant ce temps-là, à Vera Cruz…

 

 

Ah! Charles Xavier branché sur Cerebro! J’ai une super requête à te conseiller!

 

 

Ouais mais j'suis occupé là, je suis en train de me mater des scènes explicites d’un bordel de King’s Landing d’il y a quinze ans. Figure-toi que y a un nain qui a amené un âne et un nid d’abeilles et…

 

 

Laisse tomber, j’ai bien mieux comme requête. Tape : « mariage Rhaegar Lyanna », tu vas halluciner.

 

 

Ah ouais, le Wedding Porn, j’aime bien aussi. Atta…

 

 

OK, j’y suis, j’ai un super stream.

 

 

Tain c’est chaud, c’est un trip bondage en fait?

 

 

Ouais je vois le genre, le marié et le témoin vont se taper la m… attends, c’est pas le témoin, il est trop vieux, ça pas peut être ça, j’ai pas mis le filtre Old!

 

 

Que le grand cric me croque! C’est un vrai mariage! Ca signifie que Jon le Tarba n’est pas un tarba du tout! Voilà qui change tout l’ordre des choses dans le royaume!

 

 

Bon, ça va pas m’empêcher de mater la suite, hein, je veux voir la nuit de noces moi.

 

 

Nan à la réflexion ça serait un peu chelou, c’est ma tata quand même. Du coup je suis plus trop chaud, je vais plutôt revoir au ralenti la scène de l’autre fois, avec papounet. Elle lui avait dit un truc avant de mourir mais j’avais pas mis le son.

 

 

OK, je vais m’en occuper de ton chiard. Tu veux l’appeler comment? J’avais pensé à un truc simple, genre Jack. Ou Bill. Ou Jon, c’est pas mal Jon, j’aime bien, sans le h, ça fait stylé je trouve.

 

 

Appelle-le… AEGON TARGARYEN.

 

 

Hein? J’ai pas entendu, tu peux répéter? Ah ben merde, t’es morte. Bon ben va pour Jon alors.

 

 

Mazette… You know nothing, Aegon Targaryen.

 

 

Bon, Daenerys la Reine des Dragons, l’Imbrûlée, la Porteuse de Dessous Sexy, est juste derrière cette porte dans sa cabine. Allez, j’ai bu deux litres de lait de pavot, j’ai mangé un demi-kilo de crabe mariné sur les conseils de Davos, ça va le faire.

 

 

– Toc toc, je peux entrer?

– Oui, dans tous les sens du terme.

 

 

– Merde, j’ai pas de capote.

– T’inquiète. Y a une vieille qui m’a mis un stérilet dans la première saison.

 

 

Winter is coming.

 

 

#AuntNephewHotSexMidgetWatching

 

 

Bon, ça m’a épuisé ces vidéos de famille, et puis j’ai besoin d’un nouveau fond d’écran, je vais faire un petit tour sur wallpapers.com.

 

 

[Modem 56k connecting]

 

 

Ah enfin. Mais ça valait le coup d’attendre, il est pas mal celui-là! Cela dit ça fait toujours plus joli quand y a pas toutes les icônes dessus.

 

 

Crows to the left of me, crows to the right, here I am, stuck in the middle with you…

 

 

C’est joli quand même, on dirait une toile de Turner.

 

 

– Dis-moi, t’es sûr qu’il est solide ton balcon?

– T’en fais pas, il fait partie du Mur. Et le Mur, c’est comme le Reich, il a été conçu pour durer mille ans.

 

 

– Et là, ça fait combien de temps qu’il a été construit?

– Heu… Six mille ans, en fait. Mais t’inquiète, y a eu des travaux de ravalement y a quelques siècles.

 

 

Tu me rassures, parce que y a une manif qui a l'air de se préparer là. C'est des Black Blocs, je les connais, ils vont encore vouloir tout péter.

 

 

Y en a marre d’être enfermés dehors. Il caille et on se fait chier. Little pig, little pig, let me in.

 

 

Ce rassemblement est interdit par arrêté préfectoral. Veuillez vous disperser dans le calme.

 

 

Ce mur est un outrage à l'amitié et à l'échange. Il sépare les peuples. Il doit disparaître.

 

 

Mister Gorbachev, tear down this wall!

 

 

Oui je vole avec les ailes trouées. Et alors, ça vous défrise? Je suis pas un putain de cerf-volant moi.

 

 

I’m blue, dabadi dabada…

 

 

Fraîcheur de vivre, Hollywood cheming-gum!

 

 

Haha c’est la totale éclate, ça valait bien le coup d’être mort pendant dix mille ans pour vivre ça!

 

 

– Ouais et nous évidemment on peut pas chevaucher des dragons, hein, c’est toujours les aristos qui…

– Patience, RandomZombie358. N’oublie pas que de la guerre impérialiste naît la révolution prolétarienne!

 

 

Franchement je fais œuvre de salubrité publique là. Ce truc était plein d’amiante!

 

 

– A ton avis, sommes-nous des personnages secondaires suffisamment importants pour que notre Plot Armour nous protège d’une mort hors champ?

– Eh ben on le saura en regardant la saison 8 comme tout le monde, grand.

 

 

Engagez-vous qu’ils disaient… Rengagez-vous, qu’ils disaient… Vous verrez du pays, qu’ils disaient…

 

 

Photographié avec l’iPhone 6.

 

 

– C’est bon comme ça les gars? Vous allez pouvoir passer?

– Il est gros ton trou mais il est beaucoup trop haut!

– Je ne crois pas que le moment soit opportun pour discuter de mon anatomie intime de dragon.

 

 

Pff, ça va encore relever le niveau des océans, ça.

 

 

Hmm, les autres dragons ne sont pas venus à la rescousse? Dire que je me suis gelé la main à tenir cette lance pendant une heure comme un con.

 

 

– Allez, on y va les garçons. À nous le sud.

– Yeah! Sea, sex and sun!

 

 

– Personnellement, c'est avant tout l'aspect culturel qui m'intéresse. J’ai dévoré un Guide Bleu d'il y a quelques années et j'ai carrément hâte de découvrir toutes les merveilles qui nous attendent dans le sud.

– Mais oui! Le Septuaire de Baelor!

– La splendeur de Harrenhall!

– Le luxe du château de Castamere!

 

 

– Dis-moi le dragon, t’as l’autoradio? C’est l’heure de l’émission de Coach Courbis et je voudrais pas la rater.

– Bien sûr, tu crois quoi? Par contre je te préviens…

 

 

– J’ai pas la clim!

– Hahaha!

 

 

– Dis, RandomZombie 6987, t’as loué un truc là-bas, toi?

– Nan, je crois que l’idée c’est qu’on loge chez l’habitant.

 

 

 

Un grand merci à bb.lu pour avoir dégoté l'endroit où un malade a stocké plus de 800 captures d’écran de cet épisode. Dites-nous dans les comms si l’application de ce bon vieux format de la nalyse en images à des séries est un concept qui vous plaît (auquel cas il pourrait revenir une fois tous les 36 du mois), faites tourner si ça vous a fait marrer, n’hésitez pas à dire que vous avez trouvé ça à chier ou que ç’aurait été tellement plus rigolo si telle ou telle condition avait été remplie et surtout…

 

 

… vivement les Survivor Series!

23 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut