Pay-per-view et pronostics

Avant Mania : Smackdown Women’s Championship

Appeler les femmes « le sexe faible » est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes.
Gandhi

Le match féminin de l’année? Du siècle? Oui. Rien que ça. Charlotte Flair versus Asuka. Streak versus Title. Impératrice versus Reine. Japon versus USA. Théatre des opérations: Wrestlemania! Wooooooooooo! Attention: preview hautement enthousiaste!

 

Kawaï!

 

Avant Mania: match pour la ceinture WWE SmackDown Women’s Championship

 

Veuillez attachez vos ceintures, le SmackDown Women’s Championship is on the line ! Vous l’aurez compris, je suis totalement hypé par ce match, et ce malgré une issue qui ne fera guère de doutes pour certains, voire pour beaucoup. Peu importe qui gagnera ce match-up, c’est l’ensemble du combat en lui-même qui comptera et ce sera un grand, un super match. La qualité technique, l’agressivité et l’émotion seront au rendez-vous, je m’y engage personnellement…

 

Bon, pour l’harmonie chromatique, je décline toute responsabilité.

 

J’entends déjà au fond ceux qui grognent : « Mouais enfin quand Ronda Rousey affrontera Asuka, c’est là qu’on verra ce qu’on verra pour l’appellation d’origine contrôlée « match du siècle » ». Mais voilà, le catch c’est aussi le plaisir de l’instant, et un futur match entre RRR et Asuka, on le verra en temps voulu; apprécions d’abord à sa juste dimension ce match de championnat féminin à Wrestlemania 34 et ça se passe tout de suite et maintenant.

 

– Bon, y a rien à dire, elle sait pointer le panneau du doigt.
– Clair. Elle maîtrise les fondamentaux.

 

Ce Charlotte vs Asuka, c’est un dream match à mon sens. Ces deux femmes se rencontrent alors qu’elles sont toutes deux dans une forme optimale au top de leur carrière. Je suis les trajectoires de ces Ladies depuis leurs entrées respectives à NXT et j’ai ainsi pu apprécier leurs parcours jusqu’à cette apothéose de WM34. Ce combat m’apparaît fondamentalement légitime et s’annonce excellent dans le ring.

Chaque suiveur de catch devrait se réjouir de cette affiche et l’apprécier à sa juste valeur en regardant d’où viennent et où vont ces deux catcheuses. Le background des deux belligérantes  est énorme et leur futur ne le sera pas moins.

Cette confrontation, elle a de la gueule sur la carte du mastondontesque show de l’année à la WWE. Ces deux filles méritent. They deserve it. Elles ont en commun la marque des championnes, elles puent la gagne, elles respirent la confiance, elles ont chacune été championne NXT en y réalisant des combats de grande qualité, mais elles étaient destinées à régner dans le roster principal.

 

Bon, maintenant que t’as triomphé dans le vrai roster majeur, va faire un tour chez les nazes, ça sera une formalité pour toi.

 

Charlotte a parfaitement réussi sa transition dans le main roster. Elle est une femme dominante, sûre et athlétique dans le ring, impliquée dans plusieurs matchs de haute volée ces dernières années, multi-titrée, Heel ou Face. La Queen Flair m’apparait complètement crédible et légitime pour briser la streak de l’indestructible Japonaise. Asuka, de son côté, est une machine de guerre, une machine à soumissions, et elle veut le titre. L’impératrice démolit toute la concurrence consciencieusement, elle est dans une streak record, a tout fait péter à NXT et démonte tout sur son passage depuis son arrivée à Raw. Après s’être offerte les Survivor Series, elle a enchainé avec sa victoire historique dans le premier Royal Rumble match féminin qui l’a propulsée au top face à la taulière de Smackdown pour un match plein de starpower à WM, idéal pour poursuivre la mise en avant de la division féminine. Au vu de leur parcours wwesque, ces deux femmes sont à l’heure actuelle la crème de la crème. Mais tout ça, vous le saviez déjà.

Sans vouloir dévaluer le combat entre Little miss Bliss et Nia Jax (qui sera bon aussi quand même, mais un peu moins, dans un autre style disons), il me semble que la championne incontestée et incontestable de la division féminine toutes brands confondues est bien dans la confrontation entre Charlotte et Asuka. Ceci est un jugement assurément subjectif qui n’engage que moi, mais qui me va farpaitement.

 

– Moi, moi, moi!
– Pas moi, pas moi, pas moi!

 

N’empêche, depuis le début de l’année 2018 (mais aussi depuis deux ans et demi je dirais, avec des hauts et des bas), l’ensemble de la division féminine propose un spectacle permanent et assez innovant: Rumble match, Elimination Chamber match, Battle Royale à WM, matchs à stipulations, ou matchs simples de belle qualité comme le Asuka vs Banks en janvier à Raw, et peut-être bien une ceinture tag team féminine pour bientôt…

Les femmes sont dans le sens du vent à la WWE, elles envoient du lourd dans le ring, font changer les mentalités et j’espère que cela va durer. J’apprécie de constater que les fans de catch puissent aimer le développement du catch féminin et mesurer à sa juste valeur le boulot et les progrès constants réalisés par ces dames. Il semble loin le temps où une Cameron (ceinture de plomb CDC en 2015) réalisait un tombé alors que son adversaire était sur le… ventre.

 

I have no idea what I’m doing.

 

Bien sûr, tout n’est pas parfait chez les femmes: le roster manque un peu de densité, certaines feuds sont bancales avec des bookings très approximatifs (coucou Carmella), certaines catcheuses sont mal ou sous-utilisées (coucou Becky), mais après tout, on est à la WWE, les hommes ne sont pas mieux nantis parfois…

Voilà, quelle que soit l’issue de ce match, Asuka et Charlotte vont continuer leur chemin dans la division et ont encore de belles pages à écrire pour élever un peu plus le catch féminin à la place qu’il mérite au cours des prochaines années. Les années 2010 auront marqué l’évolution féminine à la WWE, et d’ici à 2020, elles auront définitivement conquis les cœurs et les esprits. En tous cas, elles ont conquis les miens et ça, vous l’aurez compris.

Alors, match de l’année ou du siècle?

Pour savoir si c’était le match du siècle, je reviendrai vous écrire une bafouille sur les Cahiers du Catch en 2118…

 

Ah ben non, finalement, en 2118 je vous parlerai probablement plutôt d’un truc comme ça.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut